Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp




  1. #1
    rmi6

    Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp

    Bonjour à tous !

    Alors je me lance, pour ma première question (bien qu'ayant cherché, je me doute que ma question sera déplacée dans une rubrique plus appropriée - veuillez m'en excuser par avance)

    Si quelqu'un s'y connait bien en step...
    J'effectue un stage dans une step de 65 000 eq/H à boues activées

    On m'a confié une mission pour laquelle je rame vraiment, car j'ai très peu de connaissance dans le sujet, et pas d'autre moyen que ma réflexion et celle que vous m'apporterez je l'espère

    On me demande d'"optimiser l'utilisation du chlorure ferrique FeCl3 dans la step (dans le traitement du phosphore dissous)"

    J'ai pas mal de problèmes quant à cela car je n'ai vraimet pas bcp de moyens ni de temps ni d'infos à ma disposition

    Le FeCl3 est injecté en sortie de Bassin d'Aération (BA) où a lieu la déphosphatation biologique
    Je me demandais si je pouvais chiffrer le rendement de la déphosphatation BIOLOGIQUE de la step en prélevant et analysant un échantillon à ce niveau, juste avant linjection du réactif floculant
    Pensez-vous que c'est possible, ou que les bactéries continuent leur action déphosphatante au delà du BA, dans le clarif' etc? (dans cette éventualité, ce prélèvement ne représenterait pas la totalité de l'action sur P des bactéries...)
    aidez-moi svp, j n'ai plus qu'une semaine de stage (oui je sais je suis dans le caca)

    je vous remercie par avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Zozo_MP

    Re : Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp

    Bonjour

    Je déplace votre question en chimie où elle sera mieux là bas pour être clarifiée et débactérisée, step by step.

    Cordialement

  4. #3
    Gramon

    Re : Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp

    le clarif, ça sert à quoi, à faire précipiter les bactéries et colloïdes?

    si oui, je pense que tu peux dire que le rôle des bactéries est négligeable, dans le sens que ce que tu fait (optimiser l'utilisation du chlorure ferrique) ne vas pas changer ce facteur.


  5. #4
    rmi6

    Re : Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp

    Merci de m'aider Gramon

    oui les bassin de clarification sont calmes et permettent une bonne décantation des matières en suspension (mais Des bactéries ne restent-elles pas en suspension???)

    En fait, en sortie de BA, le FeCl3 est injecté pour améliorer la déphosphoration. Mais ces eaux, ainsi traitées passent ensuite ds le dégazeur (où elles ne restent pas longtemps - pour éviter que la mousse entrave la décantation), puis sont envoyées dans le clarificateur avant d'être rejetées.

    Je pensait également que le rôle des bactéries serait négligeable après le BA, mais je préférait demander...

    merci bien, je serait surement amené à poster d'autres questions sur le même sujet ici, alors si vous repassez

  6. #5
    monta0

    Re : Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp

    bonjour,

    le FeCl3 est un coagulant qui a pour but principal de déstabiliser les particules en suspension c a d de faciliter leur agglomération, c'est la coagulation.
    Une fois que ces particules sont déstabilisées elles s'agglutinent pour former un floc qu'on pourra facilement les éliminer par flottation, c'est la floculation
    Enfait les besoins en FeCl3 sont éstimés pour une journée de travail avec un débit de pointe.

    cordialement
    Montassar
    *Je sais que je ne sais rien*

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gramon

    Re : Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp

    en faite le phosphate de fer III est insoluble.

    donc s'il y a du fer (III) en solution il va précipiter avec les phosphates.

    ça risque d'être une question de mélange et de temps de précipitation

  9. #7
    energysaver

    Re : Déphosphatation biologique et physico-chimique en StEp

    Bonjour,

    J’interviens avec un peu de retard dans la discussion. Je connais une solution qui permet de réduire fortement, voire d’éliminer l’utilisation de chlorure ferrique. Il s’agit d’un système de déflecteurs qui permet de créer une force centripète dans les clarificateurs qui concentre et ramène les boues vers le centre (évidemment) et vers le fond afin de permettre leur évacuation. Elles sont évacuées avant l’éclatement des bactéries qui meurent en régime anaérobie dans les clarificateurs. Ceci évite la remontée de boues, un phénomène qui peut se produire après env. 2 ½ de séjour dans le clarificateur. Les phosphores et les nitrates restent absorbés par les bactéries et ne polluent les eaux dans le clarificateur. Des économies substantielles sont réalisées du fait de la réduction de la consommation de chlorure, mais aussi grâce à la diminution de la recirculation, donc économies d’énergie.

    Si quelqu’un est intéressé, je peu donner plus de détails.

    Energysaver

  10. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. le traitement physico chimique du phosphore
    Par tirasmusyo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/08/2009, 19h39
  2. analyse physico-chimique
    Par amilas dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/05/2009, 19h36
  3. physico chimique des solutions
    Par vanille972 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2009, 23h03
  4. physico chimique des solutions
    Par vanille972 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/03/2009, 15h51
  5. Constante physico-chimique toluène
    Par etudiantgramme dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/12/2007, 11h45