Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?



  1. #1
    sunyata

    Question L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?
    Quelles sont les pressions de sélection ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Amanuensis

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    L'espèce humaine est caractérisée par l'usage de techniques, c'est son principal mode d'adaptation, incomparablement plus rapide que l'évolution biologique.

    L'adaptation aux techniques qui ont amené la «vie moderne» se fait par une évolution technique. Et ça fait peut-être des centaines ou millions d'années que le processus s'est enclenché.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  4. #3
    Olivzzz

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Bonjour,

    Considérant que la définition de ce que l'on nomme "la vie moderne" est à peu près "la vie adaptée par l'humain à ses spécificités", je répondrais non : l'espèce humaine n'est pas adaptée aux conditions de la vie moderne, c'est le contraire

  5. #4
    Loupsio

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Les pressions de sélection c'est vite vu, en dehors des personnes qui naissent avec des maladies particulières, il n'y a plus de selection,
    Quasiment n'importe qui peut survivre (nous ne somme plus soumis à la prédation d'autres espèces, et question santé la médecine actuelle fait que quasiment tout le monde peut survivre quoi qu'il lui arrive (pied cassé, perte de dents, atrophie musculaire...) ) quand à l'autre aspect, la reproduction, si être beau et riche est sur avantageux, n'importe qui peut trouver un partenaire et à défaut, le don de sperme fait que ses gènes peuvent tout de même être transmis

    En revanche à la question "l'espèce humaine est elle adaptée aux conditions de la vie moderne" tout dépend du sens que tu donne à cela,
    Nous survivons facilement et mourrons de vieillesse donc quelque part nous ne sommes pas "inadapté" sinon nous ne survivrions pas à notre environnement, en revanche notre corps et notre physiologie ne sont pas réellement tout à a fait adaptés

    - Par exemple nous sommes fait pour suivre un rythme nycthéméral, or avec l’électricité et l'ampoule arrivée en 1878 notre corps n'a pas eu le temps de s'adapter la pollution lumineuse en si peu de temps
    - Idem depuis qu'on a inventé la voiture,.... si tu cours et que tu t'éclates, ton corps est adapté à ta vitesse et tu ne devrais pas en mourir, depuis l'invention de la voiture notre corps n'a pas eu le temps de s'adapter à ce qu'on aille à cette vitesse (70-130 km/h) et c'est pour ça qu'il y a tant de morts par ans dans des accidents de voitures,
    - Notre sédentarité impact notre santé par rapport à notre alimentation (maladies cardiovasculaires ...) la pratique sportive est là pour simuler au final la consommation de notre corps qui vient d'une époque ou nous n'étions pas sédentaires, et beaucoup de gens ne font pas ou peu de sport par exemple

    Les exemples comme ceci sont nombreux

  6. #5
    Cendres

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    Les pressions de sélection c'est vite vu, en dehors des personnes qui naissent avec des maladies particulières,
    Qu'est-ce qu'une "maladie particulière"?
    Dernière modification par Flyingbike ; 18/02/2019 à 19h35. Motif: balises
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Amanuensis

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    l'autre aspect, la reproduction, si être beau et riche est sur avantageux, n'importe qui peut trouver un partenaire et à défaut, le don de sperme fait que ses gènes peuvent tout de même être transmis
    C'est nettement plus compliqué que cela. Suffit de penser aux «minorités ethniques» dans nombre de pays...
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  9. Publicité
  10. #7
    minushabens

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    (...) n'importe qui peut trouver un partenaire et à défaut, le don de sperme fait que ses gènes peuvent tout de même être transmis
    ce qui importe n'est pas ce qui est possible mais ce qui est réalisé. Qui par exemple donne son sperme? certainement pas une majorité d'hommes.

  11. #8
    Loupsio

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Citation Envoyé par Cendres
    Qu'est-ce qu'une "maladie particulière"?
    Je ne voulais pas dire "des maladies particulières" mais "des maladies en particulier" (si jamais c'est ca qui t'a interloqué)
    Sinon j'entends par là les maladies ou l'on atteint rarement l'age adulte (mucovicidose?) ou qui portent atteinte à la fertilité (trisomie 21 pour qui les hommes on pas ou peu de fertilité)
    Je veux dire par là que si tu as une mauvaise immunité de base, dans la nature il va y avoir une pression de sélection car l'individu va être plus sensible et voir ses chances de survie diminuer, mais avec la medecine, notre condition physique n'est plus un critère de survie (mise à part certaines maladies mentionnées plus haut), certes on peut encore mourir d'une grippe, mais ce n'est plus un critère de selection naturelle en soi, ca relève plus de l'exception que de la règle (~400 morts par an sur 65 millions d'habitants)
    Même les bébé-bulles peuvent survivre,alors qu'en dehors de notre société jamais il y a une forte pression de sélection sur l'immunité et jamais ils n'auraient survécu

    Citation Envoyé par Amanuensis
    l'autre aspect, la reproduction, si être beau et riche est sur avantageux, n'importe qui peut trouver un partenaire et à défaut, le don de sperme fait que ses gènes peuvent tout de même être transmis
    C'est nettement plus compliqué que cela. Suffit de penser aux «minorités ethniques» dans nombre de pays...
    Tu parles du don de sperme quand tu fais mention des minorités ethnique, ou du fait de trouver un partenaire?

    Pour le don de sperme, je n'ai sais fichtre rien si les minoritées ethniques peuvent être exclus du processus dans certains pays, en revanche la capacité à trouver un partenaire, A mon sens (à voir avec le primo postant ce qu'il entendait, bien entendu), La question initiale ne se base pas uniquement sur notre époque, mais plutot sur notre civilisation
    Ca peut sembler du détail, mais si on suit ton raisonnement alors la pigmentation est un critère de sélection et l'albinisme est contre sélectionné, on aurait donc une pression de selection à l'encontre de l'absence de pigmentation (je fais référence aux massacres d'albinos qu'il y a pu avoir en Afrique)

    Pourtant dans le contexte de la question, dans notre civilisation je ne pense pas qu'une personne albinos soit dans l'incapacité de trouver l'amour, fonder un foyer et avoir des enfants,
    à moins d'être à la rue (et ca cela relève plus de l'environnement et des aléas de la vie que de la génétique et de la transmission de caractères) il n'y a pas de raison qu'un individu n'ait pas la possibilité de se reproduire et perpétrer ses gènes
    Dernière modification par Loupsio ; 18/02/2019 à 20h55.

  12. #9
    SK69202

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?
    Je dirai oui en grande majorité, si "le monde moderne" disparait, la correction démographique qui l'accompagnerait sera plus que sévère, sans toutefois conduire à l'extinction.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #10
    Amanuensis

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    Pourtant dans le contexte de la question, dans notre civilisation je ne pense pas qu'une personne albinos soit dans l'incapacité de trouver l'amour, fonder un foyer et avoir des enfants,
    à moins d'être à la rue (et ca cela relève plus de l'environnement et des aléas de la vie que de la génétique et de la transmission de caractères) il n'y a pas de raison qu'un individu n'ait pas la possibilité de se reproduire et perpétrer ses gènes
    Quid de faits constatés, de statistiques?

    Être à la rue: vous pensez que cela n'est pas corrélé avec l'ethnicité?

    notre civilisation, albinos: et si vous remplacez par "aborigène australien", ou "aborigène de Taïwan", et bien d'autres, ça donne quoi?
    Dernière modification par Amanuensis ; 19/02/2019 à 09h46.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  14. #11
    Loupsio

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    notre civilisation, albinos: et si vous remplacez par "aborigène australien", ou "aborigène de Taïwan", et bien d'autres, ça donne quoi?
    Ca n'a à notre époque plus de rapport avec la génétique, caractère et pression de sélection, c'est purement culturel,
    Un enfant européen qui serait à la naissance inclus et élevé dans un réserve de "natifs américains" (indiens d'amérique) subirait le même type de segrégations
    A l'inverse un enfant "natif américain" élevé en plein New York, dans une famille on ne peut plus américaine, (éducation américaine, études, culture...) n'a pas moins de chances de subir des pressions de sélection et des chances diminuées de perpétrer ses gènes,
    Tout ceci est sociétal et non physiologique/génétique

    Pourtant dans le contexte de la question, dans notre civilisation je ne pense pas qu'une personne albinos soit dans l'incapacité de trouver l'amour, fonder un foyer et avoir des enfants,
    à moins d'être à la rue (et ca cela relève plus de l'environnement et des aléas de la vie que de la génétique et de la transmission de caractères) il n'y a pas de raison qu'un individu n'ait pas la possibilité de se reproduire et perpétrer ses gènes
    Quid de faits constatés, de statistiques?
    C'est l'exact application de la loi de Murphy, (sans le coté catastrophique) puisque la population humaine, bien que non infinie, s'apparente à un système infini de part sa très grande , taille, si un événement n'a qu'une très faible probabilité d'arriver (dans le pire des cas ce serait si l'albinisme est considéré comme peu attractif par la moyenne des individus), le fait que la population soit infinie, fait que la probabilité qu'il trouve chaussure à son pied est de p=1, quand bien même la probabilité pour qu'il finisse avec un individu pris au hasard dans la rue serait de p =0.0[...]01

  15. #12
    Loupsio

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Pour revenir à l'exemple des aborigènes
    Il en va de même pour les pays en guerre, d'un point de vue sociétal, oui être originaire de tel pays qui est en guerre peut être vu comme une diminution du fitness, cependant ce même individu dans un pays qui n'est pas en guerre (à moins qu'on inclus la guerre comme faisant parti "des conditions de vie moderne" mais a mon avis on parle confort et technologie du quotidien dans "conditions de vie moderne"), il n'aura pas moins de chances de se reproduire, (parce que il n'y a pas que 1 réfugié par pays, donc il y a forcement une possibilité de regroupement avec des pairs, mais aussi parce que la majorité des gens se fichent de l'origine de la personne lorsqu'ils choisissent un partenaire, la personnalité (qui vient principalement de la culture de la personne bien que je ne néglige pas l'aspect hereditaire dans certains comportements, l'environnement à tout de même un rôle majeur) est majoritaire (à l'exception d'une certaine forme de racisme ou des individus ne veulent des partenaires que s'ils ont la même origine ou religion), il n'y a donc pas de pression de selection sur ses gènes, seulement des impacts sociétaux et politiques sur son lieu de naissance/education...)

    Ou alors c'est le sens de la question que nous ne comprenons pas pareil,
    "L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?" je l'entends sous la forme "est ce que dans une ville représentative de la vie moderne (Paris, New York, Barcelone, Berlin, Shangai, Tokyo...), un caractère/un gène (et donc l'individu qui les porte) peut être contre-selectionné"
    Dernière modification par Loupsio ; 19/02/2019 à 13h57.

  16. Publicité
  17. #13
    Amanuensis

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    un caractère/un gène (et donc l'individu qui les porte) peut être contre-selectionné"
    C'est une vision simpliste que de réduire l'évolution à celle d'un caractère\gène isolé. Elle porte sur des phénotypes/génomes, i.e., peuvent être "sélectionnés" ou "contre-sélectionnés" (WTM) des combinaisons de caractères/gènes.

    Et de toute manière analyser cela en termes de sélection est mettre des interprétations avant des faits.

    L'évolution d'une espèce, humaine comprise, se mesure, se constate, sur l'évolution dans le temps de la prévalence de caractères/gènes/combinaison de caractères, de gènes/phénotypes/génomes. Penser que toutes les prévalences sont strictement invariantes dans l'espèce humains actuelle est un peu curieux. Faudrait quoi? Imaginer que le taux de reproduction des humains est parfaitement uniforme? Pas vraiment réaliste comme hypothèse, ne serait-ce que parce que le taux de croissance n'est pas uniforme géographiquement.
    Dernière modification par Amanuensis ; 19/02/2019 à 14h54.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  18. #14
    philippedelimoges

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Bonjour à tous

    Rapide intervention : à la question initiale, je répondrai : oui. La preuve : en 1900, 2 milliards d'humains et en 2019, 7 milliards. Notre espèce prolifère et n'est pas en voie d'extinction - comme d'autres espèces. Donc elle s'adapte. Seul point d'inquiétude : la fertilité montre des signes de défaillance.
    Il me semble qu'une espèce est condamné à terme par un changement d'écosystème défavorable et par une chute de la fertilité ou une accumulation de caractères physiologiques délétères.
    On peut actuellement penser que notre espèce a les atouts technologiques (génétique et biotechnologique) pour surmonter les problèmes biologiques qui pourraient être un frein à sa survie. Néanmoins - et c'est mon avis personnel et non de spécialiste - la question de la fertilité (et plus globalement de la reproduction) est primordiale pour notre espèce. Enfin, il faudrait qu'un prédateur veuillent notre extermination pour que nous soyons menacés. Sur Terre, ce prédateur n'existe pas. De plus, je ne crois pas qu'une pandémie ou une une catastrophe naturelle pourront provoquer une éradication de notre espèce - même si l'une ou l'autre provoque une chute spectaculaire de la démographie.

    Cordialement

  19. #15
    Amanuensis

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Heureusement que la fertilité baisse!

    Actuellement 2.5 enfants par femme à l'échelle mondiale, c'est encore bien trop.

    La baisse de fertilité mondiale est une des meilleures choses qui soit arrivée dans les derniers 50 ans (elle a baissé de moitié!).

    (La baisse est nécessaire pour compenser les avancées de la médecine, dommage qu'elle ne les ait accompagnées qu'avec retard...)
    Dernière modification par Amanuensis ; 20/02/2019 à 11h52.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  20. #16
    philippedelimoges

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Amanuensis,

    Je distingue la baisse du taux de fécondité (qui résulte d'un choix à mettre en relation avec des contextes sociaux et culturels) et la baisse de la fertilité : par exemple, spermatozoïdes en réduction et/ou défaillants.

    Cordialement

  21. #17
    Amanuensis

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Certes, il faut faire la distinction. Mais vous avez inversé les termes...

    https://ourworldindata.org/fertility-rate

    (À moins que ce soit entre le français et l'anglais ?)
    Dernière modification par Amanuensis ; 20/02/2019 à 12h24.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  22. #18
    Amanuensis

    Re : L'espèce humaine est- elle adaptée aux conditions de la vie moderne ?

    Notons au passage qu'on peut voir la baisse de fertilité comme une adaptation à la vie moderne (à la médecine, en particulier).

    Et, autre point, les "spermatozoïdes en réduction et/ou défaillants" ne posent un problème à l'échelle de l'espèce qu'à travers son effet sur la fertilité, et cet effet est totalement négligeable (la quantité de spermatozoïdes contribuant à la fertilité étant elle-même totalement négligeable devant la quantité produite...).
    Dernière modification par Amanuensis ; 20/02/2019 à 12h35.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  23. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 22/07/2013, 01h18
  2. [Paléo Humaine] Origine de l'Homme moderne (Terminale)
    Par Ben59 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/10/2006, 22h45
  3. Espèce humaine
    Par bauhinias dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/08/2006, 15h35
  4. SIDA : la thérapie antirétrovirale est-elle adaptée ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2006, 15h13
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 23/03/2006, 17h04