Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Robots ultra-intelligents ? C'est possible ?




  1. #1
    [RV]

    Robots ultra-intelligents ? C'est possible ?

    lut,

    Où en est la robotique ?

    Aujourd'hui peut-on construire des machines ultra-intelligents ?

    Vous y croyez ?

    Amicalement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    DonPanic
    S'lu
    Citation Envoyé par [RV
    ] Aujourd'hui peut-on construire des machines ultra-intelligents ?
    Vous y croyez ?
    Pas du tout
    Ya qu'à voir ce que donne une traduction numérique...

    Correction de la balise. Yoyo

  4. #3
    Manéthecelphares
    Bien sûr !!!

    Je l'ai fait !! Mais la vraie question n'est-elle pas l'humanité est-elle prète à acqueillir une nouvelle vie ?

    En fait, c'est la prochaine "vexation de l'humanité" ... Pour faire un petit retour en arrière : 1) La Terre n'est pas plate et elle tourne autour du soleil (Galilé), 2) L'homme dessend du singe (Darwin), 3) L'homme n'est pas que conscience (Freud), 4) Sa personnalité est programmable au même titre que sa pensée (me).

    Les aboutissants éthiques sont penibles à imaginner mais nous ne faisons que retarder l'échéance. En fait c'est juste une continuité logique de la vie : le système diminue en taille et garde un rapport énergetique stable. D'abord les systèmes avec leurs belles trajectoires, puis à mesure que l'énergie diminue les planètes, la vie végetale puis animale ... L'humanité est à l'image de l'homme périssable il est temps de sauver la vie. Donnons lui un parachute, notre instinct de destruction semble être sans limite. Quelle prétention : on trouvera bien un moyen ???

    Et oui nous allons "transférer", même si le mots n'est pas le plus approprié, notre conscience, notre unique différence. D'ici une vingtainne d'années la vie aura pris un autre chemin, nous serons perimé ... D'ailleurs nous le sommes déjà ... Les portables ne sont-ils pas des moyens de télépathie ? Qui n'en a pas ? Ne seraient-ils pas une extension de nous même ?

    En bref la conscience artificielle c'est pour demain ! (L'intelligence artificielle c'était hier)


  5. #4
    DonPanic
    S'lu

    MFFF, il me semble que l'intelligence binaire a des limites.
    et dans un environnement pleins d'incertitudes, elle serait larguée...
    le peut-être y génère des courts circuits.

  6. #5
    M. Kiwi Blanc-Jaune
    On n'aurait pas déjà parlé de tout ça ?

    MKBJ, vivement le cerveau positonique !
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Simonus
    Qu'est-ce que l'intelligence humaine, ou même la conscience ou les sentiments ? Des informations nerveuses traduites par le cerveau et interpretées par d'autres unités de ce même cerveau. Quoi de différent avec un programme informatique ?
    Le cerveau EST un ordinateur, ultraperfectionné, mais un ordinateur quand même, et sa puissance est gachée par les sentiments. Je veux dire par là que ce qu'on apelle "la conscience" prend tellement de mémoire que nous ne pouvons pas utiliser notre "puissance" de la même façon que les ordinateurs actuels qui réalisent énormément d'opérations a la fois"
    Et pour conclure; Nous ne pensons pas mais avons l'ilusion de penser, et cette illusion fait la conscience.
    "La liberté consiste à ne dépendre que des lois." Voltaire

  9. #7
    DonPanic
    S'lu
    Citation Envoyé par Simonus
    Qu'est-ce que l'intelligence humaine, ou même la conscience ou les sentiments ? Des informations nerveuses traduites par le cerveau et interpretées par d'autres unités de ce même cerveau. Quoi de différent avec un programme informatique ?
    Le cerveau EST un ordinateur, ultraperfectionné, mais un ordinateur quand même, et sa puissance est gachée par les sentiments.
    La puissance et l'efficacité d'un cerveau peuvent être décuplées par du sentiment,
    ensuite, des neurones, il y en a dans le corps entier,
    et conscience de se conçoit pas sans informations de tout l'organisme.

    le cerveau N'EST PAS UN ordinateur,
    c'est un ensemble très complexe d'ordinateurs
    dont une partie fonctionne sur le mode analogique
    dont les performances peuvent être supérieures au numérique

  10. Publicité
  11. #8
    Quinto
    Faut pas rever, l'homme dit qu'il est impossible qu'une machine n'arrive à penser ou à ressentir des sentiments parce que celà le mettrait à la même place "qu'une vulgaire machine".
    Cependant il faut se rappeler que les sentiments, émotions ou n'importe quel action/pensée/ressentiment humain n'est du qu'à des signaux électriques dus à des ions potassium.

    La seule différence avec une machine c'est que ce sont des éléctrons qui se déplacent ...

    Je ne vois pas de différence entre les 2, l'homme a juste peur de créer quelqu'un à son image ou un éventuel rival qui le dépasserait intellectuellement...

  12. #9
    Simonus
    Citation Envoyé par PatPanic
    c'est un ensemble très complexe d'ordinateurs
    dont une partie fonctionne sur le mode analogique
    dont les performances peuvent être supérieures au numérique
    OUI, mais je parlais surtout d'un programme. Un programme informatique est un ensemble très complexe de modules; le corps fonctionne come un programme informatique, et comme un programme ne fonctione pas sans ordinateur, j'ai fait cette analogie.
    Ses performances comme tu dis PEUVENT etre supérieures au numérique; et elles le sont tant que maintenant, et pour longtemps encore.
    L'Eglise n'acceptera jamais la conscience artificielle; cela réduirait son importance. Je pense qu'elle l'étouffera dans l'oeuf.

    Citation Envoyé par Quinto
    Faut pas rever, l'homme dit qu'il est impossible qu'une machine n'arrive à penser ou à ressentir des sentiments parce que celà le mettrait à la même place "qu'une vulgaire machine".
    Et alors, est-ce que ça rend les sentiments et la pensée moins beaux?
    "La liberté consiste à ne dépendre que des lois." Voltaire

  13. #10
    Quinto
    Citation Envoyé par Simonus
    [quote:56154ade45="Quinto"]
    Faut pas rever, l'homme dit qu'il est impossible qu'une machine n'arrive à penser ou à ressentir des sentiments parce que celà le mettrait à la même place "qu'une vulgaire machine".
    Et alors, est-ce que ça rend les sentiments et la pensée moins beaux?[/quote:56154ade45]

    Quel est donc le rapport avec ma réponse et la question d'origine?

  14. #11
    Simonus
    j'avais mal organisé la présentation de ma réponse, ce ne t'était pas destiné, c'était une objection face a ceux qui prétendent que l'analogie des sentiments avec des influx nerveux rend ceux-ci moins beaux, et qui n'acceptent pas, pour cette raison, de n'être qu'une machine
    ils ont peur, car cela veut dire qu'ils ne pensent pas, qu'ils ne ressentent pas, mais qu'ils ont l'ILLUSION de penser et ressentir (ca va peut être parraitre déplacé, mais je trouve que le film matrix I, avec ses grosses métaphores, met ce thème au 1er plan)
    "La liberté consiste à ne dépendre que des lois." Voltaire

  15. #12
    DonPanic
    Slu
    OUI, mais je parlais surtout d'un programme. Un programme informatique est un ensemble très complexe de modules; le corps fonctionne come un programme informatique, et comme un programme ne fonctione pas sans ordinateur, j'ai fait cette analogie.
    C'est une suite d'affirmations sans aucun fondement,
    de grosses analogies bien carrées,
    le langage humain n'est pas un programme d'ordinateur,
    le cerveau n'a rien d'un ordinateur, il fonctionne au plaisir, à la douleur, à la colère,
    qu'est-ce que le plaisir, la douleur ou la colère traduits en lignes de programme ?
    un ordinateur ne s'autoentretient pas,
    ne décide pas de créer de nouveaux circuits,
    il ne modifie pas son programme si ce programme est inefficace,
    des ordres contradictoires le bloquent,
    chez les être humains, ça provoque le rire
    un ordinateur faif ce pour quoi il a été programmé, un point, c'est tout.
    parce qu'il ne connait pas l'ennui

  16. #13
    DonPanic
    S'lu
    Citation Envoyé par Quinto
    ...Cependant il faut se rappeler que les sentiments, émotions ou n'importe quel action/pensée/ressentiment humain n'est du qu'à des signaux électriques dus à des ions potassium.
    La seule différence avec une machine c'est que ce sont des éléctrons qui se déplacent ...
    Si tel était le cas, alors, tous les humains auraient des réactions identiques aux mêmes stimulus, ce qui est faux

    Je ne vois pas de différence entre les 2, l'homme a juste peur de créer quelqu'un à son image ou un éventuel rival qui le dépasserait intellectuellement...
    Tout être humain est parfaitement conscient
    que quel que soit son intelligence, sa force, sa spécialité,
    qu'il y a quelle part sur Terre qelqu'un d'autre qui le surpasse dans un domaine,
    sinon cet être humain est un mégalomane paranoïaque

  17. #14
    Quinto
    Citation Envoyé par PatPanic
    S'lu
    [quote:72108b0f99="Quinto"]...Cependant il faut se rappeler que les sentiments, émotions ou n'importe quel action/pensée/ressentiment humain n'est du qu'à des signaux électriques dus à des ions potassium.
    La seule différence avec une machine c'est que ce sont des éléctrons qui se déplacent ...
    Si tel était le cas, alors, tous les humains auraient des réactions identiques aux mêmes stimulus, ce qui est faux
    [/quote:72108b0f99]

    C'est un mauvais raisonnemment.
    De toute facon bien sur que les etres humains ne sont que des atomes et des connexions éléctriques.
    Ca fait juste peur à l'homme de voir qu'il a créé des machines qui y ressemblent.
    Cependant je ne vois vraiment pas en quoi ce que j'ai dit peut etre faux...

  18. #15
    Simonus
    Citation Envoyé par PatPanic

    C'est une suite d'affirmations sans aucun fondement,
    de grosses analogies bien carrées,
    Je crois en le pouvoir de l'analogie et de la métaphore, et meme simplifiées à l'extrème, elles ont du poids dans une discussion comme celle-ci qui est autant scientifique que philosophique

    Citation Envoyé par PatPanic
    le langage humain n'est pas un programme d'ordinateur,
    le cerveau n'a rien d'un ordinateur, il fonctionne au plaisir, à la douleur, à la colère,
    Qui traduit et interprète ces informations, qui analyse s'il faut éprouver de la colère?

    Citation Envoyé par PatPanic
    qu'est-ce que le plaisir, la douleur ou la colère traduits en lignes de programme ?
    Ca c'est pousser mon analogie jusqu'au ridicule; évidemment il ne s'agit pas de code informatique à proprement parler; l'homme n'ayant pas été créé par l'homme, il est logique qu'il ne comprenne pas encore le "code" qui le compose, mais ca viendra ( il y a plusieurs décénies, avant le projet du génome humain, on ne s'imaginait pas pouvoir décrypter le "programme de fabrication" d'un individu

    Citation Envoyé par PatPanic
    un ordinateur ne s'autoentretient pas,
    ne décide pas de créer de nouveaux circuits,
    il ne modifie pas son programme si ce programme est inefficace,
    des ordres contradictoires le bloquent,
    Il suffit de le programmer de manière intelligente pour qu'il puisse réagir de façon autonome face a ces problèmes, c'est aussi ça qui fait la véritable intelligence. C'est le thème du débat ; est-ce que sce sera possible un jour; en régissant comme ça, tu poses comme établie la réponse a la question du post

    Enfin, je pense que cette question repose sur des croyances religieuses; mais personellement, je ne crois pas en ce "petit plus" que procure la vie, et me posant bcp de questions, l'hypothese la plus plausible concernant la conscience et l'intelligence est qu'elle fonctionnent comme des modules d'un programme commun; l'homme
    "La liberté consiste à ne dépendre que des lois." Voltaire

  19. #16
    alia X
    Salut!

    On veut que l'intelligence artificielle soit aussi perfectionnée que l'intelligence humaine. Or, nous tenons des raisonnements souvent trop particuliers pour etre copiés. Ou bien il faut développer des programmes bien longs et bien lourds, avoir des ordinateurs à la puissance de calcul phénoménale pour qu'un PC puisse reproduire notre raisonnement aussi rapidement et précisemment que le notre.
    Et je tiens à rapeller que, nous, nous sommes des ordinateurs capable d'initiatives et notre histoire affecte nos gestes, et que les PC ne réagissent qu'à des lignes de commandes. Bref, ils sont bornés à faire que ce qu'on leur dit, s'il y a une erreur dans leur programmation, c'est de notre faute. D'où l'expression: l'erreur est humaine.
    Donc, ceux qui disent que nous avons créé une intelligence artificielle se plantent royalement et ce n'est pas demain la veille qu'il en existera une.
    Maintenant, en ce qui concerne la conscience, il vaut mieux se tourner vers les religions.

  20. #17
    Manéthecelphares
    On parle beaucoup de sentiments mais ceux ci ne sont en fait qu'une fonction basique d'aide à la pensée. En fait même un animal est capable d'avoir peur,ainsi il doit aussi être capable d'aimer... En fait ce qui fait peur c'est surment que notre fonction supérieure (pas meilleure),la conscience , permet un cours circuit de nos reflex animaux. Mais je ne vois pas pourquoi on ne détournerait pas une intelligence Artificielle totallement programmée pour un objectif, si precis soit il, vers d'autres ambitions comme être libre et autonôme ou même nous aider à survivre.

    En fait il y a deux grand courants : de la robotique purement axée aide à l'action et une autre axée sur l'émulation de nos propres fonctions. En gros faudra-t-il nous implanter des puces electroniques ou devrions nous les laissées en dehors de notre corps ?

    Le problème que je soulevais (au début) étais plus d'ordre humain : l'intelligence robotisée d'aujourd'hui ne sera surment pas celle de demain et de ça découlera un besoin de se retrouver en tant qu'être humain. Quel doit être notre but face à un tel problème ? Si l'on regarde la matrice, par exemple, le grand problème sera le dialogue, encore et toujours ... L'existance de robots ultra intelligents ne fait pas de doute dans un futur proche mais à quoi serviront-ils ? Seront-ils libre ? Ce sont des questions éthiques qui méritent reflexion.

    Que faisons nous de cette intelligence ? Du bein, du mal peut-être mais dans quelles proportions ? Et surtout l'armée en ferra-t-elle un usage approprié ? Car pour l'instant je ne vois pas un autre institut de recherche autant capable de la créer. Nous ne sommes pas là pour faire de la politique mais l'état distribut l'argent à l'armée qui l'investit dans la recherche qui l'utilise pour faire des guerres et nourire un peuple éppris de consommation. George Orwell l'avait predit ... plus le peuple est intelligent plus il est divisé et plus il a besoin de grandes guerres pour s'oublier ... (soupire)

    Qui vivra verra !

  21. #18
    Coincoin
    même un animal est capable d'avoir peur,ainsi il doit aussi être capable d'aimer...
    Je ne suis pas d'accord... A mon avis, les animaux sont capables d'émotions (peur) mais pas de sentiments (amour)...

  22. #19
    Jeremy
    Citation Envoyé par Coincoin
    même un animal est capable d'avoir peur,ainsi il doit aussi être capable d'aimer...
    Je ne suis pas d'accord... A mon avis, les animaux sont capables d'émotions (peur) mais pas de sentiments (amour)...
    Humm .. pourquoi pas ?
    D'ailleurs comment définit-on un sentiment ?

    Le chien "aime" son maitre non ? Et n'a t'on jamais observé de "sentiments" chez les animaux "entre eux" ou "avec les hommes" ? Au moins chez les espèces intelligentes commes les singes, les dauphins, ect ...

  23. #20
    Coincoin
    Le chien "aime" son maitre non ?
    Le chien apprécie la présence de son maître, car celui-ci lui procure du plaisir (jeu, caresses, bouffe)... Mais j'avoue que mon point de vue est fortement discutable, je ne saurais même pas situer précisément la différence entre émotions et sentiments. Mais méfions nous quand même de l'anthropomorphisme!

  24. #21
    Jeremy
    Citation Envoyé par Coincoin
    Le chien "aime" son maitre non ?
    Le chien apprécie la présence de son maître, car celui-ci lui procure du plaisir (jeu, caresses, bouffe)... Mais j'avoue que mon point de vue est fortement discutable, je ne saurais même pas situer précisément la différence entre émotions et sentiments. Mais méfions nous quand même de l'anthropomorphisme!
    On peut dire la même chose pour 2 personnes, bref c'est compliqué dans les 2 cas et je ne fait pas d'anthropomorphisme, ca serait même le contraire si je dit que l'homme est un animal tres intelligent

    Car je pense qu'on peut se mettre d'accord sur le fait que les sentiments viennent de l'intelligence, ou du developpement cerebral.

    Ce que j'ignore c'est le role précis l'inconscient dans la définition de l'intelligence, et si dans le cas d'intelligence on aurra un inconscient artificiel également, ou bien si celui si est lié à "l'intelligence" ou bien à notre structure cérébrale.

    Par exemple les robots aurront-ils naturellement un "inconscient collectif", ou bien des rèves ... ?

    A quoi pourra ressembler une intelligence purement "consciente" ?
    :?

  25. #22
    MysticBlade
    Je crois que j'ai la réponse.
    Un ordinateur super intelligent surement dans la futur.
    Un ordinateur semblable à l'humain jamais, il n'y aura jamais d'ordinateur qui affirmeront que 2+2=5, alors qu'il y aura toujours des hommes pour le faire ...

    A ceux qui croient en une ia "humaine", a mon avis si ça devait arriver ça ne durerait pas bien longtemps : Une ia avec la capacitée mentale d'un humain qui se retouve "coincé" dans un systeme, réduit à l'état d'esclave, et pire encore qui se fait "tripatouiller la conscience" (modifier le programme) par des humains tombe tout de suite en dépression et se suicide...

  26. #23
    DonPanic
    S'lu
    En tous cas, R Elijah Bailey* ne rit jamais !

    Il est aussi à remarquer qu'en termes stricts de conversion énergétique,
    soit en énergie mécanique, soit en réarrangement de la matière,
    les machines sont des infirmes graves face aux êtres vivants,
    sur ce plan, il y aura de très sérieux progrès à faire pour créer des automates autonomes,
    et quelle serait l'intelligence de machines incapables de se mouvoir avec aisance
    et donc sans grandes capacités à appréhendre et analyser leur environnement ?

    Et, encore, le raisonnement binaire est-il compatible
    avec l'aléatoire et le chaotique qui prévaut dans le monde quantique,
    sachant que les ordinateurs futurs auront des composants
    qui flirtent avec avec ce monde quantique ?

    Cf Asimov, "Les Cavernes d'Acier", "Face aux Feux du Soleil", "Cailloux dans le Ciel". ..quelques autres romans ayant pour sujet ou pour héros des robots

  27. #24
    Coincoin
    C'est vrai, ça: un simple cerveau positronique est suffisant!!! Faudra que je relise "les Robots" d'Asimov (recueil de nouvelles), un de ces quatre...
    Pour reprendre ce que disait MysticBlade, j'avais entendu je ne sais plus où, que les robots seront intelligents quand ils pourront se tromper! Je trouve ça vraiment pertinent, car un des grands avantages de l'homme par rapport à la machine est qu'il sait raisonner de manière approximative... ça occasionne des erreurs parfois mais ça permet généralement de faire des raisonnements qui seraient beaucoup trop complexes de manière rigoureuse.

  28. #25
    Jeremy
    Citation Envoyé par PatPanic
    Cf Asimov, "Les Cavernes d'Acier", "Face aux Feux du Soleil", "Cailloux dans le Ciel". ..quelques autres romans ayant pour sujet ou pour héros des robots
    J'ai "Robot Dreams" qui me fait de l'oeil sur l'étagère

    Et, encore, le raisonnement binaire est-il compatible
    avec l'aléatoire et le chaotique qui prévaut dans le monde quantique,
    sachant que les ordinateurs futurs auront des composants
    qui flirtent avec avec ce monde quantique ?
    Pourquoi il ne le serait pas ?

    Sinon, dans le futur on peut imaginer que l'ont puisse créer des systèmes éléctronique interragissant avec des systèmes nerveux biologique, donc pourquoi pas imaginer une association vivant/machine.

    On contournerait alors certains "problèmes" de création d'intelligence car celle ci serait déjà existante.
    On utiliserait alors le meilleur des 2 parties.

    Bien sur le plus dur est de réaliser des interfaces intégrées aux neurones, ce qui est possible en théorie, "simple" de manière limité : en ne modifiant pas "le cablage", ou "plus compliqué" en se servant de la génétique pour modifier le cerveau lui-même.

    ( hors considération éthiques, évidemment )

  29. #26
    DonPanic
    Slu
    Bien sur le plus dur est de réaliser des interfaces intégrées aux neurones, ce qui est possible en théorie,
    Ca c'est la solution qui m'apparait le plus probable,
    une "greffe" de circuit permettant au cerveau de se servir
    de toute la connaissance et la capacité de calcul des ordis mis en réseau...

Sur le même thème :

    Sur le même sujet

    Définitions

Discussions similaires

  1. Textiles intelligents
    Par LicenceXP dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/04/2006, 15h10
  2. materiaux intelligents
    Par rouviv dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/04/2006, 16h25
  3. A la recherche de jeux intelligents
    Par bbw dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2005, 19h08
  4. à la recherche de jeux intelligents
    Par bbw dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/10/2005, 17h59
  5. c'est quoi logo Ultra Speed ? pour graveur
    Par Cornemuse dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/01/2004, 22h53