Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Pour ou contre la nouvelle technologie ?




  1. #1
    Anelor4488

    Pour ou contre la nouvelle technologie ?

    Bonjour à tous! Voilà, de nos jours, la nouvelle technologie ne cesse d'évoluer. Etes vous effrayés par cette évolution? Etes vous pour ou contre cette évolution? Et pourquoi?
    Moi, perso, je trouve que dans un sens c'est bien car les choses se font de plus en plus simplement, mais d'un autre côté, au bout d'un moment avec toute cette évolution, on va tous finir par s'isoler, ...

    Donner moi votre opinion!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Bonjour,

    Quelle nouvelle technologie ? Parles-tu des nouvelles technologies de l'information et de la communication ?

  4. #3
    Narduccio

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    J'imagine, si l'on avait posé la question à un quidam dans la rue en 1880: "Vous êtes pour ou contre le moteur à vapeur ?"
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper


  5. #4
    Lord M

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Salut !

    Comme tu le dis toi même dans ton premier post, le technologie est toujours en évolution. Je l'assimile volontier à l'évolution biologique : de toute facon elle avance. On peut regretter les dinosaures, ou l'êre de la marine à voile, mais le fait est que ce sont des époques révolues. On peut aussi freiner de tout notre poids, ca ne l'empechera pas d'évoluer, dans un sens ou dans l'autre.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  6. #5
    Narduccio

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    de toute façon, nous avons un sacré pouvoir là-dessus. Il suffit d'utiliser ou de ne pas utiliser; d'acheter ou de ne pas acheter. Une technologie aussi prommeteuse qu'elle pourrait être mais que personne n'utiliserait disparait très vite.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Anelor4488

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    je parle de la technologie dans un domaine général. que ce soit dans l'informatique (les robots,...) ou dans la communication.

  9. #7
    ZAaR'NoHd

    Smile Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    je ne crois pas que nous ayons véritablement le choix en réalité; l'évolution technologique et culturel d'aujourd'hui remplace(en quelque sorte) l'évolution biologique d'antan. l'humain subit sa propre évolution sans en avoir le contrôle. puis avoir peur de la technologie en soi ne veux rien dire, il faut plutôt avoir peur des tendances politiques et autres qui ont le pouvoir sur cette technologie(et puis "l'épreuve "de la bombe nucléaire durant la seconde moitié du 20 émes siécles est assez parlante, l'humanité est encore là, bien que nous possédions une technologie assez puissante pour auto-détruire l'humanité en tant qu'espèce), la raison semble une bonne arme contre l'avancé exponentiel de la technologie.

  10. Publicité
  11. #8
    Castelcerf

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Moi en tout cas je regrette très clairement certaine nouvelles technologie.
    Notament les puces électroniques dans ma carte d'identité (et un jour sous ma peau c'est la suite logique), .. A quoi bon plus de sécurité , de confort etc .. Ne voit on pas l'autre face qu'offre une tel technologie ?

    Nous sommes en train de donner toutes les armes pour voir un jour emmerger une dictature puissante. Utilisant la technologie à mauvais escient.

    Alors je suis pour le progret à la condition que l'éthique progresse elle aussi.
    Or de nos jours le progret n'arrête pas mais l'éthique s'effondre.
    D'où mon inquiétude, et les questions que je me pose sur l'utilité de nombreuses aplications de la science dans la vie de tous les jours .. ce "luxe" est il nécesaire pour l'homme?

    La technologie devrait être au service de l'humanité, et non au service des "plaisir" de l'homme, ou de l'argent.

    tous les progrets que nous faisons au niveau des connaissances ne sont pas forcément bon a exploité..certain devrait rester purement sur le terrain de la connaissance pour esperer trouver quelquechosse plus loin. On devrait en laisser de coter et ne s'en servir que comme tremplin pour atteindre quelquechose de meilleur.

    car il faudra bien un jour que l'homme accepte une chose. Quel que sois les objets qu'on pourra lui offrir, même si ils pourront l'occupé, lui rendre service ou autre. Il ne permettront jamais de rendre vraiment heureux les gens. ce n'es donc pas l'essentiel.
    La technologie n'apportera non plus jamais de la sécurité contrairement à ce que certain cherche à faire croire. C'est une foutaise, le progret ne fait que repousser les limites des monstruosité possible. Il augmente la sécurité en augmentant les risque .. c'est idiot. On doit arrêter de se jeter sur toutes les possibbilités qu'on invente des que juste cela peu se vendre.

    Alors le progret de facon général, je suis pour car on à fait des découverte fantastique et on en fera encoreje l'éspère .. Mais il serait plus que temps que l'éthique rattrape le progret.

    Quitte à faire une petite pause .. pour réflechir. Pourquoi les scientifique ne se mettent ils pas tous en grève pour réclamer des gouvernement un monde qui utilise la science à bon escient. Ou tout du moins un monde qui esssaye au maximum . car les mondes parfait n'existent pas.
    Cependant je suis persuadé qu'on pourrait faire déjà mieux que ce que l'on fait maintenant en la matière.

  12. #9
    Narduccio

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par ZAaR'NoHd
    je ne crois pas que nous ayons véritablement le choix en réalité.
    En fait, l'expérience montre que nous avons le choix. D'accord, pas à titre personnel et pas non plus de rejeter en bloc toute la technologie.
    Mais, l'histoire récente nous l'a souvent démontré; nombreuses sont les avancées technologiques excetionnelles qui devaient s'imposer puisqu'elles correspondaient à une attente du public (d'après les études de marché) et qui ne s'imposèrent pas.
    Ainsi, par exemple, qui se rapelle de la TVHD ? La télé haute définition ? Dans les annèes 85/90, pas un moins sans que l'on n'annoce une avancée vers cette télé révolutionnaire qui devait nous amener une image d'une qualité espoustouflante, couplée avec un son d'une profondeur, d'une finesse, d'une beauté ...
    D'ailleurs, les satellites qui allaient être lancés devaient nous permettre de bénéficier d'une dizaine de ces chaines pour le ravissement de nos yeux. Ces satellites émettent actuellement des bouquets composés de centaines de chaines et une, voire 2 chaines 16/9, le son n'est pas toujours stéréo. Le marché a choisi
    Il s'agit d'un exemple parmis de nombreux autres. Les scientifiques et les ingénieurs proposent, les commerciaux décident de ce qui sera proposé aux consommateurs et ceux-ci disposent en fonctions de leurs envies et de celles que l'on aura su ou non faire naître en eux grace à la publicité.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  13. #10
    Phil Entropie

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Bonsoir,

    Bonne idée, cet exemple, Narduccio. Cependant, il y a des avancées technologiques qui n'attendent pas l'approbation des consommateurs pour s'imposer. Evidemment, pour ne pas décevoir ceux qui m'ont déjà rencontré sur ce forum, je vais commencer par citer les OGM . Mais on pourrait aussi parler de certaines vaccinations, de procréation médicalement assistée... bref, des biotechnologies dont le bénéfice pour la collectivité est discutable ou bien dont la mise en oeuvre est prématurée, ne respectant pas le principe de précaution.

    Ma position est que les bénéfices dus au progrès technologique sont incontestables, mais que nos sociétés doivent apprendre à mieux le maîtriser au niveau de sa mise en application. Au fil de mes participations sur ce forum, je soutiens que les applications des sciences et des technologies doivent faire l'objet d'une évaluation coût/bénéfice plus démocratique...

  14. #11
    Narduccio

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Le problème est que cette évaluation n'est souvent pas possible à priori. Ainsi, prenons l'homme sur la Lune, les raisons qui ont amené à ce que des humains aillent sur notre satellite sont assez bien connues. Pourtant, je suis convaincu qu'il n'a jamais été question de développer un nouvel emballage pour les chips. Blague à part, il convient de constater qu'il y a une sacré divergence entre ce que l'on attendait et ce que l'on a réellement eu. De plus, quand les anglais, vers 1750, se mirent à construire tout un tas de voies navigables artificielles dans leur pays, je ne pense pas que c'était avec l'idée qu'il en découlerait un empire sur lequel le soleil ne se levait jamais. Or, il s'agit bien d'une des conséquences de la Révolution Industrielle que ces canaux permirent d'initier. Il est très difficile, voire impossible, de déterminer avant leurs mises en oeuvres l'impact réell qu'aura la mise en application ou la non-mise en application de telle ou telle technologie.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  15. #12
    Phil Entropie

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Oui, tu as raison. On ne peut peut-être pas tout prévoir. Cependant on doit tout de même se donner les moyens de faire au mieux. Exemple :
    Précédemment je citais la vaccination. La France s'est penché récemment sur l'intérêt d'une vaccination systématique contre la varicelle. Le groupe d'évaluation chargé de cette question a conclu que nous ne disposions pas de données suffisantes sur le risque de transfert de la maladie vers les adultes en cas de vaccination en routine des enfants. La France a donc choisi d'attendre quelques années pour voir ce qui ce passe chez ceux qui l'ont mise en place (Japon, USA et quelques provinces du Canada). Voilà donc un exemple de risque anticipé avec application du principe de précaution. Mais peut-être ce risque est-il négligeable en regard du bénéfice potentiel, auquel cas nous passons à côté pour quelques années encore...

    Pour ceux que l'étude mentionnée ci-dessus intéresse :
    http://www.futura-sciences.com/sinformer/n/news3625.php

  16. #13
    matthias

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par Phil Entropie
    La France s'est penché récemment sur l'intérêt d'une vaccination systématique contre la varicelle. Le groupe d'évaluation chargé de cette question a conclu que nous ne disposions pas de données suffisantes sur le risque de transfert de la maladie vers les adultes en cas de vaccination en routine des enfants. La France a donc choisi d'attendre quelques années pour voir ce qui ce passe chez ceux qui l'ont mise en place (Japon, USA et quelques provinces du Canada). Voilà donc un exemple de risque anticipé avec application du principe de précaution.
    Un mauvais exemple à mon avis, puisque c'est parce que des pays n'ont pas pris cette précaution que nous pouvons mener l'étude aussi facilement.

  17. #14
    Phil Entropie

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Tu marques un point, Matthias. Tel que je l'ai présenté, cet exemple laisse penser que l'application du principe de précaution se traduit par une attitude passive : l'attente des résultats chez les autres. En réalité, la recherche avance en parallèle...

    D'une manière générale, dans le domaine des biotechnologies, il me semble que l'acceptabilité des applications passe moins par l'approbation par les consommateurs, mentionné par Narduccio, que par le principe de précaution et les lois de bioéthiques. Mais le principe de précaution n'est pas toujours respecté et les lois de bioéthiques ne peuvent pas faire l'unanimité. De ce fait, des polémiques existent, il suffit de parcourir ce forum pour en avoir un aperçu.

    Finalement, je reformulerai la question initiale de la manière suivante :
    les mécanismes de contrôle des risques et des enjeux éthiques des technologies vous paraissent-ils suffisants ? on lance un sondage ?

  18. #15
    L'Hérétique

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Salut,
    A mon avis, on n'a aucun controle et on n'en aura sans doute jamais, ce qui pour une raison d'éthique, ne se fait pas en France, se fera sans doute dans un autre pays, à la culture morale différente, et reviendra par la suite, en finalisé, par les lois du marché mondial, car même interdit, il reviendra par un marché parallèle. Faut pas se leurrer et croire en la "bonne fois" des hommes!
    A++
    Dernière modification par L'Hérétique ; 20/04/2005 à 13h55. Motif: orthog.

  19. #16
    paulb

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Bonjour,
    Pour appréhender l'évolution des technologies, il y a deux principes qui me paraissent difficiles à nier:
    1/ Sa curiosité et son imagination conduiront l'homme à découvrir et à inventer sans cesse et à élargir ses connaissances et sa technologie.
    2/ Les applications de ces découvertes et inventions, moralement neutres, peuvent être moralement positives (p. ex. énergie atomique) ou négatives (bombe atomique).
    Il en résulte que ce n'est pas au stade du premier principe qu'il faut intervenir, mais au deuxième, en minimisant les usages moralement négatifs. Vaste programme, dirait le Général.
    Un autre point me paraît important: C'est le développement exponentiel de la technologie qui permet, tant bien que mal, d'assurer la subsistance de l'humanité, également en croissance exponentielle. Naturellement cette croissance aura une limite, rien qu'à cause de la surface arable limitée de la Terre (et cette limite est proche), mais c'est un autre sujet.
    Amicalement paulb.

  20. #17
    Narduccio

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Le développement exponentiel a 3 causes essentielles.
    La première, il n'y a jamais eu autant de chercheurs et d'ingénieurs que de nos jours. Je ne sais plus qui prétendait même qu'il y avait eu autant de scientifiques pendant les 50 dernières années que durant tout le reste de l'histoire de l'humanité.
    La seconde est l'accès aux informations. Actuellement, si un scientifique fait une percée dans un domaine donné; demain tous les chercheurs du domaine concerné peuvent être au courant. ce n'était pas le cas avant la mise en place des technologies de l'information. PS: cet etat de fait à quand même une cinquantaine d'année, grace au téléphone, aux telex, .... Il y a aussi la disponibilité de sources qui est facilité par internet et les bases de données. Un chercheur du début du XXème siècle n'avait accès qu'aux données présentes dans sa bibliothèque personelle, celles de son université et celles de sa ville.
    La troisième est la formidable accérélation qu'on apportés les techniques informatiques et leurs applications. Par exemple, avant la recherhce d'une nouvelle molécule chimique était longue et fastidieuse, faites d'essais et de test jusqu'au moment où finalement l'on avait trouvé la bonne molécule. Ensuite, il fallait trouver comment la produire en masse et de manière économique. Actuellement, grace au génie chimique, l'ordinateur prend en compte certaines de ces tâches, ce qui donne de formidables gain de temps.
    Tout cela permet cette formidable accélérations des savoirs et des connaissances.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  21. #18
    physastro

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par Anelor4488
    Bonjour à tous! Voilà, de nos jours, la nouvelle technologie ne cesse d'évoluer. Etes vous effrayés par cette évolution? Etes vous pour ou contre cette évolution? Et pourquoi?
    Moi, perso, je trouve que dans un sens c'est bien car les choses se font de plus en plus simplement, mais d'un autre côté, au bout d'un moment avec toute cette évolution, on va tous finir par s'isoler, ...

    Donner moi votre opinion!
    Salut,
    je ne comprend pas très bien la signification de : "on va tous finir par s'isoler"??
    Justement, les avancées technologiques (et de la sciences par conséquent), permettent aux Hommes de s'ouvrir à de nouveaux horizons!! Nous cherchons dans le but de comprendre, et lorsque nous trouvons (ou pas d'ailleurs), nous faisons un pas de plus dans la connaissance!! Le fait même de penser, de réfléchir sur de nouvelles choses nous permet d'avancer!!
    Il n'y a aucune raison d'avoir peur (et encore moins d'être effrayé) des évolutions!
    Sâche que les découvertes futures permettront peut-être la survie de l'espèce humaine!!
    à ++

  22. #19
    JPL

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Tous les messages relatifs à la pertinence de l'utilisation de la bombe atomique contre le Japon ont été supprimés. Il s'agissait d'une dérive sans rapport avec le sujet initial, assortie de commentaires politique ou moraux sans rapport avec la thématique de Futura-Sciences.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  23. #20
    ZAaR'NoHd

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Mais, l'histoire récente nous l'a souvent démontré; nombreuses sont les avancées technologiques excetionnelles qui devaient s'imposer puisqu'elles correspondaient à une attente du public (d'après les études de marché) et qui ne s'imposèrent pas.[QUOTE]

    je ne vois toujours pas où se situe le choix ni même qui l'effectue. le phénomène que tu décrit résulte d'un effet "incontrolable " de masse, réaction subtile entre pertinence-efficacité d'une technologie, attente du public, mise en place selon une certaine echelle etc...
    ce n'est pas parcequ'une technologie correspond au attente d'un certain marché et que celle-ci ne fonctionne pas(n'est finalement pas commercialisé pour x raison) que le choix de ne pas mettre cette technologie sur marché a été fait! bien au contraire!
    l'homme travail sur son évolution sans en choisir le sens ni la direction, il cherche et l'histoire selectionne.

  24. #21
    enderalartic

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Personellement la genetique me fait tres peur, les derives possibles sont infinies, selon moi, pas a court terme masi a moyen terme ...
    Dieu merci pour l instant, elle est inaccessible(au sens ou on sera capable de programmer le vivant avec des genes, d ici la que ce soit aussi accessible que d apprendre a piloter un avion ..),mais bon ca viendra ...

  25. #22
    Narduccio

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par ZAaR'NoHd
    je ne vois toujours pas où se situe le choix ni même qui l'effectue. le phénomène que tu décrit résulte d'un effet "incontrolable " de masse, réaction subtile entre pertinence-efficacité d'une technologie, attente du public, mise en place selon une certaine echelle etc...
    ce n'est pas parcequ'une technologie correspond au attente d'un certain marché et que celle-ci ne fonctionne pas (n'est finalement pas commercialisé pour x raison) que le choix de ne pas mettre cette technologie sur marché a été fait! bien au contraire!
    l'homme travail sur son évolution sans en choisir le sens ni la direction, il cherche et l'histoire selectionne.
    Justement, les technologies dont je parle furent pour la plupart mises sur le marchée. C'est le public qui décida de ne pas les utiliser. Tiens, dans l'informatique, il en éxiste des centaines qui auraient dut supplanter celles en places. Suivants quels critères furentelles rejétées ? Elles apportaient souvent un plus technologique. Tiens, par exemple, en 1995, les cartes sons Sound Blaster n'étaient pas les meilleures, ni les moins chères; mais comme elles étaient compatibles entre elles (entre les différents modèles successifs) elles possédèrent à la longue la plus grosse collection de jeux. En 1997, les cartes qui n'étaient pas Sound Blaster étaient compatibles SB (à part quelques cartes spécifiques pour des musiciens!). J'aurais du garder les articles de journaux de l'époque où certains journalistes expliquaient pourquoi telle ou telle carte son allait inonder le marché. Ce n'est pas toujours le meilleur choix technologique qui s'impose; même si lorsque tu pose la question, presque tous les consommateurs vont te dire qu'ils préfèrent ceci ou cela. Mais la sélection se fait sur d'autres critères. Ce n'est pas l'histoire qui choisi; c'est bien les consommateurs dans leur ensemble. Chacun fait un choix à son niveau, et l'ensemble des choix détermine quelle technologie aura le droit de survivre et laquelle disparaitra à jamais.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  26. #23
    Pierre de Québec

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Bonjour Castelcerf,

    Citation Envoyé par Castelcerf
    Nous sommes en train de donner toutes les armes pour voir un jour emmerger une dictature puissante. Utilisant la technologie à mauvais escient.

    Alors je suis pour le progret à la condition que l'éthique progresse elle aussi.
    Or de nos jours le progret n'arrête pas mais l'éthique s'effondre.
    D'où mon inquiétude, et les questions que je me pose sur l'utilité de nombreuses aplications de la science dans la vie de tous les jours .. ce "luxe" est il nécesaire pour l'homme?
    Bon, je ne citerais pas tous ton message; j'en retiens plutot un extrait significatif et intéressant.

    Le plus grand danger pour l'homme est l'homme. Thomas Hobbe avait exprimé cette idée en disant que l'homme est un loup pour l'homme, en référence à la chose politique. Mais bon, ton lien avec l'éthique est intéressant et tend à montrer que l'usage des sciences, qui relève ultimement de l'éthique, est une question plus cruciale que l'utilité d'une technologie.

    Je pense que nous n'avons pas le choix d'utiliser la "dernière technologie" voir d'encourager la recherche de nouvelles technologies. C'est un attrait qui semble irrésistible pour nous tous sauf pour la personne que je qualifierais de vertueuse; celle-là même que nous appelons si mesquinnement une "personne marginale".

    As tu remarquer que l'homme n'est réellement contraint que par ses limites naturelles. Que l'éthique se situe toujours (à mon sens) à l'intérieur des limites naturelles de l'homme (notamment physiques, et intellectuels; je n'en vois pas d'autres. Et d'ailleurs, je ne suis pas un spécialiste pour l'enseignement de l'éthique).

    Si dans une situation donnée, les limites naturelles permette à l'homme d'agir disons entre "a" et "z" sans égard à l'éthique mais entre "d" et "o" de manière éthique, alors le choix dépendra strictement de l'individu et des contraintes auquel il est assujettie au moment de faire son choix. Si la plage des possibilités "a" à "z" représente les possibilités d'une technologie, alors qu'est-ce qui empêche un individu d'agir "mesquinnement" et de tirer profit d'une possibilité "non éthique" que la technologie rend possible ? Ma réponse : rien.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  27. #24
    Quisit

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    en fait vous faites de la philo, et le vrai sujet de votre question c'est "êtes vous pour ou contre le progrès" ?
    on peut être contre, choisir une date et figer la société et son évolution techno à cette date (style les amish, les mnémonites, certaines philosophies centre-africaines)
    ensuite, quand on est pour le progrès, celui ci "progresse" dans les deux sens , pouvoir - contre pouvoir, espoirs - dangers, capacité de production - de destruction

  28. #25
    claude27

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par Narduccio
    Ce n'est pas toujours le meilleur choix technologique qui s'impose; même si lorsque tu pose la question, presque tous les consommateurs vont te dire qu'ils préfèrent ceci ou cela. Mais la sélection se fait sur d'autres critères. Ce n'est pas l'histoire qui choisi; c'est bien les consommateurs dans leur ensemble. Chacun fait un choix à son niveau, et l'ensemble des choix détermine quelle technologie aura le droit de survivre et laquelle disparaitra à jamais.
    pas si sur que c' est le consommateur qui choisit !
    et c' est vrai que c' est pas toujours le meilleur choix qui s' impose, voire qui perdure .
    C' est souvent un lobbiing ou un protectionnisme idiot qui impose un choix qui à terme s' avère catastrophique économiquement et pas meilleur techniquement parlant .

    regardons les standards de la TV analogique ....
    - l' histoire du 819 lignes . C' était le plus performant, certes, mais le plus difficile et le plus onéreux à mettre en oeuvre . Plus large bande passante nécessaire, circuits plus délicats à régler, moins de canaux possibles dans la bande TV, obligation d' inventer les canaux " alternés tête bêche " , donc enfin: une usine à Gaz !
    Très vite , tous les pays européens qui avaient choisi le 819 lignes y compris RTL et TMC, l' abandonnèrent pour passer au 625 lignes , plus facile à mettre en oeuvre, à enregistrer avec les moyens de l' époque et aussi plus performant chez l' usager vu la qualité de réception la plupart du temps .
    - la polarisation du signal vidéo positive en France ( donc plus sensible aux parasites athmosphériques ) , et négative en Europe ( insensibilité aux parasites )
    - le son en AM en France ( donc aussi parasites ) et FM en Europe ( meilleur rapport S / B )
    Résultat: obligation de sortir pour les zones frontalières des postes " multistandards " onéreux et compliqués ...
    - idem pour le SECAM ! un protectionnisme absurde , pas d' effet de masse ... et encore des pbs de " multistandards " . Toutes les régies de production, finalement, étaient en PAL et on transcodait en SECAM pour les besoins français ...( çà a fait vendre des matériels à MATRA ! )
    - la connectique TV grand public : 9mm en france et 9.5 mm partout ailleurs en Europe > des incompatibilités de connection des appareils
    - la connectique professionnelle des antennes collectives . : Un stupide connecteur franco français dit "E" comme " européen " imposé par TDF ; du protectionnisme pur et dur pour contre la connectique F utilisée aux US et au Japon, connectique F qui a fini par s' imposer ( on en trouve maintenant partout ! )
    Finalement le " on se protège contre l' importation des produits asiatiques et US " , s' est transformé en produits onéreux pour les français ( pas de séries importantes ), et on s' est interdit en vérité les exportations, car nos produits ne se sont vendus nulle part ailleurs qu' en FRANCE . Avec notre petit marché hexagonal les constructeurs ( Portenseigne, Tonna, etc ) n' ont pas pu produire de séries à prix compétitif et topus les antennistes et les clients se plaignaient de la cherté des installations ...

    Je pourrai citer dans le domaine concerné bien d' autres exemples de ce genre ....
    Et dans tous ecs exemples , le consommateur n' est pour rien et simplement subit , et ....paie !

  29. #26
    JPA

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Bonjour,

    Je suis d’accord, ce n’est pas le consommateur qui choisit, (on lui laisse croire qu’il a ce pouvoir). j’irais même plus loin :

    LA SCIENCE EST PAR ESSENCE TOTALITAIRE (par la vision du monde qu’elle impose)

    La technologie, fille de la science l’est d’autant plus qu’elle fait partie de la sphère économique, Il suffit de voir ce qu’il y a sur les rayons des boutiques pour s’en convaincre « on nous inflige des désirs qui nous affliges » chante A. Souchon.
    Je prendrais pour exemple la technologie, (ça tombe bien c’est le sujet de cette discussion) :
    Pendant des milliers d'années, nos ancêtres ont utilisés des outils aux performances limitées, (les silex ne coupaient pas assez bien, les arcs ne tiraient pas assez loin, les chariots ne roulaient pas assez vite, les cheminées ne tenaient pas assez chaud). Du coup, chaque outil, chaque machine était utilisée au plein de ses capacités toujours insuffisantes. Et cette limite des outils a longtemps été le moteur essentiel de l'invention technique.
    Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, sont mis à notre disposition des objets techniques surpuissants, dont nous n’utilisons que x% des potentialités. (Les voitures peuvent rouler à 180 km/h, les chaînes hi-fi débite des watts à ce faire péter les tympans, les appareils photos numériques atteignent des définitions au-delà de la limite de la vision, les logiciels de nos ordinateurs personnels ont des fonctionnalités dont nous n'utilisons pas le quart ….etc
    Cette impression d'impuissance que nous sommes nombreux à ressentir devant la technique, ne serait-elle pas due largement à la surpuissance inutile de ses objets ? C'est que la logique de l'offre marchande l'emporte désormais sur celle de la demande sociale.
    " Le grain de sable est dur, le tas de sable est doux "

  30. #27
    Lambda0

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par JPA
    Pendant des milliers d'années, nos ancêtres ont utilisés des outils aux performances limitées, (les silex ne coupaient pas assez bien, les arcs ne tiraient pas assez loin, les chariots ne roulaient pas assez vite, les cheminées ne tenaient pas assez chaud). Du coup, chaque outil, chaque machine était utilisée au plein de ses capacités toujours insuffisantes. Et cette limite des outils a longtemps été le moteur essentiel de l'invention technique.
    Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, sont mis à notre disposition des objets techniques surpuissants, dont nous n’utilisons que x% des potentialités. (Les voitures peuvent rouler à 180 km/h, les chaînes hi-fi débite des watts à ce faire péter les tympans, les appareils photos numériques atteignent des définitions au-delà de la limite de la vision, les logiciels de nos ordinateurs personnels ont des fonctionnalités dont nous n'utilisons pas le quart ….etc
    Cette impression d'impuissance que nous sommes nombreux à ressentir devant la technique, ne serait-elle pas due largement à la surpuissance inutile de ses objets ? C'est que la logique de l'offre marchande l'emporte désormais sur celle de la demande sociale.
    C'est une idée intéressante, mais qui n'est que partiellement vraie.
    Quelques objets usuels paraissent effectivement sous-utilisés, mais les technologies sur lesquels reposent la perennité de notre civilisation sont bien utilisées au maximum de leur potentiel technique.
    L'humanité est engagé dans une course de vitesse pour optimiser l'utilisation des ressources énergétiques et naturelles, et à moins de revenir en arrière, cette pérennisation repose sur la recherche technologique : il s'agit de maitriser la fusion thermonucléaire ou la surgénération avant que le pétrole, ou même l'uranium, soient épuisés, et tout se jouera à quelques dizaines d'années près.
    Il y a quantités de dispositifs technologiques qui fonctionnent déjà aux limites physiques, et dont les performances sont néanmoins insuffisantes : rendement des moteurs thermiques, centrales énergétiques, systèmes de propulsion spatiaux, etc.
    Et si les ordinateurs peuvent paraitre surpuissants pour utiliser Excel, quel ingénieur n'a jamais été frustré par la lenteur exaspérante de son logiciel de simulation favori ? On aurait besoin de calculateurs 1000 fois plus puissants pour prédire le climat, de bandes passantes de transmission 1000 fois plus importantes pour désengorger les réseaux de communication.
    Et je trouve que la vitesse à laquelle un objet comme le téléphone portable multifonctions a été adopté par la grande majorité de la population est assez hallucinante : non seulement on finit, avec le temps, par en utiliser toute les fonctions, mais cet objet finit par jouer un rôle non négligeable dans les relations sociales et l'ubiquité qu'il procure est en train de modifier notre perception de l'espace-temps social.

    Je ne crois donc pas que cette sensation d'impuissance ressentie par certaines personnes provient de la surpuissance de quelques objets. Et en fait, les individus les plus jeunes ne ressentent absolument pas cette sensation : la technologie fait partie de l'environnement qu'ils ont toujours connu, c'est aussi naturel que le ciel ou le soleil.
    Je ne sais plus qui disait que la technologie finirait par devenir indiscernable de la magie...

    A+

  31. #28
    paulb

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Bonjour Lambda0,
    Quelques objets usuels paraissent effectivement sous-utilisés, mais les technologies sur lesquels reposent la perennité de notre civilisation sont bien utilisées au maximum de leur potentiel technique.
    Tout à fait d'accord. D'une façon générale, les performances des nouvelles technologies sont largement sous-utilisées dans leur version grand public, ou gadget si l'on préfère. Par contre, les utilisateurs professionnels arrivent très rapidement aux limites de la technologie qu'ils exploitent et demandent des performances constamment augmentées. Le meilleur exemple en est l'ordinateur: le plus performant se révèle rapidement ne pas être assez rapide et ne pas avoir assez de mémoire.
    Amicalement paulb.

  32. #29
    Narduccio

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par Lambda0
    Je ne crois donc pas que cette sensation d'impuissance ressentie par certaines personnes provient de la surpuissance de quelques objets. Et en fait, les individus les plus jeunes ne ressentent absolument pas cette sensation : la technologie fait partie de l'environnement qu'ils ont toujours connu, c'est aussi naturel que le ciel ou le soleil.
    L'impression d'impuissance à plusieurs causes:
    - premièrement: la non-connaissance de ce qui se passe dans la "boite noire" ou "boite magique". C'est même assez paradoxal puisque pour certaines des technologies ou ce sentiment est le plus fort font l'objet de nombreuses publications et de nombreus sites explicatifs. Ainsi pour l'ordinateur; il occupe environ un tiers des rayonnages de livres "techniques ou technologiques" dans la plupart des grandes surfaces (même en comptant les livres sur le jardinage, la cuisine et l'astrologie ...). Toujours pour l'informatique, sur internet on trouve facilement des sites expliquant en long, en large et en travers de nombreuses choses et nombreux sont les sites à l'usage du débutant, or, pour nombres de nos concitoyens, l'ordinateur est la boite noire par excellence.
    - deuxièmenent: l'impression, fondée ou pas, qu'à peine on s'est familiarisée avec certains concepts d'autres viennent les supplantés. C'est vrai dans certaines disciplines, bien qu'il y a dérrière une démarche marqueting pour montrer que telle ou telle entreprise est à la pointe de la technologie. Un secteur du marché ou cette démarche est poussée à son paroxisme est le marché des cosmétiques. La durée de vie des produits y est d'environ 6 mois (fait dénoncé d'ailleur par les associations de consommateurs) et quand ce n'est pas le nom et le produit qui change; c'est le packaging que l'on modifie du tout au tout. Cette démarche est justifiée par les prix élevés du secteur; les clients cherchant les produit de la meilleure qualité possible, il faut lui donner l'impression que le produit qu'il achète est à la pointe du progrès.
    - troisièmement: l'ergonomie inadaptée aux utilisateurs. Quand une nouvelle technologie est mise sur le marché; elle est passée entre les mains des ingénieurs, des gens du marketing et ils vendent de la "technologie". or, souvent les attentes de l'usager sont tout autres, on pourrait presque dire ailleur. Je me rappelle d'une réunion ou les membres du service informatique nous vantaient la nouvelle version d'un outil qui permet de gérer la maintenance en centrale nucléaire. Plus rapide, plus de fonctionnalitées, plus de fonctions; mais quand nous les utilisateurs avons commencé à poser des questions précises sur notre usage de tous les jours . Les champs d'informations perdus entres différentes pages -normal, nous a-t'on répondus puisqu'ils viennent de diverses bases et ils ont été regroupés suivant leurs pertinences, un de mes collègues, c'est fait mal voir quand il a demandé quel était le c.....d qui avait jugé la pertinence! Un autre exemple est les multiples fonctions qui éxistent dans divers appareils ou même les logiciels, combien de personne ont utiliser toutes les fonctions de leurs téléphones portables ou de leurs baladeurs MP3 ou de leur programme de traitement de texte. D'ailleur souvent, il y a des fonctions qui seraient très utiles; mais qui sont perdue au fond d'une série de menus et de sous-menus; de plus, ensuite, il faudrait comprendre les réglages.
    - quatrièmement: une non-utilisation généralisée des modes d'emplois. Bon, c'est normal, souvent il s'agit de gros receuils, ou parfois on a l'impression d'être pris pour un analphabête; alors que dans le chapitre suivant un bac+5 est réclamé !
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  33. #30
    paulb

    Re : Pour ou contre la nouvelle technologie?

    Citation Envoyé par Narduccio
    L'impression d'impuissance à plusieurs causes
    Bonjour,
    Autres causes non citées:
    La vitesse d'obsolescence des matériels et des logiciels, elle-même due à l'obligation des concepteurs de lancer des matériels et surtout des logiciels insuffisamment testés pour rester dans la course et donc souvent bourrés de bugs;
    La non compatibilité avec des matériels et logiciels récents, qui oblige à tout recommencer à 0;
    La pauvreté des modes d'emploi et des programmes d'aide (qui donnent rarement une réponse aux questions posées) qui vous oblige d'appeler les hotlines;
    L'attente (payante) à ces hotlines, puis les réponses incompréhensibles crachotées dans les micros "mains libres" par des personnes incompétentes qui n'ont que le seul souci de se débarrasser de vous (il y a des rares exceptions).
    Qui n'a jamais été poussé presque au désespoir devant un bidule dont la publicité vantait la "convivialité" et qui refusait obstinément de faire ce qu'on lui demandait?
    Personnellement, une bonne partie de mon parcours professionnel s'est passé à me mettre au parfum de nouveautés, utilisées ensuite de façon efficace pendant moins d'un an.
    Enfin, c'est le progrès, paraît-il!
    Amicalement paulb.

Discussions similaires

  1. Le progrès de la médecine et de la technologie, pour ou contre ?
    Par Pendragon dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/05/2007, 16h58
  2. Nouvelle technologie pour des opérations chirurgicales laser plus sûres
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/02/2006, 07h39
  3. Nouvelle technologie pour recycler les emballages de type TetraPak
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/09/2005, 08h39
  4. Pour ou contre la nouvelle technologie?
    Par Anelor4488 dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/04/2005, 14h52