Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19



  1. #1
    Flyingbike
    Modérateur

    L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19


    ------

    Hello

    Une étude rétrospective observationnelle sur une cohorte de plus de 40 000 patients montre un risque accru d'hospitalisation (OR 2.26), d'admission en soins intensifs (OR 1.73) et de décès (OR 2.49) chez les patients physiquement "inactifs" (0-10 min/semaine) par rapport aux patients actifs (>150 min/semaine).

    Ces risques accrus existent également si l'on compare les patients inactifs à ceux "modérément actifs" (11-149 min/semaine), suggérant un rôle bénéfique d'une activité physique même modérée.

    Comme le veut la bonne pratique, les ajustements par rapport à la répartition démographique et les facteurs de risques autres ont été réalisés.

    Les détails dans la publication originale (accès libre) :

    https://bjsm.bmj.com/content/early/2...ts-2021-104080

    -----
    La vie trouve toujours un chemin

  2. Publicité
  3. #2
    MissJenny

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Intéressant. Un truc me chiffonne : moins de 10 minutes d'activité par semaine c'est vraiment très peu. J'ai peine à croire que des gens qui ont ce niveau d'(in)activité n'aient pas d'autres pathologies, ce qui me fait penser qu'il y a une forte confusion entre activité et comorbidités. Quand il y a une confusion très forte la simple prise en compte du facteur de confusion (les comorbidités) dans le modèle statistique ne suffit pas toujours à extraire la contribution du facteur d'intérêt (ici l'activité).

  4. #3
    obi76
    Modérateur*

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Citation Envoyé par MissJenny Voir le message
    Intéressant. Un truc me chiffonne : moins de 10 minutes d'activité par semaine c'est vraiment très peu. J'ai peine à croire que des gens qui ont ce niveau d'(in)activité n'aient pas d'autres pathologies, ce qui me fait penser qu'il y a une forte confusion entre activité et comorbidités.
    Pour ma part en période de confinement (i.e. actuellement) c'est ce que je pratique : 0. Et je n'ai pas (encore) de pathologie lié à ça, même si ça risque d'arriver.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  5. #4
    MissJenny

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Dans l'activité au sens de l'article, il y a la marche rapide (brisk walk).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    FabiFlam

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Citation Envoyé par MissJenny Voir le message
    Intéressant. Un truc me chiffonne : moins de 10 minutes d'activité par semaine c'est vraiment très peu. J'ai peine à croire que des gens qui ont ce niveau d'(in)activité n'aient pas d'autres pathologies, ce qui me fait penser qu'il y a une forte confusion entre activité et comorbidités. Quand il y a une confusion très forte la simple prise en compte du facteur de confusion (les comorbidités) dans le modèle statistique ne suffit pas toujours à extraire la contribution du facteur d'intérêt (ici l'activité).
    Apperemment ils ont fait une analyse multifactorielle pour décorréler avec les autres facteurs de risques, mais cette analyse ne peut prendre en compte que les pathologies connues. Ensuite ne sont incluses dans les activités physiques que celles qui sont modérées à intense.

    Finalement on peut lire dans l'article:

    " Importantly, because this is an observational study, it is not possible to definitively conclude PA is causally related to less severe COVID-19 outcomes."

    Bon ...

    FabiFlam

  8. #6
    FabiFlam

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Citation Envoyé par MissJenny Voir le message
    Dans l'activité au sens de l'article, il y a la marche rapide (brisk walk).
    Moi je me promène 1h par jour, je n'ai donc aucune activité physique.

  9. Publicité
  10. #7
    mh34
    Responsable des forums

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Citation Envoyé par FabiFlam Voir le message
    Moi je me promène 1h par jour, je n'ai donc aucune activité physique.
    Mais bien sûr que si c'est une activité physique! Pas à haute intensité mais ça reste une activité physique!
    De toutes les façons ce résultat n'a strictement RIEN de surprenant! Rester assis toute la journée devant son écran, on sait très bien que c'est délétère pour l'organisme à tous points de vue, ( et ça fait longtemps qu'on le sait...quand j'étais en 5è année, un prof de chir vasculaire disait déjà pour illustrer ce fait que le diabète était apparu depuis que l'humain ne grimpait plus aux arbres... ).
    Le détail de cette étude importe peu à moins de vouloir en ré-écrire une ou bien d'en faire la critique dans un congrès, l'essentiel à retenir est que l'activité physique est un élément protecteur, c'est tout.

  11. #8
    FabiFlam

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    mh34, je voulais juste pointer le fait que si j'avais fait partie de l'enquête j'aurais répondu que je n'ai pas d'activité physique au sens dans lequel elle est définie : marche rapide seulement. Mais oui je sais que la promenade c'est excellent pour moi.

    FabiFlam

  12. #9
    MissJenny

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Citation Envoyé par FabiFlam Voir le message
    mh34, je voulais juste pointer le fait que si j'avais fait partie de l'enquête j'aurais répondu que je n'ai pas d'activité physique au sens dans lequel elle est définie : marche rapide seulement.
    mais si l'enquête a été bien faite, on n'a pas juste demandé aux gens s'ils avaient une activité physique, on a dû leur faire préciser s'ils marchaient, s'ils couraient, etc.

    pour Obi76 : quant à moi, avec tous ces confinements, j'ai justement gardé la marche comme unique activité. En un an je perçois déjà une perte de muscles sur le haut du corps (pas que je pratiquais énormément de sport avant mais là c'est zéro). Donc oui, cette période va laisser des traces chez tout le monde.

  13. #10
    FabiFlam

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Citation Envoyé par MissJenny Voir le message
    mais si l'enquête a été bien faite, on n'a pas juste demandé aux gens s'ils avaient une activité physique, on a dû leur faire préciser s'ils marchaient, s'ils couraient, etc.
    Je ne sais pas comment l'enquête a été faite, mais si je me base sur les questionnaires qu'on donne aux collégiens et aux lycéens sur leur activité physique, ce sont la plupart du temps des activités spécifiques (marche rapide, danse, gymnatique, tous les sports ...) qu'on cite, si une personne passe sa vie dans les jardins, à faire le ménage ou à monter et descendre les escaliers chez elle ce n'est pas comptabilisé. Et comme ce sont la plupart du temps des questionnaires autoadministrés ... il n'y a souvent pas de possibilité de préciser.

    FabiFlam

  14. #11
    Gwinver

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Bonsoir.

    Je rejoins Fabi Flam.
    Telle que la question est posée :
    Briefly, trained medical assistants or nurses ask patients two questions about their typical exercise habits over the previous 2 months or more during the intake at each outpatient visit: ‘On average, how many days per week do you engage in moderate to strenuous exercise (like a brisk walk)?’ and ‘On average, how many minutes do you engage in exercise at this level?’. Response choices for days are 0–7, and minutes are recorded as 0, 10, 20, 30, 40, 50, 60, 90, 120 and 150 or greater
    beaucoup de personnes sont susceptibles d'indiquer un faible niveau d'activité. Comme par exemple le jardinier ou la personne qui marche pour aller en courses etc. ...

  15. #12
    BrainMan

    Re : L'inactivité physique associée à une augmentation du risque de forme sévère de Covid-19

    Je viens d'entendre un médecin qui constatait que maintenant 50% (environ, peut-être moins et ça peut dépendre des régions, donc environ mais quand même) des malades jeunes sont en surpoids.
    Elle précisait d'ailleurs et c'est en rapport avec le sujet ici, qu'elle avait même observé le cas d'une jeune de 25 ans (décédée), en surpoids, mais pas obèse, ne présentant pas de pathologie.

    Je me demandais donc s'il pouvait y avoir une corrélation entre le fait d'être inactif et le surpoids, et que le surpoids n'était peut-être pas le facteur aggravant comme ça a été présenté initialement.

    Donc il pourrait effectivement y avoir un effet protecteur lié à l'activité physique (et non pas un effet sensibilisateur lié à l'inactivité physique...).
    L'activité physique présentant de très nombreux effets (hormonaux, réparation cellulaire, métabolisme, etc), reste à savoir l'effet qui protège (ou pas bien sûr).
    Si c'est pas élastique, c'est cassé.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Actu - La Covid sévère n'est pas un syndrome de détresse respiratoire comme les autres
    Par RSSBot dans le forum Covid-19, SARS-CoV2 : actualités et discussions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/12/2020, 14h00
  2. Actu - La Covid sévère n'est pas un syndrome de détresse respiratoire comme les autres
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/12/2020, 14h00
  3. Actu - Poils pubiens : l'épilation totale associée au risque d'IST
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/12/2016, 14h10
  4. Actualité - En bref : la charcuterie associée à un risque cardiaque plus élevé
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 35
    Dernier message: 19/06/2014, 19h35
  5. La forme physique réduit de moitié le risque de maladie cardio-vasculaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/09/2005, 07h33