Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Chaudière gaz à condensation



  1. #1
    zitoun

    Chaudière gaz à condensation

    Bonjour,

    J'ai actuellement une chaudière au mazout Buderus de 40 kw avec ballon d'eau chaude incorporé. Elle date de 1986.

    J'envisage son remplacement par une chaudière gaz haut rendement, avec production d'eau chaude instantanée, mais la chaudière à condensation me fait hésiter pour les raisons suivantes:
    - le coût et donc la rentabilité vu que je serai absent une grande partie de l'année (surtout en hiver), étant retraité.
    - la fiabilité, car c'est évidemment plus délicat qu'une chaudière atmosphérique et cela nécessite des entretiens annuels obligatoires parait-il, contrairement à une chaudière atmosphérique.
    - je viens de lire sur un forum que couplée à des tuyauteries et radiateurs en acier il y avait formation de boues et encrassement de l'échangeur et des radiateurs, d'où nécessité de placer un dispositif anti boue.

    Si cette dernière affirmation est exacte, pourquoi des boues se forment-elles?

    J'hésite entre Buderus et Viessmann mais je pencherais davantage pour Viessmann qui me semble moins inerte (acier inox) que la Buderus (fonte grise) pour la production d'eau chaude instantanée.

    Je vous remercie de vos réponses et conseils

    Cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Renzo

    Re : Chaudière gaz à condensation

    Bonjour,
    Quelque soit le type de chaudière, l'entretien annuel est obligatoire donc ce n'est donc pas un critère de choix, cela dit une chaudière condensation est effectivement plus fragile qu'une chaudière à brûleur atmosphérique.
    Pour le choix basse température/condensation cela dépend également de la dimension des radiateurs et donc de la température de l'eau de chauffage en plein hiver (si tu as besoin d'avoir un départ chauffage à 80 °C la condensation n'apportera rien, par contre si 50 °C suffisent la condensation est intéressante).
    Dans un circuit de chauffage non traité il y a forcément formation de boues liées à l'oxygène (apport d'eau, introduction à travers les tubes PER...) et il y également des combinaisons de matériaux qui favorisent le phénomène de formation de boues (par exemple avec des radiateurs en fonte d'aluminium).
    Cordialement

  4. #3
    zitoun

    Re : Chaudière gaz à condensation

    Merci Renzo pour ta réponse,

    Qu'entends-tu par "circuit de chauffage non traité" ?
    En effet, j'ai un jour vidangé mon installation pour remplacer les vannes thermostatiques et je n'ai pas "traité" l'eau de remplissage (eau de ville). Il m'est aussi arrivé de faire l'appoint d'eau et je n'ai jamais eu de boues.

    Donc ce serait seulement avec la condensation ?

    As-tu une réponse quant à mon hésitation entre inox et fonte ?

    D'avance merci et bon week end.

    Cordialement

  5. #4
    zitoun

    Re : Chaudière gaz à condensation

    ...et j'oubliais

    j'ai lu que le dispositif "anti boue" coutait 1.500 euros !!!

    Cordialement

  6. #5
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz à condensation

    bonsoir
    le choix du type de chaudière ne doit etre dicté que par l'installation et ses besoins
    si la t° de retour des radiateurs ne descend pas au dessous de 55° alors inutile de prendre une condensation
    il faut toutefois nuancer ce propos
    les anciennes installations sur thermostat d'ambiance simple etaint calibrées pour fonctionner en tout ou rien avec des cycles chauffe intense / arret total
    les chaudières modernes "lissent" les apports de chaleur en continu selon les besoins de la maison
    par exemple ,on a plus 20 fois 10mn à 65° mais une journée entiere entre 55 et 45°
    la condensation joue alors son role dans une mesure satisfaisante
    Pour ce qui est des boues , les condensations sont plus sensibles que d'autres au mauvais echenge de chaleur que constitue les boues dans le corp de chauffe
    il conviendra de traiter le circuit par injection d'additif (recommandé par le fabricant) selon le dosage prescrit
    vous aurez alors une installation en bon ordre de marche et des factures de combustible en baisse
    sansoutefois oublier que le renforcement de l'isolation reste le meilleur moyen de baisser ses factures

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    lolodecarvin

    Re : Chaudière gaz à condensation

    Mettons quelques verites en place.

    Une chaudiere a condensation est plus resistante qu'une basse temperature. En effet, elle ne s'abime pas en cas de point de rosé, contrairement a une basse temperature.

    Pour la formation de boue, c'est un faux probleme. En theorie, un circuit se doit d'etre purgé, voir desemboué au changement de la chaudiere.

    Pour ce qui est du point de rosé, il est de 54° sur une gaz ( avec un co2 à 8.5%), mais le fioul condense plus bas( autour de 45°), et beaucoup plus acide ( je deconseille si on a pas d'evacuation naturelle des condensats). J'ai un client qui a grillé 8 pompe de relevage en 9mois sur une fioul condens. Mais par contre ca marche.


    Vous faites part de chaudiere atmospherique en contradiction avec les chaudieres a condensation. Je pense qu'il y a une erreur. Le contraire de la chaudiere atmospherique, c'est la chaudiere a ventouse ( ou a flux forcé).

    Pour ce qui est des chaudieres, je connais bien la vitolandens, et le corp de chauffe est biferral, c'est a dire que c'est un alliage acier-fonte, qui a linertie de la fonte, mais qui permet d'avoir des monté en temperature rapide grace à l'acier.

    Le condenseur quant a lui est en inox 316.

    A ta place, j'attendrai le mois de mars car viessmann va sortir la vitoladens 300c, qui sera monobloc, plus petite et plus peformante.

    Mais prends absolument une sonde exterieur:elle te permettra de varier les temperatures de departs et retour chaudiere, et donc tu ne condenseras pas quand il fera -10, mais des que la temperature sera remontée à -4; tu condenseras. En plus, tu amelioreras ton confort car elle est equipée d'une sonde exterieure.

  9. Publicité
  10. #7
    zitoun

    Re : Chaudière gaz à condensation

    Merci pour ces réponses intéressantes,

    Comme rien n'est urgent, je ne suis pas en panne et j'ai encore environ 1000 litre de fuel, j'ai bien l'intention de me rendre à Batibouw en mars.
    Afin de comprendre les solutions qui me seront alors proposées et pouvoir choisir en connaissance de cause, je me renseigne et je vous remercie de m'éclairer.

    Ma chaudière actuelle est une Buderus Loganatherm Ecomatic Umb de 40 kw avec ballon d'eau chaude. Il y a une régulation électronique avec sonde extérieure, vanne mélangeuse à 3 voies et mes radiateurs en acier sont équipés de vannes thermostatiques. Bref, c'était le top en 1986.
    La T° de sortie des radiateurs est évidemment très inférieure à 55°C.

    Ma consommation n'a d'ailleurs jamais excédé 2000 litres par an à l'époque où nos 2 enfants étaient encore à la maison (maison 4 façades, 4 chambres, isolation très moyenne mais 2ble châssis). L'hiver passé (doux), la consommation n'a pas atteint 1400 litres.

    Si les entretiens annuels sont légalement obligatoires, il semble qu'ils ne soient vraiment indispensables que pour les chaudières à condensation sous peine de se trouver rapidement en panne . (Lu sur certains forums).

    Mon beau frère se chauffe au gaz depuis 35 ans et n'a jamais fait entretenir sa chaudière atmosphérique !!!

    Mon intention n'est pas de déroger à la loi mais je suppose (je me trompe peut-être) que l'entretien d'une gaz à condensation est plus onéreux, car plus long et plus délicat, que celui d'une atmosphérique.

    Il semble qu'il y ait confusion dans mon esprit au sujet des chaudières atmosphériques, basse température, à ventouse.

    D'après mon chauffagiste, il faudra gainer la cheminée mais prélever l'air par la cheminée afin de ne pas devoir percer le mur extérieur du local pour alimenter le brûleur en oxygène.
    Je suppose que c'est cela que l'on appelle une chaudière ventouse, qu'il s'agisse d'une à condensation ou non.

    J'ai vu dans les documentations des fabricants que les chaudières atmosphériques portaient le label HR+.

    Question à laquelle je n'ai pas encore de réponse:
    - la solution production d'eau chaude instantanée ne risque-t-elle pas de provoquer une corrosion plus rapide de la chaudière lorsqu'en été elle ne sera que très rarement sollicitée ?

    Merci à tous et bon dimanche.

    Cordialement

  11. #8
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz à condensation

    Votre beau-frere à tort , l'entretien est primordial pour de simples raisons de securité
    Il est vrai que les anciennes machines très simples avec des rendements faibles sont plus aptes a supporter un manque d'entretien comme un vieux diesel n'est pas regardant sur la qualité du gas-oil
    Mais la sécurité est une autre histoire , libre à vous de ne pas faire d'entretien , mais si votre chauffagiste possède une valise de réglage electronique , demandez-lui de faire un test avant et après entretien
    Vous serez surpris sinon par l'ecart de rendement mais au moins sur l'ecart de polution
    L'entretien permet aussi de deceler les dangers éventuels avant qu'il ne soit trop tard

  12. #9
    zitoun

    Re : Chaudière gaz à condensation

    Bien sûr, mais je le répète, je n'ai pas l'intention de ne pas faire les entretiens.

    Je pose seulement la question, afin de pouvoir budgétiser les 2 versions.

    Quelle est la différence de prix entre l'entretien d'une gaz atmosphérique et d'une gaz à condensation, ou à tout le moins la différence des prestations (durée et nature des prestations) entre les deux.

    Quant à la fréquence des entretiens dont il faut aussi tenir compte, je crois comprendre que l'entretien d'une atmosphérique est fait avant tout pour des questions de sécurité et ensuite pour des questions de rendement bien qu'à ce propos, j'ai lu (!) qu'une atmosphérique ne nécessite pas de réglage alors que celle à condensation nécessite absolument un entretien régulier, donc plus fréquent, si l'on ne veut pas tomber en panne !! Il parait que l'échangeur est fait de nombreuses lamelles qui peuvent s'encrasser et donc diminuer le rendement.

    Vrai ou faux, je m'interroge et vous interroge.

    Quant au choix, je sais qu'il serait un peu stupide de ne pas changer ma chaudière actuelle par une nouvelle au moins aussi performante.

    Alors, une atmosphérique à ventouse de type HR+ est-elle aussi performante que mon actuelle Buderus ?

    Cordialement

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Chaudière gaz à double condensation
    Par jon5962 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 32
    Dernier message: 18/09/2012, 16h59
  2. chaudiere gaz condensation et sonde externe
    Par LEZOZO dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/11/2007, 12h19
  3. installation chaudière à condensation gaz prix
    Par neferterine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/07/2007, 09h27
  4. Reglage chaudiere Gaz a condensation.
    Par cremsou dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/10/2006, 19h53
  5. chaudière gaz à condensation ou à haut rendement?
    Par Yassal dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/09/2006, 21h14