Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

PAC et point de rosée



  1. #1
    Cram 64

    Bonjour
    je souhaite installer une ,pompe à chaleur, associée à ma chaudière acier (mixte bois+fioul) existante. Le problème est que le fabriquant de chaudière recommande un temp mini de la chaudière de 60°C sinon oxydation, et qu'à ces températures les PAC ont un mauvis rendement. Dois je envisager de changer ausii ma chaudière, et si oui quelle chaudière buches (ou buches+pellets) acheter, avec quelle PAC?
    Merci

    Bonjour
    Faites très attention , car pour les chaudières tout bois,le circuit d'eau n'est pas sous pression.il faudra pour coupler une PAC à la chaudière,ajouter un ballon .Les PAC HT air/eau ont de mauvais rendements dès qu'il fait moins de 5°c.Pensez à faire réliser une bonne étude thermique avant d'engager de grosses dépenses.Pensez aussi à l'isolation de votre logement.

    Bonjour à tous,

    Rien à ajouter à ce que vient d'écrire ptigui, si un cordial bonjour.

    Pour la cohabitation de la PAC et de la chaudière, deux choses, le point de rosée intervient quand le retour est de 54/55 °C. mais ne joue que quand c'est le gaz qui fonctionne.

    Il est préférable d'éviter de faire passer l'eau de la PAC dans la chaudière et vice-versa.

    Utiliser plutôt une bouteille casse pression, ou un ballon de stockage qui évitera des mises en routes de la PAC trop fréquentes.

    Amicalement,

    Marc.

    Bonjour,
    Quelle materiau (fonte, acier, inox,...)de chaudière supporte des températures inférieures à 50°C sans risque d'oxydation liée au problèmes de point de rosée?

    -----
    Dernière modification par Cram 64 ; 30/07/2008 à 14h52. Motif: Ceci fait partie de la même discussion

  2. #2
    Cram 64

    Re : PAC et point de rosée

    Re,

    J'ai fusionné les deux fils puisqu'ils étaient liés.

    Je croyais vous avoir expliqué que "le point de rosée" était le résultat de la température de retours des radiateurs (55 °C. environ) avec le circuit des fumées. C'est dans ce circuit de gaz de combustion que se produit l'action corrosive et le percement de la chaudière.

    Donc, la nature des tubes utilisés pour le circuit de chauffage n'ont pas d'incidence directe. Ce qui ne signifie pas que d'autres corrosions dûes aux phénomènes de couples électrochimiques et électrolytiques ne sont pas à prendre en compte. Dans ce cas il faut éviter d'utiliser en mélange des tubes comme le cuivre, l'acier l'inox et la fonte et en cas d'impossibilité savoir que le montage doit se faire dans le sens du métal le moins noble (ex. : fonte suivant acier, cuivre et inox).

    Dans votre cas, je réécris que l'important est d'opter pour un schéma hydraulique cohérent et d'éviter des circuits parasites.

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

Discussions similaires

  1. Point de rosée, Dew point
    Par Aligator237 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/06/2013, 12h50
  2. La rosée
    Par Le_boulet dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/01/2013, 08h04
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2008, 21h36
  4. Point de rosée du SO2
    Par yuping dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/02/2008, 13h04
  5. permeabilite/point de rosee
    Par kalijha dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/05/2007, 08h22
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...