Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Ondes gravitationnelles.



  1. #1
    papy-alain

    Ondes gravitationnelles.


    ------

    Bonjour à tous.
    Pour un observateur distant, le temps semble ralentir près d'un TN, jusqu'à s'arrêter au niveau de l'horizon. Dans ce cas, la phase finale de coalescence de deux TN devrait, vu de loin, durer un temps infini. Mais dans ce cas, pourquoi les OG que nous captons ne durent elles qu'une fraction de seconde ?

    -----
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  2. Publicité
  3. #2
    papy-alain

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Up. Aucun avis ?
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  4. #3
    JPL

    Re : Ondes gravitationnelles.

    D’après ce que j’ai compris ces ondes correspondent aux derniers tours de plus en plus rapprochés et de plus en plus rapides du couple où les forces de gravités sont très intenses et en forte évolution. Après je donne ma langue au chat de Schrödinger.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    papy-alain

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    D’après ce que j’ai compris ces ondes correspondent aux derniers tours de plus en plus rapprochés et de plus en plus rapides du couple où les forces de gravités sont très intenses et en forte évolution. Après je donne ma langue au chat de Schrödinger.
    Merci, JPL.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  6. #5
    combackofjacquot

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Bonjour
    Ce que l'on nomme "trou noir" est habituellement un objet décrit par des solutions des équations de la RG, correspondant à des conditions bien particulières, dont une symétrie de révolution, avec ou sans rotation dynamique, supposée satisfaite dans tout l'espace !! Ceci impose, bien sûr, que, dans une région assez étendue, entourant le système, il n'y ait que des corps de masses nettement inférieures à celle du trou noir. Lorsque ces objets "parasites" sont d'une certaine importance (mais pas trop considérable !) on peut appliquer une méthode de perturbation: ce genre de problème est traité dans le livre de Chandrasekhar: Mathematical Théorie of Black Holes, ce qui n'est déjà pas piqué des stylobates !! Dans le cas de deux trous noirs en collision, dès qu'ils commencent à être assez proches, les calculs de perturbation ne sont plus valables car les équations de la RG ne sont pas linéaires: on n'a alors pas d'autre recours que de faire un "calcul sur réseau", qui consiste à discrétiser le problème et à remplacer les équations aux dérivées partielles par des équations "aux différences finies". Cela requiert une puissance de calcul énorme. Je ne sais pas exactement à quel niveau travaille l'équipe traitant les données issues de Virgo ou Ligo. Je suppose qu'il s'imposent, tout de même, un certain niveau d'approximation. Ce qu'il y a de sûr, c'est que, près de la collision et nettement avant la fusion, les "deux" trous noirs ne sont absolument plus des objets distincts.
    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    papy-alain

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Il est donc difficile (voire impossible) de calculer à quelle distance sont les deux trous noirs l'un de l'autre au moment précis où l'amplitude de l'onde est à son maximum ?
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  9. Publicité
  10. #7
    Pio2001

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Bonjour à tous.
    Pour un observateur distant, le temps semble ralentir près d'un TN, jusqu'à s'arrêter au niveau de l'horizon. Dans ce cas, la phase finale de coalescence de deux TN devrait, vu de loin, durer un temps infini. Mais dans ce cas, pourquoi les OG que nous captons ne durent elles qu'une fraction de seconde ?
    Parce que les ondes gravitationnelles ne sont que le reflet du mouvement des deux trous noirs. Ils ont beau figer le temps, ils exercent tout de même une attraction gravitationnelle : d'autres astres peuvent orbiter autour d'eux.
    De plus, les trous noirs se déplacent, ils peuvent se mettre en orbite autour d'autres astres. C'est cela qui émet des ondes gravitationnelles : c'est leur mouvement dans l'espace.

    Les objets qui tombent dedans apparaissent figés, mais les trous noirs eux-mêmes n'apparaissent pas immobiles. Cela seul suffit à émettre des ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Il est donc difficile (voire impossible) de calculer à quelle distance sont les deux trous noirs l'un de l'autre au moment précis où l'amplitude de l'onde est à son maximum ?
    Très difficile, mais des simulations ont été faites pour obtenir une estimation raisonnable.
    D'ailleurs, de simples considérations générales nous donnent déjà un ordre de grandeur : il faut s'attendre à ce que l'amplitude soit maximale à peu près quand les deux horizons se touchent.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  11. #8
    increa

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    Très difficile, mais des simulations ont été faites pour obtenir une estimation raisonnable.
    D'ailleurs, de simples considérations générales nous donnent déjà un ordre de grandeur : il faut s'attendre à ce que l'amplitude soit maximale à peu près quand les deux horizons se touchent.
    Bonsoir, est ce que cette phrase sous entend que l'on utilise les formules de Newton pour calculer les variations de champ gravitationnel maximale?

  12. #9
    Deedee81

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Salut,

    Citation Envoyé par increa Voir le message
    [/COLOR]Bonsoir, est ce que cette phrase sous entend que l'on utilise les formules de Newton pour calculer les variations de champ gravitationnel maximale?
    Non, on utilise la relativité générale.
    Keep it simple stupid

  13. #10
    increa

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,



    Non, on utilise la relativité générale.
    mais la relativité générale elle ne donne qu'une équadif… il faut bien faire un peu de physique aux conditions aux limites pour ne pas raconter n'importe quoi non?

  14. #11
    Deedee81

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par increa Voir le message
    mais la relativité générale elle ne donne qu'une équadif… il faut bien faire un peu de physique aux conditions aux limites pour ne pas raconter n'importe quoi non?
    Oui, bien sûr, mais les conditions aux limites ce n'est pas les formules de Newton C'est à ça que je répondais
    Keep it simple stupid

  15. #12
    papy-alain

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Oui, bien sûr, mais les conditions aux limites ce n'est pas les formules de Newton C'est à ça que je répondais
    J'ai cherché le protocole de l'expérience, mais je n'ai rien trouvé. Quelqu'un a une adresse ?
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  16. Publicité
  17. #13
    Deedee81

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    J'ai cherché le protocole de l'expérience, mais je n'ai rien trouvé. Quelqu'un a une adresse ?
    Excuse-moi, mais là ça m'échappe : quelle expérience ?
    Keep it simple stupid

  18. #14
    increa

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Bonjour à tous.
    Pour un observateur distant, le temps semble ralentir près d'un TN, jusqu'à s'arrêter au niveau de l'horizon. Dans ce cas, la phase finale de coalescence de deux TN devrait, vu de loin, durer un temps infini. Mais dans ce cas, pourquoi les OG que nous captons ne durent elles qu'une fraction de seconde ?
    En tout cas, j'ai bien aimé la question de papy-alain

  19. #15
    papy-alain

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Excuse-moi, mais là ça m'échappe : quelle expérience ?
    Ben, l'expérience Ligo.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  20. #16
    Deedee81

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Ah pardon. Alors je n'ai pas la réponse, mais peut-être peut-on trouver ça via le site LIGO officiel (facile à trouver avec google ou via wikipedia)
    Keep it simple stupid

  21. #17
    jacquolintégrateur

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Bonjour
    Tu peux consulter: https://www.google.com/search?q=ligo...hrome&ie=UTF-8
    Bonne chance
    Cordialement
    Dernière modification par jacquolintégrateur ; 12/08/2019 à 14h45.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  22. #18
    Deedee81

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Sur le site officiel : https://www.ligo.org/ on trouve pleins de ressources de différents niveaux. Faut fouiller un peu
    Keep it simple stupid

  23. Publicité
  24. #19
    jacquolintégrateur

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Mile excuses !! Il semble y avoir du chaos!! Essaye plutôt: www.virgo-gw.eu
    Bonne chance
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  25. #20
    Nicophil

    Re : Ondes gravitationnelles.

    La liste des détections d'OG est actualisée ici, presque en temps réel : https://gracedb.ligo.org/superevents/public/O3/
    Mercredi soir, première détection d'un évènement NSBH (Neutron Star / Black Hole) !
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  26. #21
    Gilgamesh

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    La liste des détections d'OG est actualisée ici, presque en temps réel : https://gracedb.ligo.org/superevents/public/O3/
    Mercredi soir, première détection d'un évènement NSBH (Neutron Star / Black Hole) !
    Hélas : RETRACTED :/

    Mais merci pour le site, c'est une mine.
    Parcours Etranges

  27. #22
    Pio2001

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par increa Voir le message
    mais la relativité générale elle ne donne qu'une équadif… il faut bien faire un peu de physique aux conditions aux limites pour ne pas raconter n'importe quoi non?
    Les simulations de coalescence de trous noirs sont extrêmement difficiles. Le projet SXS est spécialisé en la matière. Je crois même que ce sont eux qui ont fourni les prédictions théoriques qui ont été comparées aux premières ondes gravitationnelles détectées (à confirmer). Voici leur site : https://www.black-holes.org/
    Il y a des infos techniques, mais je n'y comprends rien.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  28. #23
    Pio2001

    Re : Ondes gravitationnelles.

    J'oubliais, ils ont une chaîne Youtube où ils publient les graphes de leurs simulations : https://www.youtube.com/user/SXSCollaboration/videos
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  29. #24
    Nicophil

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Hélas : RETRACTED :/
    Mais noooon ! Il y a eu une autre candidate vendredi 16 et c'est elle qui a été rétractée.
    Mais pas de rétractation de celle de mercredi 14 !

    Cela dit, il y a semble-t-il trop d'incertitude sur la masse : c'était la coalescence d'un objet > 3 masses solaires avec un objet < 3 masses solaires, mais donc ce dernier est à la frontière entre les NS les plus massives et les BH les moins massifs.
    Dernière modification par Nicophil ; 19/08/2019 à 16h50.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  30. Publicité
  31. #25
    yves95210

    Re : Ondes gravitationnelles.

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    Mais noooon ! Il y a eu une autre candidate vendredi 16 et c'est elle qui a été rétractée.
    Mais pas de rétractation de celle de mercredi 14 !

    Cela dit, il y a semble-t-il trop d'incertitude sur la masse : c'était la coalescence d'un objet > 3 masses solaires avec un objet < 3 masses solaires, mais donc ce dernier est à la frontière entre les NS les plus massives et les BH les moins massifs.
    Et un article de Laurent Sacco sur cet événement, à retrouver sur Futura ou dans le forum Commentez les actus...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Ondes gravitationnelles : longueurs d'ondes
    Par benjgru dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/01/2018, 12h08
  2. Ondes gravitationnelles.
    Par MisterH dans le forum Archives
    Réponses: 69
    Dernier message: 24/10/2017, 20h06
  3. Ondes gravitationnelles
    Par melbo dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/06/2017, 11h06
  4. Ondes gravitationnelles
    Par curieusity dans le forum Archives
    Réponses: 29
    Dernier message: 26/03/2015, 08h59
  5. Ondes gravitationnelles
    Par Simon73 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/10/2005, 00h48