Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Réalisation d'une barrière infrarouge



  1. #1
    Slobad

    Réalisation d'une barrière infrarouge


    ------

    Bonjour à tous ! Je suis nouveau sur Futura et j'aurais besoin d'aide afin de savoir comment je peux réaliser une barrière IR (InfraRouge). Enfin, le nom de mon projet n'est pas vraiment celui-ci mais désolé, je ne sais pas comment l'appeler (peut-être qu'il existe déja ). En réalité, il s'agit d'un système permettant de comptabiliser le nombre de personnes présentes dans une pièce, et capable de calculer le nombre de personnes qui peuvent encore y entrer (il serait utile pour les musées, voire les parc d'attraction, ou même les toilettes ). Le système serait alors constitué de deux capteurs (2 émetteurs et 2 récepteurs), ainsi que deux compteurs (un pour le nombre de personnes dans la pièce, et l'autre pour le nombre de personnes qui peuvent encore entrer). Explication du fonctionnement : supposons le capteur A et le capteur B. Le capteur A étant devant le B lorsque l'on veut entrer dans la pièce. Si A capte avant B : la personne entre (+1 pour les personnes dans la pièce, -1 pour le nombre de personnes pouvant entrer (sur le compteur... euh vous me suivez là ? )). Et si B capte avant A, la personne sort (-1 pour les personnes dans la pièce, +1 pour le nombre de personnes pouvant entrer). J'ai penser à insérer un microcontrôleur (est-ce une bonne idée ? ). Le problème est que je ne sais pas ce que je dois mettre dans le programme qui irait dedans . J'ai aussi entendu dire qu'il existait une autre manière de réaliser ce système et ce sans microcontrôleur. Pourriez-vous m'aider en me faisant remarquer les erreurs que j'ai peut-être commises, et en me proposant des solutions pour arranger ou finaliser le système ?... Et si vous pourriez me donner des explications à mon niveau svp (je suis en première SSI). Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gwyddon

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge


    Message déplacé dans la bonne section.

    Merci de faire attention la prochaine fois
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #3
    Slobad

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Youps désolé je ne savais pas... ^^' SVP j'ai vraiment besoin d'aiiiiiiideuh !!!!

  5. #4
    abracadabra75

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Bonjour
    Et bienvenue...l'erreur d'adresse est sans aucune importance.
    Il faudrait que tu nous dises aussi quel est ton niveau en électronique.
    Microprocesseur ou éléments 'discrets' (c'est comme ça qu'on les appelle)? C' est à la fois une affaire de mode, de connaissances, de gout, de matériel disponible.
    Ton projet est réalisable dans les deux configurations.
    La mode est aux µprocesseurs, qui, il est vrai sont de merveilleux outils.
    Le revers de la médaille avec un µprocesseur, c'est que c'est un outil qui n'a aucune intelligence propre, qu'il faut absolument tout lui dire, sans rien oublier ni omettre, avec un langage qui lui est propre. Il est incapable par lui même de faire 1+1 si on ne le lui a pas dit comment.... et il ne saura pas reconnaitre une personne, si elle entre ou si elle sort; il faudra ajouter quelques éléments discrets qui le feront pour lui.
    En effet, les éléments discrets assument des fonctions pré-établiies, par exemple de compter ou décompter, de faire des fonctions logiques, ... il y en a des quantités telles que la difficulté principale est le bon choix, encore qu' avec un peu d'habitude, avec une dizaine d' éléments on ariive à faire ce qu' on veut.
    J'espère ne pas te décourager avec ce qui précède; l'électronique, c'est passionnant, et quand on y a pris goût, il est difficile de s'en passer.
    A bientôt
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    PA5CAL

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Bonjour

    Je ferais une petite remarque sur l'utilisation de barrières infrarouges (ou autres) pour le comptage de passages. Par expérience, avec seulement deux barrières, il se trouve toujours des cas particuliers qui provoquent des erreurs de comptage. Suivant la hauteur considérée, on arrive souvent à:
    - compter les jambes des personnes trop grandes,
    - compter les bras ou les sacs des personnes de taille moyenne
    - ignorer les personnes trop petites
    - ignorer une personne trop proche d'une autre.
    Il serait donc intéressant d'utiliser un plus grand nombre de barrières infrarouges disposées judicieusement, et de mettre en oeuvre un algorithme assez intelligent pour détecter le nombre réel de passages (et leur sens de progression) avec le minimum d'erreur possible.

    A noter aussi qu'avec 3 émetteurs et 3 récepteurs, on peut réaliser 9 barrières distinctes...

    Nb: remarquez que dans tout ce que je viens de dire, il n'est pas encore question d'électronique.
    Dernière modification par PA5CAL ; 15/01/2007 à 11h34.

  8. #6
    Slobad

    Question Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Merci beaucoup pour ces réponses qui mon déjà permis d'avancer dans mon projet. Pour répondre a abracadabra75, je possède un niveau de débutant en électronique, étant donné que je n'ai commencé à m'y interesser que cette année avec les cours de SI élec. C'est pour cela que je ne peux malheureusement pas tenir compte de ce qu'à dit PA5CAL (et qui est pourtant très juste), au niveau des inconvénients du système... Je recherche la configuration la plus simple (il me semble qu'il s'agit de celle du microcontrôleur), mais j'aimerais cependant bien avoir une petite description de la seconde, dont mon professeur m'a parlé. J'aimerais aussi savoir de quoi il est question lorsque abracadabra75 parle d' "éléments discrets", et si je pouvais en avoir quelques exemples... Enfin, je manipule un logiciel (avec quelques difficultés je dois l'avouer) nommé Flowcode permettant d'insérer un programme dans le microcontrôleur. Existe-t-il d'autres logiciels (si oui, lesquels) ? Et si quelqu'un connaissait le logiciel dont j'ai parlé et qu'il le maitrîse, pourrait-il m'aider en me disant quelle forme doit adopter le programme ?
    Je viens de réaliser que abracadabra75 parlait d'un microPROCESSEUR, or mon professeur m'a parlé d'un microCONTROLEUR, y a-t-il une différence ? Et sinon, puis-je quand même utiliser un microcontrôleur ?

  9. Publicité
  10. #7
    abracadabra75

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Microprocesseur ou microcontrôleur, quelle différence? pour moi, très mince: le coeur d' un microcontroleur est un microprocesseur. Je pense qu'un microcontroleur est un µProc qui a de multiples entrées et sorties, et aussi pour certains, des fonctions spécialisées telles que la gestion d' un bus (I²C) et/ou du PWM (commande par largeur d'impulsions).

    Je t'ai fait une comparaison entre les 2 façons de procéder pour un exemple didactique: on veut allumer une LED après 5 appuis sur un poussoir (supposé presque parfait, c'est à dire sans d' énormes rebonds).
    (J'ai volontairement simplifié en omettant les dispositifs d' initialisation dans les deux cas).
    Dans le cas de composants discrets, un compteur CD4017 fera passer la sortie sélectionnée au niveau haut après les 5 appuis, ce qui commandera le transistor qui allumera la led et arrêtera le comptage; a part l' appui, tout est statique, et déterminé une fois pour toute quand tu auras réalisé le circuit imprimé correspondant au montage. Sauf erreur de conception grossière, ton montage va fnctionner immédiatement.
    Dans le cas du µP (ou µC, peu importe), c'est le PROGRAMME qui aura été mis dans sa mémoire qui saura déterminer qu'on appuie sur la touche, qui comptera, et qui au bout de 5 commandera le transistor de sortie, continuera ou s' arrêtera, remettra le compteur à 0, etc.... Il est rare qu' un programme marche du premier coup (en 20 ans d' expérience, ça ne m'est arrivé qu' une seule fois! sauf pour des cas trrrrrrrrrrrrrrrès simples , de test).

    Dans cet exemple trivial, on voit quand même une chose: avec les composants discrets, le circuit est déterminé une fois pour toutes. Pour le µP, (à condition que ce ne soit pas un µP de type OTP (one time programm...) programmable une seule fois), il suffira de changer le paramètre 5 en 10 ou toute autre valeur, pour que ça fonctionne à ta convenance: d' ou une grande souplesse.

    Le revers de la médaille, c'est qu' il te faudra écrire, créer de toutes pièces, le programme qui fera ce que tu demandes, sans rien oublier: par exemple, le système compte jusqu' à 4; pendant combien de temps faudra-t-il attendre le 5ème appui?...
    Pour un système peu compliqué, l' emploi de composants discrets est souvent plus simple et plus rapide que l' emploi d'un µC, qui, en plus de son circuit imprimé spécifique nécessite aussi un logiciel et un montage pour mettre en mémoire le programmme.

    Dans l' exemple en PJ, l' emploi d'un µC complique plus la tâche qu'elle ne la facilite...

    Enfin, l'emploi de composants discrets est une excellente façon d' apprendre l' électronique, alors que l' emploi d'un µC t' apprendra plus la programmation (ce qui n'est pas totalement évident...) et qui là implique le choix du langage: assembleur, basic,C, ou autres, suivant ce que supporte le logiciel de mise en mémoire.

    J'espère avoir (un peu) éclairé ta lanterne.
    A+
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par abracadabra75 ; 16/01/2007 à 12h19.
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  11. #8
    behemerre

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Salut ! Juste une petite remarque en passant :
    Microprocesseur ou microcontrôleur, quelle différence? pour moi, très mince: le coeur d' un microcontroleur est un microprocesseur. Je pense qu'un microcontroleur est un µProc qui a de multiples entrées et sorties, et aussi pour certains, des fonctions spécialisées telles que la gestion d' un bus (I²C) et/ou du PWM (commande par largeur d'impulsions).
    Un µC n'est pas un µP avec de multiples E/S, on va prendre deux cas basiques :
    µC : un PICxFxxx
    µP : un Pentium (3, 4 peu importe)
    Grosso modo, on va dire qu'un µP est une unité de traitement (qui procede à un processus donné ==> Processor)
    Il ne contient que ton programme, donc, il faut lui insérer de la ram, de la mémoire non volatile et une quantité d'autres composants indispensables pour qu'il marche.
    Tandis qu'un µC, (controleur ==> controle votre montage) dispose de sa propre ram, rom, eeprom ... et est utilisable de suite sans trop de "cortège des invariants".
    Ceci dit, rien ne t'inderdit d'allumer une led avec un P4 (prés de 370 E/S)
    Voila, c'est tout pour ma part !
    L'éxpérience de chacun est le trésor de tous

  12. #9
    Slobad

    Question Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Merci. Et à propos du logiciel Flowcode ? Ou des logiciels simple d'utilisation que vous pourriez me conseiller pour programmer le microcontrôleur ?...

  13. #10
    behemerre

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Citation Envoyé par Slobad Voir le message
    Merci. Et à propos du logiciel Flowcode ? Ou des logiciels simple d'utilisation que vous pourriez me conseiller pour programmer le microcontrôleur ?...
    Salut ! je ne pense pas que flowcode est l'éxcellent choix ! programmer en assembleur ne coute rien du tout, et puis si tu compte te mettre aux PIC je te conseille les cours de bigonoff (google bigonoff, j'ai pas lu la charte et je sais pas si c'est légal de mettre des liens !).
    Et puis en plus du flowcode, envisage aussi la dépense du programmateur de PIC (eh oui, il faut bien envoyer le code du PC vers la PIC (du µP==>µC) ).
    Voila, si t'a d'autres questions n'hésite pas.
    L'éxpérience de chacun est le trésor de tous

  14. #11
    PA5CAL

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Citation Envoyé par behemerre Voir le message
    programmer en assembleur ne coute rien du tout
    C'est une façon de voir les choses...

    Le temps pour apprendre + le programmateur de PIC + les logiciels + le PC + le matériel de développement électronique... C'est du gratuit qui peut revenir cher au final !

    Disons plutôt que ça peut revenir moins cher, une fois qu'on a fait l'investissement de départ.

    Et après on fait plus de l'informatique que de l'électronique.

  15. #12
    behemerre

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Citation Envoyé par PA5CAL Voir le message
    Et après on fait plus de l'informatique que de l'électronique.
    Et en utiisant le flowcode, tu fais quoi ? bein plus du dessin que de l'électronique non ??
    L'éxpérience de chacun est le trésor de tous

  16. Publicité
  17. #13
    PA5CAL

    Re : Réalisation d'une barrière infrarouge

    Citation Envoyé par behemerre Voir le message
    Et en utiisant le flowcode, tu fais quoi ? bein plus du dessin que de l'électronique non ??
    'Faut pas confondre... Dessiner n'est pas concevoir. C'est seulement un moyen d'expression, comme le codage.

    Entre concevoir un circuit électronique et concevoir un programme informatique pour microcontrôleur, il y a un monde.

    La conception de circuits électroniques numériques, analogiques BF ou RF sont autant de disciplines différentes, d'ailleurs...

Discussions similaires

  1. Barriere infrarouge
    Par bigdog dans le forum Électronique
    Réponses: 42
    Dernier message: 05/03/2012, 18h10
  2. Barrière infrarouge
    Par kong985 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/12/2007, 17h11
  3. barriere infrarouge
    Par amgab2003 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/08/2006, 13h55
  4. barriere infrarouge
    Par annece dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/06/2006, 11h56
  5. barrière laser infrarouge
    Par BUBO BUBO dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/04/2006, 22h09
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.