Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Méiose triploïde chez le blé tendre.



  1. #1
    ginko

    Méiose triploïde chez le blé tendre.


    ------

    Bonjour, je voudrais savoir comment se passe la méiose chez le blé tendre (triticum aestivum) ou chez n'importe quel espèce "normalement" triploïde.

    Ginko.

    -----
    Une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.

  2. Publicité
  3. #2
    Np81

    Re : Méiose triploïde chez le blé tendre.

    Je crois comprendre ton trouble. Tu te dis le blé est polyploïde (voir une des dernières news de Futura qui en parle) donc il va donner des méioses et gamètes aberrants... N'est-ce pas ? En fait il faut savoir que nous avons en fait affaire à des allopolyploïdes, c'est-à-dire des hybrides interspécifiques qui ont été doublés restituant ainsi une fertilité normale.
    Les blés actuels sont issus d'une série d'hybridations interspécifiques et d'une lente sélection menée par l'homme depuis les débuts de l'agriculture au Néolithique.
    Le blé dur, apparu à la suite d'une première hybridation, est tétraploïde (il a 2 génomes différents), son génome s'écrit=AABB, il est du type 2n=28 chromosomes. Il est issu d'un croisement entre une espèce de génome AA et une autre de génome non homologue BB. La fusion des gamètes A et B a donné un hybride AB dont le nombre de chromosomes s'est naturellement doublé pour obtenir un allopolyploïde AABB, possédant alors des paires de chromosomes homologues qui peuvent s'apparier normalement lors de la méiose.
    Le blé tendre est hexaploïde suite à deux évènements d'hybridations interspécifiques. Son génome, de type 2n=42, est AABBDD (il a 3 génomes différents : AA x BB a donné AB puis AABB, dans un 2ème temps AABB x DD a donné AABBD puis AABBDD).
    Voilà j'espère avoir répondu à ta question.

  4. #3
    Np81

    Re : Méiose triploïde chez le blé tendre.

    Citation Envoyé par ginko
    ...comment se passe la méiose ...chez n'importe quel espèce "normalement" triploïde.
    Pour un triploïde, la méiose donnera des gamètes déséquilibrés (un diploïde et un autre haploïde). Bizarrement, ça existe dans certaines espèces mais je ne sais plus lesquelles (y a un crapaud comme ça je crois).

  5. #4
    ginko

    Re : Méiose triploïde chez le blé tendre.

    Ah, tétraploïde... je comprend maintenant, je me disais aussi, pour un phénomène aussi connu, il y avait très peu de sites qui en parlait...
    en plus, c'était le blé dur, le trétraploïde...

    Des crapauds? comment maintenir une reproduction efficace lorsque la moitié des fécondations n'abouti pas? Il faut que cette triploïdie soit sacrément avantageuse!

    Bonsoir, Ginko.
    Une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.

  6. #5
    Np81

    Re : Méiose triploïde chez le blé tendre.

    Ca y est je viens de retrouver l'article sur ce fameux crapaud triploïde qui m'avait marqué (Pour la Science-n°295-05/2002).
    Il s'agit de Bufo pseudoraddei baturae qui a 3n=33 chromosomes. Pour se reproduire il s'accouple avec d'autres de ses congènères eux-mêmes triploïdes pour donner une descendance elle aussi triploïde ! Quelle est la clé de ce mystère... En fait, les cellules précurseurs des spermatozoïdes subissent une réduction chromosomique et perdent un des trois lots de chromosomes mâles, alors qu'au contraire chez la femelle un des trois lots de chromosomes est dupliqué avant la méiose. D'où 22 chromosomes apportés par le gamète femelle contre 11 apportés par le mâle !
    Drôle de système retenu par la Nature, dans lequel la femelle est moins lésée que d'habitude puisque contribuant pour 2/3 de son matériel génétique à la descendance au lieu de 1/2.
    Serait-ce un compromis trouvé au niveau évolutif : une réduction du coût de la méiose pour les femelles (sans pour autant aller jusqu'à la parthénogénèse et les risques de disparition de l'espèce en cas de modification du milieu), tout en maintenant l'intérêt de la recombinaison entre chromosomes d'individus différents pour accroître la diversité génétique et lutter contre les mutations délétères ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ginko

    Re : Méiose triploïde chez le blé tendre.

    Etonnant en effet! C'est une espèce assez extraordinaire! Mais pourquoi se donner tant de mal? C'est donc un vrai cas de triploïdie... mais est-ce que cette polyploïdie provient du croisement avec une autre espèce, mais qui n'aurait doublé qu'un seul chromosome (ou aurait perdu un des doublons), ou plutot une sorte de trisomie généralisée?

    Si quelqu'un a la réponse...
    Une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Avec Google Earth : un petit jeu pour se détendre
    Par Pym-s dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 1322
    Dernier message: 01/04/2011, 16h13
  2. Culture du blé
    Par dperez dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 21
    Dernier message: 10/12/2007, 18h42
  3. Matériaux tendre haute température (400°C)
    Par Aleskfr dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/11/2007, 09h29
  4. tige de blé
    Par mistic dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/01/2007, 13h26
  5. Blé et épautre
    Par agnes dans le forum Maigrir sans régime, c'est possible
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/11/2006, 22h17