Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Transmethylation sur L’ADN



  1. #1
    Derekcesar98

    Transmethylation sur L’ADN

    Bonjour j’aimerais savoir pourquoi la methionine et la choline donne leurs groupements methyl a L’ADN lors de la Transmethylation.
    Et ma deuxieme question sur le fait que l’Adn reste toujours a l’interieur du noyau. Pourquoi
    Merci de me repondre par des reponses elaborées stp

    -----


  2. #2
    dalmia

    Re : Transmethylation sur L’ADN

    Bonjour,

    l’Adn reste toujours a l’interieur du noyau. Pourquoi
    L'ADN est une molécule très précieuse car c'est notamment le matériel que l'on transmets à sa descendance. Il nous faut donc la protéger précautionneusement et c'est l'un des nombreux rôles de la membrane nucléaire qui la protège des UV, des radicaux libres, de DNAses etc, tout ce qui peut endommager l'ADN.
    On peut aussi voir cela d'un autre point de vue : la compartimentalisation chez les eucaryotes (j'entends par là, le découplage entre transcription (noyau) et traduction (cyto) ) est un mécanisme qui permet d'avoir un contrôle énorme sur l'expression du gène, dans le sens où un gène peut être très très transcrit puis peu traduit, peu transcrit mais un même ARNm beaucoup traduit par exemple. Les procaryotes n'ont pas pas une telle "main" sur l'expression de leurs gènes (ils ont cela en revanche des mécanismes que nous n'avons pas) car leur ADN n'est pas contenu dans un noyau.

    Dalmia

  3. #3
    Pterygoidien

    Re : Transmethylation sur L’ADN

    Citation Envoyé par Derekcesar98 Voir le message
    Bonjour j’aimerais savoir pourquoi la methionine et la choline donne leurs groupements methyl a L’ADN lors de la Transmethylation.
    La méthylation de l'ADN ou des histones (protéines nucléaires autour desquelles s'enroulent l'ADN) joue un rôle dans la régulation de l'expression génique. Dans les deux cas, la méthylation entraine la répression de l'expression génique des gènes.
    En fait, l'expression génique est régulée à la fois par des facteurs de transcriptions et des molécules qui vont influencer directement l'appareil de transcription ou de traduction, mais aussi par des molécules qui modifient la façon dont l'ADN est condensé dans le noyau. L'ADN s'organise en plusieurs plans d'organisations, de plus en plus condensé : plus un segment d'ADN est condensé, et moins il est accessible par la machinerie de transcription, et donc moins il est exprimable. Quand on regarde un noyau, on peut distinguer deux types de chromatine : la chromatine lâche / non condensée appelée euchromatine, et la chromatine condensée appelée hétérochromatine. Seule l'euchromatine est accessible pour la transcription.
    La méthylation intervient dans la condensation de l'ADN. Soit il y a méthylation directement sur l'ADN au niveau d'ilots CpG, auquel cas la méthylation empêche purement la transcription, soit elle intervient au niveau des histones par des histone méthyltransférase.

    Dans les deux cas, le mécanisme consiste en l'agencement d'un groupement méthyle, par une enzyme méthyltransférase. Pour cela, il faut une molécule qui cède son groupe méthyle, et donc un agent donneur de méthyle. Le meilleur de ces agents, c'est le SAM pour S-adénosylméthionine. Cet agent est formé au cours d'un cycle, le cycle SAM, à partir d'homocystéine, qui elle même forme de la méthionine puis forme le S-AM. Ce cycle nécessite du THF méthylé (N5-méthyltétrahydrofolate), de la B12, de la B9, et un ATP.
    SAM.jpg
    La choline est une molécule qui comporte plusieurs groupes méthyles et qui peut refournir le cycle en méthionine. Cette choline est convertie en bétaine, laquelle permet la transformation d'homocystéine en méthionine, et forme comme produit secondaire un diméthylglycine.
    PMC1140947_pmed.0020135.g001.png

Sur le même thème :