Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

L'eau qui bout !?



  1. #1
    Marmotte en sucre

    L'eau qui bout !?


    ------

    On dit que l'eau bout à 100°C mais comment se fait t'il que lorqu'on fait chauffer de l'eau pour cuire des pates (ou autres d'ailleurs ..) ou se faire un thé on a de la vapeur, donc de l'evaporation alors que l'eau n'est pas encore ou plus a 100°C du tout ?!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    afrodiziak

    Re : L'eau qui bouille !?

    Pq dis tu que l'eau n'est pas encore a 100°C? t'as mis thermomètre??

  4. #3
    sterfil

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par Marmotte en sucre
    On dit que l'eau bout à 100°C mais comment se fait t'il que lorqu'on fait chauffer de l'eau pour cuire des pates (ou autres d'ailleurs ..) ou se faire un thé on a de la vapeur, donc de l'evaporation alors que l'eau n'est pas encore ou plus a 100°C du tout ?!!
    Si de l'eau, même froide, s'évapore, c'est à dire passe à l'état gazeux, par exemple lorsque tu fais sécher un linge mouillé en le pendant sur un fil, cela veut dire que l'eau a une "tension de vapeur" et qu'elle passe de l'état liquide à l'état gazeux.
    cette tension de vapeur va en croissant avec la température. Même la glace a une tension de vapeur.
    Lorsque la tension de vapeur devient égale à la pression de l'atmosphère surnageante, on assiste à l'ébullition.
    L'eau ne bout à 100°C que si tu habites au niveau de la mer.
    Tu peux aussi faire bouillir de l'eau en faisant le vide dans ton récipient, tu constateras que l'ébulition se produit à une température plus basse.
    C'est pour cette raison qu'il devient quasiment impossible de faire cuire des oeuf durs lorsqu'on est à très haute altitude.

  5. #4
    alain C

    Wink Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par Marmotte en sucre
    On dit que l'eau bout à 100°C mais comment se fait t'il que lorqu'on fait chauffer de l'eau pour cuire des pates (ou autres d'ailleurs ..) ou se faire un thé on a de la vapeur, donc de l'evaporation alors que l'eau n'est pas encore ou plus a 100°C du tout ?!!
    En fait il y a un équilibre entre phase liquide et vapeur qui dépend de la température. A la pression atmospérique, la tension de vapeur au-dessus du liquide (eau) est de 100% à 100°C. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de vapeur en-dessous de cette température. Il existe également un équilibre entre tension de vapeur et phase solide (glace), le passage de l'un à l'autre est la sublimation. C'est le principe de la lyophilisation.

  6. #5
    chrome VI

    Re : L'eau qui bouille !?

    Bonjour ,
    pourquoi
    lorsque la tension de vapeur devient égale à la pression de l'atmosphère surnageante, on assiste à l'ébullition.
    ?
    Merci d'avance .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    sterfil

    Re : L'eau qui bouille !?

    Lorsque la température du liquide a atteint la température d'ébullition correspondant à la pression surnageante, tout nouvel apport de chaleur vaporise instantanément du liquide en quantité proportionnelle àl'énergie reçue
    de l'ordre de 650 KCal par kilogramme de liquide vaporisé Tu peux transformer en Joules en multipliant par 4,17.
    Dans une cocotte minute la pression atteint plusieurs bars et la température d'ébullition est plus élevée, ce qui augmente la vitesse de cuisson des aliments.
    Tous ces phénomènes sont dans l'ABC de la physique

  9. Publicité
  10. #7
    Loutchos

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par sterfil
    L'eau ne bout à 100°C que si tu habites au niveau de la mer.
    Je pense pas que l'altitude joue un rôle fondamental (meme si elle en jouen un...), et pour preuve, dans une navette spatiale, en état d'apesenteur, l'eau ne bout pas, mais semble flotter dans la navette sous forme d'un bulle.

    Je pense que le facteur prépondérant, c'est la pression atmosphérique (qui d'ailleurs varie avec l'altitude !). Tout ca pour dire que meme au bord de la mer, s'il pression atm n'est pas de 101325 Pa, l'eau ne bout pas à 100°C.

    Maintenant, pour comprendre ce qui se passe, il suffit d'imaginer qu'a la surface de tous les liquide y compris l'eau, il y a une tension de vapeur. Ca veut dire que des molécules d'eau on tendance à s'échaper de la surface pour passer en phase vapeur. Pq? Parce que certaine molécule ont l'énergie nécessaire pour échaper aux interaction dans le liquide. Plus la t° augmente, plus plus cette tendance est marquée (donc la tension de vapeur augmente et il ya de plus en plus de vapeur)
    Pour arrive à 100°, température à laquelle l'énergie apportée à l'eau (sous forme de chaleur) est supérieur à l'énergie d'interaction entre les molécules d'eau.

  11. #8
    pluton35

    Re : L'eau qui bouille !?

    Ce sujet m'amène à poser une nouvelle question. Il est connu que si on ajoute du sel avant de faire bouillir l'eau celle-ci bouera à une température supérieure à 100°C jusque là ok. Par contre j'ai pu lire que la température d'ébulition (qui est plus haute) était atteinte plus rapidemment. L'ajout de sel permet donc de faire bouillir l'eau plus vite et "plus chaud"... Savez vous pourquoi ça va plus vite ?
    Merci d'avance

  12. #9
    invite19431173

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par Loutchos
    Je pense que le facteur prépondérant, c'est la pression atmosphérique (qui d'ailleurs varie avec l'altitude !). Tout ca pour dire que meme au bord de la mer, s'il pression atm n'est pas de 101325 Pa, l'eau ne bout pas à 100°C.
    Attention, l'état de pesanteur n'a aucun rapport avec la pression. Les navettes sont pressurisées, sinon, l'eau bouerait, et l'homme irait assez mal !

  13. #10
    Loutchos

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par benjy_star
    Attention, l'état de pesanteur n'a aucun rapport avec la pression. Les navettes sont pressurisées, sinon, l'eau bouerait, et l'homme irait assez mal !
    jusq'a nouvel ordre, la pression atmosphérique n'est pas la meme à la mer qu'au sommet de l'everest. Et si la pression est normale dans une navette, c'est parcu qu'el est maintenue artificiellement !!

    Et puis, ca confirme ce que je dit: l'eau ne bout pas plus dans une navette qu'à des milliers de km d'altitude qu'a la mer !

  14. #11
    Loutchos

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par pluton35
    ...Par contre j'ai pu lire que la température d'ébulition (qui est plus haute) était atteinte plus rapidemment
    c'est paradoxal ca !
    si la température d'ébullition augmente, il faut chauffer plus pour que ca bout. Donc ca doit prendre plus de temps !

    C'est pas clair...

  15. #12
    invite19431173

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par Loutchos
    jusq'a nouvel ordre, la pression atmosphérique n'est pas la meme à la mer qu'au sommet de l'everest. Et si la pression est normale dans une navette, c'est parcu qu'el est maintenue artificiellement !!

    Et puis, ca confirme ce que je dit: l'eau ne bout pas plus dans une navette qu'à des milliers de km d'altitude qu'a la mer !
    J'ai loupé la citation, ça devait être celle là ! Faut que je me réveille !!

    Je pense pas que l'altitude joue un rôle fondamental (meme si elle en jouen un...), et pour preuve, dans une navette spatiale, en état d'apesenteur, l'eau ne bout pas, mais semble flotter dans la navette sous forme d'un bulle.
    Je ne voyais pas le rapport ICI entre altitude et l'état d'apesenteur.

  16. Publicité
  17. #13
    shokin
    Modérateur

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par pluton35
    Il est connu que si on ajoute du sel avant de faire bouillir l'eau celle-ci bouera à une température supérieure à 100°C jusque là ok.
    Il faudrait donc ajouter le sel après pour économiser de la chaleur et de l'eau.

    Je sens que je vais cuisiner plus souvent des cornettes que des spaghetti.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  18. #14
    Loutchos

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par benjy_star
    Je ne voyais pas le rapport ICI entre altitude et l'état d'apesenteur.
    je ne comprend pas ca... le rapport entre l'altitude et l'apesanteur il est évident, pas besoin d'en débattre ici...

    Pq on en parle ici ? Pour répondre à la personne qui mentionne "la température d'ébullition au bord de la mer". J'ai meme fait une citation pour que tout le monde comprenne ! L'altitude n'a en effet pas d'influence observable directe ! On est d'accord je pense !

  19. #15
    invite19431173

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par Loutchos
    je ne comprend pas ca... le rapport entre l'altitude et l'apesanteur il est évident, pas besoin d'en débattre ici...
    Il y a un rapport entre l'altitude et la pesenteur. Mais en Apesenteur, si l'eau est encore liquide, c'est parce qu'une navette est préssurisée.

    Toi tu dis :

    Je pense pas que l'altitude joue un rôle fondamental (meme si elle en jouen un...), et pour preuve, dans une navette spatiale [...]
    Alors d'accord, l'altitude fait varier le point d'ébullition de l'eau, mais la navette spatiale ne prouve rien selon moi. Ou alors, je ne t'ai pas compris.

    Cordialement.

  20. #16
    pluton35

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par Loutchos
    c'est paradoxal ca !
    C'est bien ce que je pense. A moins que la dissolution et/ou la présence de sels change la donne, mais ça m'étonnerai aussi.

    Citation Envoyé par shokin
    Il faudrait donc ajouter le sel après pour économiser de la chaleur et de l'eau.

    Je sens que je vais cuisiner plus souvent des cornettes que des spaghetti.
    Ben c'est pas si simple que ça car (et c'est peut être de là que vient ma confusion initiale d'ailleurs...?) puisque comme l'eau bout à plus haute température avec le sel, tes aliments cuisent plus vite.

  21. #17
    Loutchos

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par benjy_star
    ...Mais en Apesenteur, si l'eau est encore liquide, c'est parce qu'une navette est préssurisée.
    Mais c'est ske j'ai dit: c'est bien + la pression ambiante que la gravité qui est déterminante dans l'état liquide ou gazuex de l'eau !

    Citation Envoyé par benjy_star
    Toi tu dis :
    Alors d'accord, l'altitude fait varier le point d'ébullition de l'eau, mais la navette spatiale ne prouve rien selon moi. Ou alors, je ne t'ai pas compris.

    Cordialement.
    La navette prouve que l'apesanteur n'influence pas la température d'ébullition de l'eau. Ce qui est important, c'est la pression ambiante (ou pression atmsphérique sur terre).

    Je peux pas etre plus claire que ca... désolé...

  22. #18
    shokin
    Modérateur

    Re : L'eau qui bouille !?

    Citation Envoyé par pluton35
    Ben c'est pas si simple que ça car (et c'est peut être de là que vient ma confusion initiale d'ailleurs...?) puisque comme l'eau bout à plus haute température avec le sel, tes aliments cuisent plus vite.
    C'es-tu pas bête ! faudra que je me mette à réfléchir à deux fois.

    Ou que j'expérimente avec deux casseroles de cornettes du même paquet.

    Moi qui croyais avoir assez économisé en appliquant les proportions eau/riz à eau/pâtes.

    Le thermos est également très bon pour économiser de l'eau et de la chaleur, pour se faire du thé !

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  23. Publicité
  24. #19
    domlefebvre

    Re : L'eau qui bout !?

    Bonjour à tous,
    Récapitulons:
    la température d'ébullition de l'eau pure est, dans les conditions normales de pression, de 100° C.

    Cette température dépend de la pression qui s'exerce à la surface du liquide par l'atmosphère... Alors évidement elle bout à une température bien plus basse au sommet de l'Everest. L'altitude du récipient n'a rien à voir la dedans, seulement la pression sur la surface du liquide en ébullition.

    Cette température est donnée pour de l'eau pure. Si vous changez la capacité calorifique du liquide, cette température sera modifiée, et toutes conditions égales par ailleurs, le temps pour passer de 20° à la température d'ébullition sera aussi modifié. Les modifications dépendent de la nature du soluté.

    Autre sujet de réflexion: que se passe-t-il si l'on veut faire bouillir de l'eau sous atmosphère d'azote ou d'argon ou autre?

  25. #20
    Loutchos

    Re : L'eau qui bout !?

    On remarque le rôle incontesté de la modération d'apporter de l'eau au moulin ... à moins que ce ne soit son grain de sel...

  26. #21
    invite19431173

    Re : L'eau qui bout !?

    Citation Envoyé par domlefebvre
    Autre sujet de réflexion: que se passe-t-il si l'on veut faire bouillir de l'eau sous atmosphère d'azote ou d'argon ou autre?
    En théorie, c'est la même chose que de faire bouillir de l'eau sous atmosphère d'air sec. En effet, ce sont les pressions partielles qui comptent.

    Après, à pression trop élevée, un gaz n'est plus parfait !

  27. #22
    domlefebvre

    Re : L'eau qui bout !?

    tout juste, mais pourquoi n'ai-je cité que des gaz inertes (ou presque pour l'azote...)?

  28. #23
    Azen

    Re : L'eau qui bout !?

    Bonjour

    Il me semblait concernant le sel que c'etait l'inverse qui se produisait : l'eau bout a une temperature inferieure a 100 degres (mais je me trompe peut etre...). Et si de la vapeur s'echappe du recipient n'est ce pas tout simplement parce que la paroi etant plus chaude l'eau se vaporise plus facilement le temps que l'ensemble du recipient n'atteigne la limite 100 degres?
    La Vie a le pouvoir d'organiser la matiere...L'Homme d'organiser sa vie...

  29. #24
    yo2263

    Re : L'eau qui bouille !?

    J'espère apporter quelques renseignements utiles sur ce sujet si il est toujours d'actualité...

    Citation Envoyé par pluton35
    Il est connu que si on ajoute du sel avant de faire bouillir l'eau celle-ci bouera à une température supérieure à 100°C jusque là ok.
    ben justement ça c'est pas très connu...lol ,en fait c'est l'inverse... L'eau salée bout à une température inférieure à 100°C.

    100°C est la température d'ébullition de l'eau PURE SOUS 1 ATMOSPHERE (soit 1013 hPa)

    Pour parler de changement d'état d'un corps pur (car c'est bien d'un changement d'état dont il s'agit), il ne faut jamais dissocier les grandeurs température et pression
    La température est une grandeur qui traduit l'agitation moléculaire (aspect microscopique de la matière) à l'homme (aspect macroscopique)
    La pression est une grandeur qui traduit la force résultante des chocs des particules sur une surface (aspect microscopique de la matière) à l'homme (macroscopique)
    Il apparait donc ici clairement que l'une et l'autre sont liée : plus l'agitation est grande plus le nombre de chocs des molécules sur une surface sera grand !!

    Pour en revenir au sujet, rajouter du sel dans l'eau à pour effet de baisser son point d'ébullition... comme si on voulait faire bouillir un mélange homogène d'eau et d'alcool...c'est pour cela que cette température est atteinte beaucoup plus rapidement...


    Enfin je voulais rajouter mon petit commentaire sur le sujet principale...
    1-Quand tu fais cuire des pates ou bien bouillir de l'eau pour faire infuser le thé etc, ton eau ne bout pas à 100°C car c'est de l'eau impure est très souvent un corps impure à une température d'ébullition plus basse que le même corps pur
    2-L'évaporation que tu peux observer avant l'ébullition est due (comme cela l'a déjà été dit) à ce que l'on appelle la tension superficielle du liquide. Il faut voir cela comme un apport minimale d'énergie nécessaire pour "arracher" une molécule de la surface libre du liquide. c'est le même phénomène qui te permet d'expliquer qu'une flaque d'eau s'évapore sans être portée à ébullition !!!
    Mais encore une fois ceci est due à plusieurs facteurs....car l'énergie apportée est apportée sous forme de chaleur (mesurée par la température) donc dépend de la pression et plus partciulièrement de la pression de vapeur saturante.

    La pression de vapeur saturante est la pression qu'exercerait la vapeur du corps en question si il était seul à occuper l'espace qui lui est donné

    Ainsi à chaque température correspond une pression de vapeur saturante d'un corps pur !!

    Tant que la pression de vapeur saturante ne sera pas atteinte, un corps pure continuera à s'évaporer, dès que tu as atteint la valeur de la pression de vapeur saturante, toute les molécules qui doivent s'évaporer s'évapore (à cause de l'apport de chaleur) mais se reliquéfie immédiatement pour former un "nuage".
    C'est ce que tu observes dans ta salle de bain quand tu prend un bain très chaud...


    Voilà c'est un peu long mais j'espère clair et intéressant...

    Si des explications nécessaires vous sont utiles faites moi signe

    @@@@@@@@@@+++++++++++++++

  30. Publicité
  31. #25
    yo2263

    Re : L'eau qui bouille !?

    Milles excuses j'ai fait une erreur :

    Citation Envoyé par yo2263
    La pression de vapeur saturante est la pression qu'exercerait la vapeur du corps en question si il était seul à occuper l'espace qui lui est donné
    En fait c'est la pression partielle qui est égale à la pression qu'exercerait la vapeur du corps en question si il était seul à occuper l'espace qui lui est donné

    et tant que la pression partielle est inférieur à la pression de vapeur saturante on a évaporation...
    dès que la pression partielle atteint la pression de vapeur saturante tu as évaporation puis liquéfaction immédiate

    Jamias la pression partielle ne peut etre supérieur à la pression de vapeur saturante pour une température donnée..

    @@@@@@@@@+++++++++++++

Discussions similaires

  1. [Divers] Centrale Vapeur qui fait de l'eau !
    Par glapietra dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/01/2007, 10h57
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2006, 18h06
  3. De l'eau qui coule...
    Par BeAngèle dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/07/2006, 22h08
  4. 2 ressorts identiques mis bout à bout...
    Par violette2401 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/06/2006, 22h04
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 18/06/2003, 23h24