Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Lyophilisation "artisanale"



  1. #1
    Xaminsa

    Lightbulb Lyophilisation "artisanale"

    Bonjour,
    Je vous écris car je prépare mes vacances et je souhaiterai emporter avec moi des aliments lyophilisés "maison".
    Petite introduction à la lyophilisation:
    Pour ce faire: on congèle un aliment(l'eau devient glace). On l'amène à basse pression (pour que l'eau passe à l'état gazeux).

    Dans mes souvenirs, j'en ai réalisé une en laboration (je suis étudiant à l'insa).

    Je voulais réessayer cela avec de "vrais" aliments genre des pâtes bolognaises.

    Avant de faire exploser la maison je voulais vous faire parts de mon processus:
    • Cuisine d'aliments.
    • Mise au congélateur du plat final.
    • 24h plus tard, on le sort et le place dans une poche de type sac à congélation on branche le tuyau de la trompe à vide (relié à l'évier), on mets des joints tout autours du sac.
    • On mets le sac dans un plus grand sac isotherme avec des pains de glace.
    • On alume la trompe, on ouvre le robinet de vide.
    • On laisse tourner longtemps en changeant régulièrement les pains de glace.

    Penser vous que cela est dangereux?
    Le résultat sera-t-il correct?
    Qu'en pensez-vous?

    Cordialement,
    Maxime

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Xaminsa

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Ce que j'appelle trompe à vide s'appelle également trompe à eau!

  4. #3
    CN_is_Chuck_Norris

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    je ne vois pas de danger dans ton expérience.
    Petit souci éventuel: sous l'effet de la dépression, le sac de congélation va se contracter et éventuellement bouché l'arrivée du vide. A voir.

  5. #4
    whoami

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Bonjour,

    Prends quand même une bonne assurance sur la vie.

  6. #5
    Sethy

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    La particularité d'un appareil à lyophiliser tient dans le fait que le cycle de P, T permet de contourner le point triple de l'eau.

    De cette manière, l'eau liquide ne se transforme pas en eau solide (qui fait éclater les tissus).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    CN_is_Chuck_Norris

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Citation Envoyé par Sethy Voir le message
    De cette manière, l'eau liquide ne se transforme pas en eau solide (qui fait éclater les tissus).
    A ceci près que c'est l'eau solide qui ne se transforme pas en eau liquide (mais sublime)

  9. Publicité
  10. #7
    ArtAttack

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Tant qu'à parler du cycle P-V-T de l'eau, autant utiliser les abuse de langages : eau / glace / vapeur ... / supercritique
    Comme ça c'est plus intuitif avec un diagramme, pour tout le monde.

  11. #8
    Xaminsa

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Diag-phase-eau.png
    Voilà le diagramme PT
    Mon soucis est plutôt dans le "vide".
    Sur l'image ci jointe, on voit que le vide doit être de -0,5 atm... ça fait beaucoup pour une trompe à eau, non?
    Quid du temps de manipulation? (si je gaspille des litres d'eau en pleine été )

  12. #9
    Sethy

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Une trompe à eau à une limite théorique à 18 mmHg (tension de vapeur de l'eau à 18°C).

    Il est très facile d'obtenir 50 mmHg. Je te laisse convertir en atm.

  13. #10
    Xaminsa

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Peut on faire quelque chose avec un vide de 0,066atm?

  14. #11
    Sethy

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Ok, je crois que je vois le souci.

    Une pression négative, ça n'existe pas.

    Quand tu écris p = -0,5 atm, il faut lire p < 0,5 atm.

    Oui, 0,066 < 0,5

  15. #12
    Xaminsa

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Je vais expliciter ma pensée
    Pour moi Patmosphérique=1atm
    Donc d'après le graphique: on est à T=-15°C pour arriver à l'état gazeux il faut (à cette température p= 0,06atm).
    Donc la pression interne (dans mon sachet de congélation) Pint=Patm-Pvide=1-0,066=0,934atm ai-je faux?

  16. Publicité
  17. #13
    Xaminsa

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Je suis tombé sur cette vidéo:
    XXXXXXX
    étrangement: il chauffe, c'est étrange, non?
    Dernière modification par ArtAttack ; 28/06/2012 à 21h54. Motif: Fonctionnement d'une trompe à eau sans plus, n'apportant rien au sujet

  18. #14
    ArtAttack

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Citation Envoyé par Sethy Voir le message

    Une pression négative, ça n'existe pas.
    Ainsi la nette réduction de la température Kondo observée sur les hydrures est attribuée à un effet de pression négative de l’hydrogène sur le réseau cristallin
    Source : http://neel.cnrs.fr/spip.php?article1469&lang=fr
    (entre autres)

  19. #15
    CN_is_Chuck_Norris

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Citation Envoyé par Xaminsa Voir le message
    Pièce jointe 187049
    Sur l'image ci jointe, on voit que le vide doit être de -0,5 atm... ça fait beaucoup pour une trompe à eau, non?
    Quid du temps de manipulation? (si je gaspille des litres d'eau en pleine été )
    de façon empirique, sans faire intervenir de formule ou autre... j'ai déjà vu des lyophilisation à la trompe à eau.
    en revanche, oui, tu vas balancer quelques mètres cubes (j'exagère peut être un peu). Le mieux serait d'avoir un bac d'eau (ou une piscine ) et te tourner en circuit fermer. Bon courage pour les pâtes bolo lyophilisée...

  20. #16
    Sethy

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Citation Envoyé par ArtAttack Voir le message
    Mouais bon ... on peut aussi parler des particules qui ne sont pas sur leurs niveaux de masse et qui ne vérifient pas E/c2.

    Ici on parle de lyophilisation et de procédés artisanaux. Je veux toujours voir une trompe à eau, une pompe à palette ou encore une pompe à diffusion pomper jusqu'à obtenir des pressions négatives (et je ne parle pas de la diffusion de l'Hélium).

    C'est un peu comme l'exo de l'étudiant de CM2 qui fini par une division par zéro. On peut toujours lui parler de la levée d'indétermination par l'étude des dérivées. Au CM2, diviser par zéro, ça n'existe pas.
    Dernière modification par Sethy ; 28/06/2012 à 22h27.

  21. #17
    schneiderj

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Bonjour,

    je ne voudrais pas te décourager, mais je pense que tu vas être confronté à plusieurs problème. Sauf pour faire un essai sur quelques grammes.

    Dans les installation industrielles ou même de laboratoire le produit est refroidi vers entre moins 30 et moins 50 °C, puis le système est mis sous vide (je n'ai plus la valeur de celui-ci, mais quelques millibars tout au plus). A partir de ce moment il est nécessaire d'apporter de l'énergie au système pour composer les pertes du à la sublimation.

    Jusque là tout va bien avec ton projet, mais :
    • il n'est pas simple d'avoir un système totalement étanche (mais c'est faisable)
    • le débit de gaz : c'est là que cela se complique. Le diamètre du tuyau, sa longueur, la différence de pression entre la pression de vapeur saturante au dessus de la glace et au niveau de la trompe à eau.
    • Au pire, si tu es trop froid au niveau de ton produit, du va condenser la vapeur d'eau générer par la trompe à eau.
    Il faut se rappeler qu'un litre d'eau représente 1300 litres de gaz à pression atmosphérique... et à 25 millibars cela fait environs 70 mètres cubes .

    Une solution que tu pourrais regarder : utiliser un compresseur de congélateur, réfrigérateur : ils ont un débit important et sont capables de descendre à environs 1 millibar !
    Mais il faudra condenser la vapeur d'eau : c'est une autre affaire.

    Jean-Marie


    -

  22. #18
    bob.razowsky

    Re : Lyophilisation "artisanale"

    Salut,

    Pour avoir fait un essai dans un lyoph qui fait du -130°C avec un pression de 50mTor, en 1 semaine je n'ai pas réussi à lyophiliser une pomme, qui d’ailleurs, s'est décongelée en son coeur...

    Bob

  23. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. "fondamentales", "dures", "molles" ... : comment classer les sciences ?
    Par Arvirik dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/04/2017, 22h41
  2. Différences entre "assertion", "proposition", "théorème", ...
    Par Samaael dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/02/2010, 04h35