Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005




  1. #1
    BioBen

    Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Salut,
    ce message fait suite à un article paru dans le Figaro le Jeudi 12 Mai 2005 (page 12), qui pose encore une fois les questions de vulgarisation et de "médiatisation" de la physique.

    L'article s'intitule "L'energie noire, force majeure de l'Univers, n'existerait finalement pas"

    Tout d'abord, la première phrase est incompréhensible et mélange deux concepts à ne pas confondre :
    "L'absence de matière noire serait une énorme surprise pour toute la communauté des cosmologistes, puisqu'elle va à l'encontre de l'avis général selon lequel l'univers serait en expansion toujours accélérée, à cause d'une mystèrieuse energie noire présente en grande quantité dans l'univers"
    D'ailleurs plus tard dans l'article ils précisent bien qu'il ne faut pas les mélanger : " Malgré une confusion facile sur les termes, l'energie noire n'a rien à voir avec la matière noire". L'article commençait bien mal ...
    Puis l'article semble donner une importance vraiment non-négligeable à cette experience alors que ca n'est qu'une experience sur un nombre très limité d'amas de galaxies... (après on s'étonne que beaucoup de monde veuille remettre en cause des principes fondamentaux (parfois élémentaires) de physique). Ils auraient sans doute du attendre d'autres experiences avant de publier un artcile si "sensationnel".

    De plus, dans l'encadré central, il est affirmé que :
    "D'autre part, les satellites COBE puis plus récemment WMAP ont montré que la gémoètrie de l'univers était plate, qu'il n'a pas de courbure."
    D'où tiennent-ils une info aussi précise ? Où sont passées les incertitudes ? D'ailleurs la valeur mesurée est 1.02 +/- 0.02....donc grossso modo 4 chances sur 5 que l'univers ne soit pas plat mais légèrement courbé comme il est affirmé ici.

    Et aussi :
    "Cette energie répulsive, sorte d'antigravité, qui n'a jaamis encore été détéctée en laboratoire, serait pour certains physiciens liée au vide"
    Tout d'abord parler d'antigravité, à mon sens, ne peut que faire croitre l'entropie dans le cerveau des lecteurs ... puisqu'il n'est pas question d'antigravité.
    De plus, n'y aurait-it pas un facteur entre l'energie du vide et l'energie noire ?

    Le débat est ouvert (enfin j'aimerai bien)

    Benjamin

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Je ne connais pas les journalistes du figaro, mais j'ai déjà eu l'occasion de voir comment ça se passe avec d'autres : on te pose des questions, quand tu commences à mettre des gants pour expliquer que tout ça est à prendre avec des pincettes, qu'il y a des incertitudes etc... le journaliste ne t'écoute plus, il te laisse finir ta phrase puis te dit "ouais, bon, OK mais tout ça c'est bien trop compliqué pour les lecteurs, il faut des choses siiiiiiimples". Alors tu insistes en disant que si c'est trop simple ça peut devenir faux. On te laisse parler, puis quand le papier sort toutes les nuances sont parties, on a mis un titre "sexy" (ben oui, les lecteurs ne lisent pas, sinon, soi-disant...).

    Bref, j'ai le sentiment que pas mal de journalistes prennent leurs lecteurs pour des demeurés. Peut-être ceci est-il justifié pour certains journaux, je ne sais pas, mais en tout cas c'est triste.

    voila, la séquence "témoignage libérateur" touche à sa fin... Je ne dis pas que les scientifiques sont totalement innocents, certains aiment à jouer ce jeu.

    Enfin, je te dis ça mais tu as aussi eu un peu l'occasion de voir, BioBen, non ?

  4. #3
    BioBen

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    On te laisse parler, puis quand le papier sort toutes les nuances sont parties, on a mis un titre "sexy" (ben oui, les lecteurs ne lisent pas, sinon, soi-disant...).
    Les titres sexy....tiens ca fait penser à Science et Vie ca

    Bref, j'ai le sentiment que pas mal de journalistes prennent leurs lecteurs pour des demeurés.
    Moi aussi, j'en ai de plus en plus l'impression. Enfin quand je vois ma mère qui me file le journal en me disant "T'as vu les trous noirs existent pas", je me dis qu'ils ont pas assez simplifié ...

    Enfin, je te dis ça mais tu as aussi eu un peu l'occasion de voir, BioBen, non ?
    Oui oui bien sûr, mais c'est aussi pour ca que je démarre un petit débat qui me semble assez interessant...


  5. #4
    Coincoin

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Salut,
    tiens ca fait penser à Science et Vie ca
    Oh que oui !!! J'aime bien S&V par ailleurs, mais je commence à en avoir un peu marre de révolutionner la physique tous les mois... J'avoue que j'ai tendance à commencer à lui faire des infidélités pour trouver un autre journal qui ne me force pas à prendre moi-même le recul nécessaire pour interpréter les articles... Bref
    Enfin quand je vois ma mère qui me file le journal en me disant "T'as vu les trous noirs existent pas", je me dis qu'ils ont pas assez simplifié
    Le problème, c'est que ce n'est pas de la science... C'est de la vulgarisation, ça tiens plus du conte que de la physique parfois. Il suffit de prendre une discipline qui s'y prête bien (l'astrophysique, parce que les étoiles ça fait rêver, ou bien la physique quantique, et son monde où tout est "paradoxal") et de traduire les faits scientifiques par de jolies métaphores bien sensationnelles (la théorie des cordes fait fort pour ça !), et ainsi de perdre toute la rigueur scientifique. Du point de vue du journaliste ou du scientifique, la métaphore est tout à fait acceptable, mais le lecteur lambda et son faible bagage scientifique aura une interprétation trop primaire. Il y avait d'ailleurs dans un S&V récent un bon dossier (parce qu'ils savent faire des trucs très bons...) qui montrait quelques exemples de vulgarisation archi-connues et qui montrait en quoi elles étaient approximatives : non, l'Univers n'est pas un drap sur lequel on pose des boules, non les particules quantiques ne sont ni des ondes ni des corpuscules, etc...
    Mais que faire ? De la science élitiste ? Déjà qu'on fustige les scientifiques pour leur manque de communication envers le public... Et puis, d'où viendrait les vocations scientifiques après ? (j'avoue avoir relu de nombreuses fois un SVJ sur la physique quantique que je trouvais fabuleux, alors que je suis sûr que si je le relisais maintenant je le trouverais fabuleusement... approximatif). Si seulement Deep via son boulot et BioBen au hasard d'une lecture avaient entendu parler de trous noirs sur ce forum, qui seraient les scientifiques de demain, qui viendrait demander dans le forum Orientation pour la énième fois comment devenir astrophysicien ou physicien quantique ? Bref, la vulgarisation est le premier pas essentiel qui permet ensuite de découvrir la beauté de la science par elle-même... On ne peut malheureusement pas avoir les avantages (la mère de BioBen s'intéresse à l'astrophysique...) sans les inconvénients (...mais elle croit que les trous noirs n'existent pas).

    Voilà, voilà...
    Encore une victoire de Canard !

  6. #5
    deep_turtle

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    J'aime beaucoup ton message, et en particulier la fin (avant "voila voila"). Je n'avais jamais envisagé les choses comme ça, et je pense être assez d'accord...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    quetzal

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    perso je pense que ce type de forum fait beaucoup plus pour la science que beaucoup de publication, ou aucun recul ne peut-etre pris par un lecteur lambda...
    l'article de presse est le vehicule du savoir, il dit le vraie, surtout quand on s'appelle S&V ou autre...

    l'avanatage ici est la multitude des points de vue, qui ne permet pas de s'arreter sur l'un d'entre eux... il n'y a pas cristallisation du vrais, mais une mobilisation des possiblement vrais... de plus la posiblité de question réponse, permet un rapport direct entre le questionement personel et les réponses les plus admises.. a mon gout cela favorise plus la naissance d'un questionement scientifique personel, que se trouver en face d'un point de vue présuposé etre "vrais", malgré les incohérences réelles et les approximation, les belles images, que toute vulgarisation ne peux depasser...
    mais d'un autre coté c'est mieux que rien... futura viens en vraie appoint, pour justement faire le point... n'est-ce pas là le sujet même de ce post...

  9. #7
    Coincoin

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Je suis tout à fait d'accord avec toi, Quetzal. Et j'aimerais rajouter une petite chose :ce qui est marquant aussi, c'est que sur ce forum, les réponses des gens qui sy' connaissent sont souvent de la forme "je ne suis pas sûr, mais je pense que...". Donc en plus d'apprendre à raisonner de manière scientifique, on apprend aussi l'humilité. C'est ce qui fait la différence entre un scientifique qui tente d'expliquer les choses et un pseudoscientifique qui croit détenir la Vérité...
    Encore une victoire de Canard !

  10. Publicité
  11. #8
    JPL

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Une actualité demain matin dans Futura-Sciences sur le sujet (avec une discussion nuancée sur la question).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    Cécile

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Citation Envoyé par quetzal
    perso je pense que ce type de forum fait beaucoup plus pour la science que beaucoup de publication, ou aucun recul ne peut-etre pris par un lecteur lambda...
    l'article de presse est le vehicule du savoir, il dit le vraie, surtout quand on s'appelle S&V ou autre...
    Le but et le public n'est pas le même. Ne viennent sur ce forum que ceux :
    -qui ont accès à Internet
    - qui sont déjà intéressés par les sciences.

    Or, un journal grand public non spécialisé comme le Figaro (c'est différent pour Science et vie) touche au contraire tout le monde, notamment (surtout ?) ceux qui sont indifférents aux sciences.

    Moi, je suis plutôt d'accord avec CoinCOin. La vulgarisation et le journalisme doivent perpétuellement naviguer entre deux éccueils : pas assez simplifier (et faire fuir le lecteur), et déformer la réalité scientifique. Forcément, certains articles tombent dans l'un ou l'autre éccueil. Faut-il pour cela arrêter de vulgariser ? Je préfère des gens ayant quelques idées fausses que des gens indifférents (ou hostiles) à la science.

  13. #10
    deep_turtle

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Ben moi des gens indifférents à la science ça ne me pose pas de problème. On dirait qu'on essaie de faire culpabiliser les gens qui ne sauraient pas ce qu'est un trou noir, on les bombarde d'émissions toutes identiques et superficielles avec de belles images. Pourquoi ? Pourquoi chacun devrait-il savoir ce qu'est un trou noir ? Perso je peux comprendre que quelqu'un n'en ait rien à faire, comme moi je me fiche éperdument du football. La portée pour l'Humanité de ces deux champs est complètement différente, mais chacun son truc à la limite.

    Il y a un petit danger au fait de donner une idée fausse de la science, c'est que les politiques peuvent jouer avec cette idée fausse. Exemple : faire se demander aux gens si ça vaut vraiment le coup de "dépenser des milliards pour construire un accélérateur" qui permettra de dire si telle ou telle particule existe ou pas, idem avec des télescopes. Si les gens croient que l'astrophysique c'est regarder le ciel pour faire de belles images, on peut plus facilement leur faire avaler une baisse de budget de la recherche... Je ne pense pas être spécialement parano, je vois cette mécanique à l'oeuvre autour de moi, ce n'est pas vraiment innocent.

    Faut-il pour cela arrêter de vulgariser ?
    Justement non, il faut vulgariser plus et différemment. L'article que cite BioBen à l'ouverture du fil n'est pas de la vulgarisation. Il ne fait pas comprendre les choses, il exhibe des résultats qu'il faut croire ou ne pas croire, sans donner les clés pour se faire une opinion. C'est ça pour moi la vulgarisation : donner les clés de la machine scientifique en faisant un minimum confiance à celui à qui on les donne.
    Dernière modification par deep_turtle ; 13/05/2005 à 09h46.

  14. #11
    Cécile

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Ben moi des gens indifférents à la science ça ne me pose pas de problème.
    Si les gens sont indifférents à la science, évidemment, ils n'auront pas envie que leur pays dépense des milliards pour un accélérateur, comme tu le dis. Et donc les politiques non plus. Le risque d'abandonner des pans entiers de la science est bien plus grand avec des indifférents qu'avec des gens qui ont des idées fausses.

    L'article que cite BioBen à l'ouverture du fil n'est pas de la vulgarisation. Il ne fait pas comprendre les choses, il exhibe des résultats qu'il faut croire ou ne pas croire, sans donner les clés pour se faire une opinion.
    Non, bien sûr, c'est du journalisme. Le but d'un article de journalisme est d'abord de raconter les résultats nouveaux. Ensuite d'expliquer.
    La raison d'être d'un journal, c'est l'actualité. Pour comprendre en profondeur, il y a les revues scientifiques et les livres. Or, en 1/2 page, c'est difficile de dire à la fois quel est le résultat scientifique nouveau et d'expliquer la physique sous-jacente.
    Cela dit, je trouve en effet que cet article n'est pas très clair. Mais je crois que le sujet lui-même est très complexe.

  15. #12
    jess n'ohm

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Bon-jour,

    j'ai le sentiment que pas mal de journalistes prennent leurs lecteurs pour des demeurés
    Je me rappelle d'un mot de mon prof de philo, il y a longtemps : ''Si vous trouvez une rubrique Astrologie dans un journal, ils vous prennent pour des cons''... voilà déjà un outil pour faire le tri !

    "je ne suis pas sûr, mais je pense que...". Donc en plus d'apprendre à raisonner de manière scientifique, on apprend aussi l'humilité. C'est ce qui fait la différence entre un scientifique qui tente d'expliquer les choses et un pseudoscientifique qui croit détenir la Vérité...
    Merci !
    C'est dommage que ce soit trop long, ce serait une bonne signature.


    Sur la communication scientifique, c'est une des conditions de l'activité scientifique. Changeons d'échelle, parmi l'ensemble des scientifiques, il y aurait un génie qui découvre le graal de sa discipline. Seulement, il arrive à un tel niveau de conceptualisation, et il emploie des signes si bizzares, que personne n'y comprend rien ! Les scientifiques ne seront pas capables de suivre le génie, c'est bien au génie de devenir accessible (pour que son génie soit consacré....)
    La science a son jargon : déjà, donner du sens aux mots employés serait un préalable à toute vulgarisation de concept, de théorie, d'expérience... mais ça n'est que mon avis.

    Et puis, un peu de synisme. Je ne suis pas sur que tout le monde soit vraiment interessé par les sciences, et plus généralement l'activité cérébrale. Et, personne ne peut forcer quelqu'un à s'instruire. Le but de la science n'est pas que d'instruire, elle a déjà beaucoup à faire en participant à la progression de chacun. Alors, peut-être cela évoluera t-il, sans doute, mais en attendant, il faut se faire à la relative indifférence du grand public.

    "Trouver quelque chose ?... Mais c'est déjà fait" (turk et de groot)

  16. #13
    JPL

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Pour discuter sur cett information, avec une source plus sûre, c'est ici.
    Réservez la présente discussion uniquement aux problèmes posés par la vulgarisation scientifique.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #14
    BioBen

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Salut,
    Moi, je suis plutôt d'accord avec CoinCOin
    Moi non (l'explication arrive)

    Mais que faire ? De la science élitiste ? Déjà qu'on fustige les scientifiques pour leur manque de communication envers le public... Et puis, d'où viendrait les vocations scientifiques après ?
    Sûrement pas d'articles disant des idioties (ca ne concerne pas que le figaro bien spur, on parle de vulgarisation au sens large, l'article n'était qu'un exemple parmi tant d'autres) pour "satisfaire" un lecteur.
    Je pense qu'il doit y avoir une limite entre vulgraisation et désinformation, qui doit etre respécté par les journalistes : non, tout n'est pas vulgarisable, certains pans de la physiques ne peuvent pas se vulgariser sans "tromper" le lecteur (à son insu qui plus est).

    Certes, c'est bien beau de parler de trucs très pointus en science dans un journal grand public, mais c'est totalement absurde si c'est pour dire n'importe quoi.

    De plus, j'aimerai signaler que dans l'article (et dans l'encadré), il n'est jamais précisé que ce qu'ils disent ne sont ques des approximations/déformations, ce ne sont que des affirmations balancées comme ca et qui, en plus d'être parfois très mal formulées, sont parfois fausses :
    "D'autre part, les satellites COBE puis plus récemment WMAP ont montré que la gémoètrie de l'univers était plate, qu'il n'a pas de courbure."

    Les vocations scientifiques ? Déja permet moi de douter du fait qu'elles viennent des articles de journaux grand public (style fiagro, le monde et cie) ...
    Selon moi elles viennent soit du milieu scolaire, soit de l'entourage, soit de magazines scientfiques (science et Vie [Junior] inclu), soit de bouquins de vulgarisation scientfiique.



    (j'avoue avoir relu de nombreuses fois un SVJ sur la physique quantique que je trouvais fabuleux, alors que je suis sûr que si je le relisais maintenant je le trouverais fabuleusement... approximatif).
    Deux points sur cette citation :
    1/ Je pense que S&V Junior est bien meilleur que S&V, j'ai toujours entendu de bonnes choses sur la version Junior ales que la version soit disant pour les "plus agée", quiest donc censée rentrée plus dans les détail,s en fait parfois un peu (très beaucoup) trop ....dans le sensationnel.
    2/Entendons nous bien : il y a une différence entre une approximation et une affirmation fausse. Je n'aurai rien contre une formulation du type "]"D'autre part, les satellites COBE puis plus récemment WMAP ont montré que la gémoètrie de l'univers pouvait être soit plate soit légèrement courbé (comme une sphère)" qui n'est pas plus longue que l'autre mais bien plus proche de la vérité !
    On peut dire que "Contrairement à la gravité qui créé une action attractive entre deux objets, l'energie noire jouerait le rôle inverse, mais à bien plus grande échelle." Cette phrase est une approximation mais bien plus correcte je pense que de parler d'antigravité, qui a un sens tout de même bien différent !

    Bref, la vulgarisation est le premier pas essentiel qui permet ensuite de découvrir la beauté de la science par elle-même...
    Nous sommes d'accord, mais alors vulgarisons sans désinformer ! C'est, je pense, bien pire d'affirmer quelque chose de faux que de dire quelque chose d'approximatif mais en précisant bien que ca n'est qu'appoximatif car déstiné au grand public !

    Or, un journal grand public non spécialisé comme le Figaro (c'est différent pour Science et vie) touche au contraire tout le monde, notamment (surtout ?) ceux qui sont indifférents aux sciences.
    Oui, d'accord, mais ca n'est pas à mon sens une raison pour vulgariser à tord et à travers. Mieux vaut ne rien dire que dire n'importe quoi.

    Faut-il pour cela arrêter de vulgariser ? Je préfère des gens ayant quelques idées fausses que des gens indifférents (ou hostiles) à la science.(..). Or, en 1/2 page, c'est difficile de dire à la fois quel est le résultat scientifique nouveau et d'expliquer la physique sous-jacente.
    Je ne suis pas d'accord (c'est pas pour avoir une attitude contestaire c'est ce que je pense) :
    1/ Ne pas communiquer sur la sicence dans un journal grand public ne va pas rendre les gens hotiles à la science.
    2/ Je préfère des gens n'ayant pas d'idée sur un sujet que d'en avoir mais qu'elles soient fausses. La raison en est somme toute assez simple : quel est alors l'interet de vulgariser si c'est pour dire ca ?
    Les grands scientifiques (Penrose, Hawking, ...) arrivent très bien à vulgariser des notions très compliqués, sans pour autant mentir à leur lecteur. Ok, ils ont plus de place pour expliquer, mais est-ce vraiment une raison ?
    Quand je repense à cette article du Figaro, je me dis que non : en définissant les termes scientifique dans un encadré (en reprenant des dinitions simples données dans des bouquins ou sur internet), ce qui permet de dire le role que joue l'energie noire dans l'univers (et de la courbure de l'univers). Puis parler des methodes qui nous ont fait penser qu'elle existait (deep_turtle l'a fait sur l'autre fil en quelques lignes seulement, comme quoi !), puis ce que la nouvelle experience montrait, tout en rappelant qu'il fallait que ces observations soient confirmées, et que pour l'instant elles menent à deux conclusions possibles.

    Cela dit, je trouve en effet que cet article n'est pas très clair. Mais je crois que le sujet lui-même est très complexe.
    D'où la question : faut-il tout vulgariser ? (et aussi qu'est ce que la vulgarisation ? Doit on tout simplifier au point de ne plus avoir aucun lien avec la "réalité" ?)

    Benjamin

  18. #15
    Coincoin

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Le truc, c'est qu'il y a différents niveaux de vulgarisation : il y a les journaux pour le public qui s'y connait déjà mais et qui veut aller plus loin (La Recherche, Pour la Science), ceux pour tout public mais faisant un effort pour rester rigoureux (S&V), et les journaux qui se disent "on va faire un peu de science" (Le Figaro) (bien sûr, ce classement n'est que ma vision personnelle). Le lecteur peut être de différents niveaux, et il y a donc des journaux adaptés à chacun.
    Là ou je suis d'accord avec toi, c'est que, d'après ce que tu en dis, le Figaro ne fait pas dans la vulgarisation constructive : ce que je veux dire, c'est qu'un bon article de vulgarisation doit faire comprendre que les choses sont compliquées mais en expliquer une partie simplement, et ainsi donner envie d'en apprendre plus. L'article du Figaro est fait pour les gens qui ne s'intéresse pas particulièrement à la science. Il est fait pour les gens qui ne veulent pas prendre le temps d'en savoir plus. Pour moi, ce n'est pas de la science...
    Encore une victoire de Canard !

  19. #16
    Tofu

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Citation Envoyé par Cecile
    Or, un journal grand public non spécialisé comme le Figaro (c'est différent pour Science et vie) touche au contraire tout le monde
    Ca parait bête mais un grand journal ne touche pas tout le monde mais uniquement ceux qui savent lire, et encore le français.
    Citation Envoyé par Deep_Turtle
    Ben moi des gens indifférents à la science ça ne me pose pas de problème.
    Mais bon vomme tu dis c'est le politique qui décide des dépenses. Bon en plus si les gens ne sont pas interressés à la science il peut y avoir un retour du créationisme ou d'autres choses, et quand l'ignorance finit par toucher même la classe politique alors ça craint.
    Quant à l'humilité, c'est uniquement la peur de se faire taper sur les doigts, de se tromper dans sa propre spécialité.
    desole pour le manque de ponctuation

  20. #17
    deep_turtle

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    En effet. Disons alors que ça ne me pose pas de problème jusqu'à un certain point... J'avais en tête une culture minimale, telle que donnée pqr ce qu'on devrait apprendre à l'école...

  21. #18
    Jiav

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Citation Envoyé par Cécile
    Moi, je suis plutôt d'accord avec CoinCOin. La vulgarisation et le journalisme doivent perpétuellement naviguer entre deux éccueils : pas assez simplifier (et faire fuir le lecteur), et déformer la réalité scientifique. Forcément, certains articles tombent dans l'un ou l'autre éccueil. Faut-il pour cela arrêter de vulgariser ? Je préfère des gens ayant quelques idées fausses que des gens indifférents (ou hostiles) à la science.
    Et moi avec Cécile, notament pour les raisons qu'évoque Tofu.

    Bioben, je comprends très bien ton exapération devant des erreurs quand même assez basiques, et franchement t'as encore rien vu! Moi je travaille en partie en psychologie alors si je devais prendre la hache chaque fois qu'elle me démange... Mais je me souviens quand même que ce qui m'a amenée en recherche, c'est d'abord la lecture des sciences et vie quand j'étais gamin. Dernièrement je suis retombé sur les piles de revues que j'avais accumulées, et en relisant je vois bien toutes les approximations douteuses, les erreurs flagrantes et les niaiseries qui se glissent inévitablement dans ce genre de littérature. Mais l'essentiel pour de la vulgarisation ce n'était pas là: l'essentiel c'était de me donner le goût. L'exactitude c'est pour après, à la fac, et au prix d'un effort personnel d'autant moins difficile que l'émerveillement a été éveillé.

    Alors qu'importe le vin s'il y a l'ivresse

  22. #19
    matthias

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Citation Envoyé par Gamma
    Mais l'essentiel pour de la vulgarisation ce n'était pas là: l'essentiel c'était de me donner le goût. L'exactitude c'est pour après, à la fac, et au prix d'un effort personnel d'autant moins difficile que l'émerveillement a été éveillé.

    Alors qu'importe le vin s'il y a l'ivresse
    Il faudrait quand même voir à ce que les erreurs (et non les inexactitudes) ne soient pas la règle en vulgarisation, sinon le "dégrisage" risque d'être brutal en arrivant à la fac.

  23. #20
    JPL

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Il est curieux de constater que l'actualité, semble-t-il mal traitée par le Figaro a fait l'objet d'un fil de discussion important, alors que la même information publiées par Futura-Science ici, bien plus correcte (source directe : CNRS) n'a fait l'objet d'aucune remarque.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  24. #21
    dupo

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Mais l'essentiel pour de la vulgarisation ce n'était pas là: l'essentiel c'était de me donner le goût. L'exactitude c'est pour après, à la fac, et au prix d'un effort personnel d'autant moins difficile que l'émerveillement a été éveillé
    moi j'ai été carrément déçu, par la physique. Parce que j'ai été élevé à coup de 'einstein, enfin dépassé..." ou "la mécanique quantique défie einstein" et encore "remonter le temps, et aller plus vite que la lumière"...
    et après quand tu vas à la fac, tu te rends comptes, qu'on t'as berné, que ces gens se sont fait de l'argent sur le dos des enfants crédules. Je trouve ça dégueulasse.

    Qu'on soit enfant ou pas, on ne peut pas laisser faire ce genre de chose, si on transpose cette désinformation à l'âge adulte, c'est comme si un journal soit disant scientifique, me dit que l'on guérit du SIDA(oui, j'ai lu le post sur truc chouette ), mais qu'après quand j'ai le sida et que je vais à l'hopital, on me dit que c'est faux. ça serait dégueulasse. Mais, comme c'est pour les enfants, ou les autres non-scientifique, alors c'est pas grave, si c'est pas exacte...

    oupss, je me suis emporté.

    maintenant, j'ai une autre image de la physique, et cette fois, ça me plait. Mais, c'est pas à coup de matière noir qui remonte le temps dans la théorie des cordes à 90 dimensions contrairement au principe de l'énergie obscur qui défie les lois du raisonnement logique du théorème de godel.
    Dernière modification par dupo ; 14/05/2005 à 01h42.

  25. #22
    Tofu

    Re : Le Figaro - Jeudi 12 Mai 2005

    Citation Envoyé par JPL
    Il est curieux de constater que l'actualité, semble-t-il mal traitée par le Figaro a fait l'objet d'un fil de discussion important, alors que la même information publiées par Futura-Science ici, bien plus correcte (source directe : CNRS) n'a fait l'objet d'aucune remarque.
    C'est normal JPL, on ne parle jamais des trains qui arrivent à l'heure !
    desole pour le manque de ponctuation

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Dm pr jeudi suites
    Par cindynight dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/10/2007, 20h22
  2. La Nasa optimiste pour un retour d'Atlantis jeudi
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/09/2006, 16h22
  3. Tsunami le 25 mai ?
    Par Fildomen dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 21
    Dernier message: 11/06/2006, 21h06