Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Comment ne pas réaliser des sondages archéologiques ...



  1. #1
    didierv

    Comment ne pas réaliser des sondages archéologiques ...

    Prenez un terrain isolé dans la forêt landaise, parsemez-le d'engins forestiers qui élargissent un chemin et, si vous avez de la chance, un site sera mis à nu.

    Dans notre cas, la surveillance pédestre de ce genre de travaux sur une parcelle déterminée n'a seulement révélé QU'UN site du Haut Moyen-Age avec un habitat, de la métallurgie et une probable nécropole. Des sites comme celui-ci sont rares dans le département et une étude approfondie permettrait d'apporter de l'eau au moulin de la connaissance.
    Bien évidemment, les choses ont été faites dans les rêgles de l'art et une lettre à été adressée au propriétaire en lui demandant son autorisation pour réaliser d'éventuels sondages.

    Mais, parcequ'il faut un "mais", la propriétaire nie avoir fait des travaux sur la parcelle et refuse toute intervention archéologique. Fort de cela, elle rajoute qu"il est impossible qu'une telle découverte ait été réalisée sur cette parcelle" : "Voyons Monsieur, j'habite à 100 km du lieu de la découverte et je le saurais s'il y avait des vestiges" ! ....je vous passe le reste !
    Malgré cela et bien évidemmment, cette Dame veut récupérer la totalité du mobilier découvert en prospection lors de la surveillance.
    Facile! Il n'y a pas de site chez elle mais elle veut récupérer le mobilier archéologique !

    Je déteste la mauvaise foi des gens tout comme le mauvais goût que laisse la convoitise !!!!

    Un refus dans la vie d'un archéologue bénévole !!!!
    Ce n'est que le second par rapport à la centaine d'accords que nous avons déjà eû. Mais ce qui est statistiquement intéressant c'est que les deux refus proviennent de gros propriétaires dont certaines terres sont trés trés éloignées de chez eux... il fallait que ce soit les parcelles qui nous intéressent ! Y a t-il une morale ?

    Alors que faire?
    Et bien rien ! La propriété privée doit être respéctée et cette personne peut continuer à travailler la forêt comme elle le souhaite. La parcelle étant éloignée de toute habitation, la porte est grande ouverte pour le pillage.
    Je doute qu'il reste encore beaucoup de vestiges de ce site dans 5 ans !

    Tout cela par contre est vraiment navrant !!!!!!!

    Didier

    -----


  2. #2
    licaunais

    Re : Comment ne pas réaliser des sondages archéologiques ...

    Bonjour,

    C'est vrai que ces réactions sont vraiment navrantes, et que l'on ne peut rien y faire.
    Il m'est arrivé la même chose dans un contexte non pas forestier mais agricole.

    J'avais dans un premier temps inventorié un emplacement datant du paléo. sup. relativement intéressant dans une parcelle agricole appartenant à un ami agriculteur. Malheureusement le matériel était très abimé, voir nécrosé. En poussant un peu dans la parcelle voisine j'ai alors découvert du matériel très frais, manifestement remonté en surface idepuis peu. Ces indices étaient encourageants et intéressaient vivement un préhistorien avec qui je collabore. Il envisageait même d'y faire des sondages. Malheureusement, la dite parcelle intéressante n'appartenait pas au même agriculteur. Après lui avoir rendu visite je n'ai pu que constater qu'il refusait toute nouvelle prospection de ma part sous prétexte d'être "emmerdé par des archéologues, de ne plus être chez lui, et de voir débarquer du monde d'un peu partout". Malgré mes remarques, rien à faire. A tout ce que disais il répondait par oui en souriant, mais dès qu'il s'agissait d'acquérir plus d'infos sur le site: niet...
    J'espère toujours qu'avec le temps la situation finira par se débloquer, et que d'ici là ses labours ne soient pas trop profonds, afin de ne pas endommager d'avantage le site...

    Quel gachi...

    Bien cordialement

  3. #3
    preo45

    Re : Comment ne pas réaliser des sondages archéologiques ...

    Bonjour Didier, Salut Licaunais !

    C'est effectivement un sacré problème, et quand il faut convaincre plusieurs propriétaires pour une seule et même parcelle (usufruitiers, nu-propriétaires,...) c'est carrément la galère....Je suis en train de vivre cette expérience, que de temps passé !

    Il existe bien une procédure légale pour "forcer la main" à un propriétaire, mais dans les SRA elle n'est quasiment jamais appliquée car sa complexité (et son risque politique) rebuterai le plus téméraire.

    Par contre si vous réussissez à prouver que le propriétaire (ou l'exploitant) procède à des fouilles sauvages illégales, (mais il faut avoir des preuves photos avant/après, ...) et si dans le SRA local, une personne a suffisamment de c...lles pour le faire, il est possible de négocier après avoir fait planer une menace de poursuite judiciaire. Celà c'est déjà vu, et en général celà marche plutôt bien.

    J'en profite pour vous faire part d'une interrogation : en théorie, seule la signature du (des) propriétaire (s) est requise, c'est à dire que si le terrain est loué et cultivé, la validation officielle de l'exploitant n'est pas obligatoire vis à vis de la loi.

    C'est quand même étrange car c'est surement lui le plus pénalisé. J'étais persuadé que le locataire avait pleine jouissance du bien loué, mais visiblement...

    En général, c'est quand même lui qui a le fusil dans le tracteur donc il vaut mieux demander aussi à l'exploitant !

    Cordialement

    Eric
    Ne jamais faire confiance à un historien...surtout quand il s'agit de Préhistoire.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Comment tester des moteurs pas à pas ?
    Par ameisen dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/06/2007, 23h32
  2. Valeurs des sondages
    Par Quinto dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 17
    Dernier message: 14/06/2005, 14h28
  3. Sondages: on m'a pas demandé mon avis !
    Par glagourdequiprendl'eau dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 22
    Dernier message: 18/04/2005, 10h22