Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Relier les "masses" d'une alimentation isolée



  1. #1
    clement_44

    Relier les "masses" d'une alimentation isolée


    ------

    Bonjour à tous,

    Je réalise un circuit électronique mettant en jeux de la puissance (jusqu'à 50W). Pour cela je souhaite utiliser des alimentations à découpage (gamme UWE de chez MURATA : http://www.murata-ps.com/datasheet?h.../power/uwe.pdf).

    Seulement, ces alimentations sont dites "isolées" (pas la même références entre l'entrée et la sortie). Cela pose t-il un problème si je relie les deux références sur mon circuit ?

    Merci d'avance pour votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Relier les "masses" d'une alimentation isolée

    Bonjour,
    A priori aucun problème à relier ces deux masses si ce n'est l'éventuelle propagation de parasites...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  4. #3
    clement_44

    Re : Relier les "masses" d'une alimentation isolée

    Bonjour Vincent66,

    OK l'isolation permet de ne pas transmettre de parasite depuis la source (pour des applications telecom et autres j'imagine). Dans mon cas, je peux donc relier les deux masses sans craindre de tout brûler..

    Merci

  5. #4
    vincent66

    Re : Relier les "masses" d'une alimentation isolée

    Je voulais surtout parler de parasites transmis de la partie puissance vers la partie commande...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Zenertransil

    Re : Relier les "masses" d'une alimentation isolée

    L'isolation galvanique n'empêche pas les parasites de remonter... Le transfo les transmet!

    Avec deux sources isolées, on peut toujours relier UN et UN SEUL point sans aucune crainte. Ca peut être pertinent comme prodigieusement inutile, c'est au cas par cas! Par exemple, en mettant deux batteries en série, c'est à dire avec la borne positive de l'une sur la borne négative de l'autre: on additionne les tensions. Si on relie leurs bornes - ou leurs bornes + ensemble, on obtient une source de 0V... Pas très intelligent.

    Avoir des sources flottantes permet donc d'adapter les choses à ta convenance: une tension positive peut tout à fait devenir une tension négative, par exemple... Par contre, un cas où il faut faire attention, c'est lorsqu'une des deux parties est reliée au secteur: pas de danger s'il n'y a qu'un point commun, on est d'ailleurs bien obligé sur certains circuits. Ca ne craint rien, jusqu'au moment où un utilisateur malchanceux ou mal luné vient y promener ses doigts, ça crée un DEUXIEME point de contact, et là, plus aucune protection.

    Un optocoupleur peut éventuellement éviter de faire remonter les parasites depuis la puissance, mais pas un transfo: il est réversible...
    Dernière modification par Zenertransil ; 07/01/2014 à 18h45.
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

Discussions similaires

  1. "Vraie" performance thermique d'une dalle isolée en périphérie
    Par seboseb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 99
    Dernier message: 26/09/2011, 18h08
  2. Option d'alimentation : basculer de "mise en veille" à "ne rien faire"
    Par VERSEAU44 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/04/2008, 18h29
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.