Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Chimie pyrotechnique



  1. #1
    Kolerias

    Chimie pyrotechnique


    ------

    Bonjour,

    Je suis le président de l'association de jongleurs de feu, Fire Dusk. Nous sommes trois étudiants, master biochimie et ingénieurs 4e et 5e années.

    Nous réalisons divers spectacles en Lorraine, et nous essayons de nous diversifier un maximum. Nous utilisons actuellement bolas, staff, épée, faux, fouet, etc. Nous les enrobons de kevlar, que nous imbibons ensuite de pétrole désaromatisé afin d'obtenir des flammes durant quelques minutes.

    Nous voudrions accéder à de nouveaux effets pyrotechniques.

    Nous utilisons déjà de la laine d'acier. Nous en plaçons une pelote dans une boite de conserve munis d'un tamis. Après allumage de la pelotte, nous faisons tournoyer la boîte à l'aide d'une chaine, ce qui envois de superbes gerbes d'éteincelles.

    Aussi, nous commençons à nous mettre à différentes couleurs de flammes.
    _L'orange: du sel de cuisine (chlorure de sodium) dissout dans de l'alcool à bruler.
    _Le vert: de l'acide borique dissout dans le l'alcool à bruler.

    Ce sont là les seules couleurs que l'on a pus trouver.
    Pourriez vous m'indiquer d'autres produits donnant de nouvelles couleurs?
    Seulement, il nous faudrait des produits non dangereux, ou du moins avec la possibilité de s'en protéger. Et bien sur, où peut-on les trouver?

    Je vous remercie pour votre aide.

    N'hésitez pas à vous faire une idée de ce que nous faisons sur notre site web:###voir profil utilisateur###

    -----
    Dernière modification par HarleyApril ; 11/09/2009 à 16h09.

  2. Publicité
  3. #2
    le glaude

    Re : Chimie pyrotechnique

    Bonjour, j'aurais bien aimé vous aidé mais le probleme est que j'ai pas le droit (surtout sur un forum) de divulguer toute "recette" touchant à la pyrotechnie. C'est interdit pas la loi, désolé.

    Je pense qu'ici personne ne vous aidera. Le mieux est de cherché par soit même, internet est une grande encyclopédie si l'on sais s'en servir ...

    Cordialement

  4. #3
    Kawagane

    Talking Re : Chimie pyrotechnique

    Bonsoir,
    Faites une recherche sur le forum, vous trouverez votre bonheur.
    Ce sujet à été débattu un bonne quinzaine de fois.

    En espérant vous avoir aidé.

    (On apprend pas sa en biochimie ? lol)

  5. #4
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    Et bien merci pour ces réponses très rapides!

    Je vais donc rechercher sur le forum.
    En fait sur internet, on trouve souvent divers produits en effet, mais la plupart sont cancérigènes voir dangereux à la manipulations.
    Quand aux autres, ils sont tout simplement impossible à se procurer en quantité suffisante.

    (en bioch, c'est plus... bio! ^^ donc non, disons que je suis plutôt de bio mol!)

  6. #5
    moco

    Re : Chimie pyrotechnique

    La recette qui suit est dans le forum.
    Tu peux obtenir une flamme bleu-verte en la colorant avec du chlorure de cuivre, ou en remplaçant le fer de ton essai par du cuivre et du PVC (chlorure de polyvinyle). Les fils de cuivre isolés qu'on utilise comme conducteur de courant dans toutes les alimentations électriques du monde sont faits de cuivre recouverts de PVC. Ils vont très bien pour colorer la flamme en bleu-vert.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Kawagane

    Red face Re : Chimie pyrotechnique

    Le chlorure de cuivre est mon préféré ! Une flamme vraiment cool.

    Après si vous voulez flammes qui tirent sur le rouges c'est plus compliqué car on est obliger de travailler avec des sels métalliques ce qui est problématique...

  9. Publicité
  10. #7
    felicha

    Re : Chimie pyrotechnique

    il est possible que ma mémoire soit défaillante car il s'agit de très vieux souvenirs
    il doit y avoir sur le net les caractéristiques des spectres de flamme de chaque élément.
    sels de strontium spectre de flamme vers le rouge
    sels de potassium, spectre violet
    cuivre vert mais aussi bleu dans certains cas
    voir également sels de cobalt et de baryum (vert ?)

  11. #8
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    Je me retrouve confronté aux mêmes problèmes.

    J'ai donc cherché sur ce forum, mais dans tout les cas, il manque les dangers d'utilisation, les moyens d'utilisation et où s'en procurer...

    Moco tu me proposes le chlorure de cuivre. cool, mais ou puis je en trouver?
    De plus, j'ai déjà l'acide borique, sans danger, facile à trouver et à utiliser, et qui fait de superbes flammes vertes.
    Mais bon, ça se tente. Les fils de cuivre devraient se trouver, mais alors comment les manipuler ensuite?

    Felicha, merci de tes conseils, je les ai déjà trouvé sur le net.
    Si je suis venu ici, c'est pour en savoir plus quand à leur utilisation leur danger, et où en trouver...

    Donc je suis pas beaucoup plus avancé...

    Sinon vous auriez d'autres idées pour rendre d'autres effets pyrotechniques? Comme je l'ai décrit, nous utilisons la laine d'acier (ou de la paille de fer) pour faire de superbes gerbes d'éteincelles. En spectacle, c'est très impressionnant. (voir nos photos).

  12. #9
    Kawagane

    Arrow Re : Chimie pyrotechnique

    Le chlorure de cuivre est facilement disponible dans une bonne droguerie. .
    Tu peux aussi le faire toi même à la limite...Acide chlorhydrique (Correcteur PH dans les piscines de particulier ) +....... cuivre .

    Laisser réagir dans un récipient en verre(La chaleur dégagée n'est pas négligeable.) puis évaporer la solution obtenue. Vous voulez les proportions stœchiométrique de la réaction ?Pour l'évaporation dans une casserole en metal sa serait mieux je pense .


    L'évaporation doit se faire dans un milieux aéré de préférence. On ne sait jamais ...

  13. #10
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    Merci Kawagane, on va essayer ça et on verra.

    D'autres idées?
    Ou des liens qui pourraient nous aider?

  14. #11
    moco

    Re : Chimie pyrotechnique

    Non.
    Le métal cuivre n'est pas attaqué par l'acide chlorhydrique. Inutile d'essayer.

    Par contre, ce qu'on peut faire, c'est ajouter de l'eau oxygénée à l'acide chlorhydrique. Dans ce cas, le métal cuivre est attaqué par le mélange acide chlorhydrique + eau oxygénée, et il se forme une solution de chlorure de cuivre qui a une couleur verte quand elle est concentrée, et bleu quand elle est diluée.

    On peut utiliser cette solution telle quelle. Il n'est pas facile d'évaporer cette solution. Elle se décompose pendant le chauffage.

    Les suggestions d'utiliser les sels de potassium ne sont pas fameuses : la flamme est vraiment très peu colorée. A l'usage, elle paraît blanchâtre.

    L'acide borique fait aussi des flammes vertes blafardes. Mais rien ne vaut le cuivre qui donne des flammes beaucoup plus nettes, dans le vert.

  15. #12
    Nerrik

    Re : Chimie pyrotechnique

    Tu peux aussi utiliser des sels de lithium (type chlorure ou nitrate de lithium) pour colorer en rose fuschia...
    Mais un peu plus dur à trouver en petites quantités.

    Sinon le permanganate de potassium (en pharmacie) pour une flamme plutôt bordeaux, mais très petite...

  16. Publicité
  17. #13
    Kawagane

    Question Re : Chimie pyrotechnique

    Mince j'oublie systèmatiquement de le mentionner !

    Oui en effet le peroxyde d'hydrogène est indispenssable ! le cuivre étant trop peu électropositif pour accepter l'ion H+ la présence d'un oxydant est indispenssable.

    Je suis désolé de cette erreur.

    Moco le chlorure de cuivre se décompose a quelle température ?

  18. #14
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    ooooooook.

    Dis moi Moco, cette solution obtenue, elle est comment?
    Corrosive non?
    Je parle pas forcément pour les mains, mais aussi pour le kevlar?
    Et elle s'enflamme comme ça? Il faut la mélanger à quoi?

    L'acide borique donne vraiment de très belles flammes vertes !
    Voir notre site (sur mon profile).

    Les sels de lithium... Il y a des dangers? dans de l'alcool à bruler?
    Ou puis je en trouver?
    Idem pour le permanganate? Et en pharmacie, tu peux en demander autant que tu veux?

  19. #15
    Nerrik

    Re : Chimie pyrotechnique

    Les sels de lithium, ça se trouve chez les fabricants (voir liste des fabricants vendant aux particuliers du forum).
    Le permanganate, oui tu peux en avoir autant que tu veux, c'est vendu précisément comme comme poudre pour faire des bains pour lutter contre des infections, donc tu peux en avoir comme tu veux.
    Ca se dissout dans l'alcool à brûler normalement. En tout cas, pas dans le pétrole désaromatisé, complètement apolaire, il ne solubilise pas les ions de lithium et de potassium.


    Citation Envoyé par Kolerias Voir le message
    ooooooook.

    Dis moi Moco, cette solution obtenue, elle est comment?
    Corrosive non?
    Je parle pas forcément pour les mains, mais aussi pour le kevlar?
    Et elle s'enflamme comme ça? Il faut la mélanger à quoi?

    L'acide borique donne vraiment de très belles flammes vertes !
    Voir notre site (sur mon profile).

    Les sels de lithium... Il y a des dangers? dans de l'alcool à bruler?
    Ou puis je en trouver?
    Idem pour le permanganate? Et en pharmacie, tu peux en demander autant que tu veux?

  20. #16
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    Alors, j'ai deux nouveaux produits, je sais comment les manipuler et je sais où les trouver.
    Il ne nous manque plus que savoir si ils portent des danger avec ou sans alcool et en combustion. Et si c'est le cas comment nous en protéger.

    Avec ça, on n'aura plus qu'à essayer.
    En tout cas si ça marche, je vous enverrai les photos!
    Donc si quelqu'un sait?

  21. #17
    Kawagane

    Wink Re : Chimie pyrotechnique

    Non le chlorure de cuivre de n'est pas corrosif en lui même,ni inflammable d'ailleurs.

    Le seul problème c'est l'acide chlorhydrique qui n'aurait pas réagi. Il faudra laver les cristaux dans un bain d'hydroxyde de sodium à 0.1 mol.
    Ensuite laisser sécher.

    Je suis septique quant à l'utilisation d'un permanganate dans des solutions inflammables.
    Le permanganate de potassium coute 29 euros pour 1 kilogramme à Lyon . Faire aussi très attention au dosage car étant un oxydant très puissant il n'est pas conseillé avec des alcools et autre dérivés pétroliers facilement oxydables.Il oxyde la plupart des composés organiques.
    Le mélange pourrait s'avérer explosif et présenter des cas de combustions spontanée . Aussi toujours faire les premiers essais avec de tout petites quantités .

    Le permanganate de potassium peut tacher les vêtements et la peau, cela crée des taches marron et doit être manipulé avec précautions. Les taches sur les vêtements peuvent être nettoyées en utilisant du sulfate de fer II. Les taches sur la peau disparaissent au bout de 3 semaines environ voire 1 mois et même plus dans certains cas.

    En bref je ne pense pas que se soit une bonne idée...

    Par contre les sels de lithium ont mon approbation !(Sauf le nitrate ).Après faut y mettre le prix je pense...

  22. #18
    HarleyApril

    Re : Chimie pyrotechnique

    Bonjour
    On ne mélange pas le permanganate et l'alcool, sinon, ils risquent de réagir ensemble
    Cordialement

  23. Publicité
  24. #19
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    oulala!

    Bon, il nous reste donc le chlorure de lithium.
    Quelqu'un de motivé pour répondre aux trois ultimes questions?
    _Comment l'utiliser?
    _Ou en trouver?
    _Quels sont les dangers avant combustion, en combustion? Et comment y remédier?

    Kawagane a soulever un problème intéressant vis à vis du chlorure de cuivre, qui après manipulation, contiendrait encore de l'acide chlorhydrique...
    Le problème c'est le bain d'hydroxyde de sodium. Je n'ai pas de matos à proximité, alors comment puis je faire cela?

  25. #20
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    Personne ne peut nous aider?

  26. #21
    Kawagane

    Exclamation Re : Chimie pyrotechnique

    Bonjour Kolerias,

    Le bain d'hydroxyde de sodium n'est pas une nécessité absolue.
    C'est juste au cas ou les proportions ne seraient pas respectées.

    Tu peux te servir de (H03++Cl-)aq(Acide ) comme réactifs limitant.
    En gros tu fait réagir ton cuivre dans ton mélange péroxyde d'hydrogène- acide chlorhydrique jusqu'à que plus aucunes bulles ne se dégagent . Cella indiquera que la réaction est complète.
    Tu n'auras plus qu'a retirer le cuivre en excès pour obtenir une solution aqueuse de chlorure de cuivre.

    Après pour le chlorure de lithium je ne peux malheuresement pas t'aider et j'en suis désolé. Sa doit se trouver dans des boutiques vraiment spécialisées. Le prix doit aussi être à la hauteur de sa rareté...

    Pour ce qui est des dangers potentiels il n'y en a pas beaucoup...
    Le lithium est un alcalin comme le sodium.
    On pourrait penser qu'il est de ce fait comestible mais il se trouve que non!
    Dans le temps on s'en servait pour remplacer le sel de cuisine mais étant donné que le lithium perturbe l'influx nerveux il fut logiquement interdit.
    Donc à part ne pas le mettre dans ta salade je vois pas quelle récomandations te donner.
    Pas de téquila paf avec désolé .

    En espérant t'avoir aidé.
    Cordialement.

  27. #22
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    YES!

    Alors, il manque encore quelques détails.
    _Les quantités d'H2O2 et d'acide chlorhydrique par rapport à la quantité d'acide sont lesquelles?
    _La réaction dégage quelque chose avec l'acide?
    _Côté manipulation, c'est plutôt dans du verre j'imagine?
    _Il y a des risques?
    _Pour l'évaporation, il faut faire chauffer la solution? En casserole? La solution est toujours corrosive lors de l'évaporation? les vapeurs?
    _J'obtiens une poudre?
    _Alors après, je peux la mélanger avec de l'alcool à brûler celle-ci?
    _Et les gaz dégagés par la combustion?

    Désolé, ça fait beaucoup de questions, mais si ça marche sans problème, on va sûrement s'y lancer à grande quantité

  28. #23
    Kawagane

    Exclamation Re : Chimie pyrotechnique

    Quantités industrielles .

    Je vais m'y atteler point par point.

    Quantités de Peroxyde d'hydrogène: C'est à la louche mais le ration devrait se trouver vers 1/3. 3 part d'acide pour 1 part de H2O2.

    Dégagement gazeux nocifs: Aucun mise à part une brumisation légère d'acide chlorhydrique dans l'air. A faire à l'extérieur de préférence.

    Récipients: Du verre borosilate(Pyrex) serait le must. En effet que crains que la chaleur dégagée par la réaction "dopée" par le peroxyde ne dépassent la capacité de dilatation d'un verre lambda et le fasse éclater. Sa dépend des quantité misent en oeuvre en fait.Absolument pas de métal bien entendu. Enfin c'est pas tout à fait exact, si tu es un peu maya sur les bords, un casserole en or massif n'est pas attaquée par le mélange.

    Évaporation de la solution:En théorie la réaction ne présente plus aucun caractère corrosif après avoir fait réagir le cuivre en excès.Tu peux toujours tester l'acidité en ajoutant une pincée de bicarbonate de sodium alimentaire dans la solution . Si sa mousse c'est pas bon . Tu peux donc procéder à l'évaporation à feu très doux, Moco à parlé d'un possible décomposition, Malgré que je vois pas trop trop comment un sel d'un métal de transition puissent se décomposer à même pas 100°C...
    Après sa oui normalement tu es en possession d'une poudre.

    Mélange: Je connais pas le coefficient de dilution du chlorure de cuivre dans un distillat de pétrole léger du genre alcool à bruler... Par mp à des membres qui ont des données sous la main.

    En espérant t'avoir aider.

    Cordialement.

  29. #24
    HarleyApril

    Re : Chimie pyrotechnique

    avant de donner un mode opératoire, il serait de bon ton d'être sûr de soi ...
    "le ration devrait se trouver vers 1/3. 3 part d'acide pour 1 part de H2O2" ne donne pas des proportions claires pour les trois réactifs

    le mieux sera bien évidemment de déjà réaliser la manip en petit avant de transposer à grande échelle ... quand tu auras pu écrire un mode opératoire clair et précis

    cordialement

  30. Publicité
  31. #25
    Kawagane

    Red face Re : Chimie pyrotechnique

    1/3 de péroxyde pour 2/3 d'acide c'est clair selon moi.

    Pas besoin d'avoir les proportions éxactes.J'ai pas les données sous la main et pas le temps d'établir un protocole. C'est un ratio voila tout.

    Ils disent "grande échelle" mais il ne feront pas sa dans des cuves de 250 L je suppose...
    Ils voulaient juste dire qu'il répétront le protocole de nombreuses fois c'est tout. Il verront bien qu'ils ne pourront pas travailler avec plus de 500 ml car ils trouveront difficilement le récipient adéquat.

    Ce n'est pas éxcésivement dangereux. Je pense qu'ils peuvent demarer leur affaire sans problème.
    Après bien sur si vous avez les données sous la main, faut pas vous gêner.

    Cordialement.

  32. #26
    Kolerias

    Re : Chimie pyrotechnique

    Merci à tous, et surtout à toi Kawagane.

    Nous ferons un premier essais le weekend prochain.
    Si cela fonctionne sur une PETITE QUANTITE, nous recommencerons avec une plus grande (pour 50cl d'alcool (donc bien moins pour fabriquer la poudre)). Et si cela marche, nous le réaliserons à plus grande échelle (plus souvent, et plusieurs fois en même temps pour nos duels).

    Si quelqu'un à des données pour nous décrire ça plus en détail,ou carrément un genre de protocole adaptable, nous sommes preneurs!

    N'étant pas Maya et encore moins conquistador, je vais tenter de trouver du verre pyrex.
    Ainsi qu'un minimum de protection, au cas où.

    Pour la dissolution dans l'alcool, nous ferons plusieurs essais.
    Je vous tiendrais au courant de ce que cela donne et vous enverrais de photos.

    Si vous avez d'autres conseils sur cette manip????????????????


    Ou pour d'autres couleurs ou effets????????????

    MERCI ENCORE!

  33. #27
    HarleyApril

    Re : Chimie pyrotechnique

    Citation Envoyé par Kawagane Voir le message
    1/3 de péroxyde pour 2/3 d'acide c'est clair selon moi.
    c'est exprimé en moles, en volumes, en poids ?

    tu as déjà fait cette manip ou lu sa description dans un ouvrage sérieux (le Brauer par exemple) ?

    cordialement

  34. #28
    Kawagane

    Question Re : Chimie pyrotechnique

    Gutentag,

    Effectivement, j'ai déja effectué cette réaction. J'admet que mes indications sont floues,je pense que Kolerias à pensé aux volumes en premier,et il a bien vu.

    Le seul Hic c'est que j'ai jamais procédé à l'évaporation...je viens juste d'essayer justement.

    Pour mon cas sa ne s'est pas révélé concluant. Le solide obtenu n'était pas du CuCl2.Je suis tombé sur un composé noirâtre malgré que la solution soit verte et tout à fait transparente .
    Je suppose que le dosage de H2O2 était trop important. Je soupçonne une réaction de fenton.
    C'est tout de même bizarre...Avez vous des données sur la température de décomposition du chlorure de cuivre ?

    L'oxyde de cuivre est aussi un catalyseur du peroxyde d'hydrogène ce qui complique encore les choses...Impossible de savoir si la réaction énergique qui se déroule lorsque on ajoute le péroxyde à la solution verte après y avoir enlevé le cuivre est la décomposition du peroxyde d'hydrogène ou une réaction d'oxydation de Fenton.

    Comment savoir ? Le chlorure de cuivre est bien un sel de couleur vert pale non ? J'aurai jamais cru que ce soit si compliqué

  35. #29
    fermir

    Re : Chimie pyrotechnique

    Bonjour .
    Je voulais répondre une bonne fois pour toute .
    Les flammes colorées sont extrèment dangereuses aussi bien pour tes poumons que pour les méches en kelvar .
    Enflammé un acide répands des fumées corrosives.

    L'alcool brule toujours mal ce qui dégage du monoxyde de carbone et donne une flamme trop chaude pour le kelvar .

    Alors attention . La flamme la moins dangeureuse étant celle à l'acide borique ( flamme vert pale )

  36. #30
    Kawagane

    Cool Re : Chimie pyrotechnique

    Bonjour,
    Si tu avais suivi le cour du post tu verrais que le caractère acide de la solution à évaporée n'est plus.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. tir pyrotechnique
    Par laser77 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/02/2009, 00h35
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 08/01/2009, 22h00
  3. Existe t il une formation pyrotechnique?
    Par Pyrochimist dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/03/2008, 19h41
  4. Commande d'allumeur pyrotechnique
    Par DID2000 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2006, 23h39