Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Le dessalage de la morue



  1. #1
    ciseur68

    Le dessalage de la morue


    ------

    Bonjour,
    J'ai entendu dire que pour dessaler une morue plus rapidement, il fallait la laisser tremper dans une eau dans laquelle on a préalablement introduit une pincée de sel. Seulement je ne voie pas du tout pour quelle raison chimique. Info ou intox ?

    Merci d'avance.

    César

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    maxwellien

    Re : Le dessalage de la morue

    Bonjour, le dessalage repose sur le mouvement d'osmose qui est caractéristique de la différence de concentration entre les 2 milieux donc l'ajout de sel réduira cet effet

  4. #3
    Gramon

    Re : Le dessalage de la morue

    Je conseillerais de changer l'eau de temps en temps. Comme a dit maxwellien la force agissante pour le dessalage est la différence de concentration en sel entre les deux milieux (morue-eau), donc changer l'eau aide à rétablir cette force agissante.

  5. #4
    Lycaon

    Re : Le dessalage de la morue

    bonjour,
    J'ai trouvé cette étude sur le dessalage .Je n'ai pas lu de test utilisant initialement de l'eau salée.De toutes façon,le sel en surface de la peau va immédiatement saler l'eau
    http://archimer.ifremer.fr/doc/1965/...ation-7251.pdf.

  6. #5
    Boumako
    Invité

    Re : Le dessalage de la morue

    Citation Envoyé par Lycaon Voir le message
    bonjour,
    J'ai trouvé cette étude sur le dessalage .Je n'ai pas lu de test utilisant initialement de l'eau salée.De toutes façon,le sel en surface de la peau va immédiatement saler l'eau
    http://archimer.ifremer.fr/doc/1965/...ation-7251.pdf.
    Si on en crois cette étude certaines courbes montrent que le dessalage s’accélère une fois que l'eau est un peu salée, ce qui tendrait à confirmer l'hypothèse de départ.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    HarleyApril

    Re : Le dessalage de la morue

    Citation Envoyé par Boumako Voir le message
    Si on en crois cette étude certaines courbes montrent que le dessalage s’accélère une fois que l'eau est un peu salée, ce qui tendrait à confirmer l'hypothèse de départ.
    oui, mais le texte dit clairement le contraire
    il s'agit vraisemblablement d'une erreur en faisant la légende de la figure 1

    cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Boumako
    Invité

    Re : Le dessalage de la morue

    Cette tendance se retrouve sur plusieurs courbes, il s'agit peut être d'erreurs de mesures, mais ce n'est pas certain non plus, et l'auteur ne mentionne pas d'anomalies.
    Je suis d'accord que la théorie tend à prétendre que le dessalage sera plus rapide dans une eau douce, mais il est tout à fait possible qu'un effet supplémentaire vienne s'ajouter.

  11. #8
    HarleyApril

    Re : Le dessalage de la morue

    L'auteur précise l'intervalle de confiance. Du coup, il n'y a pas de différence, sauf pour la figure 1.
    Pour cette figure, le texte dit exactement le contraire, à savoir qu'en stagnant dans la saumure, le dessalage est moins rapide.

    cordialement

  12. #9
    Boumako
    Invité

    Re : Le dessalage de la morue

    Je crois qu'on en parle pas de la même chose. En toute logique le dessalage devrait montrer une décroissance régulière ; moins il y a de sel et plus la cinétique est lente. Le profil de la courbe devrait ressembler à un cinétique d'ordre 1.
    Quand on regarde le profil des courbes on se rend compte que sur certaines la pente est plus importante après le 1er point. La cinétique semble donc plus rapide quand il y a un peu de sel dans l'eau. Ce profil se répète sur plusieurs courbes.

  13. #10
    Lycaon

    Re : Le dessalage de la morue

    J'avoue avoir lu rapidement le texte.
    Les courbes 1 et 2 semblent inversées (par rapport au texte),mais je ne parviens pas à expliquer pourquoi la pente de la courbe notée 1 augmente au bout d'une heure.Cela pourrait s'expliquer par la diffusion du sel ,donc une diminution de la concentration au fond.
    Pourtant ,le texte insiste sur le fait que la saumure n'a pas tendance à diffuser.
    Finalement ,j'ai bien du mal à interpréter ce document.

  14. #11
    Gramon

    Re : Le dessalage de la morue

    Citation Envoyé par Boumako Voir le message
    Je crois qu'on en parle pas de la même chose. En toute logique le dessalage devrait montrer une décroissance régulière ; moins il y a de sel et plus la cinétique est lente. Le profil de la courbe devrait ressembler à un cinétique d'ordre 1.
    Quand on regarde le profil des courbes on se rend compte que sur certaines la pente est plus importante après le 1er point. La cinétique semble donc plus rapide quand il y a un peu de sel dans l'eau. Ce profil se répète sur plusieurs courbes.
    Il peut aussi y avoir d'autres phénomènes qui entrent en jeu. Par exemple un phénomène d'hydratation de la morue. Je suppose que salée elle a une teneur en eau nettement plus faible qu'après un certain temps trempée dans l'eau. Cela pourrait expliquer une cinétique ou la vitesse augmente après un certain temps.
    Ça pourrait aussi être un cas de diffusion (sel) avec contre diffusion (eau). Suivant les cinétiques, la contre diffusion de l'eau peut ralentir la diffusion du sel au début du dessalement.

    Pour tenir compte de tels effets, il faut une expérience qui compare directement une eau douce et une eau salée.

    Mais il est aussi possible que la morue ce dessale effectivement plus rapidement dans de l'eau légèrement salée. Je serais surpris que ce soit le cas, mais qui sait?

  15. #12
    ciseur68

    Re : Le dessalage de la morue

    Ok ok, donc pas de réponse sûre quoi... Et vous auriez une idée pour mesurer la quantité de sel initiale dans une morceau de morue ? Et pour la quantité de sel dans l'eau, il n'y a que le conductimètre ? J'aurais bien aimé mener l'étude...
    Merci beaucoup pour cette documentation en tous cas, très intéressant.

  16. Publicité
  17. #13
    HarleyApril

    Re : Le dessalage de la morue

    Pour mesurer la quantité de sel, un dosage au nitrate d'argent te permettra de déterminer la teneur en chlorures.
    (voir méthode de Charpentier Volhard)

    Tu pèses une quantité de morue que tu haches menu dans de l'eau. Tu auras facilement accès à la quantité de sel.

    Cordialement

  18. #14
    Boumako
    Invité

    Re : Le dessalage de la morue

    Pour la quantité initiale le dosage proposé par HarleyApril sera certainement la méthode la plus adaptée. Pour le suivi du sel dans l'eau il faudrait effectivement un conductimètre, qui permettra d'avoir des valeurs facilement, voire même en continu. Par contre il faudra agiter un peu le liquide pour avoir une valeur représentative.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] conservation des ARN avec du tampon de dessalage ???
    Par Taz_79 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/04/2013, 21h44
  2. Dessalage
    Par P3gasUs dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/04/2010, 12h05
  3. Comment reconnait on que le dessalage d'une molécule est réussi?
    Par laure59 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2008, 20h06
  4. La morue victime de son succès
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/03/2005, 18h12