Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Générateur H2 electrolyse pulsée



  1. #1
    guiloz

    Générateur H2 electrolyse pulsée


    ------

    Bonjour,
    Je souhaite réaliser ce circuit, afin de produire de l'hydrogène afin de réduire la consommation de ma voiture en carburant fossile surtaxé... moteur à eau partiel... : )
    ce schéma électonique permet cela. en fait je suis pas idiot mais l'électronique je suis faible, je viens de comprendre l'intérêt des condensateur en filtration entre courant continue et alternatif, la fonction de la pluspart ici semble t'il???...

    Mon problème est l'identification exacte de chaque composant et le support à utiliser ou la façon simple de le monter. Ce circuit est il correct, le m de mf signifie t'il micro comme je le suppose... sinon quel composants sont les mieux apropriés, surtout au niveau des condensateurs
    Merci de votre aide... sinon ouvert à toute discussion sur se principe d'electrolyse

    Mots clé: Stanley Meyer, Water Fuel Cell, Hydrogen Generator

    Cordialement

    Guillaume

    Merci de poster sur le bon forum.

    -----
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par HULK28 ; 20/02/2007 à 17h34.

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Aide électronique: Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bjr guiloz....
    T'as pas posté au bon endroit !!
    Pas vue la piéce jointe encore.
    Mais le mf indique certainement microfarad.
    Mais est ce une bonne idée que de vouloir faire
    joujou avec de l'hydrogéne !!!!!!!!!!!!!
    Avant de passer par l'étape "eau" les risques de l'étape
    "boum !!" ne sont pas négligables .
    Cordialement

  4. #3
    jiherve

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bonjour
    Donc tu comptes produire plus d'énergie que ton bidule en absorbera ?
    La combustion de l'hydrogène (qui produit de l'eau) est une réaction fortement exothermique (productrice d'énergie) donc la dissociation de l'eau est une réaction fortement consommatrice d'énergie!
    I have a dream!!
    JR

  5. #4
    guiloz

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Je sais cela, je suis cartésien et scientifique à bac +15 000 ce qui ne veux rien dire... juste que j'ai manger de la physique quantique et de la thermodynamique.... je suis d'accord et également septique... pour le danger... l'essence fait boum aussi mais dans le moteur... pour les essais, les précautions doivent être importantes, je suis d'accord...

    Sinon merci pour les tuyaux sur ce circuit si tout est ok, je le monte, en fait je ne comprends pas les connections au BUZ 350 surtout pour la RES 820 ohm

    En fait, je mise sur le faite que l'énergie electrique apporter par l'alternateur à la batterie est surabondante et que le rendement de ce type d'électrolyse à la fréquence de résonnance de l'eau peut amener une baisse de consommation d'essence au final, et ceci d'autant plus que l'apport d'H2 et O2 peut améliorer la qualité de l'explosion, une diminution des imbrulés, donc moins de pollution et plus de puissance à régime constant. sinon j'ai monté une système Pantone (rien à voir) sur un C15 D et j'ai gagné en puissance et 1,5 l en conso.... voir le site quanthomme....

    En fait je suis intéressé de m'amuser avec ce circuit décrit comme pouvant produire 3 fois plus de gaz que la loi de Faraday (voir PJ), quelle est la limite théorique de rendement... je fais des recherches...
    Je rassemble les pièces et je monte le circuit... on verra bien... Cartésien mais je ne sais pas quel est l'intérêt d'un bidouilleur de mentir alors que ceux qui martelles que les voitures sont propres à longueur de spot pub, on sais pourquoi ils mentent..... let's be aware mais pas au point de Jean Claude... A+

    Guillaume

    PJ: (en anglais... ça sert)
    pour retrouver: "Daves Working Cell" sur emule ou web
    échange de mail:
    Hi
    For those who have tried to replicate the xogen
    patent this may be of interest.
    Here are my test results that show the xogen claims
    are true.

    Time 21 minutes produced 137.5cc GAS.
    Current = 0.1875 Amps
    Hydrogen=91.3cc
    Oxogen=45.7cc
    By Faraday calcs for current 0.1875Amps @ 21 minutes =
    Hydrogen = 27.7cc
    Oxogen = 13.8 cc


    Xogen claim 3 times more Gas.
    This replication backs that claim up.

    Best Regards Dave

    ----

    Hi Guys
    I will try and answer all the questions.

    Voltage across cell DC potential=2.4 volts+True RMS 1.5volts
    =3.9 volts.
    Watts = True RMS current =0.1875 Amps X 3.9 volts= .73125 Watts
    Waveform across cell squarewave,Frequency=11.33Khz, Duty cycle
    Mark=78% Space=22%.
    Measurements made using Tek 547 scope and Hameg 203,
    and a Racal True RMS Voltmeter.Good to 20 Mhz.
    My self I don`t trust digital instruments.
    The cell two tubes coaxial arrangment.
    Stainless steel not sure of the grade,they are not magnetic
    most likely 304 or 316.
    The tubes were handles from a ss egg whisk and apple corer.
    Dimensions are: inner tube OD 22mm, wall.25 mm,length 12.5cm
    Outer tube OD 25 mm,wall.5mm,length 12.5mm.
    Spaced with pieces plastic tywrap to give 1mm gap.
    As regards to xogen patent,that works but I don`t like
    the design and have improved the output by using a medium
    pwr transistor BUX87P forming a Darlington pair with the
    2n3055 Transistor but in common collector mode to give
    a low impedance output.
    As to the quality of gas at a rough guess I allowed for that,
    but don`t have access to a mass/spec at the moment.
    I have pics and a vidio of my Test Cell on icube forum if
    you are interested:http://www.icubenetwork.com/files/watercar/non-
    commercial/dave/


    Best Regards Dave

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    jiherve

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    bonsoir
    La fréquence de résonance de l'eau ?
    Tudieu c'est dans le domaine hyper, il va falloir que le 555 se surpasse!
    JR

  9. #6
    f6bes

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bsr jiherve,
    T'as donc jamais essayé un 555 sous 48 volts.....ça péte le feu ces trucs là !!!!!!!!!!!! Si, si, c'est garanti !!
    Cordialement

  10. Publicité
  11. #7
    jiherve

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bonjour
    Il y a un autre truc qui me gène , c'est que si mes souvenirs sont bons la définition historique du coulomb (un coulomb est la quantité d'électricité nécessaire pour déposer 1,118 mg d'argent dans l'électrolyse d'une solution de nitrate d'argent) et donc de l'ampère fait appel à un phénomène d'électrolyse, si donc ceux ci ne sont pas fiables toute la physique est a reprendre!

    http://en.wikipedia.org/wiki/Faraday...f_electrolysis

    En fait je me demande si toutes ces merveilleuses inventions ne traduisent pas une méconnaissance totale de la pratique de vraies mesures!
    JR
    PS : il y a du Nobel dans l'air!

  12. #8
    guiloz

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    une fois de plus je suis ok pour les remarques, je me pose les mêmes questions...
    sinon j'ai une autre voie en réflexion...
    http://users.skynet.be/fa272699/Ener...ars%202006.htm
    un truc de ouf non??? le seul hic c'est le bilan ecologique pas top, l'alu est très cher à produire, sinon à titre individuel (iste) ça peut être intéressant... alu pas cher et alimentation bobine par batterie... si le rendement de la réaction catalysée par l'etincelle est suffisant... et il semble avec l'essai présenté sur BMW....
    à voir...
    une fois de plus, quel est l'intérêt d'un bidouilleur de donner de fausse info... l'erreur est toujours possible mais l'intox ... existe et à une autre échelle....>>> ERIKA PRESTIGE AMOCCO .... A+

  13. #9
    siera

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Salut guiloz, puisque tu as l'air de t'intérresser as ce genre d'énergies voici un lien sur une expérience qu'a fait jean louis naudin sur ce qu'il a appeler le bingo fuel
    http://go.to/jlnlabs/

    Bonne soirée.

  14. #10
    Ouk A Passi

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bonsoir à tout le groupe,

    Et voila, c'est reparti:

    Un lien du site de JL Naudin:

    http://jlnlabs.imars.com/vsg/theorie/meca.htm


    Bonnes lectures.

  15. #11
    guiloz

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Salut à tous et merci pour votre intérêt pour ce sujet, le bingo fuel, je connais mais difficile à mettre en oeuvre de façon durable à cause de l'usure rapide du graphite.
    Mon intérêt est de construire un dispositif simple et robuste de production d'H2 pour un véhicule à partir de l'eau. je connait le Pantone que j'ai déjà expérimenté sur C15 D avec succès comme indiqué plus haut. or c'est un système relativement couteux (pour moi) et nécessitant des modif à l'achapement et un collecteur de Subaru Impreza c'est rare et cher... donc la solution source d'H2 est plus aisée à installer... je penche pour le système cornish (voir plus haut) avec aluminium. je vais essayer de réaliser un disque d'aluminum épais à mouvement planétaire en contact avec un fil d'aluminium fixe afin de simplifier et miniaturiser le système...la température faible e fonctionnement et la production seule d'H2 sans O2 peut permettre de limiter l'entrée d'eau (donc ça consommation) dans le moteur.
    je vais faire un dessin...

  16. #12
    GChap

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bonjour Guillaume

    As tu des résultats? Probants ou non?

    G.

  17. Publicité
  18. #13
    jiherve

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par GChap Voir le message
    Bonjour Guillaume

    As tu des résultats? Probants ou non?

    G.
    Bonsoir
    A ton avis ?

    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  19. #14
    DAUDET78

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    A ton avis ?
    Tu es vraiment de mauvaise foi Jiherve. La décomposition de l'eau par l'électricité (et recyclage de H² O² dans une machine à vapeur qui produit beaucoup plus d'électricité) a été utilisée industriellement au XIXéme siécle . Le meilleur exemple? La propulsion du sous-marin Nautilus du capitaine Nemo. Ca tu ne peux pas le nier !
    A+
    Daudet
    J'aime pas le Grec

  20. #15
    jiherve

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Re
    Le Nautilus était bien à vapeur, mais la source d'énergie c'était U02 et pas H2O. Penses tu que cette solution serait applicable à une automobile, là on sait que cela fonctionne!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  21. #16
    mat64

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    juste pour être sur de comprendre ton truc :

    - tu pars de l'essence qui qui fait tourner le moteur de ta voiture
    - au passage il entraine l'alternateur qui donne de l'elec
    - avec l'elec tu produit H2 par electrolyse
    - le H2 tu le réintroduis dans le moteur pour augmenter son rendement

    à bac + 15 000 on croit encore au mouvement perpétuel ?

  22. #17
    abracadabra75

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    Tu es vraiment de mauvaise foi Jiherve. La décomposition de l'eau par l'électricité (et recyclage de H² O² dans une machine à vapeur qui produit beaucoup plus d'électricité) a été utilisée industriellement au XIXéme siécle . Le meilleur exemple? La propulsion du sous-marin Nautilus du capitaine Nemo. Ca tu ne peux pas le nier !
    A+
    Daudet
    Bonjour à tous.
    Il y a mieux que le couple Nautilus=Nemo: pour produire de l' énergie pas chère et renouvelable: faites comme les Shadocks: pédalez!



    A+
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  23. #18
    PIXEL

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par mat64 Voir le message
    juste pour être sur de comprendre ton truc :

    - tu pars de l'essence qui qui fait tourner le moteur de ta voiture
    - au passage il entraine l'alternateur qui donne de l'elec
    - avec l'elec tu produit H2 par electrolyse
    - le H2 tu le réintroduis dans le moteur pour augmenter son rendement

    à bac + 15 000 on croit encore au mouvement perpétuel ?
    tu me l'enlèves de la bouche ! (disons du clavier).

    ça fait bien un siècle que ces légendes tournent, rien de neuf sous le soleil , Internet n'a fait que de convaincre encore plus de gogos...

    lors du premier choc pétrolier en 1973 (je ne suis pas un perdreau de l'année) on vit apparaitre les mêmes anneries :

  24. Publicité
  25. #19
    curieuxdenature

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bonjour

    et ce n'est pas prêt de s'arreter, chaque fin d'année scolaire nous balance une nouvelle fournée de gogos qui ont passé leur temps à écouter l'eau qui coulait dans les radiateurs plutot que les cours de physique-chimie.
    L'electronique, c'est fantastique.

  26. #20
    PIXEL

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par curieuxdenature Voir le message
    Bonjour

    une nouvelle fournée de gogos qui ont passé leur temps à écouter l'eau qui coulait dans les radiateurs

    Ce doit être ce qui les inspire sur ce sujet !

  27. #21
    djmoa

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    C est vrai que le rendement etant toujours inferieur ou egal a 1, alors le mouvement perpetuel n existe pas ...

    je lis plus haut: exces d energie alant de l altenrateur a la batterie. Il faut savoir qu une batteire chargée a priori ne prends plus de courant. Le mieu serait de le verifier avec un multimetre. Ensuite, meme si elle prend du courant, comment l empecher au mieu ?
    et ben une seule solution: la débrancher. Et oui, tu débranches la batterie en roulant (apres lui avoir rendu ce que tu as emprunté pour le démarage), donc l alternateur n alimente plus que l electronique de bord, phares, etc... donc il force moins sur le moteur, donc le moteur consomme moins! Ca c est pour l electrolyse pulsée. Bon, ceci dit, il est pas impossible que l ajout du melange O2H2 favorise la combustion....

    concernant pantone, il y a quelque chose que je ne saisi pas vraiment. Il faudrai faire l experience, mais j ai pas le matos. Quand on chauffe tres fort de la vapeur d eau dans un tube en metal (cuivre?, fer ?), il y a dissociation H2 O2, le fameux crackage... l o2 oxyde le metal, et h2 est rejeté. Si on ne recolte pas o2 dans le metal, il se recombine avec h2, a cause de la chaleur.

    Quand une couche oxydée de metal empeche la captation de l o2m que se passe t il? il reste que de la vapeur d eau.... evidementm ca c est apres un certain moment d utilisation (heures, jours, semaines ?)

    Ce que je me demande, c est si le procédé ne consisterait pas tout simplement a injecter des goutelettes d eau chaude, ou de vapeur, qui, grace a la challeur excessive dans la chambre de combustion, se dilaterait et produirait une poussée suplémentaire.

    bien sur, la dilatation de cette eau coute de l energie, ce qui est repercuté sur le rendement de la partie essence. donc je pense, mais je n ai fais ni experimentation ni calculs, que peut etre ceci est une piste sur le fonctionnement du moteur.

    Par contre, pour ceux qui veulent economiser en carburant: commencez par gonfler les pneux, bien faire regler votre moteur, et arretez de conduire comme des kéké.

  28. #22
    DAUDET78

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par djmoa Voir le message
    Par contre, pour ceux qui veulent economiser en carburant: commencez par gonfler les pneux, bien faire regler votre moteur, et arretez de conduire comme des kéké.
    c'est le seul point d'accord que j'ai avec ton intervention .......
    J'aime pas le Grec

  29. #23
    PIXEL

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par djmoa Voir le message
    Ce que je me demande, c est si le procédé ne consisterait pas tout simplement a injecter des goutelettes d eau chaude, ou de vapeur, qui, grace a la challeur excessive dans la chambre de combustion, se dilaterait et produirait une poussée suplémentaire.
    très exactement ça remonte l'indice d'octane apparent du carburant.

    c'est pas une invention récente, les chasseurs de la WW2 utilisait ce système dit de "surpuissance", qui permettait de donner quelques chevaux supplémentaires au pilote pour lui sauver la peau !

    avec, toutefois, de gros problémes de corrosion des chambre.

    une lecture qui raconte bien ça :

    "Le Grand Cirque"

    Pierre Closterman

  30. #24
    DAUDET78

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    réponse de tamanu sur ce forum :
    http://r1150r.forumactif.com/le-coin...teur-t7404.htm

    Tiré d'un manuel sur le Focke wulf 190 :
    Le MW-50 est un dispositif de surpuissance par injection dans les cylindres d'un mélange d'eau et de méthanol à 4 bars. Si le principe est simple, la compréhension du phénomène nécessite un peu de thermodynamique des fluides. L'injection pulvérise le mélange, cette pulvérisation absorbe des calories et refroidit l'air qui devient plus dense et assure un meilleur remplissage des cylindres. Ces cylindres mieux remplis ont un rendement plus élevé. L'explosion est plus forte et augmente la température des gaz et donc la pression qui repousse le piston. De plus, le méthanol brûle aussi lors de l'explosion et améliore le rendement thermique, et l'eau transformée en vapeur lors de l'explosion dans la chambre de combustion, augmente la masse des gaz en expansion qui repousse le piston. Un autre phénomène s'ajoute et améliore aussi le rendement, l'injection du mélange eau/méthanol appauvri le mélange air/essence et un mélange pauvre augmente la température de fonctionnement et donc augmente encore la pression des gaz en expansion.
    L'eau seule assurerait un meilleur rendement mais elle génère une importante corrosion de fonctionnement qui dégrade le moteur très rapidement, de plus à haute altitude les températures sont négatives. L'alcool n'a lui aucun des inconvénients de l'eau, il gèle à des températures très basse et n'oxyde pas le moteur mais sont rendement thermique est à peu près la moitié de celui de l'eau de plus il s'enflamme facilement. Le meilleur compromis adopté alors était de 50% d'eau additionnée de 49,5% de méthanol et de 0,5% d'huile de protection.
    En bref, pour une consommation de 150 litres/heure de ce mélange, le dispositif apportait environ 300 CV supplémentaires au pilote de Fw190, le gain de puissance apporté est similaire sur le moteur BMW801 et le Jumo213. La très forte augmentation de la température de fonctionnement du moteur limitait l'utilisation maximale continue de ce dispositif à 10 minutes sans autre inconvénient direct que la détérioration rapide des bougies d'allumage (électrodes des bougies perlées). Le réservoir de 115 litres d'eau/méthanol était dans le fuselage juste derrière le cockpit (sur les avions équipés) et permettait une utilisation totale de 40 minutes environ.
    J'aime pas le Grec

  31. Publicité
  32. #25
    jiherve

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bonsoir
    Avec du nitrométhane c'est mieux, ça pète le feu !
    http://drag.race-cars.com/carsales/c...52375897ss.htm
    Il me semble que cela à été tenté sur le Merlin des Spit car ce moteur étant avec carburateur la solution made in deucthland ne fonctionnerait sans doute pas.
    L'enrichissement à l'eau se faisait aussi dans les gazogènes, crackage par la température de combustion du charbon de bois augmentation de la réduction du C02, oxydation du carbone => mélange C0 H dit "gaz à l'eau".
    cf : Carburants de Remplacement Gazogènes carbonisation/ Tony Ballu / Impression de Vaugirard 1941
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  33. #26
    GChap

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Bonjour à tous

    Bon! Je ne posait pas une question à des curetons ou ayatolas, mais à quelqu'un qui essaye des trucs et en tire des conclusions. Les opinions de abracadabra75 et de Jihervé ne m'interessent pas. Tous ces mecs qui disent "ça ne marchera jamais" m'énervent, surtout, Jihervé pour tenir ensuite le discours contraire sur les zincs allemand. Au quinzième siècle la terre aurait été plate pour vous et un peu plus tard les météorites un phénomène impossible. (pensez, des pierres qui tombent du ciel!)
    On fait "sérieusement" de la science depuis 250 ans, et on aurait tout compris???? Vous avez certainement un vernis mais pas de culture scientifique (lecteurs de science et vie?) De plus la science n'est pas la réalité, mais une image de celle ci. Sur le dessin d'enfant les parents ne sont pas trop ressemblants...
    Pour ce qui est de l'eau dans les moteur, si vous regardez ce qui a été fait, des brevet existent depuis au moins les années 30 (supercarburators). Il semble que, outre les explications de Daudet78, ça permette de faire du cracking dans l'explosion, c'est à dire qu'on part de quelque chose comme C8H18 + n H2O pour arriver à du CH4 et CH3COOH (méthane et alcool en clair...)
    Si vous regardez ce que fait une raffinerie (wiki, techniques de l'ingé, etc.), vous verrez qu'il y a le meme genre de chose, faire passer dans un four à haute température un hydrocarbure et de l'eau. Donc, pas étonnant que pantone fonctionne!
    L'électrolyse dans ce contexte ne serait donc qu'une aide à la combustion simple à réaliser et ce n'est pas si mal. Je vous signale que elf avait racheté un brevet qui était une mixture d'eau et de fuel, l'aquazole qui supprimait toutes les fumées et particules du diesels. (mais il semble que les essais fait sur des bus n'ont pas été suivis, problème de corrosion? incompatibilité avec hdi? choix commercial? article sur wikipedia avec (pas lu) rapport de l'ademe)
    Pas nul quand même, au lieu de faire un moteur sale et qui surconsomme, en tentant ensuite de traiter le caca avec pot catalytique (qui balancerait des métaux lourds jusqu'aux poles) et filtre, travailler sur ce qui rentre dans le moteur pour tout brûler....
    Pour le reste, je vous signale qu'une pompe à chaleur a un rendement THERMODYNAMIQUE de 3 à 4... (Je peux vous retrouver les calculs... mais euuuh, ça fait une trentaine d'années...) Et si quelqu'un trouvait un truc qui soit hors du CHAMP D'APPLICATION de la thermo? Hmmm?
    Si vous jetez un oeil à un domaine "dont on sait bien que ça ne peut pas marcher", la fusion froide, il semble que tout ceux qui travaillent dessus disent qu'il y a quelque chose de bizarre, et que tout ceux qui n'y croient pas n'y ont jamais touché... (faut quand même tenter de regarder, dans une controverse, pourquoi les gens disent des choses...)
    Bref, au lieu de réagir avec des rires niais, documentez vous, faite des manips, tirez des conclusions, réfléchissez... et laissez faire ceux qui ont envie de faire joujou avec ce genre de chose!
    Et ce qui est interessant, c'est ce qui est nouveau et pas ce qu'on rabache depuis des générations, et donc ce qui sort des clous.

    Alors qui aurait des résultats sur l'aide à la combustion par électrolyse?

  34. #27
    f6bes

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par GChap Voir le message
    Pour le reste, je vous signale qu'une pompe à chaleur a un rendement THERMODYNAMIQUE de 3 à 4... (Je peux vous retrouver les calculs... mais euuuh, ça fait une trentaine d'années...)
    Bjr àtoi,
    Je fais NETTEMENT mieux: ca me "coute" 8 watts j'en récupére en moyenne 800 .
    Ca c'est du rendement !!
    Ne comparons pas n'IMPORTE quoi !
    A+

  35. #28
    DAUDET78

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par GChap Voir le message
    Alors qui aurait des résultats sur l'aide à la combustion par électrolyse?
    Personnellement, ce genre de discussion philosophique sur le moteur à eau, j'en ai rien à foutre..... et je n'y crois pas. C'est ma position et respecte la.
    On est ici sur un forum d'électronique (il y a un forum Technologies pour ça)

    Et la question de départ (il faut tout lire !). C'est comment faire un montage électronique pour électrolyser de la flotte pour gagner en rendement. Comme je n'y crois pas, je répond c'est pas la peine de se fatiguer. Parce qu'après, il va falloir faire des schémas et expliquer pourquoi ça marche pas (de plus, c'est un p'tit poil dangereux ....)
    C'est mon humble opinion ... que je partage, n'étant pas égoïste!
    J'aime pas le Grec

  36. #29
    PIXEL

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par GChap Voir le message
    Bonjour à tous

    blabla mystico-parano-j'ai raison- tout le monde à tort- la science est une foutaise - les scientifiques sont des abrutis-etc....
    ça fait plus de 100 ans que ça dure , bien avant Internet !

    ALORS , je ne vais pas polémiquer sur le fond, c'est sans objet ,

    MAIS je TE lance un défit personnel .

    fais tourner ta voiture à eau de mer ! et je serais ton PREMIER CLIENT à TON tarif ! et je ferais des excuses publiques devant ta réussite .

    chiche ?

    Note à benêt : j'ai déjà plusieurs défis dans le genre, mais aucune nouvelles...

  37. #30
    curieuxdenature

    Re : Générateur H2 electrolyse pulsée

    Citation Envoyé par GChap
    Si vous regardez ce que fait une raffinerie (wiki, techniques de l'ingé, etc.), vous verrez qu'il y a le meme genre de chose, faire passer dans un four à haute température un hydrocarbure et de l'eau. Donc, pas étonnant que pantone fonctionne!
    Bonjour GChap

    ne compare pas les températures d'un morceau de charbon bien enflammé qu'on arrose d'eau avec celle d'une tubulure d'échapement de moteur à essence, le craquage de l'eau necessite des températures d'au moins 900 °C et il faut 241 kJ pour obtenir 2g d'hydrogène. Avec une electrolyse on aboutit au même résultat sans les pertes précédentes et au final on récupère moins que l'énergie dépensée.
    Pas étonnant que Pantone ne fonctionne pas.

    Si vous jetez un oeil à un domaine "dont on sait bien que ça ne peut pas marcher", la fusion froide, il semble que tout ceux qui travaillent dessus disent qu'il y a quelque chose de bizarre, et que tout ceux qui n'y croient pas n'y ont jamais touché... (faut quand même tenter de regarder, dans une controverse, pourquoi les gens disent des choses...)
    La fusion froide est bien le genre de foutaise à amener ici. Tu parles d'une comparaison encore moins convaincante que le moteur à eau, où les énergies mises en jeu sont un million de fois plus grande pour fonctionner que dans une simple réaction chimique.
    Figures-toi qu'en effet, on a très bien compris pourquoi "les gens" disent des choses en dépit de la science : parce qu'ils croient au père Noël.
    Pour faire de la controverse il faut 2 parties, pour moi le problème est simple, il n'y a de controverse que chez les adeptes du genre de sites onnouscomplotetout & Cie, fréquentés surtout par des ignares qui préfèrent rêver plutôt qu'étudier la réalité.
    L'electronique, c'est fantastique.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Etude et réalisation d’un détecteur de métaux à induction pulsée
    Par Martin Nzengang dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/10/2016, 05h33
  2. electrolyse
    Par eco46david dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/03/2010, 17h00
  3. générateur de courant et générateur de tension
    Par delini dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/10/2007, 21h05
  4. air pulsée d'un ventilo
    Par hotto dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/11/2006, 22h48
  5. Etude et réalisation d’un détecteur de métaux à induction pulsée
    Par Martin Nzengang dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/07/2006, 20h16
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.