Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

dissolution des dihalogènes



  1. #1
    david14

    Question dissolution des dihalogènes


    ------

    Bonjour

    j'ai fait un TP aujourdh'ui mais je n'ai pas tout compris !

    Pouvez vous m'expliquer (car j'ai rendu le TP donc je n'ai plus les réponses)

    Alors voici le début du TP !

    " Dissolution des dihalogènes

    CL2, Br2et I2sont faiblement solubles dans l'eau.
    Prendre 3 tubes à essai, dans chacun verser 2mL de l'une des des eaux de dihalogène.
    Repérer la couleur de chacune de ces eaux. Puis ajouter doucement dans chacun des tubes 0.5mL de cyclohexane.

    Combien de phases chaque tubes contient-il ?
    Identifier chacune d'elles.
    Boucher chaque tube avec un bouchon,agiter,laisser reposer. Noter alors, pour chaque tube, la couleur de chacune des phases.
    Quel est le phénomène ainsi mis en évidence ?
    Comment s'appelle cette technique d'extraction ? ( ça je savais j'ai mis extraction par solvant)"

    Merci d'avance
    David

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : dissolution des dihalogènes

    L'eau de chlore est jaune pâle et contient Cl2 dissous
    L'eau de brome est brun-rouge et contient Br2 dissous
    L'eau de iode est brune et contient I2 dissous.
    Quand on verse un peu de cyclohexane, qui est incolore, ce dernier liquide est plus léger que l'eau, et non miscible à l'eau. Il flotte sur l'eau (que cette eau contienne Cl2, Br, I2 ou rien du tout). On obtient deux phases. La phase supérieure est incolore au début. Mais comme Cl2, Br2 et I2 sont plus solubles dans le cyclohexane que dans l'eau, peu à peu la phase du haut se colore, car ces solutés passent en grande partie dans la phase organique. L'eau du bas se décolore, et le cyclohexane se colore. Ce qui est curieux c'est que l'iode I2 prend une teinte violette dans le cyclohexane. Ce phénomène est difficile à admettre.

  4. #3
    david14

    Re : dissolution des dihalogènes

    Merci ! Et sinon on a préparé ensuite 3 tubes à essai cntenant respectivement 2 mL environ d'une des solutions aqueueses suivantes : Chlorure de potassium ( K+ + Cl-); bromure de potassium ( K+ + Br- ); iodure de potssium ( K+ + I -). On a ajouté dans chaque tube, quelques gouttes d'une solution de nitrate d'argent ( Ag+ + No3-) On a observé

    Mais après il a fallu faire l'inventaire des ions mis en présence dans chaque tube : et dire quelles étaient les espèces chimiques électriquement neutres, susceptibles de se former. Il fallait ensuite en déduire la nature et la formule des précipités observés.
    là je n'ai pas répondu car je n'ai pas compris ... J'aurai dû metre quoi ?

    merci d'avance

  5. #4
    benji333

    Re : dissolution des dihalogènes

    Les ions halogénures réagissent avec les ions argent pour donner des précipités d'halogénure d'argent

    AgCl AgBr AgI

    Normalement, ils noircissent à la lumière

    Moco, tu pourrai m'expliquer pourquoi li diiode est jaune dans l'eau et violet dans le cyclohexane stp ?
    On a fait réagir du chlorure de fer III et de l'iodure de potassium. Les ions Fer III ont disparut et s'est créé du diiode. Tu pourrai m'expliquer pourquoi il reste dans l'eau au lieu de redevenir solide étant donné qu'il n'y est pas très soluble ?

    On parle pas de difluor F2 il est vraiment dangereux ? qulles sont ses propriétés ? Comment en obtenir ?
    Dernière modification par benji333 ; 09/02/2006 à 19h38.

  6. #5
    david14

    Re : dissolution des dihalogènes

    Comment s'appelle le phénomène mis en évidence par la dissolution des dihalogènes dans l'eau ?

    merci !
    David

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    zirt3655

    Re : dissolution des dihalogènes

    Bonjour, je travaille sur l'iode en labo (stage) et j'aurais une petite question à vous soumettre.
    J'ai dû préparer une solution de diiode I2 (à partir de I2 solide), et ce en milieu NaOH 45mM, dans du méthanol 20 % dans l'eau. J'ai donc dissous mes billes, attendu quelques heures, et à ma grande surprise, en passant la solution au spectro UV, j'ai détecté à 225nm, soit la longueur d'onde de I-. Quelqu'un peut-il me dire si c'est normal qu'une telle réaction de réduction (I2 --> I-) ait eu lieu dans ce milieu?
    Merci d'avance.
    Anne-Sophie

  9. Publicité
  10. #7
    Fajan

    Re : dissolution des dihalogènes

    L'iode se dismute en milieu basique en iodure et en iodate

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Dissolution des stéroïdes
    Par wishmasterz dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/10/2007, 00h49
  2. Dissolution
    Par fleur-des-iles dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2007, 12h45
  3. dissolution
    Par samfitger dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/03/2007, 21h05
  4. dissolution des gaz dans l'eau
    Par jaimouze dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/05/2006, 17h05
  5. Les dihalogénes et leurs états physiques
    Par henri IV dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/05/2006, 14h12