Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

le rire



  1. #1
    quetzal

    qu'elles sont les fonctions physiologique du rire???

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Naoli

    Salut,

    Un petit bonjour, merci, j'ai une question, c'est pas mal, même pour un habitué

    ++

    N

  4. #3
    quetzal

    je reprend donc,

    salut a tous,
    Quelqu'un connaitrait-il les fonctions et mécanisme physiologique du rire, quel est son interet, qu'apporte-t-il a l'organisme... ne dit-on pas qu'il est le propre de l'homme, et pourquoi que de l'Homme

  5. #4
    Damon

    salut,

    Pour son rôle je ne peux pas te répondre, par contre dire qu'il est le propre de l'Homme n'est qu'une expression !

    En effet il suffit de regarder un reportage sur les chimpanzés pour se rendre qu'ils rient et ont le sens de l'humour.

    J'ai aussi lu un article il y a quelques année qui parlait du rire chez le rat.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  6. #5
    quetzal

    je n'ai jamais vu cela, ni jamais entendu parler du rire en dehors de l'humain... ??? aurais-tu des liens?? merci d'avance

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Damon

    Salut,

    Pas facile la recherche, il faut dire que le mot rire est hautement polluant dans ce cas, finalement en cherchant sur "rats rient" j'ai trouvé ceci :

    http://rodentbe.free.fr/francais/infos/ratsrire.php3
    http://www.lecoindesrats.net/lerat/ethologie.html (idem ci-dessus)
    http://radio-canada.ca/par4/vb/vb980916.html (idem ci-dessus)

    un peu plus complet : http://membres.lycos.fr/frouzier/base4.html
    SCIENCE

    LONDRES (AFP) - Mercredi 29 Avril 1998 - 19h15 heure de Paris - Une équipe de scientifiques américains affirme avoir découvert une forme de rire chez les rats, jusqu'ici considérés comme imperméables aux chatouilles. L'étude de Jaak Panksepp et Jeffrey Burgdorf, de l'Université de Bowling Green State (Ohio), publiée mercredi dans le New Scientist, vient contredire des années de certitudes scientifiques. On pensait en effet jusqu'ici que seuls les animaux les plus proches de l'homme, surtout les chimpanzés, pouvaient rire. Panksepp et Burgdorf affirment avoir découvert que les rats riaient lorsqu'on les chatouille, produisant une série de sifflements aigus et brefs indétectables par l'oreille humaine. Ces sifflements avaient auparavant été interprétés, à tort disent les deux scientifiques, comme des signes de détresse ou d'excitation sexuelle. Il apparait que les jeunes rats "rient" plus volontiers et plus longtemps que leurs ainés lors des séances de gratouillages, ce que les chercheurs rapprochent d'une vérité d'évidence: les enfants sont généralement plus chatouilleux que les adultes. Panksepp et Burgdorf déduisent de leur étude qu'une "forme primale de rire" existait bien avant l'apparition des primates. "Nous ne pensons pas que les rats aient le sens de l'humour mais il ont à l'évidence le goût de rire", a déclaré Panksepp au journal.
    Avec les noms des découvreurs c'est plus facile, mais pas en français hélas.

    http://cognet.mit.edu/posters/TUCSON3/Panksepp.html

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  9. Publicité
  10. #7
    quetzal

    merci mille fois Damon... excélent ces liens....

  11. #8
    ondine

    Re : le rire

    bonjour en ce qui me concerne je pense qu'il s'agit d'un moyen de communication tout comme la parole mais ce n'est que mon avis

  12. #9
    Jarod

    Re : le rire

    Quelle peut être l'origine du rire ?

    La contradiction en est-elle une ?
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  13. #10
    coco

    Re : le rire

    Pour moi le rire a de multiples fonctions... et il est indispensable... il doit bien y avoir quelques médiateurs chimiques sécrétés...
    En particulier il destresse, il rend beau... et sur un plan physiologique il doit faire beaucoup de bien!

  14. #11
    Diogenes

    Re : le rire

    - PANKSEPP, J., Jeff BURGDORF, 2003, “"Laughing" rats and the evolutionary antecedents of human joy ?”, Physiology & Behavior, Volume 79, Issue 3, 533-547.

    Il n'est évidemment pas question de rire cognitif chez le rat... C'est une interprétation du plaisir du chatouillement observé (et mesuré) chez cette espèce dans la continuité des processus d'intégration des individus au groupe. Des auteurs comme Provine (traduit en français) ont remarqué, chez l'homme, un tel rire "pour rien" dont l'objet est vraisemblablement de souder le groupe.
    Diogenes

  15. #12
    euryale

    Re : le rire

    Bonjour donc,

    Je connais de nom un livre qui parle du sujet :
    Le Rire : essai sur la signification du comique , Henri Bergson, PUF, 2002 - pour l'édition la plus récente. Mais l'ouvrage a été écrit initialement en 1900. Le texte est également téléchargeable (voir lien inclus).

    Voili voilà pour ma contribution !
    Les dromadaires aiment la musique, et c'est en chantant qu'on leur fait faire plus de chemin

  16. Publicité
  17. #13
    taratata

    Re : le rire

    Il paraît que le rire aide à la digestion à cause des contractions musculaires de l'abdomen qu'il provoque.

  18. #14
    reda rezzouq

    Smile Re : le rire

    (l)xxx(/l)
    Citation Envoyé par quetzal
    qu'elles sont les fonctions physiologique du rire???
    BONJOUR.IL DISENT" je sourire est unre lumiere sur la feetre du visage qui montre que le coeure est a l'interieure"

Discussions similaires

  1. TPE: le rire
    Par thesweetgirl dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/10/2006, 15h50
  2. Rire ???
    Par aabdoos dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2006, 04h44
  3. Le rire
    Par terz2 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2006, 08h22
  4. Rire et cognition
    Par Dordon dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 14
    Dernier message: 27/09/2005, 02h09
  5. Mathématiques pour rire
    Par kinette dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/03/2003, 14h58