Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Fumeurs actifs/passifs




  1. #1
    Texanito

    Fumeurs actifs/passifs

    Bonjour,

    J'entends souvent dire que les fumeurs passifs "fument" plus que les fumeurs actifs. L'argument étant que le fumeur actif rejette la fumée qu'il aspire et que le fumeur passif l'avale.

    Cependant le peu de fumée que le "passif" avale est recraché aussi non ?

    Donc par logique même si le passif est intoxiqué a la fumée, il l'est tout de même moins que l'actif non ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    qedrif

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Je suis fumeur passif car j'ai vécu 20 ans chez mes parents, tout deux fumeurs actifs. Le fumeur actif n'avale pas le fumée car il la souffle hors de sa bouche. Le fumeur passif, lui, respire la fumée, par le nez. Or, il est plus difficile de l'expulser par le nez que par la bouche.
    qedrif

  4. #3
    invité6543212033

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Salut à tous !

    Là, je suis très étonné, dire que le "fumeur" passif "avale" plus de cochonneries que le fumeur actif, c'est un non-sens !

    Cela revient à dire qu'être "fumeur" passif est plus dangereux qu'être fumeur actif ... !

    Pour moi, c'est tout simplement impossible !
    Déjà parce qu'un fumeur actif est aussi un fumeur passif, ensuite parce que respirer de la fumée encore chaude (actif donc) détruit les protections naturelles qui se trouvent dans les voies respiratoires, servant à filtrer les impuretés, de manière permanente, la fumée chaude étant bien plus irritante que la froide.
    De plus pour bien comparer entre actif et passif, il faut parler en terme de flux échangés, et là, y'a pas photo, le fumeur actif échange bien plus de fumée avec ses poumons qu'un "fumeur" passif, y'a qu'à voir le taux de monoxyde de carbone (CO issu de la combustion incomplète de la cigarette) expiré par un fumeur actif, c'est certainement plus important que pour un "fumeur" passif, le CO passant très facilement la barrière pulmonaire pour se fixer sur l'hémoglobine à la place de l'O2, d'où les fameuses intoxications !
    D'autant plus que les industriels rajoutent de l'ammoniaque (NH3), pour que les fumeurs actifs absorbent plus de nicotine et soit plus facilement dépendant, je pense pas qu'on puisse devenir accroc de tabagisme passif !

    Je suis aussi convaincu, qu'en moyenne, un fumeur actif tombe plus souvent malade qu'un "fumeur" passif. Et il ne faut pas croire, mais un fumeur actif ne fait que recracher que ce que ces poumons n'ont pas pu stocker en fumées et particules (ou fines), le "fumeur" passif ne fait qu'inhaler une fraction froide de ce que le fumeur actif à respiré chaud !

    Bref, je trouve débile de vouloir absolument stigmatiser les uns par rapport aux autres (actif vs passif), néanmoins, je ne cautionne pas les fumeurs, je trouve çà juste dommage ...

    Cordialement

    PS : Pour info, les fumeurs actifs respire aussi par le nez


  5. #4
    Florian76620

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    PS : Pour info, les fumeurs actifs respire aussi par le nez
    Je crois qu'il parlait de la fummée en elle même. Je pense aussi que cela depend aussi de la maniere dont le fumeur fûme ^^.
    Cordialement.

  6. #5
    Texanito

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Salut à tous !

    Là, je suis très étonné, dire que le "fumeur" passif "avale" plus de cochonneries que le fumeur actif, c'est un non-sens !

    Cela revient à dire qu'être "fumeur" passif est plus dangereux qu'être fumeur actif ... !
    Eh bien tu serais étonné !! Il y a quelques mois, une campagne affirmait presque ça : le fumeur passif serait celui qui court le plus de risque.

    Je me demande si ce n'est pas une légende urbaine destinée à faire baisser le taux de tabagisme (un peu comme le cerveau qui tourne à 10-20% sauf que celle-là ne sert à rien )

    M'enfin bon peut-être que je me trompe, que l'organisme d'un fumeur réagit différemment (...) mais bon faudrait m'expliquer

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    JPL

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    SI une campagne publicitaire était un document scientifique cela se saurait ! D'autre part tu dis :
    une campagne affirmait presque ça
    Donc elle ne l'affirmait pas. Probablement elle insistait sur le fait que le fumeur passif court beaucoup plus de risques qu'on ne le croit habituellement, en insistant lourdement pour bien frapper l'opinion.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. #7
    Texanito

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Bah oui mais le problème c'est que ce genre de campagne ça rentre dans la tête de pleins de gens et c'est assez dur d'enlever ce genre d'idée au petits-déjeuner à des personnes lobotomisées par ça.

    Mais merci pour les réponses, ça me rassure, je commençais à avoir des doutes

  10. Publicité
  11. #8
    zaqiel

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Bonjour à tous,
    Un fumeur doit forçemment absorber plus de fumée qu'un non fumeur tout simplement par ce lui aussi il respire. Il absorbe la fumée qu'il fume, et en plus il respire l'air enfumé comme le non fumeur. Par contre le fumeur a habitué son organisme a absorber la nicotine. Il est donc plus immunisé que le non fumeur. C'est en tout cas ce qui se dit dans le milieu médical. Il serait moins dangereux de fumer régulièrement que de fumer occasionnellement toute proportion gardée bien sûr.

  12. #9
    JPL

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par zaqiel Voir le message
    Par contre le fumeur a habitué son organisme a absorber la nicotine. Il est donc plus immunisé que le non fumeur.
    La nicotine, je n'en sais rien, mais pour le risque de cancer cette affirmation ne tient pas.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    zaqiel

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Oui, c'est juste pas pour le cancer mais pour le coeur, je n'ai pas pensé à le préciser.

  14. #11
    invité6543212033

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Salut !

    Je ne suis pas d'accord avec çà :

    Citation Envoyé par zaqiel Voir le message
    Par contre le fumeur a habitué son organisme a absorber la nicotine. Il est donc plus immunisé que le non fumeur.
    Le fumeur actif est habitué à la prise de nicotine, donc il est plus dépendant qu'un "fumeur" passif, la nicotine étant le principe actif qui rend accroc à la cigarette.
    Par contre la nicotine est une petite molécule qui passe au travers des défenses immunitaires de l'organisme, c'est pas pour rien que l'on s'évertue à trouver un vaccin contre la nicotine, cela veut tout simplement dire qu'on cherche une immunisation artificielle contre la nicotine ...
    Donc personne ne peut être immunisé contre la nicotine, après çà se passe dans le cerveau, la nicotine se fixe sur des récepteurs et procure une sensation de plaisir qui finit par entraîner un manque, ce qui se traduit par une dépendance plus ou moins accrue selon la personne et la quantité absorbée.
    Ceci est évidemment très schématique mais le point à retenir c'est qu'on est pas immunisé contre la nicotine au contraire puisqu'elle est trop petite pour être retenue par les mailles du filet qu'est le système immunitaire.

    Après, je ne pense pas que la nicotine soit l'agent de la cigarette le plus toxique, je pense notamment aux goudrons, métaux lourds, cyanure, etc ... qui même en proportion très faible se révèle bien plus toxique !

    Sinon, là où je pense qu'un fumeur possède une sorte "d'immunité", c'est directement aux niveaux des poumons, en effet, des macrophages sont naturellement présents pour "nettoyer" les poumons des impuretés respirées ...
    Il est donc possible que ces macrophages soient plus sollicités dans le cas d'un fumeur que pour un non fumeur, mais çà doit pas être extraordinaire !

    Bref, faudrait l'avis d'un pneumologue ou médecin pour en savoir plus !

    Cordialement

  15. #12
    Greg'z

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Il y a quelques mois, une campagne affirmait presque ça : le fumeur passif serait celui qui court le plus de risque.
    Juste pour dire qu'on trouve de tout en terme d'affirmations gratuites je repost cette vidéo qui se trouve sur un autre fil:

    http://www.dailymotion.com/relevance...uerie_politics

    et j'en profite pour ajouter la réponse qu'elle avait suscité:
    Citation Envoyé par Vésicule Voir le message
    Dans la video, il affifme "aucun travail ne montre une augmentation sensible des risques de santé à cause du tabagisme passif".

    Ce qui est faux. Et il semble renvoyer la "santé", exclusivement à la cancérologie pulmonaire.

    Or, plusieurs études montrent clairement le lien entre le tabagisme passif et la maladie coronarienne.

    Dans TheHeart:
    surrisque d'événements cardiovasculaires associé à l'exposition passive, y compris des expositions relativement brèves. L'étude mondiale Interheart avait ainsi montré un surrisque de 24 % pour une exposition allant de 1 à 7 heures par semaine.

    ...« Il n'existe donc pas de très grosse différence entre l'usage actif du tabac, et l'exposition passive » affirme le Pr Daniel Thomas (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris) lors d'une session des Journées Européennes de la SFC. [1] L'impact de l'exposition sur l'activation plaquettaire et la dysfonction endothéliale est extrêmement rapide. « Un non-fumeur passant une heure par jour à la cafétéria sur son lieu de travail, se retrouvera à la fin de la semaine dans les mêmes conditions qu'un fumeur sur le plan plaquettaire et endothélial », indique le Pr Thomas. En transposant les données des études à la population française, on abouti donc à près de 6000 décès par an, en France, liés au tabagisme passif. « Alors que le cancer du poumon dépasse les maladies cardiovasculaires comme cause de décès chez les fumeurs, celles-ci dominent chez les non-fumeurs » indique encore le Pr Thomas. « Cette situation devraient mobiliser plus encore les cardiologues. »

    ...Concernant l'évaluation des interdictions règlementaires du tabac, la première évaluation chiffrée a été obtenue dans la petite ville d'Helena, dans le Montana, aux Etats-Unis, où une disposition locale interdisant de fumer dans les locaux publics et professionnels a été votée le 5 juin 2002. Résultat, alors que le taux d'admission hospitalier pour IDM dans la ville était en augmentation régulière depuis 1998, ce taux a chuté de 40 % en 2002. Et le 3 décembre de la même année, l'abrogation de la loi, attaquée devant les tribunaux, a permis en 2003 une vérification a contrario. Une loi analogue, votée à Pueblo (Colorado), le 1er juillet 2003, s'est soldée par des effets analogues : le risque relatif d'IDM dans les 18 mois suivant l'interdiction, par rapport aux 18 mois précédent, est de 0,73. Dans l'état de New-York, enfin, où le smoking ban remonte également à 2003, le taux d'admission pour IDM aigu a chuté de 8 % en 2004 par rapport au taux attendu en l'absence de loi, soit 3813 cas évités. On note que le taux d'admission pour AVC n'a, lui, pas varié.
    http://www.theheart.org/article/838289.do
    Je reviens tout de même sur 2 phrases qui porte a confusion sur le fait qu'etre fumeur passif puisse etre plus dangereux que fumeur actif:
    « Un non-fumeur passant une heure par jour à la cafétéria sur son lieu de travail, se retrouvera à la fin de la semaine dans les mêmes conditions qu'un fumeur sur le plan plaquettaire et endothélial » Sur ce point, le danger est au pire identique chez l'actif et le passif

    « Alors que le cancer du poumon dépasse les maladies cardiovasculaires comme cause de décès chez les fumeurs, celles-ci dominent chez les non-fumeurs » le fumeur passif a "la chance" d'etre moins sujet au cancer du poumon que l'actif, mais autant sujet aux maladies cardio vasculaires. C'est donc logique que proportionnellement il soit plus sujet a des morts par celles ci. En aucun cas ca signifie que les risques sont plus grands chez le passif plutot que chez l'actif

  16. #13
    JPL

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Sinon, là où je pense qu'un fumeur possède une sorte "d'immunité", c'est directement aux niveaux des poumons, en effet, des macrophages sont naturellement présents pour "nettoyer" les poumons des impuretés respirées
    Et que crois-tu qu'ils fassent de ce qu'ils phagocytent ? Font-ils disparaître ces impuretés comme le prestidigitateur fait disparaître le lapin dans un chapeau ?
    De plus il est très improbable qu'ils soient attirés par des dépôts toxiques. Ne compte donc pas là-dessus. Ça marche pour les microbes et les poussières (et encore, regarde le cas de l'amiante ou de la silice) et c'est tout.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #14
    myoper

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Et que crois-tu qu'ils fassent de ce qu'ils phagocytent ? Font-ils disparaître ces impuretés comme le prestidigitateur fait disparaître le lapin dans un chapeau ?
    Il n'y a qu'a voir la "téte" d'un poumon de fumeur pour s'en rendre compte. Je ne pense pas que l'on puisse remettre en cause la toxicité de la fumée de cigarette, quelle que soit la facon dont on l'inhale.

  18. #15
    invité6543212033

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Et que crois-tu qu'ils fassent de ce qu'ils phagocytent ? Font-ils disparaître ces impuretés comme le prestidigitateur fait disparaître le lapin dans un chapeau ?
    De plus il est très improbable qu'ils soient attirés par des dépôts toxiques. Ne compte donc pas là-dessus. Ça marche pour les microbes et les poussières (et encore, regarde le cas de l'amiante ou de la silice) et c'est tout.
    Eh oh ! on ne s'emporte pas svp !
    J'ai jamais dit que c'était une solution miracle ou qu'il y ait une quelconque magie !
    Je ne l'ai même pas sous-entendu, t'as qu'à me relire : je dis "d'immunité" (avec les guillemets siou plaît) et je rajoute çà doit pas être extraordinaire !

  19. #16
    Corazon

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    En ce qui a trait à une quelconque immunisation du fumeur, c'est la première fois de ma vie que j'entends ça. J'aimerais bien savoir d'où cela sort, mais bon, l'immunologie et la cancérologie ne sont pas mon domaine.

    ...d'une manière ou d'une autre, le tabagisme chronique, que sur le plan de la cancérologie = altération de l'enzyme de réparation P53, et donc initiation potentielle de la cancérogénèse. Il n'y a donc à ce titre, et sur tous les autres plans, à mon humble avis et à moins de preuves contraires, aucun avantage à la chronicité du tabagisme.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  20. #17
    Evil.Saien

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Salut,

    J'avais lu une étude (oui oui je sais, pas très scientifique mais j'ai pas accès au journal en question pour le PDF) où les auteurs s'intéressaient à une cohorte de couples (plusieurs milliers), certains étant fumeurs passifs, d'autres non.

    Déjà, il faut savoir qu'un fumeur passif dans la littérature scientifique, c'est une personne exposée quotidiennement et cela plusieurs heures par jour à de la fumée secondaire. Donc les clients de resto / boite de nuit / etc... ne sont pas des fumeurs passifs.

    L'étude a montré qu'il n'y avait aucune différence statistiquement significative au niveau des maladies pulmonaires entre les conjoint(e)s de fumeurs (c'est à dire les fumeurs passifs) et le autres (les non fumeurs passifs). Officiellement en France, il n'a été recensé qu'un seul décès par tabagisme passif... Certes, les estimations font état de milliers de malades, mais ces estimations me semblent erronées au vu de l'étude scientifique menée dans un cadre nettement plus rigoureux.

    J'ajouterai que je n'ai pas de voiture et que mes poumons sont pollués quotidiennement, même dans les coins non fumeurs, par les rejets de moteurs à explosion dont non connaissons certains effets néfastes, d'une ampleur bien supérieure au fameux tabagisme passif, et que ce sera pas demain la veille qu'une loi interdira les moteurs à explosion dans les centres ville.
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  21. #18
    myoper

    Re : Fumeurs actifs/passifs

    Citation Envoyé par Evil.Saien Voir le message
    J'avais lu une étude (oui oui je sais, pas très scientifique mais j'ai pas accès au journal en question pour le PDF) où les auteurs s'intéressaient à une cohorte de couples (plusieurs milliers), certains étant fumeurs passifs, d'autres non.

    Déjà, il faut savoir qu'un fumeur passif dans la littérature scientifique, c'est une personne exposée quotidiennement et cela plusieurs heures par jour à de la fumée secondaire. Donc les clients de resto / boite de nuit / etc... ne sont pas des fumeurs passifs.

    L'étude a montré qu'il n'y avait aucune différence statistiquement significative au niveau des maladies pulmonaires entre les conjoint(e)s de fumeurs (c'est à dire les fumeurs passifs) et le autres (les non fumeurs passifs). Officiellement en France, il n'a été recensé qu'un seul décès par tabagisme passif... Certes, les estimations font état de milliers de malades, mais ces estimations me semblent erronées au vu de l'étude scientifique menée dans un cadre nettement plus rigoureux.
    Il faudrait que tu essaies quand meme (ou les références). Ne serait-ce que pour avoir les conditions de l'étude (durée, facteurs pris en compte, critères d'inclusions, pathologies prises en compte et surveillées, mode de collecte des données, etc ...). Il ne faut pas oublier que le tabac est un risque dans le cas de certains cancers et un facteur de risque dans beaucoup d'autres cas.
    Un dèces directement imputable n'est pas évident a trouver, mais l'agravation des comorbidités est une réalité (qui peut néanmoins conduire au dèces sans en etre la cause directe donc imputable).
    On sait qu'une telle exposition de quelques dizaines de minutes peut déclencher un état de mal asthmatique ou provoquer un épisode aigu sur une BCPO, par exemple, ou le conjoint asthmatique d'un fumeur verra son asthme moins bien contrôlé (avec l'agravation du syndrome obstructif et de l'hyperréactivité bronchique puis la dégradation de l'état pulmonaire qui va survenir a terme ou les effets secondaires du surplus de médicament nécessaire a maintenir ce controle).
    Il est facile d'imaginer qu'une exposition régulière (la définition des auteurs n'engagent qu'eux) va pouvoir aggraver un mauvais terrain vasculaire préexistant, si le dèces survient, il sera imputé aux causes vasculaires, pas a un tabagisme passif.

    Citation Envoyé par Evil.Saien Voir le message
    J'ajouterai que je n'ai pas de voiture et que mes poumons sont pollués quotidiennement, même dans les coins non fumeurs, par les rejets de moteurs à explosion dont non connaissons certains effets néfastes, d'une ampleur bien supérieure au fameux tabagisme passif, et que ce sera pas demain la veille qu'une loi interdira les moteurs à explosion dans les centres ville.
    Il n'est pas nuisible a la société d'interdire de fumer dans les lieux public, interdire le moteur a explosion l'est (pour l'instant). Et si il est évident que la pollution urbaine est une réalité (bien mise en évidence dans certaines villes ou avec des météo particulières), faire la part des choses était illusoire jusqu'a maintenant (ou ce tabagisme devrait quasiment disparaitre).
    A signaler la diminution de 25% des urgences cardiovasculaires dans le mois qui a suivi la mise en place de cette loi ...
    J'ai du mal a concevoir que la toxicité de la fumée de cigarette varie suivant le coté ou on se trouve.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Prix chassis passifs !!!!
    Par camille.thi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/11/2008, 10h31
  2. les filtres passifs , transposition
    Par electroman9999 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2007, 14h38
  3. Modèle haute fréquence des composants passifs !
    Par A_B dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/09/2007, 14h15
  4. Baisse du nombre de fumeurs !?
    Par Romain-des-Bois dans le forum Actualités
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/04/2005, 07h00
  5. TPE sur les fumeurs !!!
    Par Titie3325 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/12/2004, 16h04