Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Alun de chrome




  1. #1
    Lau

    Alun de chrome

    Bonjour,

    Je n'arrive pas à équilibrer la réaction suivante :
    KCr(SO4)2.12H20 + S2O82- --> K+ + Cr2O72- +SO42- + H20

    Est ce que l'on n'obtient pas plutôt du Cr 3+ ?

    merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    benji333

    Re : alun de chrome

    enlève deja 12H2O car l'hydratation n'intervient pas dans la réaction. Ensuite vérifie si la réaction se produit en milieu acide car si tu obtient de l'eau, il te faut des ions H+. Et pour finir, je ne connais pas l'ion S2O82-. Je connais l'ion thiosulfate S2O32- et l'ion tetrathionate S4O62-

    voila

  4. #3
    laeti 69

    Re : alun de chrome

    Alors il faut effectivement enlever tout ce qui est "spectateur" à cette réaction: les ions potassium K+ et l'eau d'hydratation. Ensuite, il faut que tu détermines à quel degré d'oxydation se trouve le Cr sous la forme KCr(SO4)2, pour savoir à qui tu as affaire. Car c'est un sel que l'on te présente, et dans l'eau il va plus ou moins libérer des ions qui vont réagir. Donc ce sel de Cr est avec K+ et (S2O4)2 -. Si tu fais le totall'addition de la charge du potassium, du chrome, et des sulfate doit faire 0. +1 (de K+) + X (du Cr) + 2* -2 (du sulfate) = 0. Ce qui fait +1 + X -4 = 0. Le degré d'oxydation du Cr est 3+: donc on a affaire avec le Cr3+. Tu écris les 2 demi-équationspour chaque couple.
    Cr3+/Cr2O7 2-:
    2Cr3+ + 7 H2O -> Cr2O7 2- + 14 H+ + 6 électrons
    S2O8 2-/SO4 2-:
    S2O8 2- + 2 électrons -> 2SO4 2-
    Tu ajoutes la première équation 1 fois et la deuxième, 3 fois pour équilibrer les charges, ce qui te donne:
    3S2O8 2- + 2Cr3+ + 7 H2O -> 6SO4 2- + Cr2O7 2- + 14H+.
    Cao!


  5. #4
    NassouX

    Re : alun de chrome

    Hello,

    Je profite du sujet deja créé, en faite je cherche des informations sur l'alun de chrome de formule KCr(SO4)2,12H2O (jai trouvé une autre formule K2SO4.Cr2(SO4)3,24H2O mais je sais pas si elle est bonne).
    Si vous avez quelque chose sur la synthèse, utilisation ou propriétés n'hesité pas.
    J'ai deja fait des recherches sur le net, mais j'ai pas trouvé grand chose

    Merci d'avance

  6. #5
    moco

    Re : alun de chrome

    Les aluns comme l'alun de chrome ont une propriété très particulière. Quand on fait évaporer leur solution, l'alun se cristallise en cristaux qui sont de très beaux octaèdres (double pyramide à base carrée). Très réguliers !

    Les aluns ont tous la formule chimique XY(SO4)2.12H2O, ou X2SO4.Y2(SO4)3.24 H2O, ce qui est rigoureusement la même chose. X désigne un gros atome de la 1ère colonne comme le potassium K, le rubidium Rb. Et Y désigne un atome capable d'exister à l'état de ion Y3+, comme l'aluminium Al ou le chrome Cr.

    On les obtient en mélangeant des solutions concentrées de chacun de ces deux sulfates comme celui de potassium K2SO4 et celui d'aluminium Al2(SO4)3. Quand on évapore cette double solution les deux sulfates se cristallisent en même temps, même s'il y en a un qui est plus soluble que l'autre.

    Mais ce qui est plus curieux, c'est que si on prend un cristal d'alun de chrome KCr(SO4)2(octaèdre vert), et qu'on le trempe dans une solution d'alun de potassium KAl(SO4)2 (incolore) en train de s'évaporer, les octaèdres verts vont croître et se recouvrir d'une couche d'alun de potassium en gardant la même forme. On aura un gros octaèdre incolore avec un centre vert. C'est très joli.

    Et ceci est exceptionnel. D'habitude quand on évapore une solution contenant deux substances sifférentes, on obtient une juxtaposition de grains ou de cristaux d'une sorte et de grains ou de cristaux de l'autre. On peut les trier à la main si on veut. Avec les aluns, ce n'est pas pareil.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    NassouX

    Re : alun de chrome

    Merci pour toutes ces informations

    Jvais faire ma fine bouche ( ) , si tu aurais un site ou une image ou l'on peut voir les octaédres. Ca serait la perfection

  9. #7
    NassouX

    Re : alun de chrome

    La strucutre c'est plutot de ce type :


    Ou celui la :
    http://img114.imageshack.us/img114/5...edre2jg.th.jpg


    Dernière modification par NassouX ; 22/03/2006 à 16h39.

  10. Publicité
  11. #8
    Louveem

    Re : alun de chrome

    Citation Envoyé par NassouX Voir le message
    Merci pour toutes ces informations

    Jvais faire ma fine bouche ( ) , si tu aurais un site ou une image ou l'on peut voir les octaédres. Ca serait la perfection
    On a surement crée de l'alun de chrome au labo en mélangeant une solution d'alun de potassium et de sulfate de chrome. Je te donne le lien vers le topic de notre forum où on en parle.

    Il y a une belle petite photo dailleurs...

    http://cristallographie.jeun.fr/viewtopic.forum?t=23

  12. #9
    pomlj

    Re : alun de chrome

    Citation Envoyé par NassouX Voir le message
    Merci pour toutes ces informations

    Jvais faire ma fine bouche ( ) , si tu aurais un site ou une image ou l'on peut voir les octaédres. Ca serait la perfection
    Regardes mon avatar..Je n' en ai qu'un, deux croissances dans une photo ( un corail et cristal ), à l' intérieur . c' est un pur chrome de 1981,, et bien entendu en tant que pur chrome il a disparu depuis.J' en ai un autre, un petit mélange qui a déjà trente ans...Je pense que le mélange est stable, il a résisté à l' humidité ambiante..un paradoxe, un truc de 14 cms sur 12 cms, presque deux mois de croissance à l' époque.On termine dans une cocotte minute posée sur un tourne-disque, en s' immaginant que la rotation du tourne-disque va favoriser la cristallisation..

    alors moi j' ai

    1) Un super avatar
    2) Un cristal de mélange chrome qui a trente ans avec des arrêttes encore vives..
    3) une video vhs de la cristallisation des aluns.. lorsque les " flêches " pointent...visible uniquement au microscope..
    4) je suis comme mon cristal de mélange chrome...Potassium-chrome (III) sulfate Rectapur à 12 molécules d'eau (alun de chrome)
    KCr(SO4)2,12H20%,,lot 8012B


    je pensais être seul à être timbré ainsi.. mais comment cela vous a-t-il prit à vous ? de faire croître des cristaux?

    e ne vois pas bien comment vous transmettre mes photos de cristaux, avatar pur de chrome
    et un autre mélange qui a bientôt trente ans

  13. #10
    pomlj

    Re : alun de chrome

    oui, j' ai fait cela il y a trente ans.. du chrome et du potassium,

    le chrome est bouffé par l' humidité, le potasium aussi, de très jolis cristaux mais qui ne tiennent pas deux ans en france..ils se tranforment en poudre..

    en revanche,, j' en ai un chez moi qui a 14 cms sur 13,, encore avec des arrettes vives.après trente ans,, oui oui, je l' ai fait en 1982. Quand je pense que les nordiques
    ont essayé de récupérer un vaisseau viking en le gonflant d' alun pur... ça a marché un mois.. mais après, la structure cristalline n' a pas tenu... c' était il y a vingt ans.. j' imagine que depuis certains ont cogité...le Kal est joli, le Kcr aussi mais ils sont trop purs...

  14. #11
    Ephelide30

    Re : alun de chrome

    Bonjour

    Totalement débutante et novice, je recherche à créer de très beaux cristaux avec de la poudre d'Alun de Potassium, de chrome ou d'aluminium et les colorer.

    Il y a t'il quelqu'un pour m'indiquer la marche exacte à suivre (quantité de chaque, eau comprise), comment faire différentes formes, effets, etc. ?

    Où acheter ces poudres et colorants ?

    Merci par avance !!!

  15. #12
    Ephelide30

    Re : alun de chrome

    .....et si possible qui deviennent dure et qui tiennent dans le temps. J'en demande peut-être trop ....

  16. #13
    moco

    Re : alun de chrome

    Bonsoir,
    Il faut surtout de la patience, du sens de l'organisation et du temps, beaucoup de temps. Des semaines !
    Tu commences par dissoudre de l'alun dans de l'eau, par exemple 100 g d'alun dans un demi-litre d'eau, ou 40 g d'alun dans 2 dL = 0.2 litre eau. Il faudra chauffer. Quand tout est dissous, tu agites bien pour homogénéiser. Et tu laisses refroidir ta solution chaude. Quand elle arrive à moins de 30°C, elle laissera déposer des petits cristaux au fond ou dans les bords. Tâche de repérer la température d'apparition des premiers cristaux. Laisse refroidir jusqu'à température ambiante, vers 20°C. Cela durera une nuit.
    Le lendemain, il y aura plein de petits cristaux partout. Tu vides la solution résiduelle dans un bécher. Tu grattes pour essayer de récolter les cristaux individuels, qui ont peut-être un millimètre de dimension. Choisis celui ou ceux qui ressemblent le plus à un octaèdre. Avec de la colle tu les colles chacun au bout d'un fil de coton de 10 à 20 cm de long. Tu colles l'autre bout à environ au milieu d'une baguette de verre ou de bois un peu plus longue que le diamètre du bécher qui contient la solution résiduelle. Tu peux ainsi coller 1, 2 ou 3 cristaux suspendus chacun à un fil de coton.
    Pendant que la colle sèche, tu ajoutes à ta solution résiduelle tout le reste des cristaux déposés par le refroidissement, plus l'équivalent de nouvelle poudre correspondant au cristal choisi et collé. Tu chauffes ta solution jusqu'à ce que l'alun se dissolve, en agitant. Quand tout est dissous, tu laisses refroidir. Un peu avant que la température atteigne la valeur critique de ta première opération, tu pose la baguette au travers du col du sécher. Les petits cristaux doivent alors être suspendus à mi-hauteur dans le liquide. Tu attends une nuit.
    Le lendemain, chacun des cristaux a grossi. Et si tout va bien, ils n'ont pas d'impuretés. Mais il s'est déposé de nombreux petits cristaux au fond et vers le bord supérieur.

    Tu recommences à chauffer la seule solution avec les cristaux déposés que tu auras grattés. Quand tout es dissous, tu laisses refroidir. Et quand la température a presque la valeur critique, tu y plonges les trois cristaux fixés au fil suspendu à la baguette. Tu reviens le lendemain. Et tu recommences. Chaque jour les cristaux grossissent. Chaque jour, il faut rajouter quelques milligrammes d'alun. Et il faut compenser les pertes d'eau par évaporation.
    Tu peux continuer ainsi pendant des semaines. Chaque jour le cristal grossit de la même quantité. Si l'un d'entre eux se développe irrégulièrement, tu arraches le fil, tu le casses et tu ajoutes le reste d'alun aux cristaux résiduels, que tu t'apprêtes à rediscuter pour la nième fois.

    Tu peux aussi remplacer l'alun ordinaire (de potassium) par de l'alun de chrome. Tu peux faire une solution d'alun ordinaire et une d'alun de chrome. Tu peux faire croître tes cristaux de l'un des aluns au début, puis passer dans l'autre. Le cristal obtenu aura la couleur violette quand il croît dans de l'alun de chrome, et il sera incolore dans de l'alun ordinaire. On peut faire de très jolis effets.

    Mais il faut de la patience, du temps, de la persévérance, et du temps.

  17. #14
    pomlj

    Re : Alun de chrome

    Bonjour à vous tous et toutes,

    quelle surprise de reprendre le fil de cette discussion.. une vraie histoire de patience en effet, et de méthode.

    pour avoir pratiqué cette merveilleuse activité il y a trente ans et moins, je conseillerais juste de laisser pendre dans la solution refroidie un fil de pêche en nylon retenu par une baguette ou un crayon au début, ensuite pas de problèmes,,mon plus gros qui résiste au temps fait 1400 grammes ( 14 cms/12 ).. il va apparaître spontanément des cristaux sur le fil plongeant dans le bocal, il suffit de n' en conserver qu' un seul ou d' autres en faisant glisser les indésirables comme des morceaux sur une brochette..

    pour ma part je me contentais de laisser la solution tranquille une semaine, seulement après je la rechargeais la solution en prenant garde de ne pas remettre de suite le cristal en formation, en effet suivant le dosage de la nouvelle solution la cristallisation peut être trop vive et provoquer une multitude de nouveaux cristaux sur les facettes de celui en cours, donc j' attends quelques jours que cela se calme et remets alors le joli en cours de grossissement à nouveau dans la solution,

    pour répondre à une question,, je me fournissais à Paris chez Prolabo, c' était dans les années 1980..

    le plus simple et moins coûteux pour débuter cette ' pratique ' reste le cuivre, on peut facilement trouver du sulfate de cuivre pour l' arboriculture, plus aisément que les aluns de chrome, potassium, bien entendu la forme de cristallisation n' est pas la même..

    je tente depuis presque depuis une heure de mettre une photo,,sans succès..les pièces jointes ne veulent pas de ma photo..

    DSC00582.JPG

    enfin un truc qui apparait..

    il faut véritablement de la patience..

Discussions similaires

  1. Cristallisation de l'alun de chrome KCr(SO4)2
    Par pauwic dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/04/2018, 10h55
  2. Alun de Chrome
    Par dgsk88 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/03/2008, 18h40
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 26/01/2008, 20h58
  4. alun de chrome et potassium
    Par aury dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/03/2007, 05h32
  5. alun de chrome
    Par pasfandestp dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/01/2007, 12h46