Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Nouvelle science de la complexité une utopie ?



  1. #1
    invite6754323456711
    Invité

    Nouvelle science de la complexité une utopie ?


    ------

    Bonjour,

    Le physicien Richard Feynman disait que la séparation entre les différents champs de connaissance était conventionnelle et arbitraire, et il n’a cessé de traverser ces frontières artificielles, passant de la physique à la biologie, ou de la cosmologie aux nanotechnologies.

    D’après Luciano Boi on promet depuis plusieurs décennies l'avènement d'une nouvelle science de la complexité et de l'auto-organisation, une science interdisciplinaire qui ferait, entre autres, le pont entre la physique et la biologie. L'un des traits caractéristiques de cette nouvelle science est qu'elle ne serait pas réductionniste. Elle proposerait plutôt de nouveaux concepts et outils, en particulier mathématiques, s'appliquent aussi bien à la physique des systèmes complexes qu'a la biologie : Dixit http://journals.cambridge.org/action...ne&aid=7324220

    Ce qui est dans les pensées de Luciano Boi :

    http://www.revistadefilosofia.org/35-16.pdf
    http://www.elisabrune.com/pdf/Boi.pdf


    Une utopie ?

    Patrick

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Nouvelle science de la complexité une utopie ?

    Bonjour,

    Un autre article dans sa recherche de nouveaux langages pour aborder la complexité en l’occurrence celle du vivant

    http://ecoumene.blogspot.fr/2012/04/...que-l-boi.html

    L’épigenèse, la morphogenèse, l’auto-organisation, les sciences de la complexité ou la théorie évo-dévo, sont des modèles explicatifs qui visent à répondre à la grande énigme de la construction du vivant à l’ère post-génomique ....
    on peut montrer, en maniant les théories topologiques et dynamiques des immersions et des nœuds, qu’il existe cependant des schémas directeurs initiaux, des boucles de rétroaction, des niveaux d’organisation morphologique interdépendants, des chemins d’évolution, des bassins d’attraction et des logiques de coévolution, qui convergent vers des formes stables et récurrentes.
    Patrick
    Dernière modification par invite6754323456711 ; 31/05/2014 à 18h32.

  4. #3
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Nouvelle science de la complexité une utopie ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    ,

    Un autre article dans sa recherche de nouveaux langages pour aborder la complexité en l’occurrence celle du vivant


    Son avancé de recherche sur le sujet : Un exemple de morphogenèse mathématique dans le monde vivant

    Patrick

  5. #4
    noureddine2

    Re : Nouvelle science de la complexité une utopie ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    D’après Luciano Boi on promet depuis plusieurs décennies l'avènement d'une nouvelle science de la complexité et de l'auto-organisation, une science interdisciplinaire qui ferait, entre autres, le pont entre la physique et la biologie. L'un des traits caractéristiques de cette nouvelle science est qu'elle ne serait pas réductionniste.
    salut , il y a le spécialiste qui peut se concentrer sur une petite spécialité et néglige les autres spécialités car son cerveau ne peut pas supporter .
    il y a le généraliste qui peut connaitre plusieurs spécialités en superficiel sans s'y concentrer car son cerveau ne peut pas supporter .
    donc le problème c'est comment faire pour aider notre cerveau à supporter la complexité engendrée par l'étude de plusieurs spécialité ?
    c'est trop dur pour un seul cerveau .

  6. #5
    ordage

    Re : Nouvelle science de la complexité une utopie ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Bonjour,

    Le physicien Richard Feynman disait que la séparation entre les différents champs de connaissance était conventionnelle et arbitraire, et il n’a cessé de traverser ces frontières artificielles, passant de la physique à la biologie, ou de la cosmologie aux nanotechnologies.

    D’après Luciano Boi on promet depuis plusieurs décennies l'avènement d'une nouvelle science de la complexité et de l'auto-organisation, une science interdisciplinaire qui ferait, entre autres, le pont entre la physique et la biologie. L'un des traits caractéristiques de cette nouvelle science est qu'elle ne serait pas réductionniste. Elle proposerait plutôt de nouveaux concepts et outils, en particulier mathématiques, s'appliquent aussi bien à la physique des systèmes complexes qu'a la biologie : Dixit http://journals.cambridge.org/action...ne&aid=7324220

    Ce qui est dans les pensées de Luciano Boi :

    http://www.revistadefilosofia.org/35-16.pdf
    http://www.elisabrune.com/pdf/Boi.pdf


    Une utopie ?

    Patrick
    Salut

    En France Remy Lestienne,

    http://perso.numericable.com/remy.lestienne/

    met en œuvre ce point de vue. De formation initiale de physicien de particules il s'est ensuite intéressé aux neuro-sciences, discipline relevant de la biologie. Il s'y intéresse dans le cadre d'une position philosophique qui souligne que la science est issue de la pensée du physicien, elle même partie de ce monde qu'elle explore, et à ce titre, il faut traiter les deux aspects ensembles car ils sont "entremêlés".
    Mais cela n'est pas nouveau, les philosophes ont traité ce problème de tout temps, mais les progrès en neuros-sciences (issus de progrès en biologie) ont permis une approche plus scientifique. Cela débouche sur des interrogations sur "l'émergence"
    On retrouve cela aussi (cf S. Majid- Cambridge-1991) dans la quête de la "théorie universelle", de façon plus formelle dans l'énoncé d'un principe (auto-dualité formelle) qui doit nécessairement structurer ce type de théorie.

    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 22
    Dernier message: 17/01/2009, 10h33