Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Physio cardiaque: Régulation de la Pression Artérielle



  1. #1
    yousramedecine

    Physio cardiaque: Régulation de la Pression Artérielle

    Bonjour à tous,
    Je suis actuellement en 2 ème année de médecine générale et je traite le cours de physio cardiaque, lors de la régulation de la pression artérielle à court terme, les barorecepteurs agissent via le système nerveux autonome : sympathique et parasympathique.
    J'ai lu dans le cours que ces deux systèmes agissaient sur le coeur et les vaisseaux. Seulement il est écrit, que les systèmes PARAS et S agissent sur les vaisseaux, tandis que le système Sympathique lui seul agissait sur les vaisseaux en induisant soit un vasoconstriction soit une vasodilatation (par diminution de sa sollicitation) je me demandais pourquoi le sympathique ne remplissait pas de fonction sur les vaisseaux, n'a t-il pas un pouvoir (majoritairement) antagoniste au système sympathique ?


    Merci pour votre aide!!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Pterygoidien

    Re : Physio cardiaque: Régulation de la Pression Artérielle

    Il y a plusieurs contradictions dans ce que vous dites, je ne sais donc pas dire où réside la confusion dans votre cas.
    Le système nerveux végétatif régule le cœur et les vaisseaux, c'est tout à fait juste, et le coeur est régulé à la fois par le versant orthosympathique (en répondant donc à la noradrénaline) et le versant parasympathique (en répondant à l'acétylcholine), tandis que les vaisseaux n'ont qu'une innervation orthosympathique SAUF au niveau de la circulation coronaire et des artères hélicines du pénis où on trouve également une innervation parasympathique.

    Une décharge orthosympathique ne veut pas nécessairement dire une vasoconstriction : cela dépend du type de récepteur (isoforme du récepteur adrénergique, et donc son mode de transduction. Pour rappel, les récepteurs adrénergiques sont tous des récepteurs métabotropes associés à une protéine G). Si la norépinéphrine se lie à un récepteur alpha, il provoque une vasoconstriction (les alpha 1 via la voie de la PLC, libérant du Ca2+ dans le myocyte lisse vasculaire) ; si elle se lie sur des bêta, elle provoque une vasodilatation (en augmentant l'AMPc dans la cellule, qui est un messager secondaire qui provoque le relâchement des unités contractiles). Au niveau du tractus G-I, par exemple, une décharge orthosympathique va provoquer une vasoconstriction, tandis qu'au niveau des muscles squelettiques sollicités lors d'un effort, il va y avoir une vasodilatation. Et réciproquement, en levant la décharge, on a un effet inverse.

    En réalité, je ne sais pas la raison biologique à ta question. Il apparait qu'une innervation parasympathique additionnelle n'ajoute pas vraiment un avantage : la régulation du calibre des vaisseaux artériolaires et de la microcirculation est déjà très élaborée et fait intervenir de nombreux médiateurs paracrines qui modulent le débit et la pression d'entrée en fonction des besoins métaboliques (NO, température, pH, eicosanoides). La réponse orthosympathique sert à rediriger des volumes plus importants de sang dans des situations particulières d'effort, ou de réponse de fight-or-flight, et constitue une réponse stéréotypée (on va mobiliser le sang qui réside dans des "réservoirs physiologiques" qui sont le tractus GI, la peau, la circulation pulmonaire et le rediriger vers les muscles, le cerveau et les organes vitaux), mais en l'absence de ces contextes d'effort, on laisse le champ libre aux organes de réguler par eux même le débit d'entrée en fonction de leurs besoins, en modifiant notamment les résistances artériolaires d'aval.
    Dernière modification par Pterygoidien ; 04/12/2018 à 22h12.

  4. #3
    yousramedecine

    Re : Physio cardiaque: Régulation de la Pression Artérielle

    Hello DarkSATAN,
    Je tiens déjà à dire que dans mon post j'ai fait une petite faute lors de la formulation de la question: je m'interrogeais sur l'absence du système parasympathique dans le controle de la vasodilatation et vasoconstriction des vaisseaux, chose que tu as compris en répondant; merci!

    Ce que je retiens de ta réponse c'est que l'apport additionnel du parasympathique dans ce cas n'est pas utile biologiquement parlant, je garde cette raison là, mais je t'avoue quand même que dans ma tête il y a toujours un petit soucis. Le vaisseau c'est du muscle lisse! Si le parasympathique intervient dans le controle de la motricité de l'estomac, intestin et colon..je ne vois pas pourquoi il ferait la grève dans le cas des vaisseaux.
    Ma question est sans doute bête..
    Merci en tout cas!

  5. #4
    Pterygoidien

    Re : Physio cardiaque: Régulation de la Pression Artérielle

    Alors attention que justement, dans le système digestif, le muscle digestif répond surtout au parasympathique, et l'orthosympathique joue un rôle mais beaucoup moins précis. L'orthosympathique va plus diminuer les fonctions digestives le long du tractus, tandis que le système parasympathique a un rôle de modulateur beaucoup plus localisé grâce à l'étendue des fibres nerveuses parasympathiques préganglionnaires (véhiculées par le nerf vague et les nerfs splanchniques pelviens). L'organisation histologique du muscle de la paroi du tractus gastro-intestinal est également beaucoup plus complexe que dans les vaisseaux, ce qui nécessite une plus grande densité d'innervation. Le parasympathique et l'orthosympathique sont souvent vu comme deux systèmes antagoniste l'un de l'autre, et dans le cas du tube digestif, les deux exercent leur influence, effectivement, là où seul l'orthosympathique intervient dans les vaisseaux.

    Le cas des vaisseaux est compliqué car la microcirculation privilégie en premier lieu l'autorégulation locale, en fonction du métabolisme du tissu que les vaisseaux irriguent, et en second lieu en faisant varier le calibre artériolaire dans le circuit d'amont. Le but ici c'est de dire : en temps de repos (parasympathique dominant) et de digestion, puisque ces activités parasympathiques peuvent être variées, on laisse champ libre aux organes de dicter leur besoin en fonction de leur état d'activité, tout en laissant une large part aux organes vitaux. En temps de fuite (orthosympathique), danger, exercice, on se prépare à prendre la fuite, et là, on "écoute plus" les besoins individuels, on fout tout pour le cerveau, les muscles et les organes vitaux, et on donne l'occasion à l'organisme de prendre la fuite (ou le combat). Il y a surement des réponses évolutives bien documentées à ce sujet, mais cela dépasse totalement mon cadre de connaissances (je ne suis pas biologiste de formation, mais bien étudiant en médecine).
    Dernière modification par Pterygoidien ; 09/12/2018 à 13h52.

  6. #5
    yousramedecine

    Re : Physio cardiaque: Régulation de la Pression Artérielle

    Merci infiniment, je comprends mieux et je lirai cette réponse en plusieurs fois pour mieux comprendre.
    Tu pourrais m'expliquer de manière facile la résistance artérielle ?

    Je l'imagine comme étant une résistance des artères à se "fermer", je visualise un vecteur se dirigeant verticalement vers les parois pour les pousser vers le haut et pour qu'elle ne se collent pas.. mais je ne sais pas si c'est juste

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. pression artérielle et débit cardiaque
    Par portgasDmehdi dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/10/2016, 00h35
  2. [Physiologie] Pression arterielle , débit cardiaque , vasomotricité ...
    Par EtoileFilante7 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/05/2014, 20h07
  3. pathologie régulation de la pression artérielle
    Par marinesvt dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/05/2013, 16h34
  4. [Physiologie] Regulation pression arterielle
    Par manol26 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/04/2010, 20h13
  5. [Biochimie] Régulation (ould, pression artérielle, etc.)
    Par sauvequipeut dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/04/2009, 21h54