Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

resistance de nos sociétés



  1. #1
    Non inscrit
    Invité

    resistance de nos sociétés


    ------

    Bonjour,

    La modelisation permettant la prediction du climat est en constante amelioration semble-t-il.
    Mais le probleme reel du changement climatique n'est-il pas plutot celui de la capacité du "village mondial" à s'adapter à un tel changement?
    Les fluctuations climatiques ont toujours existé, touchant un pays ou un autre, detruisant eventuellement localement.
    Quelle amplitude de modification notre société peut-elle supporter en conservant son "mode de vie"?
    A combien de Katrina pouvons-nous resister sans que le systeme de l'assurance ne s'ecroule, par exemple?
    Tout ça pour dire que naturelle ou anthropique, ce n'est pas la cause qui est inquietante, c'est le risque de transformation de notre monde qui l'est plus et ce à l'echelle de temps de nos vies.

    -----

  2. #2
    Valérie Masson-Delmotte

    Re : resistance de nos sociétés

    Nous ne faisons pas des "prédictions" (cf astrologie) mais des "prévisions" (cf météorologie).

    Je pense que le vrai défi est dans notre capacité d'adaptation / ou d'action pour limiter le rythme et l'intensité des concentrations atmosphériques en gaz à effet de serre et donc du changement climatique.

    Il faut bien sur faire la nuance entre variabilité météorologique (évènements extrêmes, fluctuations d'un jour à l'autre) et climat, qui intègre pour une période de 30 ans ("échelle humaine") à la fois les conditions moyennes et leur variabilité.

    Le changement climatique inclut un changement non seulement des moyennes mais également de la variabilité => nous allons perdre notre référentiel d'évènements extrêmes ("sécheresse record", "crue du siècle") pourtant essentielle pour notre adaptation. Un exemple : la canicule de 2003 en Europe correspond à un réchauffement de plusieurs degrés au dessus de la variabilité des températures pendant les derniers siècles => on sort du rythme "habituel" du climat européen.

    Je suis d'accord avec votre dernière analyse sauf que nous ne sommes pas que vulnérables, nous sommes acteurs du changement climatique (émissions de CO2) et nous sommes capables de le prévoir, donc, a priori, de nous y préparer.

    Il me semble également que ce sont les plus pauvres qui sont les plus vulnérables face au changement climatique => le risque de bouleversements est aussi un risque politique et géopolitique au delà du risque économique.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Evolution] évolution et sociétés animales
    Par sandyafiavi dans le forum Biologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 03/12/2007, 11h14
  2. [Divers] Ensemble, rapprochons nos peuples à travers nos cultures
    Par SAGE1 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/08/2007, 12h33
  3. La piste de nos ancêtres dans nos intestins
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/02/2007, 13h19
  4. problème de nos sociétés
    Par loulette dans le forum Changement climatique, a-t-on raison de s'inquiéter ?
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/10/2005, 15h50
  5. Sociétés secrètes
    Par Concombre des mers dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2004, 20h05