Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Fiabilité test paternité entre père et oncle

  1. #1
    Clara71

    Fiabilité test paternité entre père et oncle

    Bonjour à tous,
    je voulais savoir si l'ADN de deux frères était suffisamment différent pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté sur les résultats d'un test de paternité, pour déterminer si un enfant est bien la fille de son père ou de son oncle.
    Pour être précis, un homme veut s'assurer que sa fille est bien la sienne et pas celle de son frère (eh oui, il y a des histoires de famille compliquées !). Pour lever ses doutes il va prendre son sang et celui de "sa fille" et faire un test.
    Quel serait l'ordre d'idée des résultats, par exemple 99 % pour le père et 90 % pour l'oncle, ou moins ?
    Autrement dit est-ce que le test serait suffisamment probant pour n'avoir plus aucun doute ? Ou est-ce qu'un doute peut subsister ?
    Merci beaucoup

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    minushabens

    Re : Fiabilité test paternité entre père et oncle

    Pour vérifier la relation père/enfant on considère un ensemble de marqueurs génétiques. En choisissant un ensemble assez grand on peut avoir une confiance aussi grande que l'on veut dans le résultat, il n'y a pas d'impossibilité théorique à ce qu'on puisse résoudre le problème que tu poses. Sauf bien sûr si les deux frères sont des vrais jumeaux. Mais dans la pratique je ne sais pas si c'est ce qui est fait. Il est possible que le nombre de marqueurs soit fixé une fois pour toutes et que tous les cas soient traités de la même façon. Dans ce cas, la meilleure chose à faire serait de prélever aussi l'ADN de l'oncle.

  4. #3
    dalmia

    Re : Fiabilité test paternité entre père et oncle

    Bonjour,

    On va poser H1 = père admis, H2 = suspect , et donc la fille dont on cherche le père biologique.

    Pour faire simple :
    Les analyses génétiques vont chercher à démontrer que 50% du patrimoine génétique de H1 est également présent chez la fille. Si c'est le cas, alors OK H1 est bien le père. Si c'est moins, alors H2 va faire une belle découverte (le coquin).

    Pour aller plus dans le détail : nous avons chacun des variations dans notre ADN qui nous sont très caractéristiques et qu'on appelle microsatellites. C'est en général ces marqueurs que l'on va chercher comme points communs entre un parent présumé et son enfant. Là effectivement c'est un peu plus compliqué vu que les deux pères potentiels sont frères : ils ont probablement (je pense) des microsatellites en commun, donc ça n'aiderait pas trop. Je ne suis pas experte dans ce genre de test, mais effectivement un prélèvement de H2 serait le bienvenu dans le cas où l'on s'intéresse aux microsatellites.

    Cordialement,
    Dalmia

  5. #4
    Clara71

    Re : Fiabilité test paternité entre père et oncle

    Bonjour,

    et merci pour vos réponses.

    Donc j'en déduis que si on n'a pas de prélèvement d'ADN de l'oncle (H2), le test ne sera pas fiable, ou du moins pas assez catégorique pour constituer une preuve de la réalité de la paternité de H1, donc il est inutile de le faire ?

    Cordialement
    Dernière modification par Clara71 ; 11/02/2018 à 15h45.

  6. #5
    minushabens

    Re : Fiabilité test paternité entre père et oncle

    Ca n'est pas exactement ce que j'ai dit: si on génotype un nombre suffisamment grand de microsatellites, alors le test qui ne prend en compte que les échantillons du père légal et de sa fille sera fiable. Mais si ce nombre est faible, le hasard peut faire que les deux frères aient les mêmes allèles sur ces microsatellites. Ce qu'il faudrait savoir c'est si le laboratoire qui fait le test tient compte de cette possibilité et augmente le nombre de microsatellites génotypés si un frère fait partie des "suspects". Mais peut-être que le nombre de microsatellites par défaut est assez grand. De toutes façons ce test ne peut être fait en France que sur décision d'un juge, donc je suppose qu'il y a moyen de réclamer au juge qu'il ordonne l'analyse du génotype du frère (?)

  7. #6
    Matdu17

    Re : Fiabilité test paternité entre père et oncle

    Un enfant partage 50% de son génome avec son père, 25% avec un oncle, je ne pense pas qu'il puisse y avoir d’ambiguïté.

  8. #7
    minushabens

    Re : Fiabilité test paternité entre père et oncle

    attention, les chiffres de 50% et 25% concernent ce qu'on appelle en anglais "identity by descent" i.e. la proportion de gènes hérités soit directement soit d'un ancêtre commun récent (sans que des mutations interviennent), alors que ce qui est mesuré c'est ce qu'on appelle "identity by state" (je ne connais pas les mots français) : la proportion d'allèles identiques.

Discussions similaires

  1. test de paternité
    Par brig67 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/09/2008, 08h52
  2. Test de paternité
    Par grego61 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/04/2008, 11h36
  3. [Génétique] test de paternite
    Par athars dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/12/2007, 16h25
  4. génétique-Test d'identité / Test de paternité
    Par lola121 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/12/2006, 08h37
  5. test de paternité
    Par snowteam dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/01/2005, 21h53