Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Questions sur le cirage d'un parquet



  1. #1
    CSBG91

    Question Questions sur le cirage d'un parquet


    ------

    titre : Questions sur le cirage d'un parquet (pour la première mise en cire).

    Bonjour, je souhaite cirer un parquet de chène brut car la cire laisse respirer le bois.

    Mais parmi les produits pour cirer des parquets, je suis un peu perdu et je ne sais pas trop quoi choisir.


    Je cherche à faire la mise en cire, on a le choix entre la cire liquide qui est un mélange de cire et de solvants ou de la cire solide qu'il faut faire fondre au bain-marie.


    Mais certaines cire liquides m'ont plutôt l'air d'être seulement des produits d'entretien, c'est souvent écrit,qu'elle servent pour l'entretien d'un parquet préalablement huilé, donc si je ne me trompe pas ce n'est pas ce qui convient ? A moins qu'il y en ai qui conviennent à la mise en cire. Si je comprend bien, une fois le solvant évaporé, il reste la cire, et c'est donc un résultat équivalant à la cire pure au bain marie, si ce n'est qu'à l'application elle plus facilement répartie et que cette couche de cire restante doit être beaucoup plus fine (puisque très diluée pour l'application), donc fragile. J'ai bon ?


    Les huile-dures ou huiles-cires : est-ce que ca laisse le bois respirer ? J'en doute.


    J'ai trouvé ceci sur un site :

    "Vous pouvez utiliser un fond dur avant d'appliquer la cire. Un fond dur est une sous-couche qui réduit la porosité du bois en bouchant les pores. Dans ce cas de figure, deux couches de cire devraient largement suffire à protéger votre sol. Appliquez une ou deux couches de fond dur en attendant 24 heures entre chaque. "

    - Mais si on bouche les pores du bois avec ce fond dur, certes cela protège si on renverse un verre d'eau, mais est-ce que cela veut aussi dire que le bois ne respire plus ? ou bien que c'est imperméable à l'eau mais perméable à l'air et à la vapeur ?

    - Est-ce que sans fond dur (produit qui en plus est inflammable et avec une composition pas très sympa), il suffit de mettre plus de couches de cire pour bien protéger le parquet ?


    - La cire au bain marie à l'air intéressante. Cela se fait avec la cire d'abeille, mais j'ai lu que c'est fragile comme protection de parquet. La cire de carnauba qui a un point de fusion plus élevé est moins fragile que celle d'abeille, mais plus difficile à appliquer seule. Est-ce qu' un mélange cire carnauba/cire abeille fondu dans un bain marie électrique serait une bonne idée ?


    Merci d'avance aux connaisseurs du bois.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    antek

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Les méthodes traditionnelles sont longues et "physiques", donnent un résultat incomparable si on sait les mettre en oeuvre.
    Je ne vois pas l'intérêt de "fonds durs", ils n'empêchent pas l'eau de tacher le bois.
    Eviter les produits irréversibles comme les "silicones".

    Et puis le bois n'a pas besoin de respirer puisque c'est le cadavre de l'arbre !

  4. #3
    vincent66

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Bonjour,
    Je me souviens avoir vu il y a des années sur un chantier un ouvrier ne pas utiliser de fond dur mais de l'huile de lin...
    Le résultat ne fût pas convaincant , après plusieurs jours le plancher était tout gluant, il eût fallu polymériser l'huile avec des lampes uv je suppose...?
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  5. #4
    antek

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Citation Envoyé par vincent66 Voir le message
    Bonjour,
    Je me souviens avoir vu il y a des années sur un chantier un ouvrier ne pas utiliser de fond dur mais de l'huile de lin...
    Le résultat ne fût pas convaincant , après plusieurs jours le plancher était tout gluant, il eût fallu polymériser l'huile avec des lampes uv je suppose...?
    Résultat d'une absence de savoir faire . . .
    L'huile de lin siccative en présence d'air. Certains adjuvants (dits siccatifs) accélèrent cette réaction.

  6. #5
    zachuka

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Bonjour,

    La méthode de l'huile de lin permet d'imperméabiliser le bois mais il ne faut pas l'utiliser pure.

    Pour une mesure d'huile de lin que l'on fait tiédir, on ajoute hors du feu (inflammable) 2 mesures d'essence DE térébenthine ( et pas A la térébenthine!).Le chêne étant un bois dur il faut beaucoup diluer l'huile de lin, sinon ça colle et ne sèche pas

    Il faut aussi savoir que l'huile de lin va foncer légèrement le bois.
    Il vaut mieux tester sur un petit morceau de bois pour voir l'effet obtenu APRES séchage.

    On passe ensuite ce liquide au spalter large en étalant bien ,et il faut ensuite laisser sécher au moins 8 jours et repasser une deuxième couche.

    Ensuite cirer avec de la VRAIE cire naturelle solide, que l'on fait fondre doucement au bain marie, et ajouter hors du feu de l'essence de térébenthine et bien mélanger.
    Proportions 1/3 de cire 2/3 d'essence.
    On passe la cire au pinceau en FINE couche , et on laisse sécher (24H)avant de lustrer.
    Si on conserve cette préparation dans un récipient hermétique on peut la réutiliser pendant plusieurs mois.

    Si la pièce n'est pas très passante le traitement à l'huile de lin suffit ( sans cire), et il faut le refaire tous les ans.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    antek

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Citation Envoyé par zachuka Voir le message
    Si la pièce n'est pas très passante le traitement à l'huile de lin suffit ( sans cire), . . .
    Pas d'accord, sans cirer c'est dégueulasse.

  9. Publicité
  10. #7
    zachuka

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Pas d'accord, sans cirer c'est dégueulasse.
    Pourquoi??

  11. #8
    CSBG91

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Et puis le bois n'a pas besoin de respirer puisque c'est le cadavre de l'arbre !
    Bonjour, quand vous dites "Les méthodes traditionnelles sont longues et "physiques", je suppose que vous parlez du pain de cire qu'on fait fondre, et du coup c'est sans doute plus long que la cire liquide, mais ca ne me dérange pas si le résultat en vaut la peine. Pouvez vous me décrire les étapes, ca m'intéresse beaucoup. est-ce que c'est la méthode décrite par Zachuka, ou bien est-ce plus puriste?


    Citation Envoyé par zachuka Voir le message
    Bonjour,

    La méthode de l'huile de lin permet d'imperméabiliser le bois mais il ne faut pas l'utiliser pure.

    Pour une mesure d'huile de lin que l'on fait tiédir, on ajoute hors du feu (inflammable) 2 mesures d'essence DE térébenthine ( et pas A la térébenthine!).Le chêne étant un bois dur il faut beaucoup diluer l'huile de lin, sinon ça colle et ne sèche pas

    Il faut aussi savoir que l'huile de lin va foncer légèrement le bois.
    Il vaut mieux tester sur un petit morceau de bois pour voir l'effet obtenu APRES séchage.

    On passe ensuite ce liquide au spalter large en étalant bien ,et il faut ensuite laisser sécher au moins 8 jours et repasser une deuxième couche.

    Ensuite cirer avec de la VRAIE cire naturelle solide, que l'on fait fondre doucement au bain marie, et ajouter hors du feu de l'essence de térébenthine et bien mélanger.
    Proportions 1/3 de cire 2/3 d'essence.
    On passe la cire au pinceau en FINE couche , et on laisse sécher (24H)avant de lustrer.
    Si on conserve cette préparation dans un récipient hermétique on peut la réutiliser pendant plusieurs mois.

    Si la pièce n'est pas très passante le traitement à l'huile de lin suffit ( sans cire), et il faut le refaire tous les ans.
    L'huile de lin, est parait-il très inflammable au point que les chiffons imbibés peuvent entrer en autocombustion, c'est un peu flippant quand même. je suppose qu'il faut des précautions. Quelle température maxi pour la tiédir ? En GSB il n'y a qu'une marque d'huile de lin au rayon produits chimiques (la même marque que l'acétone et le white spirit qui commence par un M). Si je me décide pour préparer à l'huile de lin, est-ce que ce produit convient en terme de qualité. J'ai lu qu'il existe l'huile de lin "cru" ou "cuite", laquelle prendre si du moins l'emballage en fait mention?

    Pour la cire solide, où puis-je en trouver ? Il n'y en a pas en GSB, ils n'ont que de la cire liquide qui n'indique même pas le pourcentage de cire contenu dedans.
    Quelle quantité approximative de cire par mètres carrés?

    Merci d'avance pour vos messages.
    Dernière modification par Cram 64 ; 28/08/2015 à 21h29. Motif: Réparation des crochets [].

  12. #9
    antek

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Citation Envoyé par zachuka Voir le message
    Pourquoi??
    Avant que ce soit "sec" les poussières se collent dessus, ça ramasse toutes les fibres qui trainent, le nettoyage est malaisé . . .

  13. #10
    antek

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Citation Envoyé par CSBG91 Voir le message
    Bonjour, quand vous dites "Les méthodes traditionnelles sont longues et "physiques", je suppose que vous parlez du pain de cire qu'on fait fondre, et du coup c'est sans doute plus long que la cire liquide, mais ca ne me dérange pas si le résultat en vaut la peine. Pouvez vous me décrire les étapes, ca m'intéresse beaucoup. est-ce que c'est la méthode décrite par Zachuka, ou bien est-ce plus puriste?

    L'huile de lin, est parait-il très inflammable au point que les chiffons imbibés peuvent entrer en autocombustion, c'est un peu flippant quand même. je suppose qu'il faut des précautions. Quelle température maxi pour la tiédir ? En GSB il n'y a qu'une marque d'huile de lin au rayon produits chimiques (la même marque que l'acétone et le white spirit qui commence par un M). Si je me décide pour préparer à l'huile de lin, est-ce que ce produit convient en terme de qualité. J'ai lu qu'il existe l'huile de lin "cru" ou "cuite", laquelle prendre si du moins l'emballage en fait mention?
    Pas plus que de l'huile de cuisine, et je n'ai jamais eu de problèmes de combustion.

    On peut passer l'huile de lin (avec thérébentine) avant de cirer, c'est un choix (personnellement je le faisais).
    Un exemple de recette sortie de mes grimoires, digne de Versailles :

    Préparer le mélange
    - cire d'abeille 200 g
    - cire de carnauba 100 g
    - essence de thérébentine 1200 g
    Faire des copeaux et laisser dissoudre en remuant de temps en temps.
    Appliquer en couches fines, laisser sécher puis brosser vigoureusement entre chaque couche.
    On arrête là si on veut.

    Sinon on continu :
    Préparer le mélange
    - gomme laque 200 g
    - alcool 800 g
    Dissoudre la gomme laque en copeaux en remuant.
    Appliquer en couches très fines, brosser vigoureusement entre chaque couche.
    Après la dernière couche passer la laine d'acier très fine.

    Avec ça on bloque le plancher pendant 1 mois.

  14. #11
    CSBG91

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    De plus en plus intéressant....

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    grimoires, digne de Versailles


    Citation Envoyé par antek Voir le message
    brosser vigoureusement entre chaque couche.
    Quelle genre de brosse faut-il , un truc comme les brosse a reluire pour les chaussures ? brosse-pour-chaussure-polissoir-cire-fibre-de-soie-blanc.jpg


    Quelle est la fonction mélange à la gomme laque par dessus la cire ?

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Avec ça on bloque le plancher pendant 1 mois
    .

    En fait, pourquoi cela met-il 1 mois ? il y a combien de couches et de temps de séchage entre les couches ?

    Merci d'avance.

  15. #12
    zachuka

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    L'huile de lin n'est inflammable que sur des chiffons, je n'ai jamais eu de problèmes avec la recette que je cite plus haut et en passant le mélange au pinceau.
    A la fin du traitement mettre le pinceau dans l'eau.

    L'huile de lin cuite sèche plus vite que la crue, mais fonce le bois.
    Perso je préfère l'huile crue diluée 1/3 , 2/3 térébenthine, je dilue suffisamment pour accélérer le temps de séchage de l'huile de lin.

    La gomme laque est en fait un vernis durcissant , et elle fonce aussi le bois... à ma connaissance, elle est surtout utilisée pour les meubles . Je n'en ai jamais mis sur les planchers .

    Pour les planchers à l'huile de lin seule, sans cire après, jamais eu de problèmes de collage de poussières, il faut bien nettoyer le plancher , aspirer toutes les poussières, passer le traitement en étalant bien et faire sécher longtemps...

    La meilleure brosse après la cire c'est celle en plumes d'oies.
    Dernière modification par zachuka ; 29/08/2015 à 09h29.

  16. Publicité
  17. #13
    antek

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Citation Envoyé par CSBG91 Voir le message
    Quelle genre de brosse faut-il , un truc comme les brosse a reluire pour les chaussures ?
    Quelle est la fonction mélange à la gomme laque par dessus la cire ?
    En fait, pourquoi cela met-il 1 mois ? il y a combien de couches et de temps de séchage entre les couches ?
    Dans l'ordre :
    Non, des chiffons de grosse laine et des épaules de lutteur.
    Améliorer le brillant, la dureté de surface, facilité l'entretien . . .
    Déja 10 jours minimum entre huile de lin et 1ere couche de cire, ensuite 3/5 jours entre couche

    Il n'y a pas de règles stricte, chaque artisan a ses goûts et son égo, il faut juste respecter certains principes.
    Deux artisans sont capables de s'étripper pour une histoire de 10% dans les proportions (j'exagère un peu),
    et il ne faut pas croire qu'il est nécessaire de suivre strictement les recettes pour avoir un bon résultat, d'autant plus que les qualité des produits sont variables.

    Et puis à la fin c'est pour marcher sur ton travail !

  18. #14
    CSBG91

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Bon, et bien y a plus qu'a , en ajoutant une bonne dose d'huile... de coudes.

    Merci beaucoup pour vos conseils

  19. #15
    antek

    Re : Questions sur le cirage d'un parquet

    Citation Envoyé par zachuka Voir le message
    La meilleure brosse après la cire c'est celle en plumes d'oies.
    Excellent pour la finition des meubles.

Discussions similaires

  1. pose de parquet sur un ancien parquet
    Par nico60 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/05/2014, 21h10
  2. Parquet
    Par tit312 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/01/2014, 13h02
  3. Fond dur avant cirage pour parquet?
    Par jonneve dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2010, 14h59
  4. sos parquet
    Par laet67 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/01/2010, 20h34
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison