Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

réaction exothermique




  1. #1
    patxiku

    réaction exothermique

    bonjour,
    aujourd'hui j'ai appris que les réaction qui prodiuse de la chaleur sont appelé hexothermique, par exemple du calcium avec de l'acide chloridrique. Alors j'ai demendais à ma prof pourquoi ça produisait de l'énergie, elle m'a répondu parceque c'est comme ça. Ca m'a laisser perplex .
    Donc je voulais savoir pourquoi.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    philou21

    Re : réaction hexothermique

    Change de prof...

  4. #3
    philou21

    Re : réaction hexothermique

    Plus sérieusement, la réaction, en fait, ne produit pas d’énergie, l’énergie était déjà stockée dans les molécules (énergie interne : essentiellement stockée dans les liaisons chimiques). S’il y a plus d’énergie interne dans les réactifs que dans les produits de la réaction alors l’excédent se transforme en mouvement moléculaire (vibrations, translations, rotations pour les gaz) : c’est ça la chaleur. Voila, en gros c’est ça.
    Tu pourras le dire à ta prof…

    exothermique sans h...


  5. #4
    patxiku

    Re : réaction hexothermique

    j'ai chopé une des deux profs la plus pourri du lycée et entre les deux c'est elle la pire ...

    peutetre que ça tourne vers la physique maintenant, mais comment l'énergie peut être stocké dans les liasons chimiques?
    est-ce que les liaisons chimiques sont les doublets non-liants et liants?

  6. #5
    moco

    Re : réaction hexothermique

    Dans le fond, ta prof a raison. On ne sait pas vraiment pourquoi une réaction est exothermique ou endothermique. Mais on peut s'en faire une idée en comptant les liaisons qui se brisent et celles qui se forment.
    Le raisonnement va comme cela :
    Pour briser une liaison il faut fournir de l'énergie. Quand une liaison se forme on récupère de l'énergie.

    Je prends l'exemple d'une réaction simple : H2 + O2 qui forme de l'eau, selon l'équation :
    2 H2 + O2 --> 2 H2O.

    Pour réaliser cette réaction, il faut briser 2 liaisons H-H et une liaison O-O. Cela fait en tout trois liaisons à briser. Mais, avec ces atomes H et O, on fabrique 2 molécules H2O, et on fabrique donc 4 liaisons H-O.
    Résultat des courses : on casse 3 liaisons et on en forme 4. Le tout dégage de la chaleur, donc est exothermique.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    philou21

    Re : réaction hexothermique

    Citation Envoyé par moco
    Dans le fond, ta prof a raison. On ne sait pas vraiment pourquoi une réaction est exothermique ou endothermique...
    Désolé Moco, les prof qui répondent « parce que c’est comme ça » n’ont rien à faire dans l’éducation…
    Je préfère nettement qu’ils disent : « je ne sais pas… ». Maintenant concernant les énergies de liaison on est à même, à l’heure actuelle, de calculer ab initio leurs valeurs de manière très correcte. Ma foi, moi, c’est ce que j’appelle savoir.

  9. #7
    tipoum

    Re : réaction hexothermique

    L'énergie des liaisons est dues aux forces qui existent, par exemple celle de Van Der Waals. Quand on te donne l'énergie d'une liaison,la valeur correspond en fait à l'énergie qu'il faut fournir pour casser cette liaison. Et n'oublie pas que les électrons, neutrons... sont énergétiques.

  10. Publicité
  11. #8
    patxiku

    Re : réaction hexothermique

    je prends le même exemple: H2O

    je ne comprends pas car pour s'éloigner du noyau il faudrait que les electrons prenne de l'énergie et des que les liaisons cassent ben ils n'auraient plus besoin de cette énergie donc il la laisserais "partir" (sous forme de photon peut-etre??).
    ça fait que imaginons que les éléctrons est besoins de 1 (je ne sais pas l'unité) pour faire des liasons.
    ont casse trois liaisons donc il y a 3 d'énergie qui parte or il faut construire 4 liaisons donc 4 énergie pris se qui fait qu'il faut 1 d'énergie en plus donc de la chaleur est prise en plus de se qu'il y avait au départ non?

    je ne sais pas si j'ai étais clair, mais voila se que je crois le plus logique or ça va en contre sens de se que vous me dîtes ...

  12. #9
    philou21

    Re : réaction hexothermique

    Non, tu raisonnes à l’envers ! soit une liaison A-B, si tu veux casser cette liaison tu va tirer sur A et B jusqu’à ce que celle-ci casse (pense à deux objets liés par un élastique).

    C’est donc bien toi qui as fourni de l’énergie au système. La liaison A-B a donc absorbée de l’énergie en se brisant.

    A contrario, quand une liaison se forme, de l’énergie est libérée (généralement sous forme cinétique = chaleur). Cette énergie doit se dissiper, autrement la liaison ne peut pas se former.

    Prends par exemple 2 atomes A et B qui sont animés d’un mouvement de translation et qui vont rentrer en collision. L’énergie totale est constante : quand il vont se rencontrer ils vont tout simplement rebondir puisque l’énergie en trop ne peut pas se dissiper. Pour former une liaison, dans ce cas il faut qu’un troisième atome ( C ) participe à la collision (la probabilité est plus faible : 3 objets doivent se rencontrer en même temps…).
    L’excédent d’énergie peut alors être transférée à ce troisième atome C qui va donc acquérir une vitesse plus grande.
    En se heurtant aux atomes voisins cet atome va augmenter la vitesse moyenne de ceux-ci, la température va donc croître. Pense à des boules de billard…

  13. #10
    patxiku

    Re : réaction hexothermique

    ok j'ai compris mais l'electron n'a pas besoin d'énergie pour se libérer du proton??
    et puis comment se fait-il que les deux electrons forme une liaison alors qu'ils sont les deux négatifs??

  14. #11
    Raphaël futur ingénieur

    Re : réaction hexothermique

    ce ne sont pas vraiment les deux électrons qui forment une liaison, mais les atomes qui veulent se lier qui "mettent en commun des électrons" pour former grossièrement un doublet liant. en fait, on ne peut pas parler de la position réelle d'un électron. on raisonne sur la probabilité de présence d'un électron dans un domaine de l'espace. Quand la zone de probabilité de présence d'un électron "rencontre" celle d'un autre, les zones de présence "s'additionnent" et on se trouve avec une zone de présence de deux électrons, entre deux atomes. Ca s'appelle une orbitale moléculaire, que l'on appelle dans le modèle classique une liaison

  15. #12
    patxiku

    Re : réaction hexothermique

    je ne comprend pas alors qu'il faille de l'énergie à l'électron pour former une liaison, y a-t-il une explication?
    lorsque l'electron fait une liaison sa probabilité de présence est-elle plus eloignée que lorsqu'il n'est pas liant?

    Si oui comment se fait-il qu'il arrive à s'éloigner du proton? sans prendre de l'énergie?

  16. #13
    patxiku

    Re : réaction hexothermique

    ça fait longtemps que j'ai posté mais j'ai abandonné et maintenant j'ai re envie de savoir, quelqu'un pourrait-il m'aider?

  17. #14
    moco

    Re : réaction exothermique

    On peut invoquer une analogie simple pour expliquer la formation des doublets. On peut dire que, certes, deux électrons se repoussent, puisqu'ils sont du même signe. Mais il y a autre chose : ils tournent sur eux-mêmes, donc ils se comportent comme de petits aimants. Et deux aimants s'attirent s'ils sont assez proches et bien orientés l'un par rapport à l'autre. Les deux électrons des deux atomes H qui vont s'approcher pour faire une molécule H2 peuvent s'attirer comme des aimants, même s'ils ne vont pas se toucher, à cause de leur répulsion électrostatique.

    D'autre part l'électron ne cherche pas à s'éloigner du proton. Au contraire. Il fait tout ce qu'il peut pour rester près du proton. Néanmoins il ne paut pas s'écraser sur le proton et former "autre chose", car il n'existe pas d'"autre chose". Tu me diras : pourquoi un proton n'avalerait pas un électron pour faire un neutron ? La réponse est que la masse d'un neutron est supérieure à celle du proton plus celle de l'électron.

    Pour qu'un électron s'éloigne de son proton, il faut lui fournir de l'énergie, beaucoup d'énergie. C'est ce qui arrive dans les éclairs atmosphériques.

  18. #15
    patxiku

    Re : réaction exothermique

    Donc si j'ai bien compris, l'électron n'est pas plus lloin du proton quand il fait un doublet liant que quand il n'en fait pas.
    Par contre je n'ai pas compris l'histoire de deux aimants qui s'attirent alors qu'ils sont du même signe.

  19. #16
    moco

    Re : réaction exothermique

    Les aimants n'ont pas de signe. Ils ont une orientation que l'on désigne par une flèche dirigée soit vers le haut (vers le Nord) soit vers le bas (vers le Sud).
    Quand deux aimants ont la même orientation, ils se repoussent. Quand ils ont une orientation contraire l'un de l'autre, ils s'attirent.

    C'est un peu comme les sexes dans l'espèce humaine, en simplifiant un peu, bien sûr. Quand un garçon rencontre une fille, ils s'attirent et forment un couple stable (espérons !). Quand deux garçons se rencontrent, ils se battent et se séparent. Deux filles ausi ! Analogie à prendre avec réserve, bien entendu ! Humm !

    Quand deux atomes H s'approchent, leurs électrons forment un doublet si l'orientation de l'aimant de l'un est l'inverse de l'orientation de l'aimant de l'autre. Au lieu de dire "orientation de l'aimant" on dit "spin" ce qui est plus rapide !

    La collision de deux atomes H dont les électrons ont des spins identiques ne donne pas lieu à la formation d'une molécule. Si leurs spins sont différents, malgré que leurs charges les fait se repoussr, ils s'attirent et se suivent sur la même trajectoire.

  20. #17
    ArtAttack

    Re : réaction exothermique

    moco c'est rare quand je te vois si pédagogue.
    Je note ton histoire du spin et nul doute que mes étudiants préfèreront entendre ça que des formules barbares, qui plus est avec l'apport de la quantique.

  21. #18
    Treshouille

    Re : réaction exothermique

    Cette histoire de même signe n'est pas lié aux photons? Il me semble qu'il y a un échange de photons entre particules de même signe ce qui les repousserait... Enfin je suis plus sur ca fait longtemps que j'ai entendu ca.. Pour faire simple par rapport au sujet, c'est pas énergie liaison=>chaleur ?

  22. #19
    patxiku

    Re : réaction exothermique

    est-ce que je pourarais en savoir plus sur l'histoire des aiments et de leurs orientations

  23. #20
    Magister

    Re : réaction exothermique

    Houlala,

    Ce n'est pas un concept forcement évident à expliquer.

    "Spin" en anglais, c'est effectuer un tour sur soi-même, une rotation. On considère que il y a 2 types de spin pour les électrons, donc de rotation, l'un de sens horaire et l'autre anti-horaire. Il s'avère que deux électrons de même spin ne peuvent pas se marier pour faire une liaison électronique. Il faut qu'il soit inverse.
    En electricité, un courant qui se déplace dans une boucle produit un champs magnétique dont l'orientation dépend entre autre du sens de rotation. Par analogie, comme l'éléctron, formé de Quark, n'est probablement pas de symétrie sphérique au niveau atomique, on peut penser que la rotation dans un sens ou dans un autre provoque l'apparition d'un champs magnétique.
    Je parle par déduction, et sous couvert d'éventuels experts.

    Sinon, il y a toute une théorie sur les liaisons covalentes et les orbitales atomiques, la formation des liaisons, mais c'est assez complexe au niveau théorique. Mais c'est assez imagé. Ca fait appel à ce que l'on nomme l'atomistique - niveau deug.

    Pour en revenir à l'idée d'exothermie, qui est le sujet du post, il faut voir une liaison comme un ressort. Pour arracher les deux particules, il faut tirer très fort. Tu fournis de l'énergie au système. Le ressort à une force de rappel, pour ramener les deux ensembles. Si tu lâche, les particules reviennent à leur position initiale. Il faut aller au delà. Lorsque tu tire assez, le ressort casse, et tes deux particules sont libres. Inversement, pour faire une liaison, tu vas stabiliser tes particules, ce qui veut dire que tu vas libérer de l'energie. On a donc bien fourni de l'énergie au système pour casser la liaison, mais en plus on en libère pour former les nouveaux "ressorts". Lorsque l'energie libérée est supérieure à l'énergie demandée, on a une réaction exothermique. Lorsque c'est l'inverse, on a une réaction endothermique.
    Une réaction exothermique s'entretien d'elle-même, une endothermique demande de toujours fournir un peu plus.
    Dernière modification par Magister ; 24/08/2006 à 14h35.

  24. #21
    patxiku

    Re : réaction exothermique

    donc pour l'instant il ne vaut mieu pas que je commence à poser des questions sur le magnétisme car ça va devenir trop dure pour moi. Est-ce que je vais apprendre moins, autant ou plus que ça si je fais prépas math sup?

  25. #22
    kiwinine

    Red face Re : réaction exothermique

    est ce que tu pourrais donner des exemple d'une reaction qui produite beaucoup de chaleur? assez pour porter de l'eau a ébulision

  26. #23
    Kemiste

    Re : réaction exothermique

    Bonjour,
    Cette conversation a 8 ans! Je pense que les gens sont passés à autre chose... Si tu as des questions tu peux créer un nouveau post.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réaction exothermique longue durée
    Par zzr69 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/09/2007, 10h33
  2. réaction exothermique
    Par ptitecurieuse dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/03/2007, 09h37
  3. Température réaction exothermique
    Par eredwen dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/01/2007, 15h39
  4. Reaction exothermique?
    Par ginnny dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/12/2005, 14h29
  5. réaction exothermique
    Par Julioo dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/06/2005, 12h11