Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Sondages: on m'a pas demandé mon avis !




  1. #1
    glagourdequiprendl'eau

    Post Sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    bonjour bonjour; voila je me poses la question si les sondage sont reels, si ils veuloent dire quelque chose de serieuse ou sinon pourquoi on m'a jamais demande mon avis alors a quoi ils servent? coment il font a la sofres, coment ils procèdent quelquun le saitil? merci quand meme bye.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    azman

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Personnellement, je pense que les sondages sont hautement interprétable et les résponses sont facilement "orientable" suivant la façon de poser la question.

    Aussi, pour des questions claire comme "Pour qui allez vous voter ... ?" je pense que les sondages sont faussé par l'opinion versatile des gens.

    Sinon, d'un point de vue statistique, les sondages sont réalisé sur des échantillons assez grand de la population pour être parfaitement fiable (1000 il me semble). C'est pourquoi tout le monde n'est pas sondé, ça serai inutile les résultat seraient très proche.

    Pour ma part, j'ai déjà été sondé volontairement sur le net en remplissant des formulaires, sur papier dans de grandes enquêtes de consommation.
    Ou involontairement, par des appelles téléphoniques (Sofres il me semble), une opératrice te pose à une vitesse folle, des questions stupides, donc on ne réfléchit plus vraiment aux réponses.

    Si tu souhaite êtres sondé, je pense qu'il faut que tu apparaisse le maximum de fois sur des listing commerciaux, mais ça n'est que mon avis

    @++

  4. #3
    aygline

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par azman
    Personnellement, je pense que les sondages sont hautement interprétable et les résponses sont facilement "orientable" suivant la façon de poser la question.

    Aussi, pour des questions claire comme "Pour qui allez vous voter ... ?" je pense que les sondages sont faussé par l'opinion versatile des gens.

    Sinon, d'un point de vue statistique, les sondages sont réalisé sur des échantillons assez grand de la population pour être parfaitement fiable (1000 il me semble). C'est pourquoi tout le monde n'est pas sondé, ça serai inutile les résultat seraient très proche.


    Si tu souhaite êtres sondé, je pense qu'il faut que tu apparaisse le maximum de fois sur des listing commerciaux, mais ça n'est que mon avis

    @++
    J'ai jamais été sondée par un institut de sondage J'ai appris que les sondages donnent 54% de "nons" pour le référandum sur l'Europe, mais je suis très sceptique car dans l'histoire il y a eu des cas où on s'est trompé comme pour Le Pen avec Jospin. Je ne crois pas aux sondages, car je ne vois pas ce que signifie 1000 personnes sur 60 millions d'habitants ? Si un statisticien pouvait nous en dire un peu plus sur ce sujet cela serait très intéressant ! Merci et bonne soirée.


  5. #4
    criticus

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Bonjour,

    Les sondages sont de funestes agrégats de moyennes statistiques et d'extrapolations subjectives péremptoires et oiseuses. Comme l'a dit Chirac : "On ne gouverne pas un pays avec des sondages."

    Hélas hélos ! C'est avec ce genre d'inepsies que les médias pensent pouvoir mener le monde en bateau ! Quelle aberration !

    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).

  6. #5
    glagourdequiprendl'eau

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Hello bonjour ! Ah mais c'est une fumiesterie les sondages ca sert juste a infuancer sur les votes et a predire l'a venirce qui est inpossible ?Merci quand meme bye

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cécile

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Il me semble (mais je ne sais pas refaire les calculs) que la marge d'erreur des sondages les plus fréquents (1000 personne pour représenter environ 50 millions de Français de plus de 18 ans) est de + ou - 3 %. C'est à dire que 50 % signifie en fait entre 47 % et 53 %. Et cela, en considérant que l'échantillon est représentatif des électeurs, et sans tenir compte des changements d'attitude des gens, de leurs hésitations, de leurs mensonges, etc.
    Ca donne une idée de la confiance qu'on peut avoir dans les sondages.

  9. #7
    criticus

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Bonsoir,

    Je crois que la difficulté c'est de dissocier statistiques et probabilités. Ou encore probabilités a posteriori et probabilités a priori :

    http://rfv.insa-lyon.fr/~jolion/STAT/node3.html

    Ensuite c'est au niveau du choix de l'échantillon que le bas blesse il me semble, parce que cet échantillon est nécessairement imparfait. Sur :

    http://www.ac-versailles.fr/pedagogi...id9/eco77a.htm

    on peut lire :

    "les instituts de sondage ne recourent pas à l'échantillon aléatoire, mais lui préfèrent la technique dite «des quotas». Fondée sur le principe sociologique selon lequel les attitudes et les opinions dépendent des propriétés de situation des individus interrogées, celle-ci consiste à définir a priori les contours de l'échantillon de façon à ce qu'il puisse être dit «représentatif» de la population mère. Sachant qu'il existe 47% d'hommes et 53% de femmes en âge de voter, on choisira de respecter cette proportion dans l'échantillon; on veillera de même pour la répartition par âges, par catégories socioprofessionnelles et par catégories d'agglomérations (...)"

    (Voir l'encadré en milieu de texte)
    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).

  10. Publicité
  11. #8
    ecover

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    c'est bien joli tout çà
    Sachant qu'il existe 47% d'hommes et 53% de femmes en âge de voter, on choisira de respecter cette proportion dans l'échantillon; on veillera de même pour la répartition par âges, par catégories socioprofessionnelles et par catégories d'agglomérations (...)"
    Mais comme chacun se sent unique et investi d'une mission, que tout le monde ment plus ou moins, que le citoyen lambda change d'avis en fonction des ces sondages (on est parti a 60% de partisans du oui, par exemple pour le referendum du 29 mai et dès lors le non n'a cessé de progresser avec ses bottes de sept lieues...) , que l'individu exclusif mélange politique intérieure et Européanisation dans le cas précis, que l'olibrius alpha a ses propres opinions et qu'il les partage, que l'energumène béta ne votera pas forcement de la même façon que son collegue de travail (même catégorie professionnelle, même age, même sexe, même maitresse...) rien que pour l'embêter, que l'être egoiste regarde son nombril en disant "c'est la faute de l'Etat qui fait rien pour nous" (par ce qu'il est nombriliste mais pas idiot, il a besoin du "nous" pour exister...) la "faute de Bruxelles qui fait rien pour les paysans"( les ouvriers, les cadres, les chomeurs....barrer les mentions inutiles), que le télémaniaque gamma pour pas être derangé pendant la finale de la star act va renvoyer bouler l'inquisitrice téléphonique qui veut comme le docteur lui faire un sondage médiamétrique et qu'il sait pas ce que s'est, ou bien répondre a coté de la plaque pour fausser les résultats (hihihi je les ai bien eu...ohohoh...arrrrg crise cardiaque[mort de rire])...Enfin tout çà pour dire que les + ou - 3 % d'erreurs que signale CECILE c'est énorme et que trop de sondage tue les sondages
    Laisser nous voter en notre ame et conscience, nous ne sommes pas des analphabètes, inutile de nous orienter, le français sait traverser la route sans tenir la main de sa maman etatique, et sans se faire ecraser (s'il passe sur les passages cloutés).
    Le panel representatif pour un sondage avoisine les 1089 personnes, comme expliqué par CRITICUS, mais il faut bien que tout le monde vive aussi..il n'y a pas de sot métier.....
    Bon

    PS : qui a dit que j'étais frustré de ne jamais avoir été sondé?????? C'est pas le cas je suis donneur bénévole....
    "on voit que le vent ne sait pas lire quand il feuillette les pages d'un livre a l'envers"

  12. #9
    Cécile

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par ecover
    Enfin tout çà pour dire que les + ou - 3 % d'erreurs que signale CECILE c'est énorme et que trop de sondage tue les sondages
    Et encore, c'est un chiffre purement mathématique sur les écarts type des probabilités. Cela suppose que le pannel est bien représentatif, que les sondeurs ne remplissent pas eux-mêmes, que les sondés ne changent pas d'avis, qu'ils disent la vérité (par exemple, c'est bien connu que les instituts de sondage réhaussent toujours le score de l'extrême droite, car certains n'osent pas avouer aux sondeurs leur vote FN)....

  13. #10
    ecover

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    n'empêche, je viens de lire la profession de foi des sondages donnée en lien par CRITICUS, et cela confirme ce que je pensais déjà sans oser me l'avouer
    Morceaux choisis
    le nouveau jeu politique se réduise pour l'essentiel à essayer de mettre «l'opinion» de son côté, «l'opinion» telle que la mesurent les instituts . L'importance de la télévision et la prolifération des sondages appellent l'homme politique à présenter un profil spécifique. D'un côté, il est poussé à l'immobilisme : ne pas s'exposer en prenant ou en envisageant des mesures risquant de passer pour impopulaires sous peine de se voir infliger de mauvais sondages et de perdre des points dans les «baromètres» de confiance. En ce sens, l'éventail des promesses et la définition des politiques à mettre en œuvre s'en trouvent réduits, accusant l'interchangeabilité des protagonistes. Cela ne conduit-il pas à donner un peu plus de force encore à l'impression pour les profanes que les acteurs disent tous la même chose? D'un autre côté, le professionnel de la politique est enclin à l'activisme médiatique, conseillé par les experts en communication afin de promouvoir sa marque distinctive
    on pas pas vu Sarkosy 3 fois déjà a "100 minutes pour con-vaincre"?

    Pour finir, cette phrase prophétique, bien que dactualité :

    Citation Envoyé par http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/ses/koid9/eco77a.htm
    Des opinions publiques et des majorités sont ainsi construites sur le papier et exhibées comme des réalités, alors qu'elles peuvent correspondre à des artefacts : il arrive que le sondé réponde même s'il n'a aucune idée de la question, a fortiori de la réponse.
    Tout est dit?
    "on voit que le vent ne sait pas lire quand il feuillette les pages d'un livre a l'envers"

  14. #11
    criticus

    Angry Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Ils me font marrer tous ces instituts de sondages ! Ils ont résolu l'indétermination de la liberté ou la "contingence des futurs", comme on dit en langage philosophique, ma parole !

    (http://sergecar.club.fr/humour/humour2.htm)

    Moi je plains tous ces psychopathes qui gobent ces ânneries sans discernement ! Y'a pas plus maléable que le tempéramment d'un psychopathe, et les politiciens jouent là-dessus à pleins tuyaux !

    Dernière modification par criticus ; 08/04/2005 à 11h12.
    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).

  15. #12
    ecover

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Merci Criticus pour ce lien...bidonnant!!

    j'ai personnellement goutér avec délectation le "Le consommateur est-il un imbécile?" j'ai bien rigolé...avant de prendre peur!!! On s'eloigne un peu des sondages, mais prendre le consommateur (con-sot-matteur) ou le sondé pour un con-cerné, n'a til pas la même finalité, a savoir nous faire prendre des "messies" pour des "lent, ternes"?
    "on voit que le vent ne sait pas lire quand il feuillette les pages d'un livre a l'envers"

  16. #13
    azman

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Pour ma part, je ne pense pas que le sondage soit l'outil si vil que le pouvoir utilise pour nous asservir.

    D'ailleurs, votre réaction comme celle du grand publique montre que les gens sont très prudent face aux sondages.

    Mais l'Homme et surtout le journaliste adore présenter des choses simple et compréhensible comme des pourcentages ou des chiffres qui donnent une certaine crédibilité à l'info mais qui, en fait, raccourcissent la réalité

    Autre chose, pour la constitution, on dit que "54% des français sont contre" mais pourtant personne ne prétendra connaître le résultat du futur référendum et chacun s'accorde à dire qu'il ne s'agit que d'un sondage.

    @++
    Dernière modification par azman ; 08/04/2005 à 17h36.

  17. #14
    camaron

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Les sondages sont fiables : quand on teste sur un échantillon de 1000 personnes la taille de la population francaise ,l'erreur avec les résultats beaucoup plus complet mesuré à la journée citoyenne la différence est moins de 1% . En revanche quand on mesure une opinion, il y a un écart entre ce que les gens répondent aux sondeurs et le bulletin qu'il vont mettre dans l'urne.

    Soit consciemment si il n'ose pas avouer un vote lepeniste ou stalinien ou inconsciemment si le sondé change d'avis ce qui est fréquent chez nous.

    Donc glagourdequiprendl'eau que tu sois consulté ou pas ne change pas grand chose à valeur des sondages

  18. #15
    Cécile

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par camaron
    Les sondages sont fiables : quand on teste sur un échantillon de 1000 personnes la taille de la population francaise ,l'erreur avec les résultats beaucoup plus complet mesuré à la journée citoyenne la différence est moins de 1% .
    J'avais lu + ou - 3% (donc erreur 6 %). Mais je n'ai pas la source. Y a-t-il un statisticien dans la salle ?

  19. #16
    paulb

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par Cécile
    J'avais lu + ou - 3% (donc erreur 6 %). Mais je n'ai pas la source. Y a-t-il un statisticien dans la salle ?
    Bonjour Cécile,
    Excuse-moi de te demander pardon (comme le dit un de mes amis suisses), mais + ou — 3% correspond à une erreur de 3%, puisque la valeur obtenue est 3% plus élevée ou plus basse que la valeur vraie. CQFD.
    Mais, blagues dans le coin, en fait les résultats sont variables et quelque fois même justes. Une étude portant sur des milliers de sondages (il y a des gens qui s'amusent à ça, c'est consternant) a établi une belle courbe de Gauss, dont les pattes vont assez loin. Malheureusement je n'ai plus la source ni les chiffres.
    Amicalement paulb.

  20. #17
    Romain-des-Bois

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Le problème des sondages est le même que le problème des médias. Aujourd'hui on a trop de médias et donc trop de sondages. Tout est sondé : les opinions politiques, les habitudes de consommation (ca pourrait se comprendre ...), mais aussi le nombre de fois qu'on fait l'amour par semaine, sa position préférée, avec combien de partenaires ...
    Les médias nous mènent par le bout du nez. Grâce à eux nous sommes catégoriquement contre la politique Bush (mais qui la connait vraiment ?), pour les lycéens en colère qui se font frapper par les crs, contre les types qui téléchargent du mp3, pour les pauvres rmistes qui n'ont pas de travail sans prendre de rdv à l'anpe, contre les chercheurs qui réclament un salaire plus élevé et des postes. Tout ca est bien ou pas bien, je ne juge pas. Mais les médias nous orientent (c'est mon impression...)
    Enfin, des médias honnêtes seraient des médias informés. Enfin un journaliste spécialiste de la science (mais en parle-t-on à la tv ?) qui ne confonde pas poids et masse, et qui ne nous montre pas un bras articulé pour nous faire comprendre les robots en mission sur Mars ?!

  21. #18
    Cécile

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par Romain29
    Le problème des sondages est le même que le problème des médias.
    Il est vrai que les médias abusent des sondages qu'ils présentent comme de l'info (sans trop préciser les marges d'erreur). Mais on peut dire aussi que le problème des sondage est le problème des auditeurs et téléspectateurs qui sont friands de sondage.
    Aujourd'hui on a trop de médias.
    les médias nous orientent (c'est mon impression...)
    Selon les médias auxquels tu t'informes, tu auras un son de cloche ou l'autre. Donc tu ne peux pas dire à la fois qu'il y a trop de médias et qu'ils t'orientent, puisque c'est cette pluralité des médias qui est (en partie) garante de la pluralité de l'info.
    Les médias nous mènent par le bout du nez. Grâce à eux nous sommes catégoriquement contre la politique Bush (mais qui la connait vraiment ?), pour les lycéens en colère qui se font frapper par les crs, contre les types qui téléchargent du mp3, pour les pauvres rmistes qui n'ont pas de travail sans prendre de rdv à l'anpe, contre les chercheurs qui réclament un salaire plus élevé et des postes
    Un peu caricatural, non ? Selon les médias que tu consultes, tu as pu en effet penser ça ou exactement le contraire. Evidemment, quand le seul média est la télé...

    Enfin, des médias honnêtes seraient des médias informés. Enfin un journaliste spécialiste de la science (mais en parle-t-on à la tv ?) qui ne confonde pas poids et masse, et qui ne nous montre pas un bras articulé pour nous faire comprendre les robots en mission sur Mars ?!
    SI tu veux des infos en science, ne regarde pas la télé, mais lis la presse, notamment spécialisée en science.

  22. #19
    paulb

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par Romain29
    Les médias nous mènent par le bout du nez.
    Bonjour,
    oui si nous sommes jobards! Nous sommes noyés dans un océan d'informations en général contradictoires et souvent de mauvaise foi (heureusement pas toujours). C'est à nous de faire le tri, chose qui n'est pas toujours facile.
    Pour ce qui est des sondages, c'est leur évolution qui est l'information capitale qu'ils véhiculent. L'actuelle évolution vers le non au référendum en est un exemple qui prouve leur utilité.
    Entre parenthèses et hors du sujet: l'émission d'hier avec Chirac dans la cage aux lions était consternant: la plupart des questions ne reflétait que les petits soucis des jeunes qui sont strictement hexagonaux et n'ont rien à voir avec la constitution. Si la majorité des Français vote avec ce genre de motivation, bonjour les dégats!
    Amicalement paulb.

  23. #20
    criticus

    Lightbulb Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Il vaut mieux "penser par soi-même" dans ces cas-là ! Je vous signale le texte de la Constitution européenne :

    http://constitution-europeenne.info/constitution.htm
    "Inventer, c'est penser à côté." (Einstein).

  24. #21
    Romain-des-Bois

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par Cécile
    Evidemment, quand le seul média est la télé...

    SI tu veux des infos en science, ne regarde pas la télé, mais lis la presse, notamment spécialisée en science.
    Tout à fait d'accord, c'est pour ca que je ne la regarde pas.
    Je m'informe très peu de l'actualité nationale et internationale (enfin juste ce qu'il faut, mais c'est plus que beaucoup de gens ...). Je lis beaucoup de presse spécialisée dans les sciences (S&V, S&A surtout).
    Mais quand je discute avec des gens de mon entourage, je m'apercois que c'est la télévision qui représente le média essentiel.
    C'est pour ca que je me permets de faire cette critique.

  25. #22
    azman

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    En lisant ces lignes, on pourrai presque démarrer un nouveau sujet sur la surinformation en général, les sondages n'étant qu'un des outils de cette surinformation!

    En effet, la télévision est la plus accéssible à la majorité des gens qui ne prennent pas le temps de lire la presse écrite (comme moi, heureusement je lis sur le net) mais quand on voit le rôle gigantesque de la TV dans l'information des masses, on peut s'inquièter de voir que les journaux TV sont tous identiques ou encore que le débat sur la constitution européenne n'a pas lieu sur ce média.

    Je me rappelle avoir vue un chercheur du CNRS dans l'émission, tout le monde en parle, il parlais justement de la surinformation en occidant et notamant au USA... malheureusement, je ne me rappelle plus sont nom.

  26. #23
    aygline

    Re : sondages: on m'a pas demandé mon avis !

    Citation Envoyé par azman
    le débat sur la constitution européenne n'a pas lieu sur ce média.
    Qui dit surinformation dit désinformation ! J'ai comme le net sentiment que le débat sur la constitution européenne n'a lieu en réalité nulle part ! On dirait que ce qui préoccupe les hommes politiques c'est seulement la Présidentielle de 2007 ! Bon j'en ai assez dit, je crains qu'on supprime mon message sinon (ce qui s'est déjà produit malheureusement : il faut rester "scientifique" qu'on m'a dit )...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Comment ne pas réaliser des sondages archéologiques ...
    Par didierv dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/07/2007, 08h41