Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Le feu,c'est quoi finalement?..



  1. #1
    keke76

    Question Le feu,c'est quoi finalement?..


    ------

    Bonjour a tous !
    eh bien voilà:je me pose des questions(betes peut etre je vous l'accorde!) quant au feu!Si l'on arrive a faire correspondre a l'air,l'eau et la terre des molécules autrement dits s'ils sont matières peut on considérer le feu comme ses trois collegues,comme matière?quelle serait son equation?peut on prévoir son comportement?..c'est tout de meme "bizarre" d'arriver a produire du feu a partir d'Iode,d'aluminium et d'une moindre goutte d'eau!!
    ou bien cela a un rapport avec les electrons mis en jeux dans les redox?le feu est-ce un flux d'électron(je ne parle pas de celui que l'on appel electricité..),une onde ou encore une floppée d'atomes excités ??
    bref cela me parait etre une entité insaisissable!une étincelle et hop de belles flammes rouges a l'exterieur ,bleues a l'intérieur!(ac du gaz de ville..)
    Euh...non!je suis pas pyromane!
    et vous??qu'en pensez vous du feu?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    apprenti terro

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    salut,moi je pense que le feu n'est k'1 representation fysic de la chaleur,1 interaction entre molecules donc.

  4. #3
    ulyss

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Le feu c'est une réaction chimique entre un réactif et de l'oxygène, qu'on appelle une réaction de combustion. Cette réaction est exothermique, c'est à dire qu'elle libère de la chaleur(comme on peut le ressentir facilement n'est-ce pas... ). La lumière jaune ou bleue émise par la flamme provient de l'augmentation de température: c'est le rayonnement émis par les gaz à haute température en train de réagir. En effet toute la matière, qu'elle soit solide,liquide ou gazeuse, émet un rayonnement propre dont la longueur d'onde dépend de sa température. Les corps à température habituelle émettent dans des longueur d'onde non visibles(infrarouge ou ondes radio). Une flamme est assez chaude pour émettre dans le visible, un peu comme de l'acier chauffé à rouge ou à blanc.

  5. #4
    keke76

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    merci ulyss pour cette petite définition bien sympatique!
    Cela a un rapport avec le rayonnement du corps noir en quelque sorte? enfin voilà donc une flamme c'est des ions (atomes en réactions de combustion) qui chauffent donc très fort et deviennent ainsi visibles(grossierement)?
    Mais sinon,quel est le processus de l'iode et de l'aluminium avec une simple goutte d'eau?

  6. #5
    DamaD

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Salut,

    voilà donc une flamme c'est des ions
    (atomes en réactions de combustion) qui chauffent
    donc très fort et deviennent ainsi visibles
    (grossierement)?

    Non :Quand tu regardes une flamme, tu vois de la lumière
    (des photons) : L'émission de lumière a lieu lorsque les électrons excités
    des molécules (ou des atomes) descendent à un niveau d'énergie inférieur,
    la différence d'énergie est émise sous forme de lumière. (Plus la lumière est
    "vers le bleu", plus le rayonnement est porteur d'énergie.)

    Tu auras plus de détails sur wikipédia.

    @++

    EDIT : Des combustions peuvent avoir lieu avec un autre comburant que l' O2, il me semble ?
    Dernière modification par DamaD ; 14/07/2006 à 13h43.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    keke76

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    merci damaD
    Une combustion sous vide d'air n'est je crois pas possible(dans le cas des hydrocarbures..)cependant ce cas d'iode ,d'aluminium et d'eau pourrait s'avérer comme n'ayant pas besoin d'O2.Seula la violence des redox redox joueraient le rôle d'excitateur et créeraient une flamme.(je pense..)par contre,l'eau contient de l'oxygene donc...

  9. Publicité
  10. #7
    cioran

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Hello !
    Comme d’habitude, j’éprouve pas mal de difficultés. Saisir la réalité des idées qui veulent se transmettre, n’est pas chose aisée avec nombre d’usagers de ce site.
    Je salue en passant, la patience et la perspicacité des Modérateurs.
    Que je salue ceci, critique cela ; n’est en fin de compte que la difformité qui me revient de droit : je suis, ou tout au moins je le pense, un être humain.
    Le pourquoi de ce bla-bla ? Moi-même je n’en sais fichtre rien, ou alors, peut être espérais-je trouver ici des idées nouvelles, révolutionnaires. Au lieu de cela, j’ai l’impression de lire, donc d’écouter, des monologues où chacun essaie de se montrer en tant qu’être rationnel et intelligent. Si le Démiurge l’était un peu moins ; donc un peu plus dans l’autre sens, recevrait toute ma gratitude s’il me faisait comprendre que je me trompe. Quelqu’un a dit un jour ; -Le devenir de la jeunesse est la vieillesse-. J’ai ri de la boutade, sans plus. Je veux croire, encore, que le rôle des jeunes, à chaque nouvelle génération, c’est de se préparer mieux qu’ils ne l’étaient ceux de la précédente. Le but ?
    Réfléchis un peu, regarde notre monde, notre civilisation. Nous sommes les opportunistes de la comédie, et non pas de La Divine.
    Quelqu’un d’autre dit un autre jour. – Tous les gestes naturels son beaux, ceux que l’on imite, sont faux-.
    Tu poses une question sur un sujet ou de toute évidence tu ne connais pas grande chose, alors qu’à ton âge, en tant qu’étudiant, tu devrais savoir ; ne fut-ce qu’un peu.
    Tu mêles (volontairement ou involontairement), pseudoscience et pseudo ésotérisme.
    Tu reçois donc : des réponses à la hauteur de tes questions ; tout aussi farfelues.
    Le feu dont tu parles, est appelle ailleurs, combustion vive. Celle qui paraît « t’intéresser », bien que j’en doute, se manifeste par une flamme (déflagration). La réaction dont on te parle, porte un nom. Le nom « Oxydation », même si un autre comburant et non pas l’oxygène prend les électrons d’un combustible. Voila la clé. Dans ton feu, il y a un petit fripon qui prend les électrons de son copain.
    Imagine le fripon paresseux, il faut le stimuler pour qu’il entreprenne le larcin.
    On lui donne un coup de bâton, son adrénaline déborde, tant et si bien qu’en quelques minutes ou secondes, cela dépend du caractère de sa victime, il prend presque tous les électrons de celle-ci. Coup de bâton = étincelle, flamme d’une autre combustion etc.
    Arracher les électrons d’un combustible = dépense d’énergie. La quantité d’énergie dépensée pour ce travail est proportionnelle au nombre d’électrons que le comburant peut arracher au combustible, ainsi dans certains composés hydrocarbonés (?) la déflagration (feu) qui se manifeste est très importante, cela est du au nombre très important des électrons arrachés.
    Je te propose d’en parler à ton prof de sciences, manifeste de l’intérêt, tu le rendras heureux. A+

  11. #8
    DamaD

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Salut Cioran,

    Tu mêles (volontairement ou involontairement), pseudoscience et pseudo ésotérisme.
    Tu reçois donc : des réponses à la hauteur de tes questions ; tout aussi farfelues.
    Excuse moi, je ne vois où tu vois de l'ésotérisme et de la pseudo-science ?
    Tu dit que les réponses précédentes sont farfelues, pourrais tu détailler ? Affirmer quelque chose sans preuve, c'est pas très scientifique

    @++

  12. #9
    keke76

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    ..rassurez vous cioran,j'ai certes quelques cinquantes années de moins que vous mais je n'en suis pas plus bete!si je pose la question c'est qu'elle m'interesse!aussi,je ne reste pas sans recherches a coté de ce topic...je ne vois pas vraiment en quoi est utile le fait de se servir de la théologie et de 2-3 tours de philo!ne reprochons pas à la jeunesse d'etre ignorante...je n'apprécie pas vraiment que l'on me prenne pour un beta incapable de comprendre quoi que ce soit.J'ai déjà mentionné le fait que l'oxydo réduction était a l'oeuvre dans cette réaction d'après moi.Je sais donc ce qu'est une "oxydation".. oh eh oui !,"c'est quoi un coup dbaton??.." apparemment les réponses farfelues ne s'estompent pas au fil du temps,car s'il ést aisé de mettre en cause la tournure de ma question une des réponses n'a pour maître que vos pensées et il me semble que cette reponse vale amplement les qualificatifs de ma question. ..
    Sur ce,merci de cette intervention, pertinente, quant a ce sujet!...pardonnez ma réaction si elle n'a pas lieu d'etre(mais c'est ainsi que j'ai ressenti votre réponse..)

    Cordialement.

    Ps:le boulo des modo est vraiment formidable,la dessus rien a redire!!
    Dernière modification par keke76 ; 14/07/2006 à 22h48.

  13. #10
    bilboquet

    Cool Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Citation Envoyé par cioran
    ...j’ai l’impression de lire, donc d’écouter, des monologues où chacun essaie de se montrer en tant qu’être rationnel et intelligent. Si le Démiurge ...
    Tu poses une question sur un sujet ou de toute évidence tu ne connais pas grande chose, alors qu’à ton âge, en tant qu’étudiant, tu devrais savoir ; ne fut-ce qu’un peu.
    Bonjour à tous,

    Cioran, je crois que tu n'as pas compris le concept de ce forum. Le but est de trouver des réponses aux questions qu'on se pose. Si on peut apporter une réponse alors on participe à l'échange de connaissances.
    Tu trouves que les participants au forum essaient de se montrer en faisant des monologues mais toi-même tu en a fait un pour nous montrer tes connaissances sur un sujet qui n'est pas celui lancé par Keke76.
    De plus tu dis qu'il ne connais pas grand chose à ce sujet mais HEUREUSEMENT!!! Si il avait tout su sur ce sujet il n'aurait pas posé la question.

    Alors si ce forums ne te convient pas, n'y participe pas...

    Sinon je trouve que les réponses données sont correctes. C'est cool quoi!

    A+

  14. #11
    ulyss

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Bonjour !

    Je crois que je dois préciser un peu ce que j’ai dit. J’ai rassemblé quelques souvenirs de mes années d’étude, et consulté quelques sites internet. Je livre le résultat de cette recherche à votre sagacité.

    Habituellement ce qu’on appelle le feu implique la réaction chimique entre un combustible et l’oxygène de l’air. Le feu est une réaction rapide auto-entretenue qui s’accompagne de libération de chaleur et d’émission lumineuse. Néanmoins les réactions d’oxydo-réduction n’impliquent pas forcément l’oxygène bien sûr.

    Maintenant je vais m’intéresser au rayonnement visible émis par un feu.
    Lorsqu’on regarde une flamme ou un feu que voit-on ?
    D’abord un rayonnement de couleur jaune-orangée, du à la présence de fines particules de carbone non brulées par insuffisance d’oxygène dans la flamme. C’est la flamme dite « éclairante ».
    Ce rayonnement provient du phénomène d’incandescence :
    Tout corps solide chauffé émet un rayonnement continu spectroscopiquement parlant, qui suit grossièrement une loi idéale dite du corps noir. L’énergie totale rayonnée est proportionnelle à la température (à la puissance 4). Les tons émis dans le visible varient du rouge très sombre au blanc à mesure que T croît (mais lorsque T est trop faible ce rayonnement n’est pas visible).
    Néanmoins lorsque l’apport en oxygène est suffisant, la combustion est complète et cette émission de lumière par incandescence va disparaître, car les particules de carbone solides auront réagi : la flamme va devenir transparente.

    Ensuite, en regardant de plus près, on distingue dans certains feux des couleurs correspondant à des longueurs d’onde précises (du violet, du vert,…). L’origine de ce rayonnement est du au phénomène dit d’ « emission de flamme » différent du phénomène d’incandescence : l’apport d’énergie thermique a pour effet d’exciter les atomes et molécules des gaz pour faire passer les électrons d’un niveau énergétique (disons le niveau A) vers un niveau énergétique supérieur (disons le niveau B). L’atome est alors excité. Mais cette transition de A vers B est de courte durée, et l’électron revient à ce premier niveau A, en libérant à l’extérieur une énergie sous la forme de rayonnement.
    A chacun des sauts AB permis correspond une longueur d’onde qui est associée à une couleur visible. Cette émission a ainsi un spectre en raies différent du spectre d’incandescence qui est continu.
    Ainsi l’utilisation d’un spectroscope permet de reconnaître tel ou tel élément chimique grâce à l’identification des longueur d’onde des raies qui caractérisent ses transitions électroniques propres.
    Pour les molécules le spectre est plus complexe, les raies étant groupées par paquet ou bande. En effet aux énergies d’excitation électronique doivent s’ajouter les énergies des transitions entre les états de vibrations et de rotation des molécules, qui elles-mêmes sont quantifiées.
    A cette émission par excitation thermique des atomes s’ajoute encore la chimiluminescence qui est due à une réaction chimique se produisant dans la flamme (l’apport d’énergie n’est alors pas d’origine thermique).

    Si un "expert" découvre une erreur, n’hésitez pas à me corriger, mais je pense que mes propos sont cohérents.

    A plus

  15. #12
    mini-chimiste

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Bonjour je n'ai que 14 ans mais je souhaitte m'interreser de plus pret a la phisique chimie(tout se qui est atom molécule...) mais pour commencer avec des court au colege se n'est pas tres pratique. je me suis intérrésser de pret a la fission nuclaiére se qui ma beaucoup interréser je voudrait savoir par quoi commencer , (il a des formule et tout sa) pour etre vrement caller dans cette matiére merci d'avance

  16. Publicité
  17. #13
    Bip_Bip4

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Citation Envoyé par mini-chimiste Voir le message
    Bonjour je n'ai que 14 ans mais je souhaitte m'interreser de plus pret a la phisique chimie(tout se qui est atom molécule...) mais pour commencer avec des court au colege se n'est pas tres pratique. je me suis intérrésser de pret a la fission nuclaiére se qui ma beaucoup interréser je voudrait savoir par quoi commencer , (il a des formule et tout sa) pour etre vrement caller dans cette matiére merci d'avance
    La fission nucléaire c'est soit de la cuisine soit de la physique quantique donc mis à part la lois de décroissance radioactive (dans un système radioactif, le nombre d'élément décroit en avec la demi-vie de l'élément considéré) tu vas pas pouvoir faire grand chose mis à part écrire des formules comme en chimie si ce n'est qu'il n'y aura pas une grande logique pour toi. C'est bien de t'y intéresser mais si tu veux vraiment y comprendre quelque chose il va falloir que tu passe d'abord par les molécules
    Et si vraiment tu peux pas attendre regarde le programme de terminal sur la radioactivité à la limite.

  18. #14
    mini-chimiste

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Merci beaucoup comme vous aver dit je nis comprend pas grand chose surtout a la formulle mais enfint breff ... moi enfait en se moment je passe en 3 eme et j'aimeret s'avoir comment vous scientifique aver commencer votre aprentissage dans la science de la Matière car se que l'on nous ensaigne au Colege en science m'intérresse mais n'aie pas sufisant pour j'ai comme une soiffe de connaisance

    ps:einstein était serte trés intéligent mais il a fait une grosse connerie
    merci d'avance

  19. #15
    invité87654321234567

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Il y a un aspect du feu qui n'a pas été évoqué, et qui est très important : Le feu est une réaction exothermique, auto-entretenue. Un peut comme une série de dominos posés sur la tranche. Il suffit de faire tomber un domino, pour que tous les autres tombent.
    C'est ce qui rend le feu si fascinant, et dangereux.
    A départ il faut l'étincelle,l'énergie d'activation, puis la réaction s'auto-entretient.

    Cordialement,

  20. #16
    mini-chimiste

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    . C'est bien de t'y intéresser mais si tu veux vraiment y comprendre quelque chose il va falloir que tu passe d'abord par les molécules
    .[/QUOTE]

    et pour se qui est de la fission nucléaire j sais que s'est un atome qui se divise en plusieur nucléide .un atome il me semble qu'il est composer de noyaux qui lui meme est composer de proton(qui on une charge éléctrique positive) et de neutron(qui on une charge éléctrique neutre) et autour de se noyaux il y a des électron (qui on une charge éléctrique negative) se qui fait q'un atome est neutre.

    merci de me corigée si il y a des erreure
    cordialement

  21. #17
    madeinswiss

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Alors deux choses mini-chimiste:
    1) Je reconnais ne pas être un ancien du forum, mais il me semble que l'on s'éloigne de beaucoup du sujet de base donc => crée un topic à ce sujet
    2) Les atomes ne sont pas forcément neutres, il existe à l'état naturel des ions, c'est à dire des atomes ayant perdu ou pris des électrons (Du moins c'est ce que j'ai compris durant les cours, je me trompe peut-être, auquel cas veuillez me corriger )


    Mais j'ai aussi une question concernant ce qu'on appelle le feu. J'ai vu que dans le "triangle du feu", il a besoin de trois éléments: un comburant (le plus souvent l'oxygène), un combustible et... de l'énergie. Or comme il a été dit plus tôt dans la discution, c'est une réaction auto-entretenue, elle n'a donc pas besoin de cette énergie.
    De quelle énergie parle-t-on dans ce fameux triangle? Est-ce juste l'énergie d'activation?

  22. #18
    MaximeV

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Citation Envoyé par madeinswiss Voir le message
    Mais j'ai aussi une question concernant ce qu'on appelle le feu. J'ai vu que dans le "triangle du feu", il a besoin de trois éléments: un comburant (le plus souvent l'oxygène), un combustible et... de l'énergie. Or comme il a été dit plus tôt dans la discution, c'est une réaction auto-entretenue, elle n'a donc pas besoin de cette énergie.
    De quelle énergie parle-t-on dans ce fameux triangle? Est-ce juste l'énergie d'activation?
    Comme dans le cas des dominos décris plus tôt, la réaction est effectivement entretenue. Par contre, pour démarrer la chute des dominos, le premier domino doit être frappé.

    Quand on parle du triangle du feu, il s'agit plus d'une explication simpliste pour expliquer à des gens des principes de sécurité en général. L'énergie décrite dans le triangle du feu est généralement appelée étincelle. Comme l'alumette qui allume un feu de bois, etc.

    Elle ne correspond pas strictement à l'énergie d'activation du feu en tant que telle. Elle correspondrait à l'énergie d'activation d'une (ou plusieurs) première molécule. Lorsque celle-ci a dépassé son énergie d'activation,elle libère de l'énergie qui sert à activer la réaction d'une molécule suivante. De là l'autosuffisance du feu.
    Maxime

  23. Publicité
  24. #19
    lft123

    Re : Le feu,c'est quoi finalement?..

    Bonsoir,

    Le "triangle du feu" représente les trois "éléments" indispensables à la création d'un feu à savoir :
    - combustible (papier, essence, bois,...)
    - comburant (très généralement l'oxygène de l'air)
    - et une énergie dite d'activation sans laquelle le mélange combustible-comburant ne s'enflamme pas de manière spontanée.
    L'énergie d'activation peut-être d'origine chimique, électrostatique, lumineuse, etc...

    La "suppression" d'un des côtés du triangle évite qu'un feu se créé ou s'auto-entretienne.
    Ex : arroser un papier enflammé le "refroidit" et ainsi diminue l'énergie d'activation en dessous d'un seuil qui empêche l'auto-entretien ; noyer le dit papier enflammé supprime en plus le comburant (l'oxygène de l'air).

    @+
    Dernière modification par lft123 ; 31/08/2010 à 21h08. Motif: précisions

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. c'est quoi les "registres"?et ça sert a quoi ?
    Par syham dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/05/2009, 22h35
  2. IUT génie electricité c'est bien? c'est quoi?
    Par canary dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/01/2008, 00h08
  3. C'est quoi??
    Par Karine66 dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/08/2007, 11h14
  4. C'est quoi ça....
    Par olic95 dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/02/2004, 11h33