Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Dépanner les alimentations à découpage



  1. #1
    Moezzz

    Dépanner les alimentations à découpage

    Salut a tous,
    je pose une question d'ordre général pour la maintenance des alimentations à découpage. est ce qu'il y a une procédure pour déterminer la panne?
    merci pour l'information

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    DAUDET78

    Re : depanner une alimentation à découpage

    règle de base :
    Si c'est une alimentation qui utilise le 230VAC , on ne touche pas si on connait pas les dangers et les risques et que l'on est pas équipé en matériel de mesure Ad Hoc
    L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là pour le constater !

  4. #3
    noir_desir

    Re : depanner une alimentation à découpage

    Le bruit quand il est audible

  5. #4
    Chimimic

    Re : depanner une alimentation à découpage

    Bonjour moezzz,

    au risque de paraître vieux jeu, je déconseille vivement d'essayer de réparer une alim à découpage, sauf si on maîtrise parfaitement le sujet. Et encore...

    Cordialement.

  6. #5
    invite14532198711
    Invité

    Re : depanner une alimentation à découpage

    Salut,

    effectivement il faut faire attention lors de la manip de ce genre d'alim.

    Le principal danger est le condensateur de redressement du secteur. il peut resté chargé plusieurs jours et accumuler suffisement d'energie pour faire mal, ou plus grave si il y a passage du courant dans le corps.

    de plus bricoler se genre d'alim est un peut dangereux si on ne s'y connait pas en alim à decoupage.
    - concevoir une telle alim est deja un vrai casse tete (je sais de quoi je parle, flyback source de courant opto-isolée....), la bricoler sans savoir ce qu'on fait est suiccidaire (du moins pour le matériel).

    Question panne, sans schéma c'est très dur de faire quoi que ce soit, sauf si elle siffle un son strident en continu, symptome d'une surcharge, donc court circuit sur un secondaire. mais là ce n'est pas l'alim qui est en defaillance !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DAUDET78

    Re : depanner une alimentation à découpage

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    la bricoler sans savoir ce qu'on fait est suiccidaire (du moins pour le matériel)!
    et aussi pour le dépanneur
    L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là pour le constater !

  9. Publicité
  10. #7
    HULK28

    Re : depanner une alimentation à découpage

    Salut,

    en d'autres circonstances je serait parfaitement en accord avec les avertissements que vous avez soulevés, on est jamais trop prudent avec ce qu'on ne maitrise pas.
    Cependant Moezzz n'est pas un débutant, il hante notre forum depuis pas mal de temps et nul doute que la prudence est son soucis, le fait de demander un avis est déjà une marque de prudence en soit.

    Il ne faut pas diaboliser la technique de découpage, il suffit de savoir prendre quelques précautions d'usage et se bricoler quelques "outils" afin de pouvoir travailler en toute quiétude.

    Alex à raison, le principal danger est le condensateur réservoir de filtrage, qui avec ses plus de 300V continus peut chatouiller méchamment, et je sais de quoi je parle pour en 20 ans avoir subit les morsures de ces bestioles...
    C'est un peu comme jouer avec des fauves, si on est distrait un moment ça ne pardonne pas.


    Donc pour éviter cela il faut simplement se fabriquer un "déchargeur" rapide qui est simplement une résistance de 1K/2W montée à la "japonaise" et on prolonge ses pattes en soudant sur chacune un contact tulipe qui sera parfait pour les snap-in notamment et accrochera les picots de n'importe quel condensateur, le tout sera mis dans une gaine thermo du bon diamètre (pour l'isolement on en met 2 épaisseurs) et seules les 2 pattes sortiront.
    Ainsi équipé, on peut décharger sereinement n'importe quel "pétard", après avoir évidemment débranché le secteur, mais là je crois que tout le monde avait déjà compris.

    Avant de saisir un fer à souder, il faut toujours faire une analyse préalable du patient, constater de visu les dégâts, les répertorier pour ensuite émettre une hypothèse de départ des investigations futures.

    Une alim à découpage isolée est par conception isolée par un transformateur principal, il faut donc constater si le défaut est coté secteur ou coté sortie(s) ou les 2 (plus rare).
    Coté secteur les éléments les plus fragiles sont variables selon la topologie employée (architecture).

    On peut définir les topologie principales comme suit:

    1/Flyback: 1 transistor de commutation
    2/Forward: 1 ou 2 transistors
    3/Half bridge: 2 transistors
    4/Full-bridge : 4 transistors

    Le flyback se reconnait assez simplement, il possède 1 transistors, il a un réseau "snubber" [R+(D//C)] prévu pour ratiboiser le pic de tension dv/dt sur l'enroulement du primaire au bloquage du transistor, le forward lui possédant un enroulement dit de démagnétisation prévu pour le même usage.
    Sur un schéma, le flyback se distingue par le fait que les 2 bobinages sont en oppositions (un point repère le sens sur chaque bobinage), le forward est en phase.

    Le montage demi-pont ou Half-bridge se reconnait par un condensateur de liaison (470nF/400V ~ 1µF/400V) entre les 2 transistors de commutations et l'entrée du transfo.
    Cette structure utilise habituellement un transfo driver de rapport 1:1:1 (3 bobinages de même rapport) pour commander et isoler les 2 transistors de puissance, on le retrouve également sur le Full-bridge ou le forward à 2 transistors.

    Le Full bridge est plus rare dans les puissances <500W mais il se distingue par ses 4 transistors.

    Il faut savoir distinguer ses topologies car le mode de commande PWM est différent, le duty cycle ou rapport cyclique va varier dans des proportions différentes selon si l'on a à faire à un montage à 1 ou 2 transistors.

    Maintenant passons sur les tests à effectuer coté secteur:

    Si le fusible temporisé d'entrée est fondu:
    1/On vérifie le pont de diodes, on contrôle la CTN "inrush current" qui limite le courant d'appel (elle vaut entre 5 et 10 ohms, il y en a parfois une sur la phase et une autre sur le neutre), et bien sûr le transistor de commutation qui reste une des causes principales de défaillance (surtension ou défaillance de la protection en courant).
    La protection en courant est soit issue d'une mesure sur un élément résistif type 0,1 Ohms/2W mise en série avec l'émetteur (bipolaire) ou la source (Mos) soit un transfo de courant (tore) en série avec l'enroulement du primaire.

    Si la commande est de type isolée (transfo driver) il est rare que le circuit PWM soit mort.
    Il faut également vérifier l'étage d'alim généré par un enroulement auxiliaire du transfo et constitué en général par une diode de redressement et un filtrage type capacitif qui va alimenter le circuit PWM.

    Le "snubber" possède une diode ultra-fast de 600V ou plus qui est également une cause fréquente de défaillance.
    Le snubber est toujours "collé" au primaire du transfo.

    Coté secondaire:

    Le point faible étant le plus souvent les semi-conducteurs, on va naturellement aller voir de près la ou les diodes de redressement de types schottky ou ultra-fast, elles se situent juste en sortie du secondaire transfo.
    Il faut faire attention, certains convertisseurs utilisent un redressement synchrones à Mos, ils ne faut donc pas les confondres...

    Un point faible également, les condensateurs de filtrage qui supportent des températures élevées et qui ont une durée de vie relativement faibles par rapport au reste.
    Un condo fuiteux peut rendre une alim inopérante totalement.
    Le ou les poto-coupleurs destinés à renvoyer une image de la tension ou d'un courant de sortie vers l'entrée est également un maillon faible en cas de température excessive ou d'une surtension quelconque.

    Le transfo principal est rarement en cause.

    Il faut toujours remplacer un composant (actif ou passif) défectueux par la même référence, un équivalent approchant peut rendre l'alim instable ou inopérante, les technologies notamment des condensateurs est très importantes et ne souffrent pas d'être changé sans précautions.

    Voilà quelques points essentiels pour démarrer, il est nécessaire de toute façon de savoir comment ça fonctionne mais cette technologie n'est pas inabordable, loin s'en faut.

    Un dernier point, en cas d'usage du scope, il faut utiliser un transfo d'isolement pour alimenter le scope sinon pas glop.

    Désolé d'avoir été long mais je n'ai presque rien dit tellement le sujet est vaste.
    @+
    Dernière modification par HULK28 ; 16/11/2007 à 13h16.
    Tout est bien qui finit.

  11. #8
    gienas

    Re : depanner une alimentation à découpage

    Bonjour à tous

    Citation Envoyé par HULK28 Voir le message
    ... Désolé d'avoir été long mais je n'ai presque rien dit tellement le sujet est vaste ...
    Merci HULK28 de cette "amorce"

    Je pense que ta réponse, ainsi que le sujet, méritent mieux que de s'enterrer ici, dès que le dernier intervenant se sera exprimé.

    Compte tenu de l'intérêt, ne penses-tu pas que ce fil pourrait rejoindre les épinglés. Il sera plus facilement accessible, et toute aide, bien entendu respectant les règles de sécurité en cours sur le forum, pourra le compléter.

    Il me semble que tu dois savoir le faire

  12. #9
    invite14532198711
    Invité

    Re : Dépanner les alimentations à découpage

    Salut,

    comme tu dis Hulk, souvent les maillons faible restent les chimiques (auto alim entre autre) et l'opto dont la fonction de transfert est un peu merdique en fonction de la temperature....

    garantir une regulation sans mise en auto-oscillation, sur toute la dynamique de puissance en s'affranchissant des rotations de phases, demagnetisation du fer du transfo.... montre bien que toute modifs en ignorant le modele mathematique de la bete peut vite conduire à un drame matériel ou un manque de qualité/fiabilité.

    j'ai deja eu aussi le reseau de start en carafe quand je faisais du depannage.

    souvent on trouve plusieurs resistances en série (reduction de la puissance unitaire et partage des tensions de claquage) derivée du 220 direct, et ça sert à charger le condo de start qui doit donner la premiere pulse (et l'auto-alim prend le relais).

    sinon decharge du condo comme un sac : au tournevis en travers de ses pattes.

    ce qui a mon sens est dangereux par rapport à un transfo classique, c'est la possibilité d'etre en relation avec des tension dangereuses par de nombreuses partie et surfaces metalliques apparentes.

    globalement ça reste assez fiable comme systeme pour peu que l'on laisse les composants comme le concepteurs les a arrangés, les problemes viennent souvent du secondaire qui se fait mettre à genoux par un element aval en court circuit.

  13. #10
    HULK28

    Re : depanner une alimentation à découpage

    Citation Envoyé par gienas Voir le message
    Bonjour à tous

    Merci HULK28 de cette "amorce"

    Je pense que ta réponse, ainsi que le sujet, méritent mieux que de s'enterrer ici, dès que le dernier intervenant se sera exprimé.

    Compte tenu de l'intérêt, ne penses-tu pas que ce fil pourrait rejoindre les épinglés. Il sera plus facilement accessible, et toute aide, bien entendu respectant les règles de sécurité en cours sur le forum, pourra le compléter.

    Il me semble que tu dois savoir le faire
    C'est fait c'est ici:

    http://forums.futura-sciences.com/sh...1389389#post13

    Je la mettrai à jour, petit à petit au fil des questions parce que c'est trop de boulot sinon à traiter d'un bloc.
    @+
    Tout est bien qui finit.

  14. #11
    Moezzz

    Thumbs up Re : Dépanner les alimentations à découpage

    Salut à tous
    Je vous remercie tous pour avoir partager vos expériences en dépannage des alimentations à découpage. Un grand merci a Hulk28 qui nous surprend toujours par la qualité de ces réponses.:
    Certes le dépannage de ce genre d’alimentation est délicat car ça demande un minium de connaissance sur le principe de fonctionnement ainsi qu’une très grande prudence lors de la manipulation de la carte même hors tension.
    Je crois que Hulk28 a fait le tour des différentes pannes possibles pour ces alimentations et comment procéder pour le dépannage. Je vous remercie encore une fois pour le coup de main.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Alimentations à découpage / régulateur
    Par Toufinet dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/06/2006, 11h58
  2. dépanner la machine à laver
    Par jmkil dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/03/2006, 17h50
  3. Tout savoir sur les alimentations de nos PC
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/12/2005, 12h12
  4. 2 alimentations à découpage
    Par jacoulecrocquant dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/12/2004, 17h24
  5. switch mode power techniques / alimentations a decoupage
    Par mig73 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/03/2004, 04h49