antennes-relais
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

antennes-relais



  1. #1
    invite86bac9b8

    antennes-relais


    ------

    Bonjour à tous,
    Est-ce que quelqu'un pourrait me préciser comment se propagent les ondes électromagnétiques : comme des balles de ping-pong ? Comme la lumière ? Décrivent-elles une courbe ? un cône ? Par rapport à chaque antenne qui a, en gros la forme d'un baffle allongé, est-ce qu'elle émet sur les côtés ?
    Mon problème : je m'inquiète de 3 antennes-relais à 35 m de ma maison (briques creuses) situées dans un plan légèrement au dessus du niveau de mon toit (2-3 m).
    Si j'essayais de tendre une sorte de rideau contenant de l'aluminium (style isolant vendu dans les magasins de bricolage) serait-ce efficace ? Ou bien si j'essayais sur une petite surface d'agrafer de l'alu ménager sur l'envers de planches épaisses (pour l'esthétique) ?
    Est-ce que je ne risque pas d'aggraver le niveau d'ondes pour des questions de résonances ou de renvoi de mur à mur ?
    Isoler la maison elle-même serait plus difficile et cher (peinture métallique très chère).
    Merci d'avance de votre aide.

    -----

  2. #2
    LPFR

    Re : antennes-relais

    Bonjour.
    Bienvenue parmi nous.

    Les ondes électromagnétiques se propagent comme la lumière qui est aussi une onde électromagnétique. Elles se propagent grosso modo en ligne droite (il peut avoir des petites nuances).

    Les antennes son directives. Un peu comme la lumière d'un spot, qui part préférentiellement dans une direction.
    Les "baffles" des antennes relais émettent d'une façon très directive dans le sens vertical et beaucoup moins dans le sens horizontal. L'idée est d'émettre vers le maximum de clients. Vers le haut elles émettent peu parce qu'il y a peu de gens en l'air. En bas il y a vous, mais ça ne fait pas beaucoup de monde. Donc vous en recevez sans doute, mais vous n'êtes pas du tout au centre du faisceau.
    Oui, si vous avez peur, une couche d'aluminium, même mince, réfléchira la majorité des ondes. Par contre une petite surface fera une petite ombre.
    De toute façon il aura toujours une partie qui rentrera parce qu'elle s'est réfléchie sur d'autres bâtiments.
    Les chances sont infimes que vous arriviez à créer une résonance et augmenter les champs. Vous avez plus de chances au Loto.
    Il y a des couches isolantes thermiques qui sont des plaques de polystyrène expansé (3 mm) aluminisées. On peut les placer sous le papier peint.

    Bon maintenant je vous donne mon opinion. Vous ne risquez absolument rien. Le seul effet que les ondes électromagnétiques peuvent avoir sur la matière vivante est celle de la réchauffer (comme un four à micro-ondes). Mais cela on le sent. Si vous ne sentez pas de la chaleur du côté des émetteurs (et je suis sur que non), vous ne risquez rien. La plus basse fréquence qui pourrait avoir des effets physiologiques (en dehors du chauffage) est celle de la lumière. La fréquence des ondes des antennes relais sont environ 100 000 fois plus faibles.
    Tout ce qu'on raconte ce sont des bêtises. Vous ne trouverez un seul scientifique ou physicien qui affirme le contraire. Bon, peut-être que oui, mais il ne pourra pas dire ni comment ni pourquoi. Ce que je trouve comme le contraire d'un comportement scientifique.
    Au revoir.

  3. #3
    invite86bac9b8

    Re : antennes-relais

    Bonjour,
    Merci pour vos renseignements mais je souhaiterais attirer votre attention sur quelques points :
    1) Les ondes avancent horizontalement comme une « lame » étroite et haute de la longueur du « baffle » mais comment peuvent-elles « arroser » le maximum de clients si leur rayon d’action est étroit de la largeur du « baffle » ? Sur le site de l’ANFR se trouvent les schémas de l’ENSTB qui ne sont pas en 3D.
    2) On voit beaucoup de témoignages de gens vivant sous une antenne-relais (donc à priori hors du champ d’émission) qui ont des troubles physiologiques (maux de tête, troubles du sommeil, etc.…) mais l’effet chaleur n’est-ce pas qu’une conséquence marginale de l’action principale des ondes sur la matière vivante ? (« augmenter l’énergie cinétique des atomes et des molécules les constituant » cf. annexe 2)
    3) Les normes légales citées par l’ANFR varient en fonction de multiples paramètres si bien qu’il est quasiment impossible à un néophyte de vérifier qu’elles sont bien respectées. De plus, les appareils de mesure tolèrent une marge d’erreur non négligeable. J’ai l’impression que les opérateurs peuvent faire un peu ce qu’ils veulent.
    Les appareils de mesure vendus sur internet sont-ils fiables ? On peut demander un contrôle gratuit à l’opérateur propriétaire de l’antenne mais dans ces conditions peut-on leur faire confiance ?
    4) Certains pays ont des normes plus restrictives que la France, sur quelles études scientifiques se sont basés ces pays ?
    Les intérêts financiers de la téléphonie mobile y sont les mêmes que chez nous. Vous l’avez dit, en face « ça ne fait pas beaucoup de monde », c’est le pot de terre contre le pot de fer. Après le nuage de Tchernobyl, l’ESB et l’amiante nous savons que la Loi Française traîne toujours les pieds et attend la multiplication des dégâts et des procès pour réglementer.
    5) Quid des rayons gamma (cf. annexe 1) émis par les antennes-relais ?
    6) A-t-on suffisamment de recul pour analyser les effets des antennes relais in situ par rapport à des analyses plus anciennes, soit, mais faites en laboratoire, sur des souris par exemple, où tous les paramètres extérieurs peuvent être contrôlés ?

    Bon, vous me dites que je ne risque rien, je veux bien vous croire et je sais que tout ce qui s’écrit çà et là n’est pas parole d’évangile, mais comme j’ai une gamine de 12 ans, je vais tout de même essayer autant que faire se peut divers types de « paravents ».
    Que pensez-vous de ces peintures anti-ondes si chères ?
    Plusieurs protections métalliques ne risquent-elles pas d’attirer la foudre ?
    Merci d’avance de vos renseignements et de votre disponibilité. A bientôt j’espère. Cordialement.
    ANNEXE 1
    Les rayons gamma
    Sont des ondes électromagnétiques de très grande fréquence (supérieure à 3 000 000 Htz) sont extrêmement énergétiques, et leur propagation peut causer de graves dégâts sur les êtres vivants, en les traversant. Comme les rayons X, ils peuvent briser les liaisons moléculaires, et être un facteur cancérigène.
    Au delà, on trouve les rayons cosmiques.
    Les réactions nucléaires produisent des rayons gamma.
    Les sources
    • Les téléphones mobiles et les antennes relais
    • Les fours à micro-ondes
    • Les postes radio
    • La radiothérapie
    • Les plaques à induction
    • Les radiateurs
    • Les écrans de télévision
    • Les lignes à haute tension
    Lorsque on utilise un téléphone portable (ou cellulaire), la voix est transformée en ondes radiofréquences (RF). Celles-ci se propagent grâce à l'antenne de votre mobile jusqu'à la station de base (ou antenne relais) la plus proche. Le signal ainsi transformé est acheminé à votre correspondant par le réseau d'antennes.
    Emission depuis une antenne
    La puissance émise par ces antennes dépend de leur position : elle est plus élevée pour des antennes situées dans les zones rurales (1800 MHtz), que pour celles situées à l'intérieur de bâtiments (900 MHtz).
    Une antenne émet dans toutes les directions, mais, pratiquement, les opérateurs installent des réflecteurs pour concentrer l'énergie de façon directionnelle et horizontale (voir schéma ci-desous).
    • En face de l'antenne, à une distance de 1 mètre, le champ électromagnétique est de 50V/m. Les niveaux de recommandation fixés par le décret 1999/519 de la Commission européenne étant de 41V/m à 900 MHtz et 58 V/m à 1800 MHtz, il faut donc au moins se trouver au delà de 2,5 mètres pour les stations 1800 Mhtz, et 1,5 mètres pour les stations 900 MHtz.
    • Plus loin de l'axe de l'antenne, en dessous et autour, le champ est faible (2 V/m). Le faisceau d'ondes émis par l'antenne est directionnel, compris dans un cône d'ouverture horizontale grande, et d'ouverture verticale assez faible. Compte tenu de la hauteur des antennes, le faisceau touche le sol à une distance comprise entre 50 et 200 mètres de l'antenne
    Les téléphones mobiles émettent à une puissance de 2W (pour les GSM 900 MHtz) ou 1 W (pour les GSM 1800 MHtz). Par le partage de canaux de fréquences entre 8 utilisateurs (comme pour les antennes), la puissance réellement émise est donc de 0,25 et 0,125 W pour les 2 GSM.
    http://www.abyss-expertise.com/bilan.htm

    ANNEXE 2
    Le portable tue
    Les radiations émises par les téléphones portables détruisent les cellules nerveuses du cerveau.
    Les téléphones mobiles rassemblent de très nombreuses qualités : maniabilité, petite taille, autonomie, prix attrayants, différents services de messagerie vocale, internet... Réservé d'abord à une classe aisée d'hommes d'affaire qui voyagent beaucoup, le portable c'est très vite démocratisé pour atteindre le français moyen. Le marché de la téléphonie mobile a littéralement explosé ces dernières années et ne fait que s'étendre. Le chiffre d'affaire de la profession est donc faramineux. L'engouement pour ce moyen de télécommunication a été tel qu'on ne vantait que ses méritent, qu'ils n'avait point de défaut. Et l'on ne s'est penché sur ces méfaits pour la santé que très tardivement... trop tard, en fait.
    Mais désormais, on le sait : les portables peuvent nuire à la santé en induisant des tumeurs au niveau du cerveau. Les informations qui transitaient par le fil du téléphone "normal" passent maintenant dans l'air sous la forme de radiations électromagnétiques. Ces ondes ont la propriété de traverser la plupart des matériaux (mais sont réfléchies par les métaux et atténuées par une épaisse couche de béton). Les fréquences utilisées (900 à 1800 MHz) ne sont pas sans effet sur l'organisme humain. Il faut savoir que se sont ces mêmes ondes qui permettent au four à micro-ondes de cuire les aliments (voir de les calciner si on ne fait pas attention). Ces ondes échauffent les matériaux situés dans le champ de radiation en augmentant l'énergie cinétique des atomes et des molécules les constituant. Or, lorsque vous téléphonez à l'aide de votre portable, celui-ci émet et reçoit des ondes électromagnétiques au niveau de l'antenne, c'est-à-dire à hauteur de votre oreille et donc à proximité de votre cerveau dont les atomes se mettent à faire la danse de Saint-Guy ! Malheureusement, l'antenne n'est bien souvent pas télescopique, impossible donc d'éloigner la source de radiations. Des études scientifiques attestent que l'utilisation régulière de téléphones portables induit des tumeurs.
    Le danger ne vient pas seulement du portable en lui-même, mais aussi des très nombreux réémetteurs qui poussent comme des champignons en zone urbaine. En ville, les bâtiments représentent de nombreux obstacles à la propagation des ondes incriminées, il est donc nécessaire de les ré amplifier grâce à des antennes que les compagnies de téléphone installent partout en ville. Il a été démontré qu'à une distance de moins de 40 cm de l'antenne, un homme court un véritable danger et qu'à une distance comprise entre 40 cm et 1.5 m, un homme court des risques non négligeables. Or aucune information à ce sujet n'est diffusée par les grandes compagnies de téléphonie mobile pour prévenir d’éventuelles blessures. Ces sociétés se font étrangement muettes sur un sujet de santé public. Quant on sait que de nombreuses personnes travaillent au contact de ces réémetteurs (couvreurs, vitriers...) on s'étonne qu'aucune mesure de protection ne soit prise et qu'aucune prévention ne soit faite. Ces sociétés savent mais mènent une politique de désinformation afin de continuer de vendre des portables et d'installer des réémetteurs pour couvrir le maximum d'espace malgré les dangers que cela représente pour la santé des consommateurs et des locataires des immeubles hébergeant les réémetteurs.
    Déjà, certains syndicats de colocataires ont refusé de renouveler des contrats de location pour l'hébergement des réémetteurs malgré la manne financière que cela leur rapportait. C'est une décision courageuse que tout le monde ne prend pas. Nombreux sont ceux qui préfèrent ignorer le danger...
    http://cyberzoide.developpez.com/opi...?page=portable

    ANNEXE 3
    La contamination électromagnétique tout comme la radioactivité à des inconvénients que nous ne pouvons ressentir à notre échelle, ni même à fortes dose. Et pourtant, elles sont menaçantes, tout autant dangereuses que sont les fréquences basses ou hautes tensions qui peuvent être d'une forte intensité ou non comme les micro-ondes ou les hyperfréquences. Nous sommes plongés dans un extraordinaire mélange d'ondes et de particules qui nous pénètrent à chaque instant. Daniel Depris président européen de l'association AURORE (association pour l'utilisation rationnelle des ondes électromagnétiques) et également professionnellement scientifique au CEPHES. Il à publié « Ces ondes qui nous tueront un jour » indique les dangers qui peuvent provenir d'une exposition régulière ou permanente des radiations hertziennes. Finalement les résultats de recherches menées par cette association et les conclusions de nombreux experts, l'OMS (ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE) à permit à Mr Depris de démontrer que les perturbations et les symptômes découlent du syndrome des fréquences radioélectriques et des hyperfréquences.

    voici les principales modifications qu'elles produisent sur notre organisme :
    • céphalées ( maux de tête)
    • irascibilité et perturbations du comportement ( agressivité)
    • altérations des rêves
    • asthénie ( perte de vitalité)
    • diminution de l'activité sexuelle
    • perte de l'appétit
    • altérations cardio-vasculaires
    • douleurs thoraciques
    • altération dans le cycle menstruel des femmes
    • radiothermies ( brûlures de la peau)
    • opacité du cristallin, lésion de la rétine de l'épithélium et du stroma, altération de la cornée
    • lésions dans les testicules, altérations de la spermatogenèse
    • altérations endocriniennes
    • altérations du système sanguin et de l'immunité (immunodéficience)
    • augmentation du risque de leucémies
    • altérations chromosomiques
    • altérations des mécanismes cellulaires et intracellulaires

    Certaines de ces anomalies, n'apparaissent que dans les cas de forte intensité d ' exposition, mais d'autres au contraire peuvent être provoquées par des installations de faible puissance.

    Dans un séminaire sur la GEOBIOLOGIE( science de l'habitat qui étudie l'influence que le sol exerce sur le lieu précis où vit l'homme, l'animal, les plantes) fut célébrée dans le sud de la France « blanche mertz » présidente de l'institut de recherches de géobiologie de Chardonne (suisse) qui à exposée les faits suivants :

    « On parle très peu de la contamination électromagnétique qui cependant existe bien et est chaque jour plus accablante, beaucoup de gens qui travaillent sur un écran d'ordinateur ou qui se mettent trop près de leur télévision, ou même les radios amateurs dans leur chambre remplies d'appareils et d'émissions sont toujours fatigués , peuvent perdre leur énergie, leur sommeil et leur autodéfense naturelle contre les subtiles agressions causées par leur environnement. Jusqu'à maintenant, même les appareils de neutralisation les plus sophistiqués n'ont pas été capable de protéger l'homme contre ces radiations »
    http://carnicactus.com/info1/

    ANNEXE 4 page suivante

  4. #4
    invite86bac9b8

    Re : antennes-relais

    suite
    ANNEXE 4
    Avant tout, précisons que les études scientifiques sont très nombreuses de par le monde, mais que leurs résultats sont souvent contradictoires. Elles sont soit épidémiologiques, soit d'évaluation directe des risques (sur des cellules, tissus ou animaux). Dans les deux cas, beaucoup d'entre elles concluent à une possibilité de dangerosité, mais sans toutefois pouvoir tirer de conclusions définitives. Si certaines sont contradictoires dans leurs résultats, cela tient au manque de recul nécessaire, aux difficultés de mesures et d'analyses, ainsi qu'aux méthodologies employées, souvent différentes.

    Si le doute n'est pas levé quant aux risques réels, il l'a par contre été sur la soi-disant indépendance et impartialité de certaines études publiées. En effet, grâce à l'intervention d'un auditeur visiblement bien renseigné, il a été révélé que les industriels concernés finançaient en partie certaines études, ou rétribuaient des responsables de groupes d'études ou fondations, ou des membres du comité scientifique de ces derniers. Même si le financement privé est souvent une nécessité pour ces recherches coûteuses, où peut se situer l'indépendance réelle et donc la vérité dans ces cas-là ? Ceci va donc relativiser en partie les résultats des études que nous allons aborder à présent.
    Téléphonie mobile : vigilance et principe de précaution.

    Sur le front de la téléphonie mobile, même si les travaux les plus récents dans ce domaine ne concluent pas à l'existence de risques réels pour la santé, ils ne doivent pas faire oublier l'existence d'expertises beaucoup plus mitigées quant à leurs résultats :
    • Tumeurs du cerveau, peu confirmées.
    • Cancers du nerf auditif (neurinome) ou gliomes (tumeurs cérébrales malignes), risques accrus selon des études scandinaves récentes (risques très faibles mais présents), particulièrement avec les anciens systèmes analogiques et chez les utilisateurs les plus anciens (10 ans et plus).
    • Effets sur l'activité cérébrale, sans traduction pathologique.
    • Action thermique minime (+ 0,1 à 0,2°) dont aucune nocivité n'a été démontrée à ce jour.
    • Effet de perméabilisation de la barrière hémato-encéphalique, mais les études sont contradictoires dans leurs conclusions.
    • Effets génotoxiques : il a été constaté des ruptures d'ADN, simples et doubles, mais là encore les résultats varient d'une étude à l'autre.
    • Inflammations de la conjonctive de l'œil, heureusement réversibles.
    • Diminution significative de l'oestradiol et du flux utéro-placentaire chez les rates.
    • Chute de l'activité SOD (Super Oxyde Dismutase).
    • Augmentation de la péroxydation lipidique.
    • Baisse des NK (Natural Killers), lignée de défense naturelle anti-cancéreuse.
    Ces trois derniers résultats plaident à eux seuls pour une vigilance accrue et l'application du principe de précaution, car ils mettent en cause des éléments fortement impliqués dans les phénomènes de carcinogenèse. La vigilance scientifique en matière de téléphonie mobile doit être de mise et soulève de nombreuses questions :
    • Quels sont les mécanismes d'action des CEM sur le corps humain ?
    • Existe-t-il une susceptibilité et une fragilité particulière chez les enfants et à fortiori les bébés ?
    • Existe-t-il un risque de maladies neuro-dégénératives ?


    • Qu'en est-il des systèmes Bluetooth ou Wifi dont la fréquence est celle des fours à micro-ondes (2450 MHz) donc celle de l'agitation des molécules d'eau, même si la puissance est très faible ?
    • Existe-t-il des interactions entre les différents CEM et d'autres systèmes et modes d'usage ?
    Autant de questions auxquelles il serait bon de répondre le plus scientifiquement et le plus rapidement possible.
    http://www.naturemania.com/naturo/ondessante.html

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    calculair

    Re : antennes-relais

    Il ne faut surtout pas imaginer tous les risques potentiels non mis en evidence scientifiquement. Si on suit ce type démarche certe prudente, on ne ferait plus rien.

    L'exposition au rayonnement solaire est potentiellement dangeureux et il faut se déplacer dans des sous terrains

    Il ne faut pas s'approcher d'u être vivant, car son activité electrique produit aussi des ondes electromagnetiques et c'est potentiellement dangeureux.
    La valeur des champs reçus doit être superieur à celles des antennes de radiotelephones qui sont beaucoup plus loin et les fréquences emises par les êtres vivants de même espèce doivent se mettre en raisonnance avec nos capteurs et donc echanger de l'energie de façon optimale, maximisant ainsi les dangers potentiels........

    Je pourrais sans doute trouver encore beaucoup de dangers potentiels non prouvés,par ailleurs il faut savoir que depuis plus de 70 ans a eté installé des antennes d'emission de radiofiffusion emettant des puissances de plusieurs 100 de kilowatts des frequences dites grandes ondes aux frequences les plus elevées le gigahertz. Il ne faut pas oubliier tous les radars et equipements militaires qui innondent notre espace de rayonnement electromagnetiques qui peuvent atteindre des megawatts en impulsion.

    Ce n'est seulement que trés recement que l'on polemique sur la nocivité potentielle et toujours non demontrée des antennes de radiotelephone qui ne diffusent que quelques dizaines de watts. !!!!

    Je crois qu'il faut rester raisonnable, et si on imagine un risque, malheureusement toujours possible,il faut faire les recherches adéquats, et les evaluer réellement.

    J'ajouterai à la liste des risques, que le fait même de croire qu'il existe un risque, l'effet de notre cerveau sur notre corps crée effectivement le risque imaginé.....C'est aussi un risque potentiel non formellement demontré à 100%.

    Alors avis aux amateurs de risques.....

  7. #6
    LPFR

    Re : antennes-relais

    Bonjour.
    Je crois, Béotienne, que vous avez bien choisi votre pseudonyme. Mieux que vous ne le croyez.
    Surtout quand vous parlez des rayons gamma émis par les antennes radio.
    Vous posez de questions alors que vous est sure d'avoir les réponses.
    Gardez-les vos rayons gamma.
    Adieu.

  8. #7
    invite61c21e86

    Re : antennes-relais

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Gardez-les vos rayons gamma.
    Il ne faut pas crier au loup.

    Faut mieux lire qqs pages (wikipedia par exemple) pour comprendre que tout ca n'est que du charabia destine a seulement a faire peur.

    Encore une adepte de la theorie de la conspiration. ou du syndrome de Cassandre.

    Le sujet peut etre deplace en "psychologie"

  9. #8
    invite4e72d391

    Re : antennes-relais

    Bonjour BEOTIENNE et tous (tes)
    Après avoir lu vos posts j'avoue que mes compétences techniques ne me permettent pas de répondre utilement à vos (nombreuses) questions.Finalement le béotien c'est moi car mes principales préoccupations se bornent à:
    -Comment vais-je boucler financièrement le mois en cours ?
    -Le réfrigérateur est-il plein ?
    -Mes enfants sont-ils heureux ?
    etc etc etc
    Bref des questions primaires certes mais à chacun son fardeau
    Cordialement

  10. #9
    annjy

    Re : antennes-relais

    Bonjour,

    je crois qu'il existe encore en France quelques régions qui ne reçoivent aucun portable ( régions reculées du Larzac par exemple - voir les cartes de couverture des opérateurs)
    c'est là qu'il faut déménager......

    Quant au reste des aneries, je ne relèverai que les rayons gamma:
    extrait de wikipédia sur le sujet:

    "Les rayons gamma, symbolisés par la lettre grecque γ, sont une forme de rayonnement électromagnétique : il s'agit de photons de haute énergie (au-delà de 100keV). Ils possèdent une longueur d'onde très courte, inférieure à 5 picomètres, et peuvent être produits par la désintégration γ ou d'autres processus nucléaires ou subatomiques tels que l'annihilation d'une paire électron-positron. La découverte des rayons gamma est due à Paul Villard, chimiste français (1860-1934)."

    Si les relais de téléphonie en produisent, c'est à mon avis une découverte scientifique majeure.
    longueur d'onde inférieure à 5 picomètres, ça ne donne pas 3 GHz....mais 3/5 * 10 ^20.... je ne connais pas le préfixe (méga, Giga, Téra.... ) pour10 ^18...

    mais je pense qu'on n'est plus dans le domaine scientifique.....


    A+,
    JY

  11. #10
    invite61c21e86

    Re : antennes-relais

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    Si les relais de téléphonie en produisent, c'est à mon avis une découverte scientifique majeure.
    euh, ce n'est pas le cas. Moi je mets de l'eau dans mon reservoir et ma voiture marche tres bien.

    Faut pas confondre utopie/fantasme paranoiac/delire avec la Science.

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    longueur d'onde inférieure à 5 picomètres, ça ne donne pas 3 GHz....mais 3/5 * 10 ^20.... je ne connais pas le préfixe (méga, Giga, Téra.... ) pour10 ^18...
    Les ondes produites sont de l'ordre de 2.10^9 Hz, ce ne sont donc pas des rayons gamma.

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    mais je pense qu'on n'est plus dans le domaine scientifique.....
    Sans dec....?

  12. #11
    annjy

    Re : antennes-relais

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    longueur d'onde inférieure à 5 picomètres, ça ne donne pas 3 GHz....mais 3/5 * 10 ^20.... je ne connais pas le préfixe (méga, Giga, Téra.... ) pour10 ^18...
    Re,
    J'ai trouvé, le préfixe, c'est Exa (symbole E) pour 10^18.
    La fréquence des rayons gamma serait donc d'au moins 60 EHz....
    et là, c'est sans dec !

    pour les intéressés, 10^15, c'est Péta. (sans commentaire)

    Amicalement,
    JY

  13. #12
    invite86bac9b8

    Re : antennes-relais

    Citation « Le Monde.fr » : « Saint-Cyr-l'Ecole, où trois enfants ont été atteints d'un cancer du tronc cérébral, très rare, alors que les antennes étaient installées sur l'école même ; et plus récemment, la presse s'est fait l'écho d'un problème à Ruitz, dans le Nord, où deux enfants d'une école maternelle particulièrement exposée à une station-relais de téléphonie mobile ont été également victimes d'un cancer. » donc interrogation c’est logique.
    Déménager ? pourquoi ? je n’ai pas demandé l’antenne-relais.
    Mille excuses, Gabymodel, j’ai des préoccupations très terre à terre et j’ai malheureusement eu mon lot dans ma vie, sauf que j’ai une préoccupation encore plus basique que vous : « allons-nous en crever ? »

    Stop, fin de la discussion : je souhaitais que l’on me réponde clairement par rapport à des textes que j’ai copiés en prenant bien la peine de CITER LEUR SOURCE. J’attendais « non ceci n’est pas possible PARCEQUE … » ou que l’on me donne une classification des fréquences et de leurs effets par comparaison à des systèmes plus anciens (TV, télécommandes diverses par exemple). Oui, je suis une béotienne en électronique, je ne demandais qu’à apprendre, je ne prétends rien, j’interroge. Merci pour ceux qui ont compris et répondu en ce sens, les autres ….
    Adieu

  14. #13
    invite61c21e86

    Re : antennes-relais

    lamba = c / f, faut une citation?

    et puis "Le monde.fr" c'est pas une citation tres precise....

    Sinon, non ceci n'est pas possible parce que l'electromagnetisme le dit.
    ma reference? http://www.sciences.ch/htmlfr/electr...smaxwell01.php

    Voila. Quoi? c'est complique? ah mince. T'inquiete, les gens qui ont travaille sur les normes de puissance des antennes connaissent. Fait leur confiance.

  15. #14
    f6bes

    Re : antennes-relais

    Bjr BEOTIENNE,
    "..que l’on me donne une classification des fréquences .."
    suffit de demander "spectre électromagnétique" et tu vas t'aperçevoir que
    3 000 000 hzs c'est trés , trés , trés...................... loin... des longeurs d'onde des rayons GAMMA.
    3 000 000 de hretz c'est tout juste 100m de longueur d'onde !
    Les rayons gammas c'est de l'ordre du nanométre !
    http://astro-canada.ca/_fr/_illustra...tique_fr_g.jpg
    Faut pas hésiter à abuser de Google
    A+

  16. #15
    invite61c21e86

    Re : antennes-relais

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Faut pas hésiter à abuser de Google
    Wikipedia propose egalement de nombreuses pages!

  17. #16
    invite2a38896b

    Re : antennes-relais

    bonsoir,

    très interessant vos échange sur le sujet je vous invite à aller voir un site qui parle aussi du sujet que j'ai découvert il définit pas mal l'hyperfrequence et les effets sur la santé avec des etudes et rapports scientifiques à l'appui! www.coach-habitat.com

    a+françois

  18. #17
    annjy

    Re : antennes-relais

    Citation Envoyé par onnousditpastout Voir le message
    bonsoir,

    très interessant vos échange sur le sujet je vous invite à aller voir un site qui parle aussi du sujet que j'ai découvert il définit pas mal l'hyperfrequence et les effets sur la santé avec des etudes et rapports scientifiques à l'appui! www.coach-habitat.com

    a+françois
    Bonsoir,

    pour moi, ce site n'est qu'une pub pour une société qui vend des produits (et "services"). Le créneau doit être porteur. On joue sur la peur de l'inconnu (les hyperfréquences)

    ça fait 30 ans que je travaille dans le domaine des hyperfréquences, et j'ai tout entendu à ce sujet....(ça rend stérile était l'une des meilleures - j'ai 2 enfants....)

    respectons les normes en vigueur. Elles ne sont probablement pas parfaites, mais peuvent toujours être améliorées en fonction des progrès SCIENTIFIQUES (et non des lobbies commerciaux).

    ou alors, plus d'électricité, plus de téléphone, plus de télévision, plus d'Internet, plus de FUTURA........

    A+,
    JY

  19. #18
    LPFR

    Re : antennes-relais

    Citation Envoyé par onnousditpastout Voir le message
    bonsoir,

    très interessant vos échange sur le sujet je vous invite à aller voir un site qui parle aussi du sujet que j'ai découvert il définit pas mal l'hyperfrequence et les effets sur la santé avec des etudes et rapports scientifiques à l'appui! www.coach-habitat.com

    a+françois
    Bonjour.
    Je suis totalement d'accord avec Annjy.
    Dans ce forum nous essayons de faire de la science.
    Laissons le commerce et les superstitions à d'autres sites.
    Au revoir.

Discussions similaires

  1. Relais 5V pour commuter relais 12v automobile
    Par invite7f53f8c6 dans le forum Électronique
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/06/2012, 18h54
  2. [Divers] antennes
    Par darkpilou1 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/04/2007, 11h23
  3. L'innocuité des antennes-relais démontrée !
    Par invitef8f23943 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/12/2005, 15h33
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.