Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

jusqu ou va notre connaissance



  1. #1
    mckendy

    jusqu ou va notre connaissance


    ------

    salut :

    j aimerai savoir votre avis dapres vous peut on faire des recherche et surtout des decourvertes sans pour autant avoir une metrise ou un doctorat en la matiere qui nous passionne metons comme exemple un enfant de 10 ans qui s interese a la platique qui passe 5 ans a l ebserve et a se poser des question et trouver les reponses dapres moi il deviendra un expert en la matiere a laquelle il peut inventer ses propres methodes scientifiques en cette matiere
    pensez vous que ces enfants peut nous amener des solution convaincantes
    concernant la plastique.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lft123

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Bonjour,

    qu'entends tu par la plastique ?

    A moins que tu veuilles dire le plastique ?

    @+

  4. #3
    Coincoin

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Salut,
    Non, je ne pense pas. La science actuelle utilise des moyens (expérimentaux et théoriques) qui dépassent largement la capacité d'un enfant isolé. Je ne vois donc pas ce qu'il pourrait apporter.
    Encore une victoire de Canard !

  5. #4
    mckendy

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    qu'entends tu par la plastique ?

    ta raison je voulais dire le plastique c est juste un exemple et surtout j aimerais savoir ce que vous pennsez des surdoue si d apres vous un enfentt de 18 ans qui a passe toute sa vie a se passionner d une chose trouverais pas des reponse utile qui pourrait servir a l evolution scientifique de cettte matiere comme j ai citer tantot plzzzz

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    franky04

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Les choses ont bien changé au cours des siècles: il s'est passé des dizaines d'années avant que les travaux de Galilés ne soient acceptés, quelques années avant que la relativité restreinte d'Einstein ne soit accepté, et à mon avis on peut dire qu'un travail completement nouveau comme l'on été les leurs (et aussi serieux) serait accepté en quelques mois.
    De plus les théories scientifiques ont fait de tels progrès, du fait d'avoir été révisés, reformulés des dizaines de fois jusqu'à en trouver la version la plus intelligente, il y a peu de chance qu'elles soient dépassées par quelqu'un sans éducation.
    Reste les domaines ou il n'y a pas encore de formalisme, parce que c'est nouveau et jamais étudié encore (je pense aux milieux granulaires, domaine pour lequel il n'y a pas encore de formalisme théorique il me semble). Mais ce ne sont pas les domaines fondamentales de la physique: pour ceux la, la compréhension des scientifiques est déjà tellement profonde que ca semble impossible qu'un auto didacte y fasse une découverte: meme einstein était à la pointe de la science de son temps, qui était déjà très avancée (en gros on n'étudie pas vraiment autre chose en prépa que la physique du 19eme siècle).

  8. #6
    f6bes

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Bkr mcken......
    Ce n'est pas parce qu'il est surdoué, qu'il va avoir la connaissance INFUSE.
    Il acquiéra et assimilera probablement plus VITE la connaissance accumulée par ses prédécesseurs (scientifiques).
    Il pourra donc etre au meme niveau que les scientifiques dont il aura acquis les connaissances passées.
    Mais comme je suppose que "l'éventail" de connaissances dans un domaine (plastique içi) inclue de NOMBREUSES disciplines faudrait vraiment que ce soit
    une "tete" pour TOUT connaitre.
    C'est plus tot rare !!!
    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    bashad

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Salut !
    A mon sens on peut ne pas aller à l’école(université) et ce cultiver en sciences ce qui fait qu’au bout d’un temps avec un travail sérieux un individu peut très bien avoir une culture scientifique équivalente à un doctorat ! ce qui fait que lorsqu’il publiera c’est résultat on pensera que c’est sortit de nulle part alors qu’il à fallut étudier seul (avec des livres)!
    Einstein n’avait pas de doctorat au moment ou il commence c’est première publications scientifique mais sa biographie révèle des études en autodidacte très poussé en science !
    Faraday en a fait de même !(sans oublié Sophie Germain qui à fait progresser le théorème de fermat) le monde scientifique n’est pas un monde occulte ou il y’a des secrets et aujourd’ hui avec l’internet on peut avoir des cours de X de l’ENS de Cambrige en étant à l’autre bout du monde et une fois qu’on n’est prêt on commence à résoudre des problèmes mêmes si vous n’avez pas de doctorat vous savez qu’en sciences quand c’est juste c’est juste !

    Personne ne diras c’est faux alors que c’est juste

  11. #8
    mach3
    Modérateur

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    cela dépend aussi du domaine. Si c'est 100% théorique (maths, physique théorique en se basant sur les observations/mesures d'autres chercheurs), n'importe qui peut en s'instruisant developper des choses, trouver des nouveaux théoremes ou redémontrer des théoremes existants d'une façon inédite. En revanche si le domaine fait intervenir de l'expérimental, cela devient plus compliqué, on ne donne pas accès à des appareils couteux et complexes à n'importe quel quidam. Dans ce cas ce sera bien beau de developper de belles théories si on ne peut effectuer de vérifications expérimentales derrière. C'est d'ailleurs le cas pour l'étude des polymères, sans outils expérimentaux (matériel, appareils, produits chimiques) on ne va pas bien loin.
    Malheureusement il est fini le temps ou il était possible de tout connaitre de la science et de la faire progresser tout seul dans un petit atelier avec du matériel fait maison.

    au fait mckendy, il n'y a pas d'apostrophe et d'accents sur ton clavier? écris correctement car tu es désagréable à lire.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  12. #9
    ender08

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Pour moi le probléme ce situe sur l'étendue des domaines scientifiques.

    Dans l'antiquité, l'on pouvait etre à la fois spécialiste en Maths, Physique, Astronomie, Chimie ... Les personnes concernés pouvaient faire des découvertes provenant de différents domaines.

    Aujourd'hui chaqu'un des ces domaines a était poussés tres loin, et il maintenant devenu presque impossible de rencontrer une personne spécialisé dans plusieurs de ces domaines à un niveau assez pointu. Et je pense que certaines découvertes pourraient nous échappé à cause de cette immensité de données scientifiques que nous avons découverts.

    Pour revenir sur le sujet, si un enfant surdoué se consacrait qu'à une seule spécialité, ca ne m'étonnerait pas qu'il découvre quelque chose.
    A vaincre sans périls, on triomphe sans gloires.

  13. #10
    Skoll

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Citation Envoyé par ender08 Voir le message
    Dans l'antiquité, l'on pouvait etre à la fois spécialiste en Maths, Physique, Astronomie, Chimie ... Les personnes concernés pouvaient faire des découvertes provenant de différents domaines.
    Il y a seulement 1 ou 2 siècles encore, des savants pouvaient cumuler les centre d'intérêts sans véritable problème. Buffon était maître de forge, mais il s'est intéressé à la formation de la Terre, à la zoologie, aux classifications ou encore à la philosophie. Un peu plus tôt, Descartes, Newton et d'autres se sont penchés sur des thématiques assez variées sans pour autant ne considérer que le problème en surface.

    Enfin, s'il est vrai que les génies (de petits surdoués autodidactes) soient extrêmement rares, souvenez-vous de Srinivâsa Râmânujan . Ce mathématicien indien est né dans une famille pauvre et tout son savoir mathématique provenait de deux ouvrages en sa possession. Il s'agit - à mon sens - d'un des derniers virtuose des mathématiques et des sciences en général, car mach3 a tout à fait raison: un autodidacte a généralement peu de moyens, et devra avant tout s'intéresser à la théorie.
    (Darwin x Manchot) / Japon = Seizon senryaku

  14. #11
    Codi19
    Invité

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Salut

    L'important dans la connaissance c'est surtout d'apprendre et de pouvoir appliquer par la suite.

    Si tu sais tout, tu connait donc déjà la réponce à ce que tu vas appliquer alors pourquoi l'appliquer.

    Si en suite une personne qui ne connais qu'une partie de ton savoir te demande des informations. Libre a toi de les lui donner ou non sachant ce quelle en ferat c'est une question d'ethique.

    Alors ou s'étant nos connaissance dépand avant tout de notre éthique commune
    C'est ce que tu peut en voir par les application de tout les jours
    Et si certain en connaise plus que d'autre un jour ils l'appliqueront pour en savoir plus sans en connaitre les conséquences.

  15. #12
    mckendy

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    allors peut on se mettre dacord pour dire que c est une possibilite qu un enfant passionne d une metiere et qui consacre sa vie a l etudier trouverais des reponse important meme s il peut pas avoir acces a des laboratoires de pointe ferra quand meme avancer les choses et aide les chercheur a trouver des reponses importantes

  16. Publicité
  17. #13
    Codi19
    Invité

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Non c'est pas ça
    Si tu prend une vérité sans l'avis d'autre personnes tu pensera toujours quel est vrai
    Mais si tu prend plusieur avis disant faux tu pensera donc que v'est faux pourtant tu pensais que cela était vrai.

    Et bien oui il y a une possibilité que ton idée soit vrai mais elle est d'autant plus faible qu'il y de personne qui disent faux.

    Alors tout faire de son coté diminu les chances de trouver qq chose de vrai
    et parfois il faut faire a son idée même si les autre disent faux
    C'est la le dilème entre obstination et raison.

  18. #14
    fenkys

    Re : jusqu ou va notre connaissance

    Aujourd'hui, en effet, la science nécessite l'emploi de matériel couteux et souvent les laboratoires de recherches s'associent pour se les procurer. Inutile de dire qu'un particulier même motivé n'a aucune chance de faire de la recherche seul.

    Mais il y a un domaine ou il peut quand même apporter sa pierre à l'édifice. C'est celui de la synthèse. En clair, s'il ne fait pas à proprement parler de la recherche, un autodidacte peut analyser les travaux des autres chercheurs et en déduire un fonctionnement d'ensemble qui leur echappe. Ce genre de travail est indispensable à la science, il permet de réunir les briques créees dans les laboratoires pour en déduire la structure de l'édifice complet. Et ce travail est peut valorisé actuellement, un chercheur qui consacrerait trop de temps à la synthèse verrait ses crédits de recherches baisser et mettrait un net coup de frein à sa carrière (tout au moins en France). Seul un scientifique hautement réputé à la tête d'un gros institut peut se permettre ce genre de chose.

    Le problème est que celui qui voudrait se lancer là dedans doit avoir accès aux travaux des scientifiques c'est à dire aux publications de leurs travaux expérimentaux. Donc soit il contacte les scientifiques pour qu'ils lui envoient une copie de leurs articles (en général ils ont des "tiré à part" de tout ce qu'ils publient pour ce genre de cas) soit accéder à une bibliothèque qui reçoit ces magazines (comme une bibliothèque universitaire). Par ailleurs, tous ces articles sont en anglais avec parfois un résumé bilingue anglais/francais, plus rarement en russe.

    Le problème de l'accés pet être plus facilement surmonté cependant que l'achat du matériel et des produits de laboratoire.

Discussions similaires

  1. Le rationalisme est-il notre seule source de connaissance ?
    Par Sandra_ dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 24
    Dernier message: 08/08/2007, 03h02
  2. ADSL 2+ : Free propose jusqu'à 24 Mb/s
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/11/2005, 15h07
  3. Le P2P occupe jusqu'à 85% du réseau des fournisseurs d'accès
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/09/2005, 16h52