Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

puissance chaudiere



  1. #1
    toxotoes

    puissance chaudiere


    ------

    Bonjour,
    voilà j'ai une chaudiere dont la puissance est de 60 Kcal.
    Mon habitation en cours d'isolation ... les murs de l'étage sont isolés, les combles sont isolés à 30%, il reste encore les planchers du premier niveau à isoler.
    L'anné dernière, avant les débuts de travaux d'isolation thermique, la température du système de chauffage devait être entre 45 et 50°C afin de garantir une température de 21 dans la maison.
    Cet hiver, tandis que seulement 30% de l'isolation est faite, la température du système n'est maintenue qu'à 40/45°C Max afin de garantir une température ambiante variable de 21 à 23 °C.

    la question que je me pose c'est quelle est la puissance de la future chaudière (à bois) que je devrais installer en remplacement de l'actuelle (qui à mon avis "percera " étant donné que nous la faisont tourner à bas régime).

    Merci pour vos conseils et infos

    David

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Cram 64

    Re : puissance chaudiere

    Bonsoir David,

    La puissance utile de ta future chaudière va diminuer de moitié compte tenu de la future isolation. Donc de l'ordre de 60 kcal/h * 1.16 = 69 kW/h /2 = 30 à 35 kW/h. Je ne suis pas sûr qu'il faille t'inquiéter de la tenue dans le temps de ta chaudière actuelle, la combustion du bois ne provoque pas de condensation acide comme dans le cas des combustibles gaz et fioul.

    Donc attends sereinement, et en voyant tes besoins (et tes factures de bois) diminuer au gré de l'amélioration de l'isolation, tu pourra définir les besoins calorifiques indispensables.

    Amicalement,

    Marc.

  4. #3
    toxotoes

    Re : puissance chaudiere

    Bonsoir,
    merci encore Marc, pour tes conseils et Informations.
    David

  5. #4
    Ciscoo

    Re : puissance chaudiere

    Citation Envoyé par Cram 64 Voir le message
    ... la combustion du bois ne provoque pas de condensation acide comme dans le cas des combustibles gaz et fioul...

    Marc.
    @Marc
    Hum, hum... Si, si. La combustion du bois produit du SO2, beaucoup moins que le fuel, il est vrai. Il y a donc risque de condensation d'acide sulfurique si il existe dans la chaudière ou le conduit de fumées des points à moins de 55 °C.

    Et encore plus embêtant, il peut aussi y avoir production d'acide acétique, qui condense à plus haute température, disons 60 °C.

    Par précaution, il faut donc que l'eau de retour ne soit pas à moins de 65 °C, d'ou l'utilité d'un recyclage au démarrage (vanne 3 voies, ou 4 voies, ou autre)...

    @ toxotoes
    On a toujours intérêt à faire fonctionner les chaudières à buches (autre qu'à buches ou à bois déchiqueté) à fond, pour avoir le meilleur rendement, polluer moins, encrasser moins le conduit d'évacuation des fumées... En régulant la puissance avec le volet d'air, on diminue la qualité de la combustion, donc le rendement... Ce n'est pas le top.

    Pour un raison de confort, c'est plus pratique de n'avoir à charger sa chaudière par grand froid qu'une ou deux fois par jours. Par conséquent, une fournée utilisée à fond ne tenant pas 12 h, mais seulement 3 ou 4 h, il faut stocker la chaleur en trop pour pouvoir la distribuer plus tard. C'est ce qu'on appelle l'hydroaccumulation. Ce ballon doit être dimensionner pour couvrir les besoins calorifiques pendant environ 10-12 h, l'eau passant de 80 °C à 40 °C (En fait cela dépend aussi du type d'émetteurs).

    Cherches donc sur le forum... Tu y trouveras d'autres fils parlant de ce sujet.

    Bonne soirée.
    Cisco66

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Cram 64

    Re : puissance chaudiere

    Bonjour à tous,

    Merci Ciscoo, pour les éléments que tu as amené à ma réflexion. Ayant largement dépassé l'âge canonique toujours dans le génie climatique, j'ai assisté aux deux premiers chocs pétroliers, et au "rentre dedans" des fabricants de chaudières bois et chaudières polycombustibles (j'étais partie prenante pour Francia Hoval). Passées les premières années, l'engouement s'est rapidement dissipé. Ce que je peux dire, c'est que je connais des chaudières FH en ordre de marche, et qu'à la vérité je dois reconnaître qu'elles ont plus souvent fonctionné aux combustibles fossiles.

    Pour rassurer Toxotoes, qui possède une énorme chaudière bois, il ne doit pas être inquiet : sa chaudière risque de durer infiniment. J'imagine qu'elle a rarement dépassé 65 °C. au départ sauf emballement accidentel, donc des retours généralement plus près de 30 que de 65 °C.

    Si je suis en mesure de quantifier le SO2 contenu dans le FOD soit 0.1/0.6 % kg, malgré les recherches (rapides) depuis ton post, je n'ai pas trouvé de réponse.

    De plus si la prudence est de mise en matière de corrosion due aux retours trop bas, j'ai l'exemple de chaudières acier et fonte qui fonctionnent sans soucis depuis plus de 40 ans, l'utilisateur augmentant le point de consigne de l'aquastat quand la fraîcheur se fait sentir, plus souvent à 40 qu'à 60 °C. sans davantage tenir compte de l'irrigation du corps de chauffe minimal de P/20.

    Merci de tes mises en garde.

    Amicalement,

    Marc.

  8. #6
    Ciscoo

    Re : puissance chaudiere

    Bonjour à tous

    Bonjour Cram,

    ayant déja pu apprécié la qualité de tes posts, je ne doutais pas de tes compétences . D'ailleurs, au passage, je te remercie pour ta contribution. Cela fait plaisir de sentir en face des gens compétents, et "partageux". Encore merci.

    Je voulais juste signaler qu'il y avait qu'en même quelques risques de corrosion dans les chaudières à bûches (d'où l'utilité d'un recyclage), et qu'on optenait un meilleur rendement, moins de pollution.... un meilleur confort en optant pour une hydroaccumulation.

    Pour ce qui est du SO2 combustion bois/fuel, cf le lien suivant, en première page :

    http://130.104.235.38/ibge-guide/docs/ENE14_FR.pdf

    Pour ceux que cela intéresse, profitez en pour faire une recherche plus générale sur ibge. Ils font plein de dossiers intéressants sur les économies d'énergie dans l'habitat.

    Bonne soirée à tous.
    Cisco66

  9. Publicité
  10. #7
    Cram 64

    Re : puissance chaudiere

    Re,

    Merci Cisco pour ce lien où sur le tableau l'on trouve les principaux éléments de combustion pas facile à trouver.

    Bonne soirée,

    Marc.

  11. #8
    Ciscoo

    Re : puissance chaudiere

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    @Marc
    les chaudières à buches (autre qu'à buches ou à bois déchiqueté) à fond, pour avoir le meilleur rendement, polluer moins, encrasser moins le conduit d'évacuation des fumées...
    hum, hum... je voulais écrire (autre qu'à granulets ou à bois déchiqueté)

    Bonne soirée à tous.
    Cisco66

Discussions similaires

  1. [Thermique] Comment choisir une chaudière (marque et puissance)
    Par guettier dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/01/2008, 23h29
  2. Chaudiere bois de petite puissance
    Par gg337 dans le forum Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/11/2007, 18h33
  3. Volume Hydroaccumulation-puissance chaudière
    Par fredroq dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 28/03/2007, 07h42
  4. [Thermique] Puissance Chaudiere Francia
    Par lolopsm dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/02/2007, 12h03
  5. Puissance chaudière à ganulés
    Par La Flo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 30/04/2006, 09h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...