Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Une histoire de cosinus



  1. #1
    Electrofred

    Arrow Une histoire de cosinus


    ------

    Bonjour,
    j'ai beaucoup vu une formule:
    cos ...
    Le ... etait une lettre grecque et je crois qu'il s'agit de la charge electrique ou quelque chose dans le genre.
    Est ce que quelqu'un pourrait me repréciser cette formule et me dire a quoi elle correspon s'il vous plait.

    Merci d'ava,ce!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Une histoire de cosinus

    Salut,
    ? Ca se lit "oméga" et c'est la pulsation (soit fois la fréquence).

    Sinon, tu peux trouver une table de l'alphabet grec ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_grec
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    electrome

    Re : Une histoire de cosinus

    Salut. phi, peut-être, déphasage entre deux signaux ...
    @+

  5. #4
    Pierrre

    Re : Une histoire de cosinus

    Bonjour
    cos omega, jamais entendu ... omega c'est la pulsation, =2 pi f, f etant la frequence.

    par contre cos phi ,--> dephasage

    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    pephy

    Re : Une histoire de cosinus

    bonjour à tous,
    je pense qu'Electrofred a rencontré cos(phi) le facteur de puissance en courant sinusoïdal:
    puissance active P=U.I.cos(phi)
    phi est effectivement le déphasage tension-courant

  8. #6
    Electrofred

    Re : Une histoire de cosinus

    Je ne sais pas si ca peut vous aider mais c'était dans un livre de terminale et il me semble qu'il s'agissait de signaux alternatifs.
    Et sinon qu'expriment les autres cosinus?

  9. Publicité
  10. #7
    Daniel75

    Re : Une histoire de cosinus

    Bonsoir ,


    Citation Envoyé par Pierrre
    Bonjour
    cos omega, jamais entendu ... omega c'est la pulsation, =2 pi f, f etant la frequence.
    par contre cos phi ,--> dephasage

    A+

    Je suis franchement très étonné de ta réponse , Pierre !
    Surtout que tu donnes des éléments de réponses dans ta réponse !

    Tu ne vas pas me dire que tu n'as jamais vu cette relation :


    V = Vmax sin wt , ou , V = Vmax cos wt , ou bien encore , V = Vmax sin (wt - phi )




    A plus tard

Discussions similaires

  1. [Dawkins] Il était une fois nos ancêtres : Une histoire de l'évolution
    Par Cyberugo dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/05/2008, 20h52
  2. Une histoire de Pi !
    Par Electroniktor dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/10/2007, 10h00
  3. Minimiser une somme de cosinus
    Par jere___ dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/04/2007, 12h58
  4. Une histoire de barycentre
    Par Jeremouse1 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 21
    Dernier message: 27/11/2005, 16h16
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.