Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

La filière sel de thorium




  1. #1
    EauPure

    La filière sel de thorium

    et la suite de "sensibiliser l’opinion publique aux..." ? (voir post 3)

    De quoi relancer la filière thorium sel fondu
    Si le nucléaire n'avait pas été inventé pour bombarder Hiroshima et propulser des flottes militaires, nos centrales fonctionneraient sans doute aujourd'hui avec des réacteurs à sels fondus de thorium. Tchernobyl et Fukushima seraient peut-être restés des points anonymes sur la carte du monde. La surexploitation de l'énergie fossile aurait probablement cessé beaucoup plus tôt, et le changement climatique se révélerait moins alarmant qu'il ne l'est aujourd'hui...
    http://www.arte.tv/guide/fr/050775-0...e-du-nucleaire




    message provenant du sujet d'actu : http://forums.futura-sciences.com/co...ml#post5692203
    Fusion partielle des discussions. Désolée pour les incohérences que cela génère dans le début de ce fil.

    -----

    Dernière modification par mh34 ; 28/09/2016 à 06h31.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Actualité - Bombe H : comment fonctionne une bombe à hydrogène ?

    Quand on saura faire des alliages pas trop cher qui résistent à la corrosion des sels fondus chauds, on regardera le thorium.
    Pour l'instant, c'est plutôt les vols balistiques ou hypersoniques des bombes à hydrogène qu'il serait bon d'éviter.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    EauPure

    La filière sel de thorium

    a elle été arrêté pour des problèmes techniques insurmontables
    ou pour produire le plutonium des bombes dans des réacteurs civil à eau pressurisée au mépris de la sécurité ?

    dans THORIUM, LA FACE GÂCHÉE DU NUCLÉAIRE il semblerait que ce soit pour le plutonium.

    Quand on sait que la filière sel fondu de thorium est beaucoup plus sure, nous auraient ils menti à ce point ?
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue


  5. #4
    EauPure

    Re : La filière sel de thorium

    Je vous met la partie contextuelle du résumé car c'est du ARTE+7 et ça s'efface vite
    Alvin Weinberg qui, après avoir participé à la fabrication de la bombe atomique, a voulu travailler sur une utilisation civile et pacifique de l'atome. Il s'est acharné de 1945 à sa disparition, en 2006, à inventer les conditions d'une énergie nucléaire propre reposant sur des réacteurs révolutionnaires et sur l'extraction du thorium. Mais les intérêts liés aux lobbies de l'énergie et de la défense en ont décidé autrement. Les États qui ont opté pour l'énergie atomique ont longtemps cherché à étouffer l'éolien et le solaire, et aucun n'a voulu prendre en compte les problèmes bien connus d'enfouissement des matières fissiles. Aujourd'hui, pourtant, l'idée d'un recours à des combustibles nucléaires liquides et à des réacteurs à sels fondus refait surface, défendue par le monde de la recherche et même par des écologistes combattant l'industrie nucléaire. Le gouvernement chinois a décidé d'investir 350 millions de dollars pour étudier cette filière révolutionnaire. La Fondation de Bill Gates s'y intéresse aussi.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  6. #5
    Amanuensis

    Re : La filière sel de thorium

    Le docu est biaisé. L'histoire est plus compliquée que cela. Ce genre de chose n'est jamais tout l'un ou tout l'autre.

    Et les théories du complot, ou des héros incompris, passionnent plus les foules que l'analyse détaillée de compromis économiques difficiles.
    Dernière modification par Amanuensis ; 27/09/2016 à 19h08.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SK69202

    Re : La filière sel de thorium

    Surtout que:

    However, the proliferation potential of thorium fuel cycles with less than 20% fissile materials (as
    recycled 233U, 235U or plutonium) is believed to be comparable with that of the uranium fuel cycle
    with recycle of plutonium
    Dans le premiers lien de ce post
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. #7
    pascelus

    Re : La filière sel de thorium

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Et les théories du complot, ou des héros incompris, passionnent plus les foules que l'analyse détaillée de compromis économiques difficiles.
    En l'occurrence il n'y a pas de théorie de complot dans ce documentaire, mais l'impact comme souvent pregnant des intérêts militaires pour orienter des solutions qui semblent aujourd'hui civiles.

  10. Publicité
  11. #8
    EauPure

    Re : Actualité - Bombe H : comment fonctionne une bombe à hydrogène ?

    Citation Envoyé par Dynamix Voir le message
    Trop comique !
    L' énergie nucléaire a été inventée (voir les brevets) en France en 1939 .
    c'est la filière qu'il ont inventé
    Réacteur nucléaire de Shippingport
    Deux objectifs étaient poursuivis à l'origine :

    préfigurer les réacteurs destinés à équiper les porte-avions de l'US Navy ;
    prototyper la production d'électricité à partir de la fission nucléaire.
    Le réacteur est conçu pour utiliser de l'uranium enrichi à 93 % (les réacteurs les plus courants n'utilisent pas un enrichissement de plus de 5 % dans leur combustible).
    ...
    Ce réacteur a servi de modèle pour la conception et la construction du 1er réacteur français à eau pressurisée (Chooz A, situé dans les Ardennes françaises), qui en est une copie environ 5 fois plus puissante (305MWe) et qui a fonctionné de 1967 à 1991
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...e_Shippingport
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  12. #9
    EauPure

    Re : Actualité - Bombe H : comment fonctionne une bombe à hydrogène ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Quand on saura faire des alliages pas trop cher qui résistent à la corrosion des sels fondus chauds, on regardera le thorium.
    Pour l'instant, c'est plutôt les vols balistiques ou hypersoniques des bombes à hydrogène qu'il serait bon d'éviter.
    Le Molten Salt Reactor Experiment - MSRE dans les années 1960
    Ce prototype a notamment permis de valider la résistance à la corrosion de l'alliage Hastelloy-N (70 % Ni 16 % Mo 7 % Cr 5 % Fe).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...A0_sels_fondus
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  13. #10
    Jiav

    Re : La filière sel de thorium

    Citation Envoyé par pascelus Voir le message
    il n'y a pas de théorie de complot dans ce documentaire.
    C'est de l'humour? Pour memoire les "etats qui ont opte pour le nucleaire", cela inclut l'Allemagne et la Chine, qui sont des leaders en energie renouvelable, les etats-unis, qui ont mis au point un prototype, et l'Inde, qui utilise du thorium dans ses CANDU. Il faut quand meme etre un peu "creatif" pour pondre le resume cite par eaupure avec ces donnees...

    Bref: bonne idee, mauvais journaliste.
    Dernière modification par Jiav ; 28/09/2016 à 04h39.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.

  14. #11
    EauPure

    Re : Actualité - Bombe H : comment fonctionne une bombe à hydrogène ?

    de plus dans le même lien
    Pour résister à la chaleur et à la corrosion, le métal de la cuve est un alliage exotique (Hastelloy-N) à base de nickel. (Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas le sel fondu à haute température qui est corrosif, mais certains produits de fission tels que le tellure et le sélénium qui se déposent sur les parois métalliques du circuit primaire du RSF et causent une fragilisation des joints de grains.) Les quantités d'alliages nécessaires pour la construction du réacteur sont d'autant réduites, la construction plus simple et le coût plus faible.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  15. #12
    EauPure

    Re : La filière sel de thorium

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Surtout que:


    Dans le premiers lien de ce post
    Peut être mais comme on peut éviter les déchets avec cette filière, ils auraient été obligé d'avouer qu'il fallait produire plus de déchet pour extraire du plutonium
    Si le neptunium reste dans la circulation du réacteur, il subit progressivement une troisième capture neutronique (section efficace de l'ordre de 400 barns) qui le transforme en neptunium 238, instable de demi-vie 2,1 jours, qui se transforme en plutonium 238, moyennement radioactif (une demi-vie de 86,41 ans). De même que le neptunium, le plutonium peut être séparé chimiquement, et forme cette fois-ci un déchet radioactif à haute activité et vie courte. Ce plutonium 238 (descendant de l'uranium 235) est spécifique à la filière du thorium : n'étant pas fissible, il n'est pas proliférant (contrairement au plutonium de retraitement des autres filières), et sa vie relativement courte permet une gestion des déchets à échelle historique. En outre, il présente des applications industrielles comme le générateur thermoélectrique à radioisotope.
    Ce n'est que si le plutonium est également laissé dans le flux du réacteur qu'il continuera à absorber les neutrons (section efficace de l'ordre de 300 barns), créant successivement tous les isotopes du plutonium entre 238 et 242 (suivant les mêmes réactions que celles rencontrées dans la filière uranium-plutonium, qui passe directement de l'U238 au Pu239).
    ...
    L'utilisation du cycle du thorium ne produit que 0,1 % des déchets hautement radioactifs à longue demi-vie que produit un réacteur à eau légère (filière de tous les réacteurs modernes aux États-Unis ou en France).

    Plus de 80 % des produits de fission d'un RSF à thorium sont stables en 10 ans, et les moins de 20 % restants ne sont vraiment radioactifs que pendant environ 300 ans, ce qui simplifie considérablement la problématique du stockage géologique et permet d'envisager le stockage sur site jusqu'à neutralisation.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...A0_sels_fondus
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  16. #13
    EauPure

    Re : La filière sel de thorium

    de plus, le plutonium 238 étant très utile dans le civil il serait dommage de la casser pour faire du plutonium de bombe
    L'essentiel du plutonium 238 utilisé de nos jours provient de Russie : même si les États-Unis disposent d'infrastructures suffisantes pour produire et purifier cet isotope à usage très ciblé, ces installations ne fonctionnent plus, de sorte que tout le 238Pu utilisé par le programme spatial américain depuis 1993 a dû être importé5.

    Mardi 22 décembre 2015 le département de l'Énergie a annoncé que - pour la première fois depuis l'arrêt de l'usine de Savannah River à la fin des années 80 - les USA avaient produit 50 grammes de Pu 238 à l'Oak Ridge National Laboratory. Les États-Unis entendent ainsi remettre en route une production régulière de Pu 238 afin de disposer du carburant nécessaires aux missions d'exploration spatiales à l'horizon 2020.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Plutonium_238
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  17. #14
    Amanuensis

    Re : La filière sel de thorium

    Une grande partie de ce qui mis en avant pour les filières à sel fondu, et plus particulièrement l'usage du thorium, n'est pas basé sur des réalisations. C'est à prendre avec des pincettes.

    Faut pas confondre espoir et réalité. Il semblerait qu'il y ait suffisamment de base à ces espoirs pour peser en faveur d'études de ces filières, à mettre en face des coûts afférents. Mais faut pas mettre tout à l'affirmatif.

    Notons qu'un des problèmes du nucléaire civil est l'incertitude sur le futur due à l'opposition à ce nucléaire civil. Comment justifier des recherches et développements complexes et coûteux (et ils sont nécessaires pour ces nouvelles filières) quand le retour d'investissement est rendu incertain? Les compromis difficiles sont toujours d'actualité dans le domaine...
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  18. #15
    SK69202

    Re : La filière sel de thorium

    de plus, le plutonium 238 étant très utile dans le civil il serait dommage de la casser pour faire du plutonium de bombe
    C'est les isotopes impairs qu'il faut pour les bombes, les autres nuisent au rendement
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #16
    EauPure

    Re : La filière sel de thorium

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Notons qu'un des problèmes du nucléaire civil est l'incertitude sur le futur due à l'opposition à ce nucléaire civil. Comment justifier des recherches et développements complexes et coûteux (et ils sont nécessaires pour ces nouvelles filières) quand le retour d'investissement est rendu incertain? Les compromis difficiles sont toujours d'actualité dans le domaine...
    Le réacteur sel de thorium est beaucoup moins coûteux que les filière à eau pressurisé, même moins que le charbon !
    et dans mon lien message 2
    Aujourd'hui, pourtant, l'idée d'un recours à des combustibles nucléaires liquides et à des réacteurs à sels fondus refait surface, défendue par le monde de la recherche et même par des écologistes combattant l'industrie nucléaire.
    Dernière modification par EauPure ; 28/09/2016 à 06h08.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  20. #17
    Amanuensis

    Re : La filière sel de thorium

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Le réacteur sel de thorium est beaucoup moins coûteux que les filière à eau pressurisé, même moins que le charbon !
    C'est ce que racontent les promoteurs de la filière.

    On le saura vraiment quand un tel réacteur de série sera au point, ce qui n'est pas le cas actuellement.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  21. #18
    kalangas

    Re : La filière sel de thorium

    menti ????? mais non !

    Avec les résidus de la fission de l'U235 tu peux faires des bombinettes. PAS AVEC LE THORIUM.
    DONC le lobby des militaires, dans TOUS les pays, aura toujours le dernier mot.

  22. #19
    obi76

    Re : La filière sel de thorium

    Citation Envoyé par kalangas Voir le message
    menti ????? mais non !

    Avec les résidus de la fission de l'U235 tu peux faires des bombinettes. PAS AVEC LE THORIUM.
    DONC le lobby des militaires, dans TOUS les pays, aura toujours le dernier mot.
    Merci d’arrêter de déterrer tous les sujets datant de plusieurs années sur ce sujet pour faire passer le message de votre lubie conspirationniste.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  23. #20
    Paradigm

    Re : La filière sel de thorium

    Bonjour à tous,

    Un article sur "Les mythes concernant le réacteur de thorium"

    Un autre "Le réacteur au thorium : une nouvelle impasse"

    Cordialement,

Discussions similaires

  1. Activités du thorium
    Par rwin59 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/02/2018, 11h15
  2. [TPE] Sondage sur le Thorium
    Par Jean_TPE dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/01/2016, 10h36
  3. voiture thorium
    Par soso69240 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/12/2015, 18h03
  4. Fillière Thorium
    Par Mct92mct dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/06/2013, 16h35
  5. D'une filière professionnelle à une filière générale?
    Par GarbageDay dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/04/2013, 16h18