Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

H et N



  1. #1
    MagStellon

    H et N


    ------

    Bonjour,

    Je voudrais savoir comment fonctionne ( et pas comme on fabrique, c'est pour le modérateur ) une bombe à hydrogène et une bombe à neutrons. Merci

    -----

  2. #2
    moco

    Re : H et N

    Une bombe atomique ordinaire est faite de 12 kg de U-235 entouré de graphite, dans laquelle on envoie au moins un neutron. C enutron casse le 1er atome U-235 en deux, ce qui libère 3 neutrons et un peu de chaleur. Ces 3 neutrons, une fois ralentis dans le graphite, touchent 3 autres atomes U-235, ce qui crée 9 neutrons et un peu de chaleur, etc. La réaction en chaîne produit 3, 9, 27, 81 neutrons, et toujours plus de chaleur. Quand on dispose de 12 kg de U-235, le dégagement de chaleur est tel que la température monte au-delà de toute llimite. L'uranium fond, bout et explose comme à Hiroshima, avec une puissance destructrice égale à 15'000 tonnes de TNT.

    Une bombe à hydrogène est une bombe type Hiroshima, mais en plus elle est entourée de paraffine riche en atomes H : formule CxH2x. Et quand la bombe explose, la paraffine se fait volatiliser et ses atomes H sont détruits en une soupe de protons et d'électrons. Or quand deux protons se rencontrent, ils peuvent fusionner en formant de l'hélium He, ce qui dégage 100 fois plus d'énergie que la bombe Hiroshima.

    Une bombe à neutrons est une bombe où on empêche la multiplication des neutrons par 3. Sur 3 neutrons produits, seulement 2 continuent la chaîne. Le 3ème est éjecté. Donc le nombre de neutrons dans la chaîne passe de 2 à 4, puis 8, 16, 32. L'augmentation est plus faible. La bombe est beaucoup moins puissante ue celle de Hiroshima. Elle détruit moins, mais elle émet plus de neutrons.

    Les Américains l'avaient développé du temps de la guerre froide pour essayer de contrer l'avance des 45 divisions soviétiques stationnées en Allemagne de l'Est au cas où elles se seraient lancées dans les plaines de l'Allemagne de l'Ouest. Les Américains ne disposaient que de quelques divisions en Allemagne de l'Ouest. Une bombe type Hiroshima aurait anéanti les troupes russes, mais elle aurait aussi anéanti les villages allemands ...

  3. #3
    domlefebvre

    Re : H et N

    La réponse de Moco, pour simplifiée quelle soit n'est pas fausse. Un peu imprécise sur les chiffres. Une bombe atomique ne contient pas toujours 12 kg d'U235. Mais je présume qu'il a donné ce chiffre comme exemple.
    Dire qu'une bombe H est une bombe A entourée de paraffine est assez simplificateur (et c'est un euphémisme)!
    Sur le plan stratégique/tactique, il faut préciser l'interêt d'une bombe à neutrons. la bombe à neutrons tue les êtres vivants en provoquant peu de destructions mais surtout peu de radiations. En plus, les neutrons ont le bon gout de pénétrer la matière sans trop de difficulté (comme vous le savez tous...). Et par matière j'entends blindage d'un char mais aussi abris enterrés (postes de commandement, silos).
    Pour les miltaires chargés de contenir une attaque massive de blindés sur un champ de bataille en terrain ami, c'est une aubaine. On shoot les équipages des blindés sans détruire les infrastructures et en pouvant réoccuper le terrain parce que pas trop contaminé (en tenue NBC seulement!!).
    Dernière chose, il n'y a pas que les US et les russes qui possèdent cette merveille! Une génération entière de physiciens français ont travaillés dessus. Je peux te dire, mais ce n'est pas un scoop, que les derniers essais nucléaires français portaient sur la miniaturisation des charges, dont des charges neutroniques.

  4. #4
    MagStellon

    Re : H et N

    Mais les bombes a et h comportent-elles plusieurs étage ??

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    moco

    Re : H et N

    Non. Les bombes A et H ne comportent pas d'étages. Il ne faut pas les confondre avec les fusées.

  7. #6
    domlefebvre

    Re : H et N

    Une bombe A ne comporte qu'un seul étage. Le principe est de réunir le plus vite possible, par une explosion classique contrôlée, deux masses fissibles pour atteindre la masse critique et obtenir la réaction en chaîne décrite par Moco.
    Dans l'absolue, on peut cependant dire qu'une bombe A possède un étage chimique (explosif classique) et un étage atomique.
    Avant d'aller plus loin, il faut que tu saches qu'il existe plusieurs type d'explosif (de bombes) thermonucléaires, que l'on classe soit selon le rayonnement (bombe à neutrons, au cobalt par exemple), soit selon l'application militaire (anti-force, anti-cité).
    Les bombes à rayonnement renforcé (N, Co) et les bombes thermonucléaires possèdent toujours plusieurs étages. Par exemple, une bombe H contient un étage atomique, qui produit l'énergie nécessaire pour déclencher la fusion thermonucléaire. Une explosion chimique classique n'y parviendrait pas.
    Mais il existe d'autres moyens (laser par exemple) qui font l'objet de recherches actives. En effet, dans la bombe H, le plus compliqué c'est l'alumette (explosif A), après c'est un simple (!) problème de repartition de la matière pour optimiser les réactions de fusion. D'ailleurs, savais-tu que c'est un topologiste qui a permis,entre autres, de faire la bombe H? Cherche son nom, il commence par U.
    Donc, il y a des petits malins qui essaient de construire des bombes H sans avoir de bombes A. mais heureusement ce n'est pas gagné!!

  8. #7
    MagStellon

    Re : H et N

    Ouais j'éspère avoir tout compris mais est ce que une explosion atomique a un effet a long terme ??

  9. #8
    domlefebvre

    Re : H et N

    désolé, moco, le petit a raison! On parle bien d'étage dans le cas d'explosif thermonucléaire ou de bombes à rayonnement renforcé...

  10. #9
    domlefebvre

    Re : H et N

    Citation Envoyé par MagStellon
    Ouais j'éspère avoir tout compris mais est ce que une explosion atomique a un effet a long terme ??
    Quelle est ta question précisément? penses-tu aux radiations,(à leurs effets biologiques pour être précis)? Aux conséquences sociales, géopolitiques, militaires?

  11. #10
    MagStellon

    Re : H et N

    Oui tout ceux que ta dit

  12. #11
    domlefebvre

    Re : H et N

    Je vais essayer de faire bref:
    sur le plan biologique, tout dépend de l'endroit où tu te situais au moment de l'explosion! Au pire tu es réduit en plasma! En moins pire tu es brulé et irradié. Aprés, tout est une question de dose. Aujourd'hui, il y a au Japon des gens irradiés à Hiroschima qui vivent toujours, avec des cancers divers et variés... On ne connait pas exactement les conséquences à long terme des faibles expositions..;
    sur le plan social, on ne sait pas grand chose. Les seuls exemples sont les populations de Hiroschima et Nagasaki... Il semble que les structures sociales résistent à long terme. Mais à l'échelle d'un pays ou d'un continent, qui peut dire ce que cela donnerait!
    Sur le plan militaire, balancer une bombe c'est synonyme d'échec, comme sur le plan géopolitique. Il y a fort à parier qu'en cas d'échange nucléaire, il n'y aurait pas de gagnant. On a beaucoup parlé d'échanges limités sur le champ de bataille (style bombe N). Mais heureusement personne n'a essayé! Parce que, à mon avis, l'escalade est garantie!!

    Il y a plus de 60 ans que ces armes existent. Elles ont eu au moins un apport: on n'a pas eu de guerre planétaire depuis! ça c'est le militaire (ex) qui parle. Le physicien dit que le développement de ces armes a permis une sacré avancée en physique nucléaire, à moins que ce ne soit l'inverse...