Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Hématopoièse



  1. #1
    yousramedecine

    Hématopoièse

    bonjour à tous,
    Je suis étudiante en 2 ème année de médecine générale.
    Ma prof avait dit que les cellules souches hématopoetiques étaient totipotentes, seulement dans un schéma du cours, je trouve qu'elles sont pluripotentes, je ne comprends pas cette notion..
    Vous pourriez m'aider?
    Merci encore!

    -----


  2. #2
    Pterygoidien

    Re : Hématopoièse

    Elles ne sont pas totipotentes mais bien pluripotentes (et considérées comme seulement multipotentes par d'autres). La notion de potence cellulaire renvoit à la capacité d'une cellule souche à donner plusieurs lignées cellulaires desquelles vont dériver des phénotypes cellulaires différentes. Par exemple, au niveau du sang, on retrouve deux grandes lignées cellulaires : la lignée myéloïde, et la lignée lymphoïde. Chaque lignée cellulaire peut donner plusieurs types: la lignée myéloïde donne les érythrocytes, les plaquettes, les myéloblastes (desquels dérivent la monocytes, et les PMN granulocytes) et les mastocytes. La lignée lymphoïde donne les différents types de lymphocytes.

    Plus une cellule souche peut donner différents types cellulaires, plus grande est sa potence. Bien sûr, théoriquement, deux cellules de phénotypes différents partagent la même information génétique, mais c'est la façon dont elle est exprimée (l'expression différentielle de ses gènes), conditionnée par son milieu et ses modalités développementales à travers la régulation de l'expression des gènes (facteurs de transcription, épigénétique, etc...) qui va être responsable des différents phénotypes cellulaires. Une cellule souche garde un plus large accès sur son information génétique, et c'est lors de sa différenciation cellulaire qu'elle va restreindre cet accès (on parle parfois de programmation nucléaire). Il convient ainsi de différencier plusieurs types généraux de potences :

    * La totipotence : c'est une cellule souche capable de reformer l’entièreté des tissus du corps, et donc un embryon, ainsi que les annexes extra-embryonnaires. Chez l'homme, une cellule totipotente sera ainsi capable de donner un individu ainsi que ses annexes placentaires, amniotique et chorionique nécessaires à son développement dans l'utérus. On retrouve de telles cellules au cours des stades précoces du développement embryonnaire, notamment au cours de la segmentation. L'une de ces cellules, si elle est dissociée des autres, pourra ainsi théoriquement former un autre individu dans son entièreté, et donner un jumeau homozygote.

    * La pluripotence : la pluripotence peut donner tous les tissus du corps, mais pas les annexes extra-embryonnaires. On ne peut donc pas refaire un individu par les moyens de fécondation in-vitro, mais on peut faire des cultures. Ces cellules peuvent donner l'ensemble des dérivées de l'épiblaste, à savoir des tissus dérivés de l'endoderme, l'ectoderme ou le mésoderme. En réalité, les tissus germinaux dérivés de l'épiblaste sont toujours pluripotent, ainsi que les cellules souches mésenchymateuses, et sont capables à l'aide de signaux inducteurs de donner des tissus issus de l'un ou l'autre tissu germinal.

    * La multipotence : la multipotence est plus restrainte. Elle sait donner plusieurs lignées de cellules. Les cellules souches hématopoïétique sont souvent considérées comme multipotentes et non pas pluripotentes, car elles ne peuvent pas donner tous les types cellulaires du corps. En réalité, c'est très discutable : ces cellules souches peuvent donner d'autres types cellulaires en plus des lignées sanguines, notamment des adipocytes et des fibroblastes, et participer à la constitution histologique de la moelle osseuse. Elle est tantôt décrite comme pluripotente, tantôt comme multipotente.
    * Oligopotente : elles peuvent donner plusieurs lignées, mais mois que la multipotence. Elle dérive alors d'une cellule souche multipotente le plus souvent. Par exemple, dans la lignée myéloïde, le progéniteur myéloïde commun dérive de la cellule souche hématopoïétique, et peut donner les différentes lignées cellules myéloïdes, mais pas les lignées lymphoïdes, contrairement à la cellule souche hématopoïétique.
    * Tripotente, bipotente, unipotente : trois, deux ou une lignée(s) respectivement

    Chaque cellule souche peut se diviser de façon asymétrique, donnant alors deux cellules filles dont chacune peut soit former une cellule souche et garder sa potence (et ainsi maintenir le pool de cellules souches), soit se différencier (aux dépens de sa potence).

  3. #3
    yousramedecine

    Re : Hématopoièse

    Bonjour, merci infiniment pour ta réponse
    Je suis désolée pour mon retour tardif, j'attendais mes résultats, et mon semestre est validé!
    Me voilà de retour dans la sphère scientifique

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Immunologie] hematopoiese
    Par Karimpop dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2017, 19h53
  2. Hématopoîèse
    Par Godzilla06 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/10/2012, 18h35
  3. Hematopoïese ?
    Par latitude800 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2012, 17h40
  4. Hématopoièse
    Par svt18 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/01/2011, 12h55
  5. [Divers] Hématopoïèse
    Par lumiére é vie dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/09/2010, 13h58