Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Résistance et charge d'un condensateur



  1. #1
    bestsiena

    Résistance et charge d'un condensateur


    ------

    Bonjour à tous,

    Je souhaite charger un condensateur de 1000uF à 24V. Pour limiter le courant de charge, je compte utiliser une résistance de 10 Ohms en série. Cela correspondra ainsi à un courant maximum de 2.4A.

    Cependant, je suppose que je ne dois pas prendre une résistance de 60W mais que je peux me limiter à une résistance de puissance inférieure. Mais je n'arrive pas à trouver comment effectuer ce choix. Où puis-je trouver ce genre de renseignements dans une datasheet?

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    F4DXU

    Post Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Bonjour bestsiena & all,
    On considère un condensateur chargé au bout de :
    L'énergie emmagasinée à pour expression :
    La puissance aura pour expression : .
    La puissance de la résistance est 10 fois moins importante et plus facile à trouver.
    Bonne bidouille
    Cordialement, Jean-Marc de F4DXU (station radioamateur & pages web)

  4. #3
    Jack
    Modérateur

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Personnellement, je ne saurais pas répondre avec exactitude à cette question sans creuser un peu plus.

    Ce qui va dégrader la résistance, c'est l'échauffement du composant. Or celui-ci possède une résistance et une capacité thermiques qui vont conditionner la valeur de cet échauffement.

    P=6W, d'accord, mais cette valeur a-t-elle un sens physique alors que 99% de l'énergie va être dissipée pendant 50ms?

    A+

  5. #4
    F4DXU

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Citation Envoyé par Jack Voir le message
    Personnellement, je ne saurais pas répondre avec exactitude à cette question sans creuser un peu plus.

    Ce qui va dégrader la résistance, c'est l'échauffement du composant. Or celui-ci possède une résistance et une capacité thermiques qui vont conditionner la valeur de cet échauffement.

    P=6W, d'accord, mais cette valeur a-t-elle un sens physique alors que 99% de l'énergie va être dissipée pendant 50ms?

    A+
    C'est une puissance moyenne, je pense qu'une résistance de puissance de 6W encaissera 10 fois plus en impulsionnel. Certes si se phénomène est répété toutes les 50ms, il va y avoir un problème.
    Etant donné que toute l'énergie est dissipée en 50ms, un calcul intégral ne donnera rien de plus. Il y a une impulsion de 60W crête qui diminue rapidement (exponentielle) jusqu'à O. La moyenne étant de 6W.
    Me trompe-je?
    Cordialement, Jean-Marc de F4DXU (station radioamateur & pages web)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Jack
    Modérateur

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Non.

    Mais le phénomène étant esssentiellement transitoire, peut-on se servir aussi simplement de la valeur moyenne sur une seconde pour connaitre quelle puissance la résistance va pouvoir encaisser pendant les 50ms (sachant de plus que l'amplitude de l'impulsion n'est pas constante).

    Il est très probable qu'une résistance de 6W soit suffisante, mais je m'interrogeais juste sur la justification des chiffres. Et de ce côté là, ça risque d'être plutôt complexe.

    A+

  8. #6
    F4DXU

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Citation Envoyé par Jack Voir le message
    Non.

    Mais le phénomène étant esssentiellement transitoire, peut-on se servir aussi simplement de la valeur moyenne sur une seconde pour connaitre quelle puissance la résistance va pouvoir encaisser pendant les 50ms (sachant de plus que l'amplitude de l'impulsion n'est pas constante).

    Il est très probable qu'une résistance de 6W soit suffisante, mais je m'interrogeais juste sur la justification des chiffres. Et de ce côté là, ça risque d'être plutôt complexe.

    A+
    6W est bien la puissance moyenne qui sera dissipée. Les 0.3J vont bien être consommés pendant une durée de 50mS. 6J pendant 1S est bien équivalent à 0.3J pendant 50mS. Après ça devient un peu trop métaphysique.
    Dernière modification par F4DXU ; 10/10/2007 à 16h56.
    Cordialement, Jean-Marc de F4DXU (station radioamateur & pages web)

  9. Publicité
  10. #7
    Jack
    Modérateur

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Ce n'est pas très métaphysique. C'est comme si, dans la doc d'une diode, on ne tenait compte que des absolute maximum rating DC de cette diode.

  11. #8
    bestsiena

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Merci à tous pour vos réponses.

    En me basant sur le raisonnement de F4DXU, j'ai déterminé deux pulses équivalent.

    De là, j'ai choisi "LA" résistance qu'il me faut : il s'agit de la PWC2512-10RJI de Welwyn.

    Encore merci.

  12. #9
    chatelot16

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    il n'y a pas que la puissance qui compte pour une resistance : le courant de pointe est limité , est ca varie dans de grandes proportion siuvant la technologie

    les resistance a couche de carbone ou a couche metalique supporte des courant de pointe guere plus fort que le courant donnant la dissipation maxi donc avec ce genre de resistance il te faudra une resistance de presque 60 W pour ne pas l'avoir a la fatigue

    les resistance bobiné sont un peut plus solide mais pas glorieuse quand meme

    les resistance a carbone agloméré ont une grande resistance aux pointes de courant : on croit que c'est les vieilles resistance de l'epoque des lampes mais c'est les meilleure pour les impulsions : c'est d'ailleur pour cela qu'elle sont toujours fabriqué , et aussi pour la HF

    donc avec une carbone aglomeré si la charge ne se fait pas souvent tu peux prendre une resistance beaucoup plus petite , mais il faut trouver une doc technique pour connaitre l'energie maxi qu'elle peut prendre en un coup

  13. #10
    f6bes

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    les resistance a carbone agloméré ont une grande resistance aux pointes de courant : on croit que c'est les vieilles resistance de l'epoque des lampes mais c'est les meilleure pour les impulsions : c'est d'ailleur pour cela qu'elle sont toujours fabriqué , et aussi pour la HF
    Bjr Chatelot..
    Pas facile à trouver, si t'as une adresse , ça m'intéresse !!
    Bonne journée
    Ben ça marche!

  14. #11
    chatelot16

    Re : Résistance et charge d'un condensateur

    oui tu as raison il n'y a plus de fabricant
    voir page 11
    http://ipnweb.in2p3.fr/~divac/theses...o_Thermeau.pdf

    donc a part la recuperation la question n'est plus ou les acheter mais comment les fabriquer

    il m'est arrivé pour ressoudre des probleme de manque de fiabilité de circuit ou des carbone agglomeré avait ete remplacé par des resistance a couche de devoir mettre une self en plus

Discussions similaires

  1. Equa diff, charge d'un condensateur
    Par Baby14girl dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/03/2007, 20h34
  2. Capacité et charge d'un condensateur
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/02/2007, 17h26
  3. Charge d'un condensateur
    Par dj_titeuf dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/01/2007, 23h23
  4. Temps de charge d'un condensateur
    Par Eleomir dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/01/2006, 18h35
  5. décharge d'un condensateur sans résistance
    Par Keorl dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/10/2005, 22h38
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.