Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Génération d'impusions



  1. #1
    Alex7

    Génération d'impusions


    ------

    Nouvelle discussion

    Bonjour à tous,

    Je pense être sur la bonne voix pour la construction de mon module sonore. Je vais reprendre le schéma d’un métronome numérique qui utilise le composant EN555. J’ai trouvé un schéma de montage (cf. pièce jointe) avec une partie ampli BF et une partie oscillateur. Je pense ne récupérer que la partie oscillateur pour l’instant et retirer aussi le potentiomètre et la LED.
    Ma question est la suivante :
    Peut-on dimensionner les composants :
    - en fonction de la fréquence du signal de sortie souhaitée ?
    - en fonction de la cadence souhaitée ?
    Peut-on intégrer des composants supplémentaires pour amortir le signal de manière linéaire toutes les 3 secondes pour faire un tic tic tic tic tic tic tic tic tic tic etc.?

    Merci d’avance pour votre aide.

    Alex

    -----
    Images attachées Images attachées  

  2. Publicité
  3. #2
    iriaax

    Re : Génération d'impusions

    Bonjour Alex,
    c'est RV1 et C1 qui déterminent la cadence (=fréquence).
    Pour moduler le volume, il faut insérer en C2 un potentiomètre numérique commandé par un diviseur (compteur numérique retombant à zéro tous les n coups). Impossible de rester simple !

  4. #3
    Chimimic

    Re : Génération d'impusions

    Bonjour Alex,

    je crois reconnaitre ce schéma

    Voici une piste que tu peux peut-être essayer, qui si elle n'est pas parfaite, peut constituer une base de départ.

    Tu peux ajouter en sortie du NE555, un CD4017 dont l'entrée d'horloge est pilotée par la sortie 3 du 555. Chaque sortie du CD4017 abouti en un point commun en passant par une diode (1N4148) et une résistance d'une valeur différente pour chaque sortie. Entre point commun et masse, une résistance qui forme un pont diviseur avec la résistance "active" (celle reliée à la sortie active du 4017). Pour chaque sortie active du 4017, tu obtiens ainsi une tension "variable".

    Puis, un petit transistor FET (à effet de champ) "piloté" par la tension variable (préalablement constituée avec le 4017) sur sa Gate, Drain et Source constituant une résistance variable que tu peux utiliser comme deuxième élement d'un pont diviseur de tension à placer à l'entrée de l'ampli BF.

    Ainsi, à chaque impulsion, le transistor FET conduit de plus en plus, et tu obtiens de la sorte une atténuation progressive de l'amplitude de ton impulsion.

    Utiliser un FET canal P, qui peut être commandé avec une tension positive, et essayer avec quelques valeurs de résistances jusqu'à obtenir l'effet désiré.

    Je pense cela réalisable.

    Autre solution sans FET, mais avec deux circuits supplémentaires au lieu d'un seul : un compteur BCD (CD4518 par exemple) qui pilote un multiplexeur analogique CD4051, dont les sorties seront reliées avec des résistances de valeur différente, pour là aussi constituer un pont diviseur résistif "programmé".

    Bonne bidouille !

  5. #4
    Alex7

    Re : Génération d'impusions

    Citation Envoyé par Chimimic Voir le message
    Bonjour Alex,

    je crois reconnaitre ce schéma

    Voici une piste que tu peux peut-être essayer, qui si elle n'est pas parfaite, peut constituer une base de départ.

    Tu peux ajouter en sortie du NE555, un CD4017 dont l'entrée d'horloge est pilotée par la sortie 3 du 555. Chaque sortie du CD4017 abouti en un point commun en passant par une diode (1N4148) et une résistance d'une valeur différente pour chaque sortie. Entre point commun et masse, une résistance qui forme un pont diviseur avec la résistance "active" (celle reliée à la sortie active du 4017). Pour chaque sortie active du 4017, tu obtiens ainsi une tension "variable".

    Puis, un petit transistor FET (à effet de champ) "piloté" par la tension variable (préalablement constituée avec le 4017) sur sa Gate, Drain et Source constituant une résistance variable que tu peux utiliser comme deuxième élement d'un pont diviseur de tension à placer à l'entrée de l'ampli BF.

    Ainsi, à chaque impulsion, le transistor FET conduit de plus en plus, et tu obtiens de la sorte une atténuation progressive de l'amplitude de ton impulsion.

    Utiliser un FET canal P, qui peut être commandé avec une tension positive, et essayer avec quelques valeurs de résistances jusqu'à obtenir l'effet désiré.

    Je pense cela réalisable.

    Autre solution sans FET, mais avec deux circuits supplémentaires au lieu d'un seul : un compteur BCD (CD4518 par exemple) qui pilote un multiplexeur analogique CD4051, dont les sorties seront reliées avec des résistances de valeur différente, pour là aussi constituer un pont diviseur résistif "programmé".

    Bonne bidouille !
    Merci à vous deux pour ces idées.

    Je vais me lancer dans les essais.

    A bientôt

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Alex7

    Re : Génération d'impusions

    Bonjour à tous,

    L'un de vous connaîtrait-il un moyen de contrôler la "couleur" du son ? Est-ce que je peux par exemple lui faire jouer un signal carré à une fréquence précise, ou bien faut-il passer forcement par des filtrages ?

    Merci pour vos réponses.

    Alex

  8. #6
    Alex7

    Re : Génération d'impusions

    Bonjour,

    je vais reformuler ma question:
    Sauriez vous comment faire jouer au NE555 un signal carré de 10kHz?

    Merci pour votre aide.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. génération d'impulsion
    Par sylo dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 04/02/2010, 14h44
  2. T1 et T2 generation GUS
    Par katiaestelle dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/11/2006, 10h39
  3. Generation de bruit
    Par genocidexxx dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 08/06/2004, 12h00
  4. Génération@ssmat
    Par sylvie93 dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/05/2004, 18h34
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.