Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

utilisation de RB7 RB6 en ICD2



  1. #1
    patwice

    utilisation de RB7 RB6 en ICD2


    ------

    Bonjour à tous.
    Je programme un pic 16f877 avec le boitier MPLAB ICD2. J'utilise donc MPLAB pour coder et programmer mon pic. Mon problème vient de l'utilisation du prortB et en particulier des broche PGD et PGC.
    J'ai relié mon circuit au debugger comme suit :
    http://ww1.microchip.com/downloads/e...Doc/51265g.pdf
    Certain parle de résistance afin d'isoler le circuit du debugger mais je n'est pas vraiment compris le principe.
    Merci de votre aide.

    -----

  2. #2
    jorg1n

    Re : utilisation de RB7 RB6 en ICD2

    Bonjour,

    j'ai réalisé une petite carte de développement (utilisation pour PIC) et j'y ai inséré le même principe que proposé dans ta documentation.
    C'est à dire, un connecteur RJ11 avec branché dessus:
    - le +5V généré par ma carte,
    - la masse
    - PGC/RB6
    - PGD/ RB7
    - MCLR

    et ma carte fonctionne correctement, aucun problème..bizarre ton problème!!
    Tu ne te serai pas trompé dans le brochage du connecteur?
    Vérifie bien ,une erreur est si vite arrivée ( j'en ai fais les frais...)
    Bonne continuation

  3. #3
    HULK28

    Re : utilisation de RB7 RB6 en ICD2

    Citation Envoyé par patwice Voir le message
    Certain parle de résistance afin d'isoler le circuit du debugger mais je n'est pas vraiment compris le principe.
    Merci de votre aide.
    Salut,

    c'est uniquement si tu utilises ces pattes dans ton application.
    Dans ce cas il faut isoler vu de l'ICD2 ce qui est branché sur RB6/RB7 (soit physiquement par des cavaliers soit par des résistances en série) tout dépend de l'appli en fait.
    Si tu ne les utilises que pour brancher l'ICD2 dans ce cas tu n'as rien à faire de spécial.
    L’ignorance engendre plus fréquemment la confiance en soi que ne le fait la connaissance.

  4. #4
    vincent66

    Re : utilisation de RB7 RB6 en ICD2

    Hello!
    Les schémas proposés par Microchip pour de la programmation in-situ sont en général fiables.
    En effet si tu utilises les pins RB6 et RB7 dans ton application, il faut être très prudent.
    On utilise de préférence des diodes Schottky pour isoler les pins du PIC du reste du circuit, des résistances série sont plutôt utilisées pour limiter les dégâts en cas de court-circuit accidentel en fonctionnement.
    Des jumpers peuvent aussi être très pratiques..!

    A ton service!

    Vincent

Discussions similaires

  1. ICD2 et RJ11
    Par Gérard dans le forum Électronique
    Réponses: 26
    Dernier message: 02/04/2009, 14h28
  2. Debugueur ICD2
    Par katmai dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/11/2007, 23h29
  3. ICD2 Non officiel
    Par The Viking dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/05/2007, 17h00
  4. Problème ICD2
    Par Vaoni dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/02/2007, 22h28
  5. ICD2 et VPP
    Par HULK28 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/11/2006, 18h12
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.