Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Dates limites



  1. #1
    ClaudeH

    Dates limites


    ------

    Bonjour.
    Il y a t-il obligatoirement altération d'un produit ou de l'un de ses constituants si l'une des dates des mentions citées ci-dessous est dépassée.? (pas de 6 mois, mais de quelques jours)
    Date de péremption.
    Date limite de consommation.(dlc)
    Date limite de consommation optimale.(dlco)
    A consommer de préférence avant le.
    Date d'expiration.
    Moëlleux garanti jusqu'au.
    Date limite de fraicheur.
    Teneur garantie jusqu'au.
    Les dates sont parfois indiquées en mm/aa ou jj/mm/aa.?
    Cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jgiovan

    Re : Dates limites

    Bonjour,

    il y a un excellent sketch de Rolland Magdane à ce sujet : que se passe-t-il dans la boite de haricots entre 11:59 et 12:01 ?

    Il existe une multitude de réponse dépendant des produits. Il est possible de consommer des yaourts plusieurs jours après la dlc sans aucun problème. Le pain de mie, s'il n'a pas commencé à moisir, est consommable sans être aussi moelleux qu'au premier jours. Pour les salades en sachet, la dégradation est très rapide (et visible).

    Il faut souvent utiliser son bon sens ou son expérience. J'évite de consommer du jambon blanc ayant dépassé la dlc. En ce qui concerne les conserves je m'accorde une marge de plusieurs mois (pour les sardines on peut s'accorder une marge de plusieurs décennies...).

    Difficile de répondre à votre question...

  4. #3
    adhalam

    Talking Re : Dates limites

    bonjour,

    ça dépend des produits, certains peuvent devenir toxiques, d'autres perdent seulement leur saveur
    "Never say what you know but always know what you say"

  5. #4
    noir_ecaille

    Re : Dates limites

    Ça dépend beaucoup du mode de conservation (et de préparation), en plus du produit.

    Entre une cuisse de canard crue sous cellophane, une cuisse fraîchement rotie sous cellophane, et une cuisse confite en conserve, il y a une marge qui ne s'explique pas que par la nature du produit.

    Déjà, le plus important, c'est la flore du produit : plus cette flore dégrade vite ce produit, moins nous pourrons le consommer.

    En particulier : les produits fragiles face à cette flore sont humides et souvent crus -- mais pas que ! les produits frais pasteurisés sont à peine plus robustes, on cherche avant-tout à éliminer les germes pathogènes.

    Pour limiter les dégâts, on va :
    - préparer les produits (ex : filtration, pasteurisation, salaison, fumaison, cuisson, fermentation...),
    - maintenir des conditions inoptimum à la dégradation du produit (sous-vide, gaz neutre ou désinfectant [salade en sachet], ionisation [matériaux de labo/chirurgie fragile à usage unique], protection contre la lumière, protection contre l'oxygène, dessiccation, acidité...).

    En fonction de ce qu'on attend du produit, et donc de sa nature, ce produit est plus ou moins fragile -- donc il perdra plus ou moins rapidement ses propriétés, éventuellement il peut en gagner d'autres -- comme la toxicité

    C'est un peu à ça que servent ces dates. Après, il faut connaître son Français pour démêler qui peut dépasser ou pas, dans quelles mesures/limites, avec quels risques...

  6. #5
    _Goel_

    Re : Dates limites

    Salut,

    de toute façon, ces dates ont plus une valeur juridique qu'autre chose.
    De mon côté, je sens, je regarde, et si rien de suspect, je goûte. Après, je sais pas si c'est un bon comportement !
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : Dates limites

    La juridiction de ces dates est le carrefour :
    - des citoyens -- qui en avaient marre d'avoir des yaourts et desserts qui foutaient la courante, des viandes et poissons devenus toxiques, des oeufs pas frais qui faisaient avorter, des légumes pourris...
    - des scientifiques -- qui ont reçu la mission d'étudier la détérioration des produit périssables et déterminer quand ça devient dangereux pour la santé.
    - des lobbies -- pas franchement enchantés d'avoir une échéance mercantile fixe non prorogeable, et même s'ils ont trop de stocks et beaucoup de pertes c'est tant pis pour eux.
    - des pouvoirs publics -- chargés de ménager la chèvre et le chou tout en présentant au monde l'image d'un marché à la fois idéal pour le consommateur (donc facilement porteur) et pour les producteurs et vendeurs (donc rentable quand même).

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Dates limites de consommation
    Par wolfgangouille dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/04/2009, 19h23
  2. Quercy : dates
    Par Hedgehog dans le forum Paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/05/2007, 19h05
  3. Dates Perseides
    Par btve dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/05/2003, 17h46