Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Phimosis



  1. #1
    joel35

    Phimosis


    ------

    Bonjour, voilà j'ai 17 ans, et depuis assez longtemps je sais que j'ai un phimosis.

    En fait, c'est assez bizarre, quand j'étais très jeune je me souviens que j'arrivais à décalotter complètement au répos, puis les années avant mon adolescence j'ai arrêté de me décalotter, et lors de mes premières érections je ne pouvais pas décalotter complètement.

    Aujourd'hui je peux décalotter seulement 1/3 environ en érection comme au répos.

    J'essaye de temps de temps de décalotter plus loin au repos, mais j'ai l'impression que je ne peux plus, ça ne me fait pas mal, mais je n'arrive pas à descendre plus bas.

    De plus, en lisant des histoires sur la déchirure du frein du pénis, j'ai développé une véritable phobie autours de ça. En effet, lorsque j'essaye d'améliorer ma "décalottation" j'ai très peur que le frein se déchire, même si ça ne me fait pas mal, j'ai peur que soudain ça se produise.

    Je sais déjà ce que je devrais faire : aller voir un médecin, mais y'a plusieurs choses qui me font peur.
    Déjà je suis assez timide, je ne veux pas vraiment en parler à mes parents, ni oser aller voir un médecin pour lui demander de l'aide.

    Ensuite, j'ai peur des traitements, j'ai peur qu'on essaye de me décalotter, et ma phobie de la déchirure revient alors ...

    Une solution miracle pour moi serait d'être circonscrit.

    Sinon niveau sexualité ça ne me pose pas de problèmes, j'arrive à me masturber et je prends quand même du plaisir. Niveau hygiène rien de grave non plus.

    J'aimerais savoir ce que vous en pensiez, au final, ça me dérange pas tant que ça, je compte pas avoir de relation sexuelle avant un baille.

    Merci à tous.
    Jo...

    -----

  2. #2
    Keitaro44

    Re : Phimosis

    Salut !
    Es-tu sûr que tu as un phimosis ? Parce que d'après tes dires, tu as simplement une phobie qui t'empêche de décaloter complètement. A ce moment là ce n'est pas un phimosis.
    Ensuite si tu veux vraiment savoir, comme tu le dis il n'y a pas le choix, tu dois aller voir ton médecin, puis un urologue, si cela s'avère être un phimosis. Je peux t'en parler car je viens de me faire circoncire (et pas circonscrire ), ou, dans le terme médical (circoncision étant le terme religieux) posthéctomiser dans le cadre d'un phimosis léger.

    Je peux maintenant simplement te dire que si tu as un phimosis, on te proposera sûrement une pommade à base de corticoides (qui a marché sur moi mais pas assez) avant de te proposer la posthectomie.

    Pour ce qui est de la posthectomie, il faut que tu saches que si ton gland n'a jamais vu le jour (moi ça va car le mien était déjà bien désensibilisé), tu vas douiller pour ce qui est des premiers jours suivants l'opération (déjà que je douille pas mal lors des érections nocturnes !). De plus tu as un délai d'un mois à attendre pour que tu puisses reprendre des activités normalement (sport, bains, rapports sexuels) et pour que ce soit un peu plus esthétique.

    Mais bon, d'après ce que tu dis j'ai plus l'impression que tu es phobique et qu'il ne te faut pas une opération mais une psychothérapie (pourquoi pas essayer l'hypnose?).