Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Tension de vapeur



  1. #1
    ade ade

    Question Tension de vapeur


    ------

    Bonjour,

    Je cherche la tension de vapeur (ou pression de vapeur saturante) de certains produits comme par exemple le bisulfite de soude (CAS 7631-90-5).
    Tout ça pour savoir si les produits en question sont considérés comme des COV (composés organiques volatils) ou non...

    De plus, si on me donne la tension de vapeur d'un produit à 160°C, ai-je un moyen de trouver cette tension de vapeur mais à 20°C (est un COV tout produit dont la tension de vapeur est supérieure à 0.01 kPa à 293.15 Kelvin)???
    (chlorure d'ammonium: tension de vapeur à 160 °C : 0.13 kPa)

    Rq: dans la définition des COV, ils utilisent le terme pression de vapeur mais ils ne précisent pas "saturante" ou "partielle" donc en fait je ne suis pas vraiment sûre d'être à la recherche de la tension de vapeur...

    Merci à tous les pro qui sont sur ce forum car la chimie n'a jamais été mon fort!!!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Tension de vapeur

    C'est fou ce que tu peux dire de bêtises, en peu de mots.
    Primo, le bisulfite de sodium n'a pas de tension de vapeur, puisque c'est un solide, et c'est un solide non volatil ! Et ensuite, le bisulfite de sodium n'est pas un composé organique.
    Et encore plus loin, tu parles d'un autre composé organique volatil, en citant le chlorure d'ammonium. Ce produit est bien un peu volatil à haute température, mais il n'est pas organique. Et à température ordinaire, il doit avoir une tension de vapeur négligeable, et en tout cas bien inférieure à 0.01 kPa

  4. #3
    ade ade

    Re : Tension de vapeur

    Ouh laaaa, tu n'es pas très charitable!!!! J'ai bien précisé que j'étais nulle en chimie!!!
    Je ne savais pas que le bisulfite de sodium était un solide mais je suis contente de l'apprendre et en ce qui concerne le chlorure d'ammonium, je ne savais pas que ce n'était pas un composé organique!!!!

    En fait, je ne sais rien!!! Juste quelques notions qui me permettent de comprendre plus ou moins ce que l'on me dit!!!!

    Donc:
    - comment sait-on qu'un composé est organique ou non, juste avec le nom, ou la formule ou un autre moyen?
    - si on donne la tension de vapeur d'un produit à une T° élevée, cela signifie -t-il forcément que ce composé sera très faiblement volatil à T° ambiante (pourrais-je être sur que la pression de vapeur < 0.01 kPa)?

    Je m'occupe de l'évaluation de la conformité réglementaire d'une entreprise et il y a une partie assez importante sur les COV. Je n'ai pas trouvé de liste et la seule définition, qui ne m'aide pas beauxcoup, est celle que j'ai écrite plus haut... Donc j'ai pris la liste des produits chimiques utilisés dans l'entreprise, j'ai pris les fiches de données de sécurité, et pour chaque n°CAS, je regarde quelle est la tension de vapeur... C'est très long, mais c'est le seul moyen que l'on m'a recommandé (ADEME).

    Donc si tu peux m'aider à aller plus vite grâce à quelques conseils "techniques", ça ne sera vraiment pas de refus!!!!! Bien au contraire!

    Merci bien pour ces éléments de réponse!!!!! et à bientot j'espère (avec moins de moqueries!)

  5. #4
    ade ade

    Re : Tension de vapeur

    Alors, je me suis renseignée... mais:

    Si un composé contient à la fois les éléments Carbone, Hydrogène, Oxygène et azote : C H O N , ce sera dans tous les cas un composé organique?

    Et s'il ne contient que 2 ou 3 de C, H, O ou N, il peut quand même être organique?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    PaulHuxe

    Re : Tension de vapeur

    Un composé organique est un composé qui contient C, H et éventuellement d'autres atomes tels (les plus courants) O, N, P, S, les halogènes,...
    NH4Cl ne l'est donc pas, pas plus que l'ammoniaque. Le CO2 non plus. Par contre, l'acide acétique (CH3CO2H) l'est.

    La tension de vapeur est fonction de la température, mais la relation n'est pas la même pour tous les composés (hélas !). donc, pas moyen avec une seule donnée d'extrapoler fiablement. Une solution pas trop mauvaise est l'équation d'Antoine (fais une recherche sur le net...), dont les coefficients sont connus pour pas mal de composés organiques, dont les solvants les plus courants.

    En effet, la vérification au cas par cas est extrêmement longue, et c'est le même problème pour tout le monde, y compris les entreprises elle-mêmes, qui utilisent ou fabriquent souvent des composés dont ces paramètres ne sont pas toujours disponibles dans la littérature. Chez nous on a une personne à temps complet qui s'occupe des bilans COV, c'est dire l'ampleur de la tâche.
    Et encore je passe les problèmes de mélanges où on a parfois du mal à retrouver ses petits.

    Sinon, pour le bisulfite, il n'a pas de tension de vapeur, mais ses solutions aqueuses ont tendance à relarguer de faibles quantités de SO2 (d'où l'odeur).

    P.S. Moco : on peut avoir des solides avec des tensions de vapeur non négligeables. Sans aller à l'exemple de la carboglace qui est un peu poussé, je pense à l'iode.

    P.P.S. quelqu'un peut m'expliquer pourquoi on donne ce genre de mission à quelqu'un qui n'a pas de formation de chimie ? Est-ce vraiment impossible d'assurer une formation avant ?

    P.P.P.S. Abe : Bon courage !

  8. #6
    ade ade

    Re : Tension de vapeur

    Merci PaulHuxe pour tes informations!

    C'est vrai que ce n'est pas évident les COV...
    En fait j'ai fait des formations pluridisciplinaires, scientifiques, mais rien d'appronfi et mon amour de la chimie ne m'a pas encourager à en faire plus!!! Je le regrette maintenant!!!

    Et pour la formation, je suis en intérim donc je ne pense pas que cela intéresse l'entreprise!!!

    Pour en revenir aux COV, j'ai trouvé aussi le bifluorure d'ammonium qui est sous forme cristalline mais qui pourtant a une tension de vapeur de 1 hPa à 20°C! Il n'y a pas que moi qui dis plein de bêtises (en peu de mots! )!

    Heureusement, pour le moment, je ne me suis intéressée qu'aux installations soumises à autorisation donc le nombre de produits à vérifier était limité...

    Merci encore pour l'aide que vous m'avez apporté et qui m'a quand même permis de gagner pas mal de temps car pendant un moment, j'ai bien cru que je n'arriverai jamais à bout de ces COV, mais maintenant je reprend espoir!!!!
    Je ne regrette pas de m'être inscrite à ce forum!

    Ade Ade

  9. Publicité
  10. #7
    Haragon

    Re : Tension de vapeur

    le bisulfite de sodium voici quelques infos :

    http://www.marsulex.com/customers/pd...ite3044_FR.pdf


    On voit que le risque d'inhalation gazeuse est important

Discussions similaires

  1. Le canard et la tension de vapeur
    Par sashamtl dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/12/2007, 02h23
  2. salle de bain frein vapeur ou pare vapeur
    Par ceyrat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/02/2007, 18h56
  3. Tension de vapeur d'un solide.
    Par k_o_m_a_t dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/05/2006, 13h46
  4. Capillaire et tension de vapeur
    Par pmdec dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/12/2005, 19h25
  5. tension de vapeur saturante du bêta pinène ?
    Par erualine dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/12/2004, 18h20