Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Demande de précision sur le concept de pool génétique



  1. #1
    Mael G

    Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Bonjour à tous,

    Pour commencer il me faut signaler que je ne suis pas biologiste, ni généticien, mais juriste : en doctorat, sujet de thèse portant sur la bioéthique. C'est pourquoi je viens demander quelques précisions sur la notion de pool génétique ! Il s'agit également là de ma première intervention sur votre forum.

    Voici mon problème. J'ai besoin pour mes travaux de définir "l'espèce humaine" en droit. Il n'existe pas de définition juridique, et les définitions en biologie sont peu transposables à ma discipline. Je ne viens pas demander de l'aide pour du droit mais pour de la biologie ou de la génétique. J'ai lu, entre autres, le Traité du vivant de Jacques Ruffié (qui date un peu...) et le concept de pool génétique me parait très utile. Deux aspects retiennent mon attention, le polymorphisme au sein d'un pool, et les "spécificités" du pool (garantissant notamment la compatibilité sexuelle des organismes d'une population, je ne sais pas si "spécificité" est le bon terme...). Ces deux aspects sont, eux, beaucoup plus simple à transposer en droit (pour des raisons que je ne développe pas). Mais voici le hic, si j'ai bien compris, le pool génétique est un concept intimement lié au concept de population et non au concept d'espèce. Ors j'ai besoin de proposer une définition qui se rapporte impérativement à l'espèce. J'ai donc besoin d'utiliser les concepts de polymorphisme et de "spécificité" (je ne sais toujours pas si c'est le bon terme) pour les appliquer au concept d'espèce et non au seul concept de pool génétique. (Tout cela dans le but de parvenir à une définition de l'espèce humaine qui, d'une part me soit propre, d'autre part me servira dans mes travaux en droit, mais cette définition doit trouver ses racines dans la biologie et non dans le droit. Je précise que la définition que je cherche n'a pas à être parfaite ou exhaustive, elle doit simplement être suffisante pour devenir transposable, quelques soit les lacunes qu'elle comporte par ailleurs).

    Voici donc les questions : Une espèce tel que l'espèce humaine peut elle être considéré comme étant composé d'une seule population ? (mais cela me semble aller à l'encontre de la notion de population).

    Pour une espèce donnée, peut on parler d'une sorte de "pool génétique général" composé de la somme des pools génétiques des différentes populations qui composent l'espèce ? (mais là, ça me semble aller à l'encontre de la notion de pool génétique).

    Enfin, les deux aspects qui m’intéressent (polymorphisme et "spécificité") peuvent ils être employés directement pour une espèce sans avoir à employer le concept de pool génétique ?

    Vous trouverez sans doutes des incohérences dans ma question, c'est que je ne maîtrise pas ce sujet. D'ailleurs, si vous avez compris mon problème, peut être pourriez vous m'orienter vers une bibliographie ?

    Je vous remercie d'avance pour vos réponses,

    Cordialement.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    minushabens

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Bonjour,

    la notion de population en génétique est un peu floue: c'est un ensemble d'individus qui échangent des gènes entre eux plus qu'avec les populations voisines. Le "plus" n'est pas vraiment précisé. Si on s'intéresse à une espèce de poissons d'eau douce qui vivent dans des lacs, c'est assez clair que chaque lac définit une population. Si on pense à une espèce de plante forestière, chaque forêt va correspondre à une population, etc. Pour l'espèce humaine c'est moins clair et je pense qu'on n'est pas loin de constituer une population unique.

  4. #3
    Mael G

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    D'accord. Il s'agit de l'isolement sexuel qui est toujours plus ou moins relatifs ? Avec également cette distinction entre échanges inter-spécifique et échanges intra-spécifique ?

    Du coup, cela peut m'arrange tout en me posant un problème. Je souhaite parvenir à une définition qui soit solide sur ses bases (bien que pas nécessairement parfaite au finale). Si la notion de population est floue cela rend moins solide la définition, toute fois si la notion est floue cela me permet de l'utiliser comme je le souhaite et donc de parler de population unique comme j'en ai besoin.

    Auriez-vous une référence à me proposer sur cette question de la relative précision du "plus" dans la population ? (Il me faut sourcer chaque argument).

    Quoi qu'il en soit je vous remercie pour votre réponse, cela m'aide déjà beaucoup !

  5. #4
    minushabens

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Tu peux peut-être regarder le livre de Hartl : "A primer of population genetics". Il parle au début du livre du concept de population. Cela dit je ne vois pas du tout en quoi ça peut aider à définir l'espèce humaine, ni d'ailleurs pourquoi elle aurait besoin d'être définie mais c'est une autre question.

  6. #5
    Mael G

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    C'est noté merci !

    Il n'est évidemment pas nécessaire de définir l'espèce humaine en génétique ou biologie, d'ailleurs depuis le temps, personne n'est parvenu à une définition. Le problème est que le concept d'espèce humaine à été importé depuis la biologie vers le droit à travers les lois dites de bioéthique de 1994 et 2004. Dès lors, le problème change de nature. En effet, en droit nous pouvons également nous passer de définition claire pour certains de nos concepts, mais il est toujours nécessaire de pouvoir en cerner le sens juridique. Ainsi mon but n'est pas de définir l'espèce humaine, mais de parvenir à opérer la "capture conceptuelle", c'est à dire à rendre juridique un concept qui ne l'est pas.

    Pour cela je me suis penché sur la biologie et la génétique afin de rechercher une définition possible de l'espèce humaine qui puisse être transposable. Du peu que j'ai compris, le concept de pool génétique me parait être utile (pour des raisons que je passe), et donc le concept de population vue que ces deux concepts sont liés. Voila !

    Merci pour tes réponses.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    minushabens

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Le concept de pool de gènes me semble encore plus flou que celui de population...

  9. Publicité
  10. #7
    Mael G

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    AH ! C'est un problème alors... J'ai l'impression qu'il y a beaucoup d'arbitraire dans les sciences naturelles, notamment tout ce qui est taxinomie. Jacques Ruffié parle d'artefact de laboratoire (d'ailleurs que vaut cet auteur ?).

    Je vais continuer à creuser, je dois envisager le maximum de possibilité.

  11. #8
    minushabens

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Bon, l'espèce humaine est quand-même assez bien isolée: peu de gens s'accouplent avec des chimpanzés et encore moins produisent des descendants viables et fertiles (ça n'arrive jamais en fait). Mais des gènes nous arrivent de temps à autre depuis les virus et je me demande si on ne finira pas par trouver que nous échangeons des gènes avec nos bactéries commensales.

  12. #9
    Mael G

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Oui je pense effectivement que l'isolement est un critère réel.
    Il me semble avoir lu chez Dawkins cette théorie de l'echange genetique avec les bactéries commensales, rien a voir avec ma première question mais, Dawkins ne fait pas l'unanimité chez les généticiens, non ?

  13. #10
    minushabens

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Supposons que tu définisses un membre de l'espèce humaine (un humain) comme "un organisme porteur de gènes appartenant à un certain pool de gènes", lui-même décrit par une banque de données de séquences de référence, et en autorisant un petit pourcentage de différences entre séquences pour tenir compte des mutations nouvelles n'appartenant pas à ladite banque de données.

    Considère maintenant un humain infecté par un rétrovirus. Comme tu le sais sans-doute le génome du rétrovirus est intégré au génome nucléaire des cellules qu'il infecte. Du coup l'humain est porteur de séquences non-humaines, au moins dans certaines de ses cellules et qui sortent donc du pool de séquences de référence. Cet humain cesse-t-il d'être humain?

    Considère un autre humain atteint d'un cancer. Certaines de ses cellules mutent avec un taux très élevé et donc là aussi sortent du pool de gènes de référence. On peut arguer que la tumeur ne fait plus partie de l'individu mais c'est discutable.

  14. #11
    Mael G

    Re : Demande de précision sur le concept de pool génétique

    Ce sont effectivement des questions qui peuvent se poser. Mais pour ma these, j'ai besoin d'une définition qui soit operatoire, c'est a dire qui serve certains objectifs (d'où le fait que je ne recherche pas une définition parfaite). Le droit est a la fois rigide et souple. Il ne s'agira jamais, quelque soit le définition, de dire qu'une personne humaine n'est pas humaine quelque soit les gènes quelle porte.
    Moi je suis pénaliste, ma définition va me servir a déterminer des comportements comme criminelle ou non en fonction des définitions legales (cf crimes contre l'espece humaine). Par exemple les chimeres homme animal, il ne s'agit pas de savoir si le cochon qui porte un coeur humain est humain, ou si l'humain qui porte un coeur de cochon n'est pas humain, ou au niveau des genes tout ce qui concerne la therapie genique, crispr cas 9 et autre. La question est de savoir si je peu définir la création de chimere comme un crime et non pas definir le résultat de ce comportement comme humain ou non.

    Je ne crois pas qu'on ait un jour a definir l'humain en tant qu'humain par rapport a son genome (en tout cas je ne l'espere pas).

    La différence est subtile mais néanmoins très importante.

    Je ne cherche donc pas qui relève de l'espece humaine mais quel comportement porte atteinte a l'espece humaine (par exemple le clonage reproductif est un crime contre l'espece humaine)

    Voila !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Empreinte génetique une précision SVP
    Par ecolami dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/11/2017, 09h12
  2. Demande de précision sur le multimètre
    Par JeSuisAuCourant dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/05/2017, 11h37
  3. Demande de précision condensateur CMS
    Par eldwyn dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/03/2013, 18h34
  4. Alimentation à découpage demande de précision
    Par Cabx dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/08/2012, 17h33
  5. Demande de precision
    Par Deldo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/09/2008, 06h11