Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

l'achèvement de la méiose chez l'embryon



  1. #1
    Pakaa

    l'achèvement de la méiose chez l'embryon

    Bonsoir,
    Dans mon cours d'embryologie, on nous parle de l'achèvement de la méiose, lors de la phase de l'activation de l'ovocyte, mais on nous fournit des données sans rien expliquer et c'est assez dérangeant d'apprendre sans comprendre, c'est pour ça que je vous demande votre aide.
    -On nous dit que la méiose est bloquée au stade de métaphase 2 chez l'ovocyte avant l'activation de celui-ci, mais pour quoi est-il bloqué précisément à ce moment là?
    -Et également, on nous indique que lors de l'activation de l'ovocyte, 23 chromosomes sont détruits mais en quel but? (ils en parlent en parlant du ''globule polaire'', chose non expliqué également)

    PS : j'ai essayé quelques recherches sur internet, mais rien de très clair
    Si quelqu'un pouvait m'expliquer tout ça en quelques lignes, ça me serait d'une grande utilité

    Merci d'avance pour votre aide,
    Cordialement
    Pakaa

    -----


  2. #2
    Pterygoidien

    Re : l'achèvement de la méiose chez l'embryon

    Comme tu dois le savoir, la méiose se déroule en deux étapes : une première division dite réductionnelle suivie d'une seconde division dite équationnelle. Une gonie est donc capable, à terme de ces deux divisions successives, de donner quatre gamètes de génome 1N+1c (Un jeu de chromosome comportant une seule chromatide) : en fait, ça n'est pas le cas chez la femme, comme je l'explique plus loin.
    Ainsi, chez l'homme, les gonocytes restent quiescent dans les testicules jusqu'à la puberté : de là, les gonocytes vont donner par meiose les gamètes. Ainsi, les gonocytes étant capables de se multiplier asymétriquement et régénérer leur pool, l'homme dispose d'un stock "illimité" de spermatozoïdes ; une partie des cellules filles donnera des gonocytes, tandis que d'autres entrent en méiose dans le testicule, de la puberté jusqu'en fin de vie. Chez la femme, c'est différent : les gonocytes se divisent un nombre limité de fois par mitose puis entrent toutes en meiose (amorçage) puis interrompent cette méiose, qui ne reprendra qu'à la puberté. Ainsi, la femme dispose d'un stock limité de gamètes, puis qu'il n'y a plus de gonocytes pour régénérer le stock.

    Au cours du deuxième trimestre du développement, les divisions mitotiques cessent, et un grand nombre d’oogonies entrent en méiose et augmentent en taille (tandis que les autres dégénèrent), prenant désormais le nom d’ovocytes primaires (ovocyte I). Dans le même temps, les oogonies s’entourent des cellules somatiques de soutien, qui s’aplatissent et forment des cellules de soutien appelées cellules folliculaires. L’ensemble formé d’une oogonie centrale et de cellules folliculaires forment une unité appelée follicule ovarien (follicules primordiaux). Au septième mois de développement, la plupart des ovogonies sont transformées en oocytes primaires au sein des follicules. Chez le nouveau-né, l’ovaire ne présente plus aucune oogonies, seules capables de se répliquer par mitose, et ne comporte plus que des ovocytes primaires bloqués en méiose. Les ovocytes primaires rentrent en quiescence au deuxième trimestre du développement, en prophase I de la première division méiotique à un stade de division appelé diplotène ; ils restent donc bloqués en méiose I et non pas méiose II.

    Cette quiescence des ovocytes primaires est due à un inhibiteur de la maturation ovocytaire (IMO), un petit peptide sécrété par les cellules folliculaires. Le noyau, contenant les chromosomes partiellement condensés en prophase I, devient très volumineux et très aqueux, et est appelé vésicule germinative. Le gonflement de la vésicule germinative est considéré comme une protection de l’ADN de l’ovocyte primaire au cours de la longue période d’arrêt méiotique.

    Comme tu le sais, une cellule qui entre en meiose peut donner 4 cellules filles au terme de deux divisions successives : chez l'homme, une spermatogonie donnera donc 4 spermatozoïdes en fin de spermatogenèse (et de la maturation subséquente). Chez la femme, une oogonie ne peut donner qu'un ovule, et 3 autres cellules dégénérées appelées globules polaires. Il n'y a pas de destruction des chromosomes : c'est jsute que l'ovocyte primaire - cellule diploïde 2N+4C (deux jeux de chromosomes, chaque chromosome ayant deux chromatides, donc 4 chromatides par type de chromosome) - se divise et partage ses jeux de chromosomes pour donner deux cellules filles 1N+2C, et l'une des deux cellules va dégénérer (devenir un globule polaire), tandis que l'autre deviendra un ovocyte secondaire. C'est cet ovocyte secondaire (ou ovocyte II) qui est expulsé du follicule et de l'ovaire, et qui sera fécondable (malgré que la cellule ne soit 1N+2C) : c'est une période d'instabilité méiotique, car la cellule reste bloquée en métaphase de méiose II, et poursuit sa méoise une fois fécondée par un spermatozoïde. Si elle est fécondée, l'ovocyte secondaire va poursuivre sa meiose avant qu'il n'y ait fusion des noyaux de l'ovocyte et du spermatozoïde : l'ovocyte va vite se diviser en un ovocyte mature et fécondable (qui garde alors le noyau du spermatozoïde rentré dans la cellule), et en un globule polaire possédant le noyau avec 23 chromatides et un peu de cytoplasme.
    ovogonie.png

Discussions similaires

  1. Production de LH chez l'embryon
    Par mamounbanni dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/01/2012, 23h46
  2. [Biochimie] Détermination des axes de polarité chez l'embryon
    Par sarii dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/01/2010, 18h54
  3. Méiose triploïde chez le blé tendre.
    Par ginko dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/04/2005, 12h37
  4. Evolution des volumes ou masses du SNC chez l'embryon
    Par Nergal dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/04/2005, 11h27
  5. etablissement des axes chez l'embryon
    Par alicenerriere dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/11/2004, 01h07