Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Soufflage de flamme par grand vent



  1. #1
    JL1

    Soufflage de flamme par grand vent

    J'ai une chaufferie AIRCALO à air pulsé de 125 kcalories
    avec un brûleur à gaz C20 CUENOD.

    L'ensemble fonctionne parfaitement bien et est parfaitement réglé sauf si le vent est fort et souffle par rafales.A ce moment, en cours de fonctionnement la flamme est plusieurs fois soufflée et le brûleur s'éteint.

    Pour compléter, je dois dire que la cheminée dépasse 15 mètres de haut par rapport au sol.

    Un spécialiste pourrait-il me dire ce que je dois modifier sur la cheminée, le brûleur ou tout autre élément pour que cesse cet inconvénient ?

    Je vous remercie.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    spoltibrun
    Invité

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Bonjour
    Assez etrange que le vent puisse souffler une flamme fioul dans des conditions normales !
    Revenir aux fondamentaux en matière de tirage et d'amenée d'air
    1 amenée d'air dans la chaufferie donnant sur l'exterieur d'au moins 20x20 cm
    2 sortie de cheminée depassant d'au moins 40 cm le faitage et toute partie de construction dans un rayon de 8 metres
    3 chapeau de cheminée de type "4 vents" permettant un tirage quel que soit l'orientation du vent (système statique uniquement)
    Avec ces quelques regles suivies , 99% des problèmes de tirages sont reglés mais pour souffler un bruleur fioul les conditions doivent etre extremes ou le reglage flamme vraimment limite

  4. #3
    JL1

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Bonjour
    Assez etrange que le vent puisse souffler une flamme fioul dans des conditions normales !
    Revenir aux fondamentaux en matière de tirage et d'amenée d'air
    1 amenée d'air dans la chaufferie donnant sur l'exterieur d'au moins 20x20 cm
    2 sortie de cheminée depassant d'au moins 40 cm le faitage et toute partie de construction dans un rayon de 8 metres
    3 chapeau de cheminée de type "4 vents" permettant un tirage quel que soit l'orientation du vent (système statique uniquement)
    Avec ces quelques regles suivies , 99% des problèmes de tirages sont reglés mais pour souffler un bruleur fioul les conditions doivent etre extremes ou le reglage flamme vraimment limite
    -------------------------------------------------------
    Je vous remercie pour votre réponse mais ce n'est pas un brûleur fioul mais gaz.Cela change-t-il quelque chose ?
    D'autre part j'ai bien une ouverture vers l'extérieur dans la chaufferie et la cheminée dépasse le faitage de plusieurs mètres et il n'y a rien autour.
    Si c'était un réglage limite du brûleur lequel serait-il et comment faudrait-il le régler pour contrer ce soufflage ?
    Je vous rappelle qu'à l'heure actuelle, il est réglé conformément à la notice du constructeur.
    Je vous remercie pour votre aide.

  5. #4
    spoltibrun
    Invité

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Desolé , en lisant air pulsé je suis parti sur bruleur fioul
    Avez-vous été à coté du bruleur quand il s'est arrété ?
    Se met-il en securité instantanement ou fait'il plusieurs tentatives ?

  6. #5
    JL1

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Le brûleur s'arrête immédiatement et ne repart plus.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    spoltibrun
    Invité

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Un arret immediat et definitif ressemble plus à une securité exterieure au bruleur car un bruleur qui se met en securité de lui-meme fait au moins une tentative de réallumage avant de s'arreter definitivement
    Votre chaudière n'a t'elle pas une securité de type pressostat soit à la sortie du foyer ou dans le conduit de soufflage ?
    Y a t'il un detecteur d'anomalie de tirage en sortie de foyer ou une sode permettant de detecter une communication entre le foyer et la partie souffage de la chaudière ?
    Pour ce qui est du reglage bruleur , tout ce qui conçerne la combustion doit etre reglé par un professionnel uniquement

  9. Publicité
  10. #7
    Cram 64

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Bonsoir à tout le groupe,

    J'ai rencontré ce genre d'anomalie sur des brûleurs Weishaupt de grosse puissance, le vent en s'engouffrant dans la cheminée, déclenchait la fermeture du contact NO du pressostat d'air, il suffit de le monter en différentiel, tout rentrera dans l'ordre.

    Cordialement,

    Marc.

  11. #8
    richard 31

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    bonsoir,
    ce n'est qu'une idée, pas sur que cela fonctionne, mais qui sait?? monter un coude amovible au fait de la cheminée et ensuite surmontée par une girouette qui mettrait ainsi la sortie sous le vent, il me semble avoir vu de tels montages
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  12. #9
    JL1

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Je ne suis pas chez moi actuellement, je ne pourrais vous répondre que demain soir.

    Salut et merci.

  13. #10
    JL1

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Il me semble que vous raisonnez toujours brûleur fioul et là je suis d'accord, si le brûleur s'éteint ,il tente de se rallumer mais comme vous le savez probablement le brûleur gaz, du fait même du danger des fuites de gaz, si 3 secondes après l'ouverture des vannes gaz, il y a absence de flamme, le coffret de commande se verrouille,les vannes se ferment,coupent la pression et il ne peut être rallumé que manuellement par le bouton de réarmement.
    A ma connaissance il n'y a qu'un module de contrôle de température à l'intérieur du générateur qui permet entre autre de faire démarrer le moteur ventilateur lorsque la bonne température est atteinte mais aucun pressostat ou aucune sonde de détection de communication entre foyer et soufflage.
    Par contre j'ai évidemment un pressostat sur le brûleur mais ce n'est pas le même but.
    Je vous rappelle que ce générateur d'air chaud AIRCALO est une grosse machine de 125000 Kcalories de :
    2m50 de haut,1m20 de large et 1m50 de profondeur.
    Je vais bien entendu envisager le chapeau de cheminée ou la girouette mais j'ai un problème d'esthétique que je dois respecter donc je ne sais pas si cela sera possible, c'est pourquoi si vous avez encore d'autres idées, elles seront les bienvenues.
    Je vous remercie.

  14. #11
    Cram 64

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Bonsoir à tout le groupe,

    Pour l'exemple que j'ai évoqué, il s'agissait de chaudières fonte équipées de brûleurs au gaz de l'ordre de 5 à 6 kW/h. Installés dans une clinique, et sous télésurveillance, l'opérateur d'astreinte était amené à dépanner de préférence au milieu de la nuit.

    Amicalement,

    Marc.

  15. #12
    JL1

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Il me semble qu'il reste deux possibilités : la chaufferie en dépression et un réglage trop limite du pressostat du brûleur.
    Qu'en pensez-vous ?

    Salut.

  16. Publicité
  17. #13
    Cram 64

    Re : Soufflage de flamme par grand vent

    Bonsoir à tous,

    Le pressostat d'air peut êrte réglé à la limite du éclenchement, dans ce cas le vent ne derrait pas avoir d'action, et la mise en sécurité, se produirait : soit à chaque démarrage, soit de façon aléatoire, mais tu as bien indiqué que l'incident était du au vent dans le titre.

    Il est facile de se rendre compte si le pressostat est réglé trop bas, en masquant légèrement l'entrée d'air, le brûleur devrait tomber en sécurité lors du démarrage du brûleur, au moment du passage sur auto-contrôle de la boîte relais. ce dernier est indiqué en général par un trait vertical sur le voyant mobile. Le processus de démarrage est toujours dans l'ordre : demande brûleur, pré-balayage, auto-contrôle, suite du pré-balayage, fermeture du volet pour mise à feu, mise sous tension du transformateur d'allumage, mise sous tension de la vanne d'allumage, mise à feu, ouverture du volet d'air et de la vanne de 1ère allure (ou allure nominale), ouverture du volet d'air et de la vanne gaz en 2 ème allure (si 2 allures). Arrêt de la flamme, post-balayage, arrêt du brûleur.

    Le pressostat autorise le démarrage si le contact NF est fermé, la mise en service du ventilateur fait basculer le contact NO, le processus peut se poursuivre. Si le contact est NF est ouvert, mise en sécurité.

    Amicalement,

    Marc.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Que vaut le label flamme verte ? Du vent ?
    Par Mettero dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 12/02/2012, 13h25
  2. Isolation par soufflage et insufflation de laine de roche
    Par cadicecla dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 06/07/2010, 14h24
  3. Phase du secteur et Détection de flamme par ionisation ?
    Par trebor dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/02/2008, 17h44
  4. Dosage du potassium par émission de flamme
    Par audre080584 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/12/2007, 12h21
  5. Force exercée par le vent
    Par freesbeep dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/10/2006, 10h18