Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité



  1. #1
    sambrelin

    Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Bonjour à tous,

    Ma question est vraiment basique et j'en suis désolé.
    Mais je suis perdu après pas mal de recherches sur internet.
    Je n'ai aucune connaissance en électricité.

    Voila je veux dissiper une certaine puissance au travers d'une résistance.
    Si j'ai une batterie de 13V à laquelle je branche en série une résistance de 3 Ohms. Mon but étant de dissiper un maximum de puissance par effet joule.
    Si je prends U=RI, l'intensité "consommé" par ma résistance est de 4.3A.
    Donc avec P=RI² j'obtiens 55.5W de puissance dissipée.

    Maintenant j'augmente la résistance.
    Je passe à 4 Ohms.
    U= 13V, I=3.25A
    Soit P=RI² = 42.25W

    Je ne comprends pas le résultat. Pour moi plus la résistance est importante, plus on dissipe de puissance?

    Pourriez vous me dire ce qui est faux ou si tout est faux...

    Merci de votre aide

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    nornand

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    bjr
    tes calculs sont bon, c'est ton raisonement qui est faux
    plus la resistance augmente moins il passe de courant , moins la puissance est grande !
    Dernière modification par nornand ; 09/12/2011 à 11h21.

  4. #3
    DAUDET78

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    Je ne comprends pas le résultat. Pour moi plus la résistance est importante, plus on dissipe de puissance?
    Ben non .....
    P=V²/R .... plus la résistance est grande (en valeur) , plus la puissance consommée (dissipée) est faible
    L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là pour le constater !

  5. #4
    gienas

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Bonjour sambrelin et tout le groupe

    Bienvenue sur le forum.

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    ... Je ne comprends pas le résultat. Pour moi plus la résistance est importante, plus on dissipe de puissance?

    Pourriez vous me dire ce qui est faux ou si tout est faux ...
    Rien n'est faux, tout est juste.

    Simplement, tu es victime des mathématiques.

    Le carré de l'intensité prend le dessus.


    Édit: attention! On se fait griller par tous les bouts.
    Dernière modification par gienas ; 09/12/2011 à 11h22.

  6. #5
    xberger

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Tu as aussi oublié le P=U²/R
    C'est plus représentatif lorsqu'on connait la tension aux bornes de la résistance

    Donc P diminue quand R augmente
    C'est normal car le courant diminue aussi

    Xavier

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    sambrelin

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Merci pour toute vos réponses.

    Je suis encore dans le flou, mais comme vous dîtes, je penses que j'applique des formules sans les comprendre vraiment.

    Donc avec une batterie de 13V, si je veux augmenter la puissance dissipée au niveau de ma résistance, pour augmenter l'effet joule (mon but final étant d'augmenter la T° de ma résistance pour chauffer un élément) je ne dois pas augmenter la valeur de ma résistance, mais la diminuer?

  9. Publicité
  10. #7
    DAUDET78

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Ben oui ... c'est mathématique !
    L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là pour le constater !

  11. #8
    gienas

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    ... je penses que j'applique des formules sans les comprendre vraiment ...
    Ou que tu ne prends pas les "bonnes".

    Puisque maintenant on sait que tu cherches à augmenter la puissance et que la tension est constante, mieux vaut"oublier" la résistance et choisir le courant: P=U*I

    Le seul moyen d'augmenter P, avec U constant, c'est d'augmenter I.

    Après, tu cherches comment agir sur I.

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    ... je ne dois pas augmenter la valeur de ma résistance, mais la diminuer?
    Ce qui est une application directe de ta formule I=U/R.

  12. #9
    sambrelin

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Dans ce cas là, si on prend un fil de cuivre, qui est un matériau très peu résistif, on devrait beaucoup chauffer, ce qui n'est pas le cas...non?

    Lorsque que l'on veut avoir un élément métallique chauffant, on se tourne vers le Cupronickel où le Nickrome qui sont des matières très résistives.

    Du coup je ne comprends pas...

  13. #10
    gienas

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    ... si on prend un fil de cuivre, qui est un matériau très peu résistif ...
    Tu ne dois pas avoir peur des mots. La résistance est nulle.

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    ... très peu résistif, on devrait beaucoup chauffer, ce qui n'est pas le cas ...
    Essayons quelques formules.

    P=R*I²=0 si R=0.

    I=U/R=13/0 -> je ne connais pas le résultat. Et toi, qu'en dis-tu? (et qu'en penses-tu?)

    Edit: pour aider un peu à la réflexion: P=U²/R=13²/0 -> hum hum! Es-tu capable de maintenir 13V aux bornes d'un court circuit?

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    ... Lorsque que l'on veut avoir un élément métallique chauffant, on se tourne vers le Cupronickel où le Nickrome qui sont des matières très résistives ...
    Y a-t-il une contradiction quelque part?

    Faut-il une résistance? Oui!

    Peut-elle être en cuivre? Oui, mais ...

    Y a-t-il des matériaux plus adaptés ou appropriés? Oui!
    Dernière modification par gienas ; 09/12/2011 à 13h40.

  14. #11
    DAUDET78

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Si tu branche un fil de cuivre (très peu résistant) sur une batterie de 12V, il chauffe tellement qu'il explose, le courant est trop grand. Donc on fait les résistances chauffantes avec un métal moins bon conducteur électrique pour avoir un courant plus faible et .... ne pas se volatiliser.

    En fait, c'est quoi ton problème métaphysique ?
    L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là pour le constater !

  15. #12
    sambrelin

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Je crois que j'ai compris vos explications. Oui je sais il faut le temps.

    En fait Daudet78 pour te répondre, mon problème métaphysique c'est que je pensai que plus une résistance avait une valeur élevée, plus elle chauffait.
    Mais comme tu dit les départs de feux viennent des courts circuits, avec donc une résistance nulle et une intensité qui monte en flèche.

    Fondamentalement je crois que je n'ai jamais bien saisi quel était le rôle d'une résistance.

    Je penses avoir avancé. Je vais réfléchir un peu dans mon coin, et je reviens vers vous pour éclairer d'autres zone d'ombre.

    Merci beaucoup!
    Je crois avoir compris, et ça, c'est très agréable.

  16. Publicité
  17. #13
    PA5CAL

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Bonjour

    Voici un petit comparatif entre des résistances composées de cuivre et de cupronickel.

    La résistivité du cupronickel 70-30 (CuNi30Fe) est 340 nΩ.m * .
    La résistivité du cuivre est environ 17 nΩ.m * .
    ¨¨¨ (* valeurs obtenues pour une température de 25°C)

    Un mètre de fil cupronickel 70-30 de 1 mm2 de section a une résistance de 0,34 Ω .
    Un mètre de fil de cuivre de 1 mm2 de section a une résistance de 0,017 Ω .

    Il faut 12 m de fil de cupronickel 70-30 de 1 mm2 pour obtenir une résistance de 4 Ω .
    Il faut 235 m de fil de cuivre de 1 mm2 pour obtenir une résistance de 4 Ω .

    Pour obtenir 4 Ω avec 1 m de fil de cupronickel 70-30, il faut qu'il ait un diamètre de 0,33 mm (un fil AWG #28, typiquement).
    Pour obtenir 4 Ω avec 1 m de fil de cuivre, il faudrait qu'il ait un diamètre de seulement 74 µm, soit moins que l'épaisseur d'un cheveu !!!
    Dernière modification par PA5CAL ; 09/12/2011 à 14h29.

  18. #14
    gienas

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par PA5CAL Voir le message
    ... Voici un petit comparatif entre des résistances composées de cuivre et de cupronickel ...
    Merci PA5CAL pour ton message très édifiant.

  19. #15
    nornand

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    mon problème (métaphysique) c'est que je pensai que plus une résistance avait une valeur élevée, plus elle chauffait.
    Mais comme tu dit les départs de feux viennent des courts circuits, avec donc une résistance nulle et une intensité qui monte en flèche.

    Fondamentalement je crois que je n'ai jamais bien saisi quel était le rôle d'une résistance.

    .
    1 valeur élevée : en quoi en watt en ohm en tension touts ces termes se contredisent donc il est important de préciser ,
    oui si une résistance a une valeur élevée en Watt elle consome plus de courant --->

    2 une résistance transforme une partie du courant qui la traverse en chaleur . ceci a pour résultat de faire apparaitre une tension a ses bornes.
    Dernière modification par nornand ; 09/12/2011 à 14h37.

  20. #16
    f6bes

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par sambrelin Voir le message
    Merci pour toute vos réponses.

    Je suis encore dans le flou, mais comme vous dîtes, je penses que j'applique des formules sans les comprendre vraiment.

    Donc avec une batterie de 13V, si je veux augmenter la puissance dissipée au niveau de ma résistance, pour augmenter l'effet joule (mon but final étant d'augmenter la T° de ma résistance pour chauffer un élément) je ne dois pas augmenter la valeur de ma résistance, mais la diminuer?
    Bjr à toi,
    Hum , suffit d'un peu de raisonnement :
    Si ta resistance est INFINIE , donc d'aprés toi la puissance serait elle aussi...iinfinie.
    Or ta résitance est quasiment infinie lorsque RIEN n'est branché (résitance de plusieurs centaines d e millliers d'hom).
    Donc le courant va avoir qq difficulté à CIRCULER (il ne circule pas d'ailleurs). Donc AUCUNE intensité dans une RESISTANCE infinie.

    Si tu mets une RESISTANCE nulle ( un court circuit par exemple) là le courant va s'en donner à coeur joie pour pouvoir passer.
    La puissance sera MAXI.

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  21. #17
    PA5CAL

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Le problème posé, c'est de déterminer la résistance R qui dissipe le maximum de puissance P en utilisant une tension d'alimentation fixe U (=13V).

    Comme on a la relation P = U/R, la réponse est qu'il faut utiliser la résistance R la plus faible que l'alimentation puisse supporter. Il manque par conséquent cette dernière information, à savoir la valeur maximale de P ou de I que peut normalement fournir l'alimentation.

    Si par exemple l'alimentation peut débiter 10A en permanence, alors la résistance devra être :

    R = U/I = 13V/10A = 1,3 Ω

    Le choix d'une résistance plus faible entraînerait un courant et une puissance plus importants qui pourraient endommager ou détruire l'alimentation, ou tout au moins actionner son dispositif de protection si elle en a un.

  22. #18
    f6bes

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par nornand Voir le message
    une résistance a une valeur élevée en Watt elle consome plus de courant --->

    .
    Bjr à toi,
    Explication foireuse: (citation ci dessus)
    la puissance de DISSIPATION d'une R n'engendre AUCUNEMENT un courant plus élevé !
    Donc une résistance de 100 ohms 1 watt ou 10watts ( de dissipation ), le courant restera le MEME !
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  23. Publicité
  24. #19
    nornand

    Re : Puissance dissipée par une résistance fct de l'intensité

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    Explication foireuse: (citation ci dessus)
    la puissance de DISSIPATION d'une R n'engendre AUCUNEMENT un courant plus élevé !
    Donc une résistance de 100 ohms 1 watt ou 10watts ( de dissipation ), le courant restera le MEME !
    A+
    je fais simple pour la comprehention, la forme du courant le dephasage la résistivté du fil influent également .... mais je ne pense pas que l'on en soit déjas la dans la discution ...... comme toi qui dit qu'il faut faire de court circuits #16 pour avoir de la puissance , je peux te faire remarqué que dans ce cas ton installation n'est pas protégée et donc non conforme..... il faut savoir se mettre au niveau du demandeur surtout s'il fait preuve de bonne volonté .... je ne pense pas que mon "explication " l'ai induit en erreur.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 05/06/2011, 07h15
  2. Puissance dissipée par des résistances en parallèle
    Par GalaxieA440 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/08/2009, 10h04
  3. Déterminer la puissance dissipée par frottement
    Par flo57mo dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/06/2009, 15h45
  4. Devenir de la puissance dissipée par effet joule
    Par prépaz dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/11/2008, 06h42
  5. résistance, puissance dissipée et pile à combustible
    Par Melodie Nelson dans le forum Électronique
    Réponses: 15
    Dernier message: 10/08/2007, 11h43