Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Glycemie



  1. #1
    Cassou
    boujour,
    J'ai un petit desaccord avec ma prof suite a cette question:

    La glycogenolyse:
    A/ permet la transformation du glycogène en glucose. -> Vrai
    B/ est la drégadationde l'ensemble de la molécule de glycogène. -> ???
    C/ dégrade du glucose en CO2 et H2O. -> Faux

    Que pessez vous de la reponse B/ ? Vrai ou faux ?
    Le mot " ensemble " est a l'origine du desaccord... Comment intrepretez vous ce mot ?
    PS: Cours sur la glycemie ( régulation ) 1erS

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Neutrino
    B : Faux

    La glycogénolyse découpe simplement les monomères de glucose d'extrémité de chaine. L'enzyme qui construit à un bout comme celle qui découpe à l'autre sont actives en même temps, et l'une est stimulée et l'autre inhibée quand il faut réguler dans le sens voulu.

    La glycogénolyse est un processus constant en équilibre avec la glycogénogénèse, il n'y a pas construction complète d'une chaine quand la glycémie est trop importante et hydrolyse complète quand la glycémie est trop faible. Car la glycogénogénèse consomme énormément d'énergie alors que la glygogénolyse n'en produit pas.
    Neutrino

  4. #3
    coco
    B: je dirais faux aussi...
    En fait il y a équilibre entre la glycogénolyse et la glycogénogénèse... et comme le dit Neutrino, l'enzyme, dans le cas de l'hydrolyse enlève des molécules de glucose à l'extrémité du polymère.

  5. #4
    Cassou
    Merci de confirmer ma reponse. Ca me fais plaisir
    Mais continuez de repondre, car je veux avoir encore un maximum d'avis, pour avoir une reponse certifier...
    Merci a tous

  6. #5
    Guillmot
    J'aurais répondu vrai pour les raisons suivantes:

    La question porte sur la définition du terme à mon sens, et cherche surtout à voir si l'élève ne confond pas glycogènogenèse et glycogènolyse.
    La phrase indique "ensemble de la molécule de glycogène" et là celà me semble sous entendre les rôles de la phosphorylase et de l'enzyme débranchante, qui à elles deux peuvent catalyser l'hydrolyse totale du glycogène en Glucose-1-P (93%) et en Glucose (7%).

    Quelques commentaires concernant les réponses des autres membres du forum:

    Il me semble que la définition de la glycogènolyse varie légèrement selon nos souvenirs de cours; n'y voyez pas d'offence mais juste une constatation. Dans mes cours de licence, la glycogènolyse comprend tous les mécanismes enzymatiques aboutissant à la dégradation totale du glycogène; pour Neutrino elle se limite à l'action d'exoenzymes. C'est pas faux puisqu'après tout, la simple action de la phosphorylase sur le glycogène aboutit à la formation de dextrines limites, glucoses ramifiés que l'enzyme n'a pu hydrolyser, et là aussi on a glycogènolyse !

    Du coup, les deux réponses vrai et faux peuvent se justifier !

    Enfin voilà, c'est un peu chipoter sur les termes, mais dans ce cas je crois qu'il faudrait revoir la définition qu'avait donné ta prof dans le cours.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Neutrino
    Il faut dire que la glycogénolyse n'est pas dans mes cours, j'ai simplement survolé le passage correspondant dans "Biochimie générale" de Weil.
    Pour moi, "l'ensemble de la molécule" veut dire que le glycogène est entièrement hydrolysé. Ce qui est une abération : la cellule éclaterait sur le champ, un tel apport de glucose ferait grimper en flèche la pression osmotique (c'est pour ça que le stockage se fait - à perte! - sous forme de macromolécules).
    Neutrino

  9. Publicité
  10. #7
    Guillmot
    Pour moi, "l'ensemble de la molécule" veut dire que le glycogène est entièrement hydrolysé. Ce qui est une abération : la cellule éclaterait sur le champ, un tel apport de glucose ferait grimper en flèche la pression osmotique
    Bien pensé, mais je suis pas totalement sûr que ce soit possible; les phosphorylases sont pt rétro-inhibées par le glucose1P. Il faudrait vérifier à ce niveau.

    On peut même considérer que tout le glucose hydrolysé est illico libéré dans le sang pour maintenir la glycémie (intervention d'une phosphatase pour G1P) et consommé par les muscles. Un cas extrême de dégradation totale des réserves de glycogène, ça existe si je me souviens bien non ?(contre-disez moi ceux qui sont en médecine, en bioch' on voit que peu ces cas pratiques-là).

  11. #8
    Neutrino
    Ca ne s'appellerait pas tout simplement... la dénutrition? Parce que c'est gravissime : les graisses ne peuvent pas tout compenser (le cerveau ne brûle que du sucre).
    Je ne sais pas si c'est "illico libéré". Le sang est déjà concentré en sucre, c'est un transport actif qui fait passer le glucose... donc pas forcément super rapide!
    Neutrino

  12. #9
    Guillmot
    Citation Envoyé par Neutrino
    Ca ne s'appellerait pas tout simplement... la dénutrition? Parce que c'est gravissime : les graisses ne peuvent pas tout compenser (le cerveau ne brûle que du sucre).
    Les graisses ont un rôle très important, car après tout lors d'un jeûne les corps cétoniques interviennent rapidement, et même le cerveau les utilise pour son métabolisme énergétique. C'est grâce à celà d'ailleurs que la néoglucogénèse n'est pas une voie vitale en cas de jeûne.

    Je ne sais pas si c'est "illico libéré". Le sang est déjà concentré en sucre, c'est un transport actif qui fait passer le glucose... donc pas forcément super rapide
    La libération du glucose dans le sang dépend bien entendu du taux de Glc sanguin. Je précisais qu'il y avait effort musculaire pour faciliter mon exemple; le glucose sanguin va être forcément utilisé par les muscles lors d'un effort prolongé. Dans mon message précédent j'avais en tête l'exemple d'un marathon.


    Il faut dire que la glycogénolyse n'est pas dans mes cours, j'ai simplement survolé le passage correspondant dans "Biochimie générale" de Weil.
    Essaie le Biochimie de Harper (éditions De Boeck et université de Laval), il est passionnant pour ce qui est de la biochimie humaine. Tu m'en diras des nouvelles, c'est sûr !

  13. #10
    zwitterion

    Re : Glycemie

    Citation Envoyé par Neutrino
    Je ne sais pas si c'est "illico libéré". Le sang est déjà concentré en sucre, c'est un transport actif qui fait passer le glucose... donc pas forcément super rapide!
    Salut !

    Je pense que tu voulais dire "ce n'est pas un transport actif". En effet, hormis le cas des entérocytes, les transferts de glucose dans les cellules se font par diffusion facilitée. Il n'y a donc pas de transport actif, juste une augmentation de la vitesse des échanges, dont le sens est imposé uniquement par le gradient de concentration en glucose.

Discussions similaires

  1. Glycemie
    Par elvaz dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/12/2007, 14h17
  2. glycémie
    Par bboop8 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/02/2007, 18h02
  3. glycémie [1ère S]
    Par kidnapped dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2007, 18h31
  4. Glycémie
    Par Pucca dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2006, 20h57
  5. Glycémie
    Par Pir@nh@ dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 12/12/2005, 18h14